Syndicat d`initiatives BULLETIN D`INFORMATION n°2

Commentaires

Transcription

Syndicat d`initiatives BULLETIN D`INFORMATION n°2
Syndicat d'initiatives
BULLETIN D'INFORMATION n°2
L'assemblée générale extraordinaire du Syndicat d'Initiatives s'est réunie
le vendredi 11 juin à la salle Ti Enez Vaz. Le thème de cette assemblée
générale était l'information des adhérents sur la mise en place d'une
nouvelle structure intercommunale qui impliquera la disparition du
Syndicat d'Initiatives de l'île de Batz.
Nous avons en effet pris acte de la décision du conseil municipal de
transférer sa compétence tourisme à un nouveau pays touristique qui se
nomme "Roscoff, côte des sables, pays des enclos". Il regroupe 3 pays
touristiques préexistants : le pays Léonard (auquel adhère l'île de Batz), le
pays de Landivisiau et le pays de la baie du Kernic. Cette nouvelle
structure regroupera 33 communes. Pour le moment, nous n'en
connaissons que les grandes orientations. Un document succinct de
présentation est consultable.Vous pouvez le demander aux membres du bureau.
A sa demande, nous avions invité à notre assemblée générale Gilles Le Marrec, l'un des porteurs du
projet afin qu'il nous le présente. Nous avons été très surpris d'apprendre 48 heures avant l'AG qu'il
serait absent. Le président de la structure, M. Floch, n'ayant pas souhaité qu'il participe à notre AG.
Nous n'avons pas compris les motifs de ce refus dans la mesure où Gilles Le Marrec aurait très
certainement pu répondre à certaines questions qui aujourd'hui se transforment en inquiétudes.
Nous avions évidemment invité Guy Cabioch, maire, ainsi que le président de la commission en charge
du tourisme, Olivier Maillet, afin qu'ils nous informent sur les motivations du choix de transfert et
qu'ils nous éclairent sur les conséquences pratiques de cette nouvelle organisation. Ils ne furent ni
présents ni excusés.
Nous avions également invité les 5 membres de la commission en charge du tourisme. M. Morvan était
présent, M. Créach et Mme Bruyère excusés.
Eric Ressot référent tourisme a vivement regretté l'absence de Gilles Le Marrec.
Anne Diraison a présenté au nom du bureau du Syndicat d'Initiatives l'historique de la mise en place de
cette nouvelle structure.
Nous avons rencontré, il y a plus d'un an, les porteurs du projet. C'était au début de la réflexion. Dès
cette première rencontre nous avons indiqué qu'il nous semblait indispensable que cette réflexion se
fasse en concertation entre le Syndicat d'Initiatives, les élus de l'île de Batz et les porteurs du projet.
Nous savions que la structure prenait forme, nous en étions directement informés par ses porteurs
(Gilles le Marrec et Philippe Leroy). Nous n'avons cessé de demander des rendez-vous à la
commission en charge du tourisme de la commune. Nous avons adressé 6 courriers au président et aux
membres de cette commission. Le Syndicat d'Initiatives n'a jamais reçu de réponse à ceux-ci bien que
la plupart de ces courriers comportaient des questions précises. Cela nous désolait d'autant plus que
certaines questions nous préoccupaient de plus en plus.
Nous n'avons donc eu d'autre choix que de prendre acte de la décision du conseil municipal de
transférer, sans concertation, la compétences tourisme de la commune, jusqu'alors déléguée en majeure
partie au Syndicat d'Initiatives, à une nouvelle structure intercommunautaire.
Si nous avons accueilli de façon plutôt positive la création de ce nouveau pays touristique, les
modalités pratiques de son fonctionnement nous inquiètent vivement.
Plusieurs questions se posent. Quelle place aura l'île de Batz dans la nouvelle structure ? Qui défendra
ses intérêts ? Qui la repésentera ? L'île de Batz gardera-t-elle des brochures propres ? Conservera-t-elle
un site internet ? Quel sera le montant des cotisations ? Les meublés devront-ils obligatoirement être
labellisés ? Qui va reprendre l'organisation du semi marathon ? Etc...
Eric Ressot, référent tourisme, n'a pas pu nous apporter les réponses aux questions que légitimement
nous nous posons. Pour le moment rien n'est encore décidé nous a-t-il seulement répondu.
Nous sommes aujourd'hui assez désorientés face à tant d'incohérences, à un tel manque de
transparence et à une absence aussi flagrante de concertation et de dialogue alors que nous demandons
depuis des mois à être éclairés et à avoir des réponses à nos nombreuses questions.
Certains adhérents ont aussi clairement manifesté le souhait de ne pas laisser totalement dans d'autres
mains la promotion de notre île. Le tourisme est une activité importante pour l'économie de l'île de
Batz mais cette activité ne peux être appréhendée de manière isolée.
Nous allons demander à nouveau une réunion au président de la nouvelle structure. Nous vous
tiendrons informés mais en tout état de cause une nouvelle réunion ne peux être organisée avant le
mois de septembre.
Les adhérents qui n'ont pas donné d'adresse internet peuvent nous la communiquer.
En ce qui concerne les projets en cours, nous avons présenté aux adhérents la première maquette d'un
document sur le patrimoine. Les préparatifs du semi-marathon suivent leur cours.
Pour le bureau, Anne Diraison

Documents pareils