télécharger le fichier - HEP

Commentaires

Transcription

télécharger le fichier - HEP
Sciences de la nature
1–2
MSN 16 – Explorer des phénomènes naturels et des technologies
MSN 15 – Représenter des phénomènes naturels, techniques
Phénomènes naturels
et techniques
Propositions de situations d’apprentissage
Outils principaux
Dispositif
expérimental
Dessin
PLOUF ! DANS L’EAU…
L’eau a-t-elle de la force ? Comment le savoir ?
Matériel d’expérimentation ––
––
––
––
––
––
––
––
Matériel reproductible sur le CD-R
un bac transparent rempli d’eau aux 2 / 3
deux billes en verre (une petite et une grande)
une balle de tennis
un ballon en plastique
une balle en caoutchouc
une balle de ping-pong
une balle de golf
un ballon d’anniversaire gonflé
Cette
situation
d’apprentissage
fait l’objet d’un
développement
détaillé
Prenons connaissance du matériel d’expérimentation.
Comparons les objets d’expérimentation.
Sérions ces objets en fonction de leur taille.
Formulons et vérifions des hypothèses sur ces objets.
Nous allons mettre ces objets dans l’eau. Que se passera-t-il ?
Phase 1 : expérimentation avec quatre objets
Prenons quatre objets : la petite bille, la balle de
golf, la balle de tennis et le ballon en plastique.
Si je mets ces objets dans l’eau, resteront-ils à la
surface ou se poseront-ils au fond du bac ?
Voici une fiche sur laquelle vous indiquerez vos
hypothèses.
Vérifions vos hypothèses à l’aide du matériel.
Avez-vous été surpris par ce que vous avez
observé ?
>>>
© 2012 CIIP – MOYEN D’ENSEIGNEMENT ROMAND
Sciences de la nature
149
Phénomènes naturels
et techniques
Propositions de situations
Sciences de la nature
1–2
MSN 16 – Explorer des phénomènes naturels et des technologies
MSN 15 – Représenter des phénomènes naturels, techniques
Phase 2 : expérimentation avec l’ensemble des objets
Si je mets ces objets dans l’eau, resteront-ils à la
surface ou se poseront-ils au fond du bac ?
Voici une fiche sur laquelle vous indiquerez vos
hypothèses.
Vérifions vos hypothèses à l’aide du matériel.
Avez-vous été surpris par ce que vous avez observé ?
Séparons les objets qui flottent des objets qui
coulent.
Expérimentons la force de l’eau sur les objets
d’expérimentation.
Pour appuyer sur des objets mis dans l’eau, lesquels
dois-je choisir ?
Voici la boîte des objets qui flottent.
Observez ce qui se passe lorsque j’appuie sur ces objets.
À votre tour d’essayer ! Regardons et écoutons !
Après votre expérimentation, pensez-vous que l’eau a de la force ? Argumentez.
Dessinez un moment de l’expérience et dictez-moi une légende pour votre dessin.
J’ai préparé du matériel au fond de la classe afin que chacun puisse refaire les
expériences.
La situation d’apprentissage permet de construire une approche scientifique sous l’angle du ...
150
QUOI ?
Constater la résistance qu’oppose l’eau à divers objets (billes,
balles, ballons).
COMMENT ? POUR QUELLES RAISONS ?
Se questionner sur les raisons de la difficulté à enfoncer un
objet dans l’eau (taille, matière, rigidité, etc. de l’objet).
COMMENT PROUVER CE QUE L’ON DIT ?
Construire une argumentation par l’expérimentation et
l’observation.
Sciences de la nature
© 2012 CIIP – MOYEN D’ENSEIGNEMENT ROMAND
Sciences de la nature
1–2
MSN 16 – Explorer des phénomènes naturels et des technologies
MSN 15 – Représenter des phénomènes naturels, techniques
Phénomènes naturels
et techniques
Propositions de situations
Outils principaux
Terrain
Dispositif
expérimental
Dessin
BOULES DE NEIGE
Quelles sont les propriétés de la neige ?
Il a neigé. Rendons-nous dans un endroit enneigé aux alentours de l’école.
Expérimentons le tassement de la neige.
Amusons-nous à tasser la neige.
–– Marchons dans la neige. Que voyez-vous ?
Essayez différentes formes d’empreintes avec vos pieds : la pointe, le talon, tout
le pied.
Essayez différents appuis des pieds : sur deux pieds, sur un pied, sur deux pieds
dont l’un ne bouge pas et l’autre appuie plus ou moins.
Que faut-il pour que l’empreinte soit plus ou moins marquée ?
Quelles conditions faut-il pour laisser des empreintes ? Trouvez d’autres sols sur
lesquels vous pouvez laisser des empreintes en marchant.
–– Faisons des boules de neige. Que faites-vous avec la neige pour qu’elle
devienne une boule ? Comment faire une grosse boule de neige ?
Si vous poussez une boule de neige sur la neige, que se passe-t-il ?
Placez-vous au sommet d’une pente (pente naturelle, pente fabriquée avec de
la neige, sommet du toboggan, etc.) et lâchez une boule de neige. Regardez-la
rouler. Comment la boule est-elle en bas de la pente ? Que s’est-il passé ?
Faites un bonhomme de neige. Comment allez-vous fabriquer la tête et le corps ?
Exprimons nos perceptions liées à la neige.
En jouant, vous vous êtes exclamés : oh, la neige, elle est froide, mouillée, dure, molle,
comme du coton, etc. ! Reprenons ce que vous avez dit.
Que ressentez-vous en touchant la neige ?
Décrivez le paysage sous la neige.
Qu’entendez-vous en marchant dans la neige, en restant immobiles dans la neige ?
Expérimentons la transformation de la neige.
Voici pour chacun deux verres en plastique transparent portant votre prénom.
Remplissez chaque verre à ras bord :
–– l’un avec de la neige tassée ;
–– l’autre avec de la neige non tassée.
Déposez vos verres sur une table dans la classe : d’un côté, les verres de neige tassée ;
de l’autre, les verres de neige non tassée.
Dessinez sur un carton noir vos verres remplis de neige.
Observons les verres plusieurs fois dans la journée. Que se passe-t-il ?
Comparez chaque groupe de verres. Que voyez-vous ? Y a-t-il de la neige ? Où est la
neige ? Montrez-la moi. Qu’y a-t-il d’autre ?
De quoi est faite la neige ? Quand la neige fond-elle ?
Vous avez rempli vos verres de neige. Mettez votre doigt pour montrer jusqu’où elle
arrivait ? Et maintenant, regardez jusqu’où arrive l’eau. Faites un trait sur vos verres.
Que constatez-vous ?
Dessinez - sur le même carton noir - ce que vous avez observé.
© 2012 CIIP – MOYEN D’ENSEIGNEMENT ROMAND
Sciences de la nature
>>>
151
Phénomènes naturels
et techniques
Propositions de situations
Sciences de la nature
1–2
MSN 16 – Explorer des phénomènes naturels et des technologies
MSN 15 – Représenter des phénomènes naturels, techniques
Retournons dehors, là où nous avons joué dans la neige.
Quelque chose a-t-il changé ?
Y a-t-il toujours de la neige ? Où est-elle ? Qu’est-ce qui l’a fait fondre ?
Et le bonhomme de neige, comment est-il / où est-il ? Qu’est-ce qui a fait fondre le
bonhomme de neige ?
Expérimentons la transformation de l’eau.
À votre avis, pourrait-on refaire de la neige avec l’eau de vos verres ?
Comment vérifier vos réponses ? Je note vos idées d’expérience. Nous en choisirons
quelques-unes.
Je vous propose de mettre un gobelet :
–– dans le congélateur ;
–– dehors.
À votre avis, que va-t-il se passer ? Essayons.
Après ces différents essais, que constatez-vous ? Peut-on refaire de la neige avec l’eau
de vos verres ?
Dessinez – toujours sur le même carton noir – ce que vous avez observé.
Prolongement En fonction de l’actualité, montrer des photos d’avalanche aux élèves. Les laisser
s’exprimer sur les images.
La situation d’apprentissage permet de construire une approche scientifique sous l’angle du ...
152
QUOI ?
Observer certaines propriétés de la neige : tassement,
malléabilité, agglutination, réfrigération, fonte.
COMMENT PROUVER CE QUE L’ON DIT ?
Tester le comportement de la neige dans différentes
situations.
COMMENT ? POUR QUELLES RAISONS ?
S’interroger sur les causes des changements d’état de la
neige (passage solide-liquide).
Sciences de la nature
© 2012 CIIP – MOYEN D’ENSEIGNEMENT ROMAND
Sciences de la nature
1–2
MSN 16 – Explorer des phénomènes naturels et des technologies
MSN 15 – Représenter des phénomènes naturels, techniques
Phénomènes naturels
et techniques
Propositions de situations
Outils principaux
Dispositif
expérimental
Terrain
Chant
Image
Film
PLEIN D’AIR !
L’air : où est-il ? Comment le voit-on ? Que fait-il ?
Faisons des expériences avec les ballons.
Matériel d’expérimentation
–– des ballons d’anniversaire plus ou moins gonflés (un par élève)
–– des ballons d’anniversaire non gonflés
Regardez dans ce carton. Il y a plein de ballons d’anniversaire gonflés. À votre avis,
qu’y a-t-il dans un ballon ? Chacun nous donne son idée.
Prenez chacun un ballon d’anniversaire plus ou moins gonflé.
Appuyez sur votre ballon et sur celui du voisin. Que sentez-vous ? Que font les ballons ?
Avez-vous pu appuyer de la même manière sur les ballons ? Ont-ils réagi de la même
façon ?
Y a-t-il quelque chose dans les ballons ? Comment le savoir ?
Attention, je perce un des ballons gonflés. Écoutez. D’où vient ce bruit ?
Je prends un ballon non gonflé. Que dois-je faire pour le gonfler ? Regardez-moi. Que
se passe-t-il ? Attention, je lâche le ballon. Que fait-il ? Entendez-vous quelque chose ?
Je gonfle un second ballon. Je vais le dégonfler. Tendez votre main. Que sentez-vous ?
Et maintenant, pensez-vous qu’il y a quelque chose dans les ballons gonflés ? Quoi ?
Faisons des expériences avec l’air en mouvement.
Matériel d’expérimentation
–– divers objets de la classe (feuilles, gommes, plots, etc.)
–– un sèche-cheveux
Voici quelques ateliers :
–– souffler sur des objets légers (feuille de papier, mouchoir, plume d’oiseau, etc.)
et des objets lourds (gomme, règle, cahier, voiture, plot, etc.).
–– Souffler avec une paille dans un verre d’eau (eau plate, gazeuse, savonneuse).
–– Souffler sur un anneau en métal plongé dans de l’eau savonneuse.
–– Souffler sur sa main avec des rouleaux en carton de différentes dimensions.
–– Souffler sur une série d’objets suspendus à une ficelle (par exemple des feuilles
de différentes matières : papier de soie, aluminium, papier, carton, papier
journal, plastique).
Qu’avez-vous réussi à faire pour chaque objet ? Avez-vous soufflé de la même manière
pour déplacer une feuille de papier ou une gomme ? Que se passe-t-il lorsque vous
soufflez fort ou légèrement avec la paille dans le verre d’eau ? etc.
Voici un sèche-cheveux. Actionnez-le sur les cheveux ou les vêtements d’un camarade.
Que constatez-vous ?
Que se passe-t-il si vous l’actionnez en direction du plot, de la gomme, de la série
d’objets suspendus ? Que sort-il du sèche-cheveux ?
>>>
© 2012 CIIP – MOYEN D’ENSEIGNEMENT ROMAND
Sciences de la nature
153
Phénomènes naturels
et techniques
Propositions de situations
Sciences de la nature
1–2
MSN 16 – Explorer des phénomènes naturels et des technologies
MSN 15 – Représenter des phénomènes naturels, techniques
Observons les effets du vent.
Situation 1 Comment voit-on l’air dans la cour de récréation ?
Allons dans la cour de récréation par un jour venteux. Qu’observez-vous sur vous et
autour de vous ?
On dit que le vent souffle. Que voit-on quand il souffle ?
Chantons la chanson traditionnelle Vive le vent. De quoi parle la chanson ?
Situation 2 Voici une série d’images (moulins à vent, éoliennes, feuilles tourbillonnant, vêtements,
cheveux, nuages, bateaux à voile, planches à voile, cerfs-volants, manches à air,
drapeaux, graines, plantes, arbres). Que voyez-vous ? Que fait le vent ?
Situation 3 Les hommes ont fabriqué des machines pour utiliser le vent. Cherchons-les ensemble
parmi les images.
Chantons la chanson traditionnelle Meunier, tu dors. De quoi parle la chanson ?
Situation 4 Les hommes doivent aussi se protéger du vent.
Visionnons une séquence montrant un ouragan ou une tempête. Que voyez-vous ?
Que fait le vent ?
La situation d’apprentissage permet de construire une approche scientifique sous l’angle du ...
154
QUOI ?
Constater la présence de l’air et observer certains effets de
l’air en mouvement.
COMMENT PROUVER CE QUE L’ON DIT ?
Percevoir la présence de l’air de manière indirecte (gonfler /
dégonfler un ballon, faire des bulles dans l’eau, faire des
bulles de savon).
Expérimenter les effets du souffle d’air (homme, sèche-cheveux, vent).
COMMENT ? POUR QUELLES RAISONS ?
Identifier les caractéristiques d’objets se déplaçant sous
l’action d’un souffle d’air.
Aborder l’exploitation par l’homme de la force de l’air en
mouvement.
Sciences de la nature
© 2012 CIIP – MOYEN D’ENSEIGNEMENT ROMAND
Sciences de la nature
1–2
MSN 16 – Explorer des phénomènes naturels et des technologies
MSN 15 – Représenter des phénomènes naturels, techniques
Phénomènes naturels
et techniques
Propositions de situations
BUT ! ! !
Comment construire une pente permettant à une boule de franchir une distance
déterminée ?
Outils principaux
Dispositif
expérimental
Dessin
Matériel d’expérimentation
6 lots comprenant :
–– une rampe en bois de 50 cm de long
–– 6 plots en bois (2 petits, 2 moyens,
2 grands)
–– une boule de pétanque
–– un carton pour paquets de feuilles A4 ou A3, vide et sans couvercle
Manipulons le matériel (rampe, plots et boule de pétanque).
Mettez-vous par quatre.
Essayez ce matériel. Qu’avez-vous réussi à faire ? Montrez-nous. Qu’avez-vous-observé ?
Posons le problème.
Vous devez faire franchir à ce carton la ligne B, en le poussant ou le faisant basculer.
À l’aide de votre matériel, trouvez une ou des solutions.
Conditions d’expérimentation Tracer deux lignes parallèles (A et B) séparées par une distance convenant pour résoudre le problème.
Coucher le carton devant la ligne B, son ouverture en direction de la ligne A.
Constituer des groupes de 4 élèves et les répartir
de la manière suivante :
-- deux élèves sont placés derrière la ligne
A avec le matériel (rampe, plots, boule de
pétanque) : ils expérimentent ;
B
-- deux élèves leur font face derrière la ligne B :
ils observent les essais, remettent le carton
A
en place et rapportent la boule.
Après quelques essais, les duos s’inversent.
Cherchons des solutions.
Essayez de résoudre le problème. N’oubliez pas d’échanger les rôles en cours de route.
Quel groupe a réussi à pousser ou à faire basculer le carton derrière la ligne B ?
Vérifions vos solutions.
Intéressons-nous à un groupe. Montrez-nous votre solution. Votre carton a-t-il franchi
la ligne B ? Gardons précieusement votre montage.
Continuons de la même façon avec chaque groupe.
Comparons les montages.
Que faut-il pour que le carton franchisse la ligne à chaque essai ?
Dans quelle situation le carton ne franchit-il pas la ligne ?
>>>
© 2012 CIIP – MOYEN D’ENSEIGNEMENT ROMAND
Sciences de la nature
155
Phénomènes naturels
et techniques
Propositions de situations
Sciences de la nature
1–2
MSN 16 – Explorer des phénomènes naturels et des technologies
MSN 15 – Représenter des phénomènes naturels, techniques
Appliquons les règles.
Dans chaque groupe, faites un montage de manière à ce que :
–– le carton franchisse la ligne ;
–– le carton ne franchisse pas ligne.
Dessinez chaque montage après sa construction.
Prolongement Proposer le problème en variant :
–– le type de balles (balle de tennis, balle en mousse, etc.) ;
–– la longueur de la rampe ;
–– le nombre de plots ;
–– la distance entre les lignes A et B.
La situation d’apprentissage permet de construire une approche scientifique sous l’angle du ...
156
QUOI ?
Observer la trajectoire et la vitesse d’une balle en
mouvement.
COMMENT ? POUR QUELLES RAISONS ?
Constater l’effet de l’inclinaison de la rampe sur la vitesse de
la balle.
Constater l’effet de l’orientation de la rampe sur la trajectoire
de la balle.
COMMENT PROUVER CE QUE L’ON DIT ?
Visualiser ces effets à l’aide d’un dispositif expérimental
(balle, rampe et plots) et d’essais successifs.
Sciences de la nature
© 2012 CIIP – MOYEN D’ENSEIGNEMENT ROMAND
Sciences de la nature
1–2
MSN 16 – Explorer des phénomènes naturels et des technologies
MSN 15 – Représenter des phénomènes naturels, techniques
Phénomènes naturels
et techniques
Propositions de situations
Outils principaux
Dispositif
expérimental
Photo
Dessin
LA TOUR PRENDS GARDE !
Comment faire pour qu’une construction tienne en
équilibre ?
Matériel d’expérimentation
7 lots de boîtes pleines :
–– 3 petites (taille : boîte de céréales - petit format)
–– 3 moyennes (taille : boite de barres énergétiques) –– 3 grandes (taille : boîte de céréales - grand
format)
Pour obtenir ce matériel, demander à chaque élève d’apporter
en classe 3 boîtes : une petite, une moyenne et une grande.
Lorsque l’activité sera finie, le contenu des boîtes servira de
goûter aux élèves lors des récréations et d’autres tours pourront
être construites avec les boîtes vides !
Expérimentons l’équilibre.
Mettez-vous par trois.
Construisez des tours avec ces boîtes.
Regardons vos constructions. Vos tours se ressemblent-elles ? Tiennent-elles bien
debout ? Est-il difficile de construire une tour qui tient debout ?
Recherchons l’équilibre en tenant compte d’une hauteur donnée.
Dans chaque groupe, vous allez construire trois tours correspondant à la taille de
chacun d’entre vous. Deux élèves construiront une tour de la taille du troisième qui
restera debout.
Je viendrai prendre en photo l’élève et la tour construite par ses camarades.
Après avoir démonté la tour du premier élève, vous recommencerez le même travail
pour le deuxième, puis pour le troisième élève.
Dans chaque groupe, avez-vous réussi à construire une tour correspondant à la taille
de chacun d’entre vous ?
Classons les photos des tours construites.
Voici vos photos. Que remarquez-vous ? Chacun a-t-il une tour ? une tour à sa taille ?
Comment pourrions-nous les classer ?
Retournons les photos et tirons-en deux au sort :
–– une parmi les photos des tours atteignant la taille de l’élève ;
–– une parmi les photos des tours n’atteignant pas la taille de l’élève.
Identifions un facteur contribuant à l’équilibre d’une tour.
Vous avez tiré au sort la tour de Javier. Elle est à sa taille.
Énumérons les boîtes successives utilisées pour cette tour. Simultanément, l’un d’entre
vous reconstruit la tour à côté de Javier, qui se met debout.
>>>
© 2012 CIIP – MOYEN D’ENSEIGNEMENT ROMAND
Sciences de la nature
157
Phénomènes naturels
et techniques
Propositions de situations
Sciences de la nature
1–2
MSN 16 – Explorer des phénomènes naturels et des technologies
MSN 15 – Représenter des phénomènes naturels, techniques
Vous avez tiré au sort la tour de Clara. Elle n’est pas à sa taille.
Comment est-elle construite ? Énumérons les boîtes successives utilisées pour cette
tour. Simultanément, l’un d’entre vous reconstruit la tour à côté de Clara, qui se met
debout.
Toutes les boîtes ont-elles été utilisées ?
Comparons les deux tours. Toutes les boîtes ont-elles été utilisées pour chaque tour ?
La base de chaque tour est-elle construite avec les mêmes boîtes ? Comment les boîtes
de la base sont-elles disposées ? Laquelle des deux bases semble la plus stable ?
Appliquons la règle d’une base stable.
Comment construire une tour pour Clara qui soit à sa taille, en commençant par la
même base que pour la tour de Javier ?
Essayons.
En cas d’échec : parmi différents facteurs, commençons par regarder si Clara est
beaucoup plus grande que Javier.
Faisons un nouvel exercice. Par groupe, construisez ensemble une tour la plus haute
possible en utilisant toutes les boîtes. Mesurez-la à l’aide d’une bande de carton.
Sériez toutes les bandes de carton obtenues afin de savoir combien mesurent vos tours.
Dessinez la tour que vous avez construite.
La situation d’apprentissage permet de construire une approche scientifique sous l’angle du ...
158
QUOI ?
Observer l’équilibre d’objets empilés de différentes tailles
(boîtes pleines).
COMMENT ? POUR QUELLES RAISONS ?
Identifier une des conditions favorisant l’équilibre durable
d’une pile de boîtes d’une certaine hauteur (base de la tour
large).
En fonction d’un matériel donné (nombre de boîtes fixé
au départ), prendre conscience de la relation inversement
proportionnelle entre la hauteur et la stabilité de la tour
(privilégier la hauteur diminue la stabilité ; privilégier la
stabilité empêche de gagner en hauteur).
COMMENT PROUVER CE QUE L’ON DIT ?
Construire des constats à l’aide d’un dispositif expérimental
(boîtes à empiler de différentes tailles) et d’essais successifs.
Sciences de la nature
© 2012 CIIP – MOYEN D’ENSEIGNEMENT ROMAND
Sciences de la nature
1–2
MSN 16 – Explorer des phénomènes naturels et des technologies
MSN 15 – Représenter des phénomènes naturels, techniques
Phénomènes naturels
et techniques
Propositions de situations
POCHETTES-SURPRISES !
Cette expérience se déroule sur un mois.
On peut observer des bourgeons sur les arbres en hiver. Que cachent-ils ?
Matériel d’expérimentation
–– 14 rameaux (7 d’une essence et 7 d’une autre) à choisir, en fonction de la région
et des arbres aux alentours de l’école, parmi les essences suivantes : marronnier,
platane, érable, tilleul, chêne, noisetier, etc. –– 12 bouteilles en plastique transparent remplies d’eau –– un calendrier linéaire d’une taille suffisante pour représenter 4 semaines sur
janvier-février et pour permettre de coller les photos montrant les rameaux et
leur évolution
Outils principaux
Enregistrement
Dispositif
expérimental
Dessin
Photo
Calendrier mensuel
Image
Terrain
Observons des rameaux.
Voici des rameaux que j’ai récoltés aujourd’hui (mois de janvier) près de l’école. Dans la
brassée, je prends un rameau (une essence) que je pose sur le carton rouge. Je prends
un second rameau (une autre essence) que je pose sur le carton jaune.
Triez les rameaux qui restent : posez les « frères » du premier rameau sur le carton
rouge ; posez les « frères » du second rameau sur le carton jaune.
Comparons ces rameaux.
Qu’avez-vous regardé sur les rameaux pour les déposer sur le carton rouge ou le
carton jaune ?
Qu’est-ce qui différencie les rameaux du carton rouge des rameaux du carton jaune ?
Qu’est-ce qui se ressemble entre les rameaux posés sur un même carton ?
Ces petites « boules » ou « boutons » que vous avez vus, ce sont des bourgeons.
Regardez-les. Sont-ils de la même couleur, de la même forme, de la même taille ?
Touchez-les. Que sentez-vous ?
Formulons des hypothèses.
À votre avis, qu’est-ce qui est caché à l’intérieur des bourgeons ? J’écoute vos idées.
Comment savoir s’il y a quelque chose à l’intérieur de ces bourgeons ?
Je prends un rameau du carton jaune et un rameau du carton rouge. Je vais disséquer
leurs bourgeons. Que voyez-vous dans ces bourgeons tranchés ? Qu’y a-t-il à l’intérieur ?
Va-t-il sortir quelque chose de ces bourgeons ? Quoi ?
Chacun de vous peut me donner une réponse que je vais enregistrer.
Si vous pensez que quelque chose sortira de ces bourgeons, dessinez-le.
Comment savoir si ce que vous pensez est juste ? Je vous écoute.
Faisons une expérience avec ces rameaux.
Conditions d’expérimentation Mettre chaque rameau dans une bouteille d’eau.
Coller une étiquette rouge ou jaune sur chaque bouteille en fonction du rameau.
Placer les rameaux de chaque essence dans la classe à la lumière et près d’une source
de chaleur.
>>>
© 2012 CIIP – MOYEN D’ENSEIGNEMENT ROMAND
Sciences de la nature
159
Phénomènes naturels
et techniques
Propositions de situations
Sciences de la nature
1–2
MSN 16 – Explorer des phénomènes naturels et des technologies
MSN 15 – Représenter des phénomènes naturels, techniques
Voici un calendrier. Colorions le jour où débute l’expérience. Photographions aujourd’hui
un rameau de chaque essence. Demain, nous collerons ces photos sur notre calendrier.
Comparons les rameaux.
Observons les rameaux chaque jour pour suivre leur évolution.
Dès que nous voyons quelque chose de nouveau, colorions le jour sur le calendrier,
prenons une photo et collons-la.
Que voyez-vous sortir des bourgeons ? Cela correspond-il
à ce que vous pensiez ? Écoutons l’enregistrement de vos
hypothèses et regardons les dessins que vous aviez faits.
Y a-t-il des différences entre les bourgeons d’une
même essence ? des différentes essences ? Y a-t-il des
ressemblances ?
Identifions les essences.
Voici des fiches de référence présentant des bourgeons et des feuilles de différentes
essences.
Retrouvez-vous sur certaines de ces fiches les bourgeons et les feuilles qui ressemblent
à ceux que vous avez observés ?
De quels arbres s’agit-il ? Je vous lis les noms.
Observons les arbres.
À la fin de l’expérience, rendons-nous sur le terrain. Voyons-nous aujourd’hui sur les
arbres ce que nous avons constaté en classe ? Comment pouvez-vous expliquer la
différence d’évolution des rameaux entre dedans et dehors ?
Ce que nous avons vu en classe, le verrons-nous un autre jour dehors sur les arbres ?
Nous irons regarder régulièrement les deux arbres pour
le savoir et pour identifier le moment où cela se passe.
La situation d’apprentissage permet de construire une approche scientifique sous l’angle du ...
QUOI ?
Examiner des bourgeons et leur contenu.
COMMENT ? POUR QUELLES RAISONS ? Observer l’éclosion des bourgeons et leur développement
(feuilles, fleurs).
Identifier les conditions nécessaires à l’éclosion d’un bourgeon (chaleur, eau, temps).
COMMENT PROUVER CE QUE L’ON DIT ? Vérifier le contenu des bourgeons en observant leur éclosion.
Comparer le développement des bourgeons sur des rameaux
coupés rapportés en classe, et sur les arbres à l’extérieur (en
janvier-février).
160
Sciences de la nature
© 2012 CIIP – MOYEN D’ENSEIGNEMENT ROMAND
Sciences de la nature
1–2
MSN 16 – Explorer des phénomènes naturels et des technologies
MSN 15 – Représenter des phénomènes naturels, techniques
Phénomènes naturels
et techniques
Propositions de situations
Outils principaux
Dessin
Dispositif
expérimental
Photo
Symbole
GOÛTERS SCIENTIFIQUES !
Quelle est l’histoire d’un produit de consommation ?
Recherchons des exemples de déchets.
Quand je vous dis « déchets », à quoi pensez-vous ?
Chacun de vous me cite un objet. Puis vous le
dessinerez.
Matériel reproductible sur le CD-R
Construisons la notion de déchets.
Vous allez découvrir et manger un goûter en classe.
Matériel d’expérimentation
jus d’orange, thé froid, eau minérale, divers aliments
dans leurs emballages (alu, pet, plastique, papier plastifié, carton plastifié), pommes,
oranges, bananes
Prenez connaissance :
–– du contenu d’un goûter déposé sur vos tables (1 boisson et 2 aliments par
table) :
que reconnaissez-vous dans le goûter de votre groupe ? Avez-vous le même
goûter que la table voisine ? etc.
–– du conditionnement des boissons et des aliments avant leur consommation :
lorsque que tu te sers un verre d’eau, que dois-tu faire avec la bouteille d’eau
minérale ? Que dois-tu faire pour manger l’aliment emballé dans de l’alu ? Et
pour manger la banane ? etc.
–– des déchets après consommation des goûters :
que reste-t-il des goûters ? Que pouvez-vous dire maintenant du berlingot de
jus d’orange ? Comment était-il avant que le jus d’orange soit bu ? Que pouvezvous dire de la pomme ? Que reste-t-il d’elle ? Comment était-elle avant d’être
consommée ? etc.
Qu’allez-vous faire de ces restes ? Vous me dites que vous les jetez. Où ? Les
mettez-vous tous dans la même poubelle ? Les séparez-vous ? Comment ?
Montrez-moi.
Vous allez associer des photos aux déchets résultant du goûter en classe.
Matériel de manipulation
–– un lot de déchets composé :
-- des restes du goûter en classe
-- d’une boîte de conserve, d’un bocal de cornichons et d’une
canette vides
–– un lot de photos représentant trois moments de
la vie d’un produit de consommation :
-- l’achat (une banane)
-- la consommation (une banane partiellement
mangée)
-- les déchets (une peau de banane)
>>>
© 2012 CIIP – MOYEN D’ENSEIGNEMENT ROMAND
Sciences de la nature
161
Phénomènes naturels
et techniques
Propositions de situations
Sciences de la nature
1–2
MSN 16 – Explorer des phénomènes naturels et des technologies
MSN 15 – Représenter des phénomènes naturels, techniques
Voici un lot de déchets. J’ai déposé devant la peau de banane trois photos (banane
entière, banane partiellement mangée, peau de banane). Quelle est la photo qui
correspond exactement à ce déchet ? Que vous montrent les deux autres photos ?
En quoi correspondent-elles à la peau de banane ? En quoi ne lui correspondent-elles
pas ? Écartons ces deux photos momentanément.
À votre tour de sélectionner, parmi le lot de photos, celle qui correspond le mieux au
berlingot de jus d’orange aplati, au papier de chocolat, etc. Déposez la photo ou les
photos choisies devant chaque déchet. Regardons ce que vous avez choisi. Pour le
berlingot de jus d’orange changeriez-vous quelque chose ? Quelle photo laisseriezvous pour la canette vide ? etc.
Reconstituons l’histoire des produits que nous avons consommés.
Matériel de manipulation trois séries de photos provenant du lot représentant les trois moments de la vie d’un
produit de consommation, distribuées à chaque groupe (par exemple, groupe 1 :
banane / chocolat / sandwich ; groupe 2 : olives / yaourt / orange ; etc.)
Mettez-vous par trois.
Classez les photos que vous avez reçues et donnez les raisons de votre classement.
Par quelles étapes vos goûters ont-ils passés ? Ordonnez vos trois séries de photos et
racontez l’histoire qu’elles représentent.
Parmi ces trois images, laquelle choisiriez-vous pour symboliser :
–– l’étape correspondant à l’achat ?
–– l’étape correspondant à la consommation ?
–– l’étape correspondant aux déchets ?
Prolongements –– Inscrire les élèves aux animations « déchets » de COSEDEC (Coopérative romande
de sensibilisation à la gestion des déchets, www.cosedec.ch) : Le petit train des
déchets ou Les marionnettes. Faire le lien en classe entre les activités du goûter et
l’animation. Introduire les pictogrammes liés aux filières de tri des déchets.
–– Proposer aux élèves des jeux (mémory, loto, jeu des familles, suites logiques,
devinettes, jeu d’associations, etc.) combinant le lot de photos « moments de
la vie d’un produit de consommation », les pictogrammes « filières de tri » et les
logos « achat / consommation / déchets ».
–– Proposer aux élèves des photos d’objets à l’état de neuf ou usagés. Amorcer
une discussion autour des déchets en se référant aux photos. Lesquels de ces
objets, les élèves jetteraient-ils ? Lesquels garderaient-ils ? Si quelqu’un ne veut
plus d’un objet, celui-ci peut-il être utile à quelqu’un d’autre ?
–– Lire une histoire aux élèves favorisant un échange sur la notion de déchets.
La situation d’apprentissage permet de construire une approche scientifique sous l’angle du ...
162
QUOI ?
Définir ce qu’est un déchet dans le cadre d’un goûter.
COMMENT PROUVER CE QUE L’ON DIT ?
Consommer des produits tels que boissons et aliments afin de
constater ce qu’il en reste.
COMMENT ? POUR QUELLES RAISONS ?
Établir les liens entre le produit, sa consommation et le déchet
qui en est issu.
Sciences de la nature
© 2012 CIIP – MOYEN D’ENSEIGNEMENT ROMAND
Sciences de la nature
MSN 16 – Explorer des phénomènes naturels et des technologies
MSN 15 – Représenter des phénomènes naturels, techniques
1–2
Phénomènes naturels
et techniques
Propositions de situations
Outils principaux
Dispositif
expérimental
Symbole
Photo
Calendrier mensuel
PAS N’IMPORTE OÙ !
Quelle poubelle pour quel déchet ?
Matériel d’expérimentation
–– 4 bananes
–– 4 boîtes de salade de fruits en conserve
Matériel reproductible sur le CD-R
Trions des déchets.
Préparons une salade de fruits. Épluchons les bananes et coupons-les. Ouvrons les
boites de conserve, versons leur contenu dans un saladier, rinçons-les et détachons
les étiquettes des boîtes de conserve. Mélangeons les fruits et dégustons.
Il nous reste maintenant 4 peaux de banane, 4 boîtes de conserve vides et 4 étiquettes.
Nous allons jeter ces déchets. Les mettrons-nous ensemble dans la même poubelle
ou les séparerons-nous dans deux ou trois poubelles ?
Voici une feuille où trois poubelles sont dessinées. Répartissez, comme vous le pensez,
les déchets dans ces poubelles. Pour cela, collez les trois photos suivantes : peaux de
banane, boîtes de conserve et étiquettes des boîtes. Sur le couvercle des poubelles
choisies, dessinez une étiquette indiquant ce qui doit être jeté dans chaque poubelle.
Pour quelles raisons certains d’entre vous ont-ils choisi de jeter ces déchets dans des
poubelles différentes ?
Identifions la matière des déchets et quelques caractéristiques :
 par les sens
Prenez un déchet de chaque sorte. Regardez ces déchets. Décrivez leurs couleurs.
Manipulez ces déchets. Que ressentez-vous ? La même chose pour les trois déchets ?
Ces déchets sont-ils faits de la même matière ? A votre avis, en quoi est faite la peau
de banane ? la boîte de conserve ? l’étiquette de la boîte de conserve ?
 à l’aide d’un dispositif expérimental
Matériel d’expérimentation –– 3 déchets : une peau de banane, une boîte de conserve, l’étiquette de la boîte –– 3 assiettes –– 3 fiches (1 par déchet) sous forme d’un tableau avec :
-- 3 colonnes : jours du mois / hypothèses / constats
-- 31 lignes, une ligne par jour pour le mois de mai
Aujourd’hui, nous sommes le 9 mai. Je prends en photo les 3 déchets
déposés chacun dans une assiette.
Observez les trois déchets. Décrivez-les.
Regardons la fiche de la peau de banane.
Repérons sur cette fiche le 9 mai, que j’ai colorié en rose. Mettons le doigt
dessus.
Intéressons-nous tout d’abord à la peau de banane.
Si vous regardez la peau de banane le 10 mai, aura-t-elle changé ?
Quelles sont vos hypothèses ?
>>>
© 2012 CIIP – MOYEN D’ENSEIGNEMENT ROMAND
Sciences de la nature
163
Phénomènes naturels
et techniques
Propositions de situations
Sciences de la nature
1–2
MSN 16 – Explorer des phénomènes naturels et des technologies
MSN 15 – Représenter des phénomènes naturels, techniques
Indiquons-les dans le tableau de la manière suivante :
–– repérons le 10 mai et colorions-le en jaune.
–– En face du 10 mai, dans la case ? , dessinez un rond :
-- vert = changement
-- rouge = pas de changement
-- bleu = je ne sais pas
Reprenons la même démarche pour la boîte de conserve et le papier.
Nous sommes le 10 mai. Observons les déchets. Je les prends en photo.
Décrivez ce que vous voyez. Comparez chaque déchet dans son état actuel à la photo
de chaque déchet prise hier.
Quels sont vos constats ?
Dessinons, sur la fiche de chaque déchet, un rond vert ou rouge dans la colonne des
constats, à côté de vos hypothèses.
A votre avis, dans 7 jours retrouverez-vous ces déchets dans le même état
qu’aujourd’hui ? Repérons sur le calendrier le 17 mai et colorions-le en jaune. Formulons
des hypothèses pour chaque déchet en dessinant un rond vert, rouge ou bleu en face
de la date. Nous les vérifierons le 17 mai.
Nous referons l’exercice le 24 et le 31 mai.
Nous sommes le 31 mai. Observons la colonne des constats sur les 3 fiches.
–– Pour quel déchet avons-nous dessiné des ronds verts / rouges ? Qu’est-ce que
cela signifie ?
–– Pour quels déchets n’avons-nous jamais dessiné de ronds verts / rouges ?
Qu’est-ce que cela signifie ?
Reconsidérons votre tri des déchets.
Vous aviez placé les déchets dans une, deux ou trois poubelles. Pour rappel, voici la
fiche que vous aviez remplie la première fois.
Comment feriez-vous aujourd’hui ? Refaites l’exercice sur une nouvelle fiche.
Observons vos classements.
Identifions les critères choisis :
–– la matière (végétal, fer, papier)
–– la dégradation de la matière (biodégradable ou non)
–– autres
Comparons les deux fiches de l’un d’entre vous. Tu avais jeté les déchets dans la même
poubelle. Aujourd’hui, tu les as répartis dans trois poubelles. Peux-tu nous en donner
les raisons ? …
Prolongements –– Découvrir une déchetterie et les filières de tri « compost », « fer / alu » et « papier ».
–– Proposer aux élèves une vidéo autour de la dégradation de divers objets.
La situation d’apprentissage permet de construire une approche scientifique sous l’angle du ...
164
QUOI ?
Observer le caractère biodégradable ou non d’un déchet (banane, boîte de
conserve, étiquette de la boîte) et attribuer le déchet à une filière de tri.
COMMENT PROUVER
CE QUE L’ON DIT ?
Construire des constats sur la transformation ou non des déchets dans un temps
donné (couleur, aspect, taille, texture, etc.), à l’aide d’un dispositif expérimental.
Sciences de la nature
© 2012 CIIP – MOYEN D’ENSEIGNEMENT ROMAND

Documents pareils