Saucisson sec des montagnes Tartiflette Six de Savoie Tarte aux

Commentaires

Transcription

Saucisson sec des montagnes Tartiflette Six de Savoie Tarte aux
Saucisson sec des montagnes
Tartiflette
Six de Savoie
Tarte aux myrtilles
Voici un menu traditionnel très apprécié dans le Dauphiné et qui sera concocté
pour les petits ovillois par les cuisiniers du service restauration de la Ville de
Houilles, jeudi 26 janvier, à l’occasion du repas à thème : L’hiver en Dauphiné !
Les cuisiniers vous dévoilent à cette occasion leur recette de tartiflette.
La tartiflette (recette pour 5 à 6 personnes)
Ingrédients
1,5 Kg de pommes de terre à chair ferme
1 Reblochon de 450g à 550g
200 g de lardons allumettes fumés
30 cl de crème fraiche liquide
2 oignons
2 cuillères à soupe d’huile
Poivre du moulin
Noix de muscade entière
Préparation de la recette
1/ Lavez les pommes de terre et faites-les cuire dans de l’eau froide salée pendant 20 min
après la reprise de l’ébullition
2/ Pelez et émincez les oignons. Faites chauffer l’huile dans une poêle. Faites-y rissoler les
oignons. Dès qu’ils sont translucides, ajoutez les lardons et poursuivez la cuisson en remuant
régulièrement jusqu’à ce que les oignons et les lardons soient dorés. Réservez.
3/ Préchauffez votre four en position « grill ». Épluchez les pommes de terre et coupez-les en
grosses rondelles. Étalez-les dans un grand plat beurré et rappez un peu de noix de muscade
à la surface.
4/ Ajoutez les lardons, les oignons avec un peu de poivre, puis recouvrir avec le reblochon
coupé en lamelles de 2 cm d’épaisseur
5/ Recouvrez le tout de crème fraiche
6/ Enfournez à 170 °C et faites gratiner.
Conseil :
Vous pouvez raviver vos papilles en l’accompagnant d’une salade mesclun accompagnée aux
de quelques cerneaux de noix de Grenoble.
Le saviez-vous ?
La cuisine Dauphinoise, qui s’étend sur trois départements, la Drôme, les Hautes Alpes et
l’Isère, s’inspire de la cuisine provençale et savoyarde. Elle tire donc ses racines à la fois des
traditions méditerranéenne et alpine, ce qui lui confère une richesse et une saveur bien
particulière.
Le Dauphiné est riche en spécialités régionales. Parmi les incontournables et les plus
connues : la Noix de Grenoble, le Bleu du Vercors Sassenage AOC, Le Saint Marcellin, le
Murçon de la Matheysine (saucisse à base de porc aromatisée au carvi) sans oublier les
liqueurs à base de plantes et / ou de fruits des nos montagnes : la chartreuse, le génépi ou
encore la liqueur de myrtille.
Les recettes dauphinoises sont nombreuses et renommées. Commençons par citer
l’indétrônable gratin dauphinois (pommes de terre émincées cuites avec du lait et de la
crème fraiche) sans oublier son cousin le gratin savoyard (gratin dauphinois additionné de
gruyère râpé), et encore la tartiflette, le gratin de crozets, les pommes Dauphine, les
ravioles du Dauphiné, le gâteau aux noix, les rissoles (grosse ravioles farcies de chou et de
pommes de terre), la bourride (ragout de poisson à base d’aïoli, de poireaux et de céleri)… Il
y en a pour tous les goûts !
Le plus nutrition
La cuisine dauphinoise comporte beaucoup de plats gratinés avec du fromage. Assez riche en
lipides et en énergie, elle s’invite plus facilement dans nos menus d’hiver ou lors de
randonnées en montagne. Mais elle peut aussi s’intégrer parfaitement au sein d’une
alimentation équilibrée.
Par exemple, pour accompagner vos gratins riches en fromage, apporter un peu de fraîcheur
et alléger votre repas pensez aux salades : salade verte ou salade d’endives en entrée ou en
plat et salade de fruits frais au dessert.
Ne vous privez pas de vos plats préférés, l’équilibre alimentaire s’établit sur plusieurs jours
et pas seulement sur un repas. Après un repas copieux, on s’orientera spontanément vers un
repas suivant plus léger et moins riche, avec plus de légumes et plus de fruits dans l’assiette.
L’équilibre sera ainsi assuré, en complément d’une activité physique régulière.

Documents pareils