Des marques en hyper l'an 1 Celui qui inventa la distribution d'aujourd'ui

Commentaires

Transcription

Des marques en hyper l'an 1 Celui qui inventa la distribution d'aujourd'ui
i
..
..'
'
.
SPECIAL INTER-SELECTION
—
■
' • t,"• ••
L,,
. ,
L .i. .4
....
..”.
..,
.
.•
.
-.
`..r.., •...,• , - , '----,
' • .° - -
- .-;,:.,..
..-Jp•
JAIN
. .-
( ..
.+•
;
1
tp
.
q o /kh.,'/
i, 12
• e.;
S
Des marques en hirDer
l'an 1
Frédérique LORRAIN
„
j
Pour la quatrième fois, Inter-Sélection, la désormais
traditionnelle manifestation réservée à la grande Distribution, va se tenir dans le cadre de l'hôtel Club Méditerranée, à Paris-Neuilly, du 11 au 14 mal.
du
i srésolution,
t ribut io
l e s r.ePOnsables
8
en q u e l.
°duit et
rtatIon
situa-
n on't
et
e
et isvieeacnennéigel
ré rsaeee
euxA
qlsa
Présentrit;,cceisidérakt_
avr.-
..
Ces dates particulièrement avancées ont posé mi.'
ques problèmes aux fabricants ; elles sn. , *
à des raisons de dIsponlbliite%
hYPe r ée,
s uns
eurs,
()duit
e la
saison prochalnP 'à crelf.—
ré..
leuBILLEMee ST MODE
ttIéts
F.F.-nextiles-5 1-B214455
,
ellal RAYMCD,DIFFUS1011_7
DeS_LES,
.IIES
GRAD
goeNcs
g.
GRIFFE.
v.lp
4 .âanv. - L'entreprise Jean Raymond Diffu-
1
•
y est
vendue
sion, spécialisees la création/distrIbution de prét
-à -porter
'ale
masculin et costumes sur mesurre:rlia:spefert
à implanter
Cjyrid, réervée auxréussi.
détaillants
spécia
actement
le mème
M. les
s est ex
trep
C' chef de l'enrise,
e le
sa griffe de gaMme dans
gnon chiffee.d'affaires aura en
millions de francs de
le sous
eee*e
eerl
lisés, mais
celle
de'eY'e
DaVill» Ray.
25
r l'accroissement
sera $ans doute
aux
5°115 et le mtme prix, soug9e
produit,
st
nce
. .
Lucien Langman, gui annonce
de 35 %
té
ep
1981
augmen
ventes
de l'annérédeenctfr:
M. Langman éalise cette prouesse tvealer:iel
de même ordre cette année.
espaces bien aménag 1
t
ès accompagne cette démarche audacieuse
puisSres
Quimper,
ons dans 'les surfaces du groupe
qualité, dans des
eeep _ _
Iriv.u:
fin aeat dernier, augmente.
Nprts tatitt f 1 1
.etements dere de ses
maqasins é
implantati
sera en avril
Vav.ec lee
MPeelleeelés.
le sl-lcc
•
le reMb
ce
•
a,
ei.yje:„,..ev,-
1,7
implantatioriS de ce gen_re sOn.L. p eér un
cluG
Rallye, commeecées
.90.t.e5,
et
maintenant .4enne, Rennes, Boissy Saint- Pk 1.4ance et le sera le
-i nli1-15i°11 e c°11leelellta est n4rnie
dans prati.quegue ses yen-- 14.1ez
1
--eenleDa
:v
-

Documents pareils

1982 MARQUES EN HYPER L'AN 1 ou l’invention du commerce moderne

1982 MARQUES EN HYPER L'AN 1  ou l’invention du commerce moderne 1982 MARQUES EN HYPER L'AN 1 Dépêche AFP [5.1.1982] - L.S.A. [7.5.1982] Maître d'Œuvre Lucien LANGMAN

Plus en détail

«La léthargie des associations du secteur marchand me préoccupe» Expert Mcth Contrefacon Riposte

«La léthargie des associations du secteur marchand me préoccupe» Expert Mcth Contrefacon Riposte Interview de Lucien David Langman / Président de la Compagnie Nationale des Experts M.C.T.H. « Nous intervenons régulièrement auprès des entreprises comme conseil pour les aider à définir leur politique de conformité. » . Contrefaçon Riposte : Dès le vote de la loi Longuet de 1994 vous avez été, avec Françoise Benhamou l’initiateur et l’instigateur de nombreuses actions anticontrefaçon. Lesquelles ? Contrefaçon Riposte : Quel jugement portez-vous sur la mise en œuvre et l’efficacité du plan anti-contrefaçon de la France, décidé en 2004 ?

Plus en détail