Extrait : Affiche du film Réalisateur : Roberto Benigni (1952-)

Commentaires

Transcription

Extrait : Affiche du film Réalisateur : Roberto Benigni (1952-)
Art visuel
Œuvre : La Vie est Belle (1998), film italien, 120min.
Extrait : Affiche du film
Réalisateur : Roberto Benigni (1952-)
Le réalisateur
Roberto Benigni a commencé sa carrière au cabaret et à la télévision dans le registre comique,
digne héritier de la comédia dell’arte avec son visage de clown ahuri et son physique élastique.
Il réalise en 1983 son premier long métrage Tu mi Turbi, film qui se concrétisera par
une rencontre étonnante avec sa future compagne : Nicoletta Braschi. L’ultime consécration se profile en 1998 avec La Vie est Belle, Grand Prix du jury à Cannes et oscar du
Meilleur film étranger. Reconnu mondialement, Roberto Benigni est loin de se reposer sur ses lauriers, et en 2002 il réalise et joue Pinocchio. Deux ans plus tard, il écrit,
dirige et produit son huitième film : Le Tigre et la neige. Avec une carrière si dense, Roberto Benigni est aujourd’hui l’un des réalisateurs italiens les plus talentueux de sa génération.
Présentation de l’affiche :
Echelle des plans
Ce photomontage de Tonino Delli
Colli se compose de plusieurs parties en succession de plans. Le
photographe a choisi de présenter l’affiche en couleur au premier
plan puis les autres plans en noir et
blanc pour évoquer deux moments
distincts du film mais également le
contexte historique de l’Italie lorsque Mussolini était au pouvoir.
1er plan : le titre et les personnages
2ème plan : la rue, l’arcade et ses bâtiments
3ème plan : la ruelle et ses immeubles
4ème plan : le ciel
Au premier plan :
Le titre et les personnages
Le titre en lettres majuscules ainsi
que les trois personnages sont en
couleur. L’affiche montre une famille
des années 30 en Italie (Toscane).
Leur tenue vestimentaire évoque la
mode de cette époque. La qualité de
leurs habits indique qu’ils appartiennent à une classe sociale plutôt aisée.
Les autres plans :
Passage en noir et blanc
Alors que le couple et le titre sont en
couleur, le reste de l’affiche, composé
d’architectures, est en noir et blanc.
Ce changement brutal de teinte évoque le passé et la mort mais aussi la
seconde partie du film. On passe de la
comédie à la tragédie, de la persécution à la déportation des juifs italiens
dans les camps de concentration.
Ce couple avec leur enfant représente
une famille heureuse et unie. En effet, l’expression de leur visage ainsi
que leur attitude traduisent le bonheur
et la sérénité. Il se dégage du couple une impression d’élan amoureux.
Ce 1er plan en couleur évoque la
première partie du film. C’est une
période sereine, insouciante, euphorique et colorée car la vie est belle. Il
évoque également l’Italie et le peuple italien qui sortait peu à peu de la
crise économique grâce à Mussolini.
Du même réalisateur
Architecture et perspective
Description de
l’homme (Roberto
Benigni)
Description de la
femme (Nicoletta
Braschi)
D’apparence cultivée et
élégante (costume, chaussures cirées) il a les traits
du visage détendus et il
sourit. Il reçoit le baiser
de sa femme en se penchant naturellement vers
elle pour l’embrasser. Son
corps est plus statique que
celui de sa femme car il
tient le vélo sur lequel est
assis leur enfant. On devine un homme responsable qui protège les siens.
Elle est belle, élégante et
appartient probablement
à la bourgeoisie (tailleur,
chaussures, sac en cuir et
petit chapeau). Sa posture
est dynamique et attendrissante, elle s’avance vers
son mari pour l’embrasser dans un mouvement
langoureux. Elle semble
très éprise de son mari.
On distingue des bâtiments de
style néo classique faisant référence à l’architecture totalitaire,
souvent utilisée par les dictateurs
pour
montrer
leur
supériorité.
Même si l’arrière-plan donne l’impression d’être profond grâce à l’utilisation de la perspective linéaire,
on remarque que les lignes de fuite
aboutissent à un point fermé par
les bâtiments. Il n’y a pas d’issue,
cette partie de l’affiche symbolise un avenir sombre et incertain.
Au 4ème plan un bout de ciel laisse toutefois supposer une issue possible : malgré les épreuves l’espoir est présent.
Pinocchio, 2002 et Le Tigre et
la neige, 2004
R.Wiest - Arts Plastiques - Collège Marie Laurencin - Ozoir - 2011

Documents pareils

La vie est belle - fondation clin d`oeil

La vie est belle - fondation clin d`oeil La projection est suivit d'un repas-débat (participation minimum au repas CHF 2.-) Réservation conseillé : 078.620.70.68 Synopsis Guido rencontre et séduit sa future femme, Dora. Des années plus ta...

Plus en détail