Cedez le passage cycliste

Commentaires

Transcription

Cedez le passage cycliste
Cédez-le-passage cycliste au feu :
Certains feux rouges deviennent un « cédez-le-passage » pour les vélos
Désormais, les cyclistes peuvent dans certains cas
tourner à droite ou aller tout droit lorsque le feu
est rouge, sans toutefois bénéficier de la priorité.
Le feu rouge devient alors un "cédez-le-passage"
pour les vélos. A Reims, 62 des 250 carrefours à
feux en sont équipés. Cette autorisation est
signalée par des panneaux spécifiques au niveau
des feux tricolores.
Pourquoi un dispositif spécifique au cycliste ?
–
La position avancée du cycliste en carrefour permise par le faible gabarit du vélo et sa
vitesse d'approche modérée lui offrent une visibilité souvent bien meilleure que celle dont
disposent les automobilistes.
–
Les faibles dimensions du vélo lui permettent une meilleure réinsertion dans le trafic une
fois le feu franchi.
–
A Reims, la plupart des carrefours à feux sont équipés de détecteurs de véhicules pour
réguler le trafic mais la masse métallique des vélos est insuffisante et les rend indétectables. Seul à
un carrefour, un cycliste peut toujours attendre que le feu passe au vert...
Pour un carrefour en croix :
Le cycliste est autorisé à tourner à droite mais avec nécessité de céder le passage aux piétons et à
tout véhicule qui passe au vert sur la voie transversale.
La visibilité réciproque avec les piétons est meilleure dans ce cas car actuellement, c'est lorsque le
cycliste tourne à droite au vert que les piétons, eux, traversent la rue transverse.
Pour un carrefour en T :
Le cycliste est autoriser à continuer tout droit mais doit céder le passage aux piétons et à tout
véhicule qui passe au vert sur la voie transversale.
Les avantages du cédez-le-passage cycliste au feu :
–
Faciliter la circulation des cyclistes sans mettre en danger les autres usagers,
–
Réduire le risque d'accrochage entre un poids lourds (angle mort des rétroviseurs) ou une
voiture et un cycliste qui tournent à droite,
–
Éviter que les cyclistes quittent la chaussée et empruntent le trottoir pour éviter le feu.
Ce dispositif a été évalué positivement pendant plusieurs années à Strasbourg, Bordeaux et
Nantes. Ces expérimentations n'ont entraîné aucun accident lié à l'autorisation accordée au
cycliste.
Aujourd'hui à Grenoble, déjà 120 carrefours sont équipés de ce dispositif et en 2014 à Bordeaux,
plus de 900 carrefours à feux sont prévus d'être équipés soit une généralisation du dispositif (sauf
cas exceptionnel lié à la sécurité des cyclistes).
Plus d'informations avec l'Observatoire national des cédez-le-passage cycliste au feu :
http://www.voiriepourtous.developpement-durable.gouv.fr/oncpc-r179.html

Documents pareils