euthanasie

Commentaires

Transcription

euthanasie
Les malades sont dits PATIENTS, mais la maladie chronique rend IMPATIENT !
¿ EUTHANASIE ou L’ART DE BIEN MOURIR ?
De l’habilitation pour gérer la vie
Sommes-nous autorisés à créer ou raccourcir la vie ?
« Créer la vie » dans le sens de la fabriquer de toutes pièces surtout sans le concours des agencements automatiques naturels, on ne le saura jamais.
La raccourcir, c'est ce que les hommes font à tout bout de champ.
L'EUTHANASIE SUR DEMANDE est peut-être une nouvelle méthode inventée par le Diable pour se procurer des âmes.
J'ai lu quelque part sur Internet ce titre :
« Euthanasie: un médecin catholique peut-il la pratiquer ? La réponse est (peut-être) oui »
Tout le monde a déjà assisté à l'affreuse, douloureuse et écoeurante agonie d'un mourant, ou à la naissance d’un enfant démesurément monstrueux ou atteint d’une maladie très douloureuse invalidante ou débilitante mais qui n’est pas létale, n’empêchant pas l’enfant de pouvoir vivre même 90 ans [je parle]. C’est bien compréhensible que certaines personnes envisagent si facilement que les peines du malade soient soulagées, et tant qu’aucun remède n’est encore disponible, par …la mort.
Ce crime a été officialisé et édulcoré du nom d’EUTHANASIE.
Mais est-ce que c’est vraiment pour abréger les souffrances du malade qu’on l’envoie ad patres, ou pour qu’il nous foute la paix qu’on le bascule de l’autre côté, ou peut-être pour développer (mettre au point) et expérimenter de nouvelles techniques ou technlogies de thanatologie ?
Un malade qui souffre de façon continue et prolongée est désespéré et déprimé, et il n’a plus le contrôle de lui. Quand bien même qu’il demanderait de lui-même qu’on abrège sa vie ou qu’on l’aide à atteindre ce but, il y a beaucoup de critères qui réglementent cette action : légale et juridique, déontologique, éthique (morale), religieux...
CONSIDÉRATIONS LÉGALES ET JURIDIQUES :
La loi autorise-t-elle cette action, sous quelle(s) réserve(s) ? Y a-t-il des sanctions prévues contre l’auteur d’une euthanasie ? Aujourd’hui on parlerait dans ce langage : « Y a-t-il des sanctions prévues contre l’auteur d’une euthanasie non justifiée » ?
CONSIDÉRATIONS DÉONTOLOGIQUE :
Quant nous étions étudiants, on nous martelait comme avec ceci :
SCIENCE SANS CONSCIENCE N'EST QUE RUINE DE L'ÂME
(Sciencia Splendet Et Consciencia)
Quand on terminait les études de Médecine, nous jurions dans notre serment que
LA SANTÉ DE MON MALADE SERAIT MON PREMIER et PRINCIPAL SOUCI ET MA PRÉOCCUPATION PRIMORDIALE,
et que
JE DEVRAI À TOUT PRIX PRÉSERVER LA VIE DE MON MALADE,
et que
JE N’UTILISERAI JAMAIS MES CONNAISSANCES POUR METTRE FIN À LA VIE DE MON PATIENT, même au risque de perdre la mienne propre. Je me demande si le SERMENT D’HIPPOCRATE a été chambardé ou quoi !
CONSIDÉRATIONS ÉTHIQUES (MORALES) :
Est-on autorisé de mettre fin à la vie d’un souffrant alors qu’on ne connaît rien de l’avenir, et encore moins ce qui attend le mourant dans l’au-delà ? Toutes les maladies ont été à un moment incurables, finalement on a trouvé leur traitement. À l’heure actuelle les recherches évoluent à la vitesse de l’éclair et on est en droit ou même l’obligation d’espérer une solution à tout problème dans un très proche avenir.
Combien de personnes n’avons-nous pas notablement amélioré dans nos petits centres alors que leur état était désespéré ou déclaré comme tel parfois par des grands hôpitaux voire de l’Europe !
Combien de personnes n’ont-ils pas préféré mourir que d’être amputée d’un membre ou perdre une dent, et après l’opération ils se sont pourtant laissées vivre jusqu’à leur mort naturelle, et même se sont encore accrochées à la vie la trouvant encore belle pas tellement moins agréable ou moins heureuse ?
Combien de personnes n’ont-elles pas perdu la vue et se sont adaptées à la situation, et se sont même par la suite révélées grands artistes ou accordeurs de piano, et d’autres sont devenues grands millionnaires ?
Raisonnez : Des soldats dévoués, hardis, vaillants, intrépides et héroïques sont morts au combat durant la guerre mondiale quelques minutes encore seulement avant la proclamation de l’armistice. S’ils pouvaient savoir que dans quelques instants le trouble allait finir ils n’allaient pas se laisser euthanasier ou suicider ou se faire abattre !
CONSIDÉRATIONS RELIGIEUSES :
Nous ne savons ni d’où nous venons, ni où nous allons. La théorie qui dit que nous avons été créés par des Extra-terrestres n’est que pure affabulation : les Ets eux ont été créés par qui ?
Si nous sommes le fruit d’un agencement ingénieux et de pur hasard de matière, mais cette matière est sortie d’où ?
{
Ouvrons à ce niveau une parenthèse :
L'assertion que les anges (envoyés) de l'ancien testament étaient de même nature et même origine que les extra-terrestres d'aujourd'hui est tout à fait erronée car les anges se sont bien présentés comme envoyés de Dieu, tandis que les ETs ne se déclarent pas tels.
Fermons la parenthèse.
}
Le PRINCIPE [INITIAL] (la toute première puissance ou force, qui a existé avant toute autre chose perceptible ou non à nos sens et notre entendement, et qui a fait exister toutes les autres choses visibles ou invisibles, connues ou ignorées, imaginables ou inaccessibles à [et infugurables avec] notre imaginaire...), c’est ça qui est appelé DIEU.
Dieu a autorisé et même a exhorté l'homme à gérer la vie en proliférant sur terre et la remplissant :
Genèse 1:28 Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l'assujettissez;…
Genèse 9:1 Dieu bénit Noé et ses fils, et leur dit: Soyez féconds, multipliez, et remplissez la terre.
Genèse 9:7 Et vous, soyez féconds et multipliez, répandez-vous sur la terre et multipliez sur elle.
Dieu n'a pas autorisé l'humain de tuer (mettre fin à la vie) [un autre humain] :
Exode 20:13. Deutéronome 5 :17. Matthieu 5:21 ; 19:18. Marc 10:19. Luc 18:20. Romains 13:9. Jaques 2:11 :
TU NE TUERAS POINT [TON PROCHAIN] *.
Jaques 2:11 : En effet, celui qui a dit: Tu ne commettras point d'adultère, a dit aussi: Tu ne tueras point. Or, si tu ne commets point d'adultère, mais que tu commettes un meurtre, tu deviens transgresseur de la loi.
En euthanasiant quelqu’un on ne sait pas ce qui l’attend de l’autre côté, rien ne confirme qu’il va se trouver dans une meilleure situation après la mort. Aucun scientiste n’a jamais établi (ou prouvé) irréfutablement qu’il n’y a rien après la mort, au contraire la science tend à accepter qu’il y a une autre forme de vie après la vie.
Du point de vue de la religion, si l’euthanasie a été acceptée en âme et conscience par le malade ou sollicitée par lui, pire l’attend après la mort. On ne lui rend donc pas service et on ne l’aide pas, au contraire on empire sa situation et ce POUR L’ÉTERNITÉ APRÈS LA MORT. On l’aiderait mieux en calmant ses douleurs comme dans le temps passé que de le TUER DE SANG FROID.
Les expériences de mort imminente actuellement reconnues par les universités américaines montrent bien qu’il y a une conscience (âme) indépendante de la vie du cerveau et du corps physique.
Quand bien même les NDE ne seraient pas une preuve irréfutable de la véritable vie après la mort, ça nous en rapproche, et pourquoi ça ne doit pas en être une ?
P.S.:
Si le personnel soignant veut abuser de la confiance de ses malades (ou leur entourage) en proposant l'euthanasie ou en se permettant l’euthanasie aussi bien non déclarée que non consentie (infirmière qui abrège la vie d'un malade qui lui devient ennuyeux), passive ou même active, sur ces malades, il vaut mieux pour les malades, à qui cela est proposé par le personnel soignant, eux-mêmes de s’en abstenir pour ne pas se faire taxer de suicide dans l'au-dela. Le pape Jean-Paul II à l’instar de JOB n’étaient pas des fous, au contraire des modèles... bien que pas toujours facile à suivre ou à imiter, pour quelques uns.
==================================================
Jean-Baptiste Dadet DIASOLUKA Nzoyifuanga Luyalu,
[email protected]
Tél. : +243 902263541
1. Spécialiste en Ophtalmologie
(1980 – Clin Univ Kinshasa)
2. Docteur en Médecine, Chirurgie & Accouchements
(1977 – Univ du Zaïre, Kinshasa),
CNOM : 0866 (Rép Dém Congo)
3. Mathématicien - Physicien niveau humanités,
(1971 – Collège Pestalozzi)
4. Informaticien, Programmeur, Webmaster
5. Avec connaissances en langages machine et assembleur, C++ et JavaScript.
6. Chercheur indépendant, autonome et autofinancé, bénévole,
sans aucun conflit d’intérêt ou contrainte promotionnelle avec qui qu’il soit ou
quelqu’organisme ou institution / organisation que ce soit,
étatique, paraétatique ou privé.
===========
Autres lectures qui peuvent être intéressantes [du même auteur] :
http://scripts.toucharger.com/fiches/scripts/acuites-visuelles-angulaires/5605.htm
http://diasoluyalu.exactpages.com/glaucome/glaucome.html
http://www.amessi.org/diasoluka
http://gha.centerblog.net
https://www.facebook.com/diasoluyalu/posts/558746290870398 (labo)
https://www.facebook.com/notes/jean-dadet-diasoluka/m%C3%A9decine-et-labo-peuvent-conduire-%C3%A0-la-mort-si-on-ny-prend-garde/561589140586113
https://www.facebook.com/notes/jean-dadet-diasoluka/les-sciences-quantiques-d%C3%A9complex%C3%A9es-en-quelques-lignes-/564326810312346
http://diassites.0pi.com
http://diasoluyalu.exactpages.com

Documents pareils