JCC avec un supplément de charme - Le Figaro

Commentaires

Transcription

JCC avec un supplément de charme - Le Figaro
JCC avec un supplément de charme - Le Figaro - Madame.
http://madame.lefigaro.fr/style/jcc-avec-supplement-de-charm...
SPÉCIAL HOMMES
Compte-rendu / Magazine / Mode / Style / Accueil
J’aime
PLUS DE "COMPTE-RENDU"
05 octobre 2011
Jeux de lumières et de transparences
Chanel, Yves Saint Laurent, Jean-Charles de Castelbajac... J-1 avant la fin des défilés parisiens
J'AIME
Par Virginie Mouzat, Caroline Rousseau - Le Figaro, Hélène
Guillaume
Sommaire
Accueil
Le voyage à Bollywood de Paco Rabanne
JCC avec un supplément de charme
JCC avec un supplément de
charme
Vanessa Bruno. Lundi soir, au Palais de Chaillot, les
filles VB étaient au rendez-vous. La fille VB ? Une
urbaine, jolie et naturelle, une « anti-Parisienne griffée
YSL », une actrice/chanteuse/architecte d'intérieur qui
aime une mode féminine et sans effort. Elle s'appelle
Ayo, Sarah Lavoine, Valérie Donzelli ou Julie Gayet.
Toutes, au premier rang, applaudissent les tuniques
gentiment beatnik en mousseline patchwork (fleurettes,
motifs cachemire, moucharabieh), les robes chasubles
en coton gaufré, les minivestes en boutis, les perf en
organza (à réserver au podium) et les maxicabas à fond
cuir et toile bayadère. Cela méritait-il pour autant un
défilé ? Pour une fille VB, sûrement. (Caroline Rousseau)
Photo Mus
Jean-Charles de Castelbajac. Sur scène, le trio de
Mus collection printemps-été 2012
Tomorrow's World invité par JCDC entame son premier
concert. On en oublierait presque de regarder les looks
passer. Heureusement, l'œil est vite attiré par un tailleur
jupe baptisé Walt Raynaud au jacquard carrelage noir et
blanc (cf. l'oeuvre de Jean-Pierre Raynaud) et un bustier
en forme d'oreille de Mickey (la souris donc de Disney).
Si les citations de Castelbajac tombent parfois à plat,
cette collection aux matériaux plus rustiques ou texturés
(lin naturel, tapisserie, twill de coton brut) donne à ses
obsessions (les années 1980) un charme qui lui
Mus. Saison après saison, la griffe de Myriam Ullens
destinée aux globe-trotteuses chics élargit le cercle de
ses adeptes. Il faut dire que le twist belge insufflé par la
styliste Véronique Leroy est ultraconvaincant. Les
vestes-ponchos en agneau réversibles, les mailles
«boules» bleu aqua, les petites robes en ottoman et les
premiers sacs à dos en cuir naturel devraient débarquer
au printemps chez LʼÉclaireur, au Bon Marché et chez
Franck et Fils. Un très bon trip. (Hélène Guillaume)
manquait parfois. Les rayures Buren, les motifs Sottsass
et les dessins au crayon de JCDC lui-même racontent
une histoire touchante, née dans la tête du Français, en
1974 à New York, comme il l'écrit sur un caftan en soie
kraft avec, certainement, une pointe de nostalgie.
(Caroline Rousseau)
Basil Soda. Quand il sʼagit de glam, le créateur libanais
ne fait pas dans la dentelle. Ou plutôt si, mais incrustée
dans des robes longues de princesse en crêpe turquoise,
ou
en
mousseline
blush,
fendues
jusquʼà
lʼaine,
décolletées jusquʼau nombril et pour certaines, équipées
de harnais en cuir gentiment fétichistes. Plus soft, les
modèles courts de daywear qui galbent le corps sans
entraver, ménagent un peu de douceur. (Hélène
Guillaume)
Retrouvez tous les défilés en images »
PAGE PRÉCÉDENTE
Tags : Chanel, Jean-Charles de Castelbajac, Valentino, Vanessa Bruno, Yves Saint Laurent
1 sur 1
13/10/11 14:27

Documents pareils

CV - Jean-Charles de Castelbajac

CV - Jean-Charles de Castelbajac Hémisphère Droit, Galerie Think and More, Paris, Solo Show.

Plus en détail