les 4 axes strategiques transversaux du schema departemental des

Commentaires

Transcription

les 4 axes strategiques transversaux du schema departemental des
LES 4 AXES
STRATEGIQUES
TRANSVERSAUX DU
SCHEMA DEPARTEMENTAL
DES ACTIONS
EDUCATIVES
5
Schéma départemental des actions éducatives de l’Ain
Axe stratégique n°1
Favoriser la mise en cohérence des interventions institutionnelles respectives en
matière de soutien aux actions éducatives, pour assurer :
Une plus grande lisibilité pour chaque partenaire signataire.
Une gestion plus efficiente des fonds publics.
Un partage renforcé entre partenaires (communication interne).
La promotion de valeurs communes.
ü Le développement d’une évaluation partagée.
ü
ü
ü
ü
1) Enjeux et objectifs liés à l’axe
ü Faire en sorte que chaque partenaire soit mieux informé de l’action de l’ensemble des
signataires, dans les champs de missions qui intéressent le Schéma départemental des
actions éducatives (SDAE): principales priorités, méthodologie d’intervention, …
ü Assurer, au sein de chaque institution signataire, le déploiement interne de l’information sur
le SDAE et acculturer les équipes respectives à cette démarche innovante, pour une
appropriation commune.
ü Favoriser, sur les territoires, des interventions communes et concertées, permettre de
privilégier le « réflexe partenarial ».
ü Promouvoir, en interne, le développement de compétences spécifiques (formation) pour
faciliter le relais du SDAE sur les territoires, auprès des différents interlocuteurs.
ü Identifier, auprès de chaque partenaire signataire, les interlocuteurs référents par domaine,
territoire, public et niveau de décision (stratégique/opérationnelle).
2) Méthodologie de conduite de l’axe
Le présent document propose la déclinaison habituelle, du stratégique vers l’opérationnel. Ces
propositions devront faire l’objet d’un arbitrage, interne à chaque institution puis entres
partenaires signataires. Un échéancier prévisionnel est ainsi proposé.
Concernant le pilotage de l’axe, le suivi partenarial du SDAE permettra la conduite spécifique
de cet axe.
3) Actions opérationnelles déclinant l’axe stratégique
Actions
Désignation, au sein de
chaque institution, de
référents.
Elaboration d’un support
à destination des
institutions présentant
les différents dispositifs à
visée socio-éducative.
Modalités pratiques
Echéance
Création d’un tableau à plusieurs entrées qui présente
l’interlocuteur utile, auprès de chaque partenaire.
2011
Entrées possibles : le territoire, le public ciblé, le domaine
d’intervention, le niveau de décision, les réunions concernées, …
Création d’un glossaire explicatif par dispositif, sur la base des
outils existants (en local et/ou benchmarking).
N.B. il s’agit bien ici d’un outil de communication interne, non à
destination des acteurs locaux (Cf. axe n°4 sur la
2011
communication externe).
Permettre à chacun de bien identifier et maîtriser les différents
dispositifs concernés par le SDAE, pour mieux les connaître, et,
notamment, mieux anticiper les différentes interactions
possibles, que celles-ci soient « positives » (mise en cohérence,
partage des publics,…) ou « négatives » (doublons, absence sur
certains territoires).
6
Schéma départemental des actions éducatives de l’Ain
Actions
Elaboration d’un support,
par institution,
présentant, de manière
synthétique, les grandes
orientations, les
objectifs poursuivis, …
Faire « vivre » ces
documents en interne.
Modalités pratiques
Echéance
Une « fiche synthèse » pourrait faciliter cette connaissance :
- Orientations globales de l’institution.
2011
- Valeurs portées.
- Principales méthodes de travail.
- Dispositifs gérés, pilotés ou copilotés, activés, …
- Interactions / partages possibles, enjeux communs, …
Suivi, par institution, du déploiement interne des ces différents
documents et élaboration d’un point d’étape annuel sur
2012
l’appropriation par les équipes.
Renforcer ce travail de
Organisation d’une journée d’échange inter institutionnelle entre
« culture commune »
les institutions signataires, basée sur des ateliers, des points
par des échanges
d’actualité en commun, …
Fin
partenariaux entres
Ceci permettrait, notamment, de mieux observer le degré
2012
collaborateurs/techniciens d’appropriation du SDAE et de sa « philosophie » par les
des différents partenaires équipes, de recenser, auprès des équipes, les difficultés et
du SDAE.
problèmes rencontrés au quotidien pour faire vivre le SDAE.
Création d’un « forum », d’une base d’échange, … qui permettra
Organisation des circuits
à chaque partenaire d’alerter en temps réel sur des démarches
partenariaux
en cours, des publications intéressantes, des dossiers à enjeu,
2013
d’information, en temps
des évaluations/contrôles effectués sur le terrain, des réunions
réel.
projetées, des alertes, … qui pourraient intéresser les
différentes institutions signataires du SDAE.
Au regard des différentes actions ci-dessus séquencées, il est
Organiser la formation
proposé d’organiser des formations en commun pour bien
2014
interne des
finaliser le travail partenarial tel que préconisé par le SDAE (en
collaborateurs.
quelque sorte
« boucler la boucle »), notamment pour
travailler sur l’évaluation partagée des différentes politiques
menées.
4) Moyens mis en œuvre
Il s’agit ici essentiellement de moyens humains.
Ces objectifs impliquent une certaine disponibilité des collaborateurs concernés. Ceux-ci
doivent être clairement missionnés par leur institution respective (il est proposé la création
d’une petite fiche de mission partagée).
En fonction des possibilités, volontés et charges de travail, l’ensemble des actions présentées
sera à valider (une estimation des charges de travail pourra être abordée).
5) Evaluation de la conduite de l’axe
Ce qui pourrait être un « groupe opérationnel de suivi du SDAE » se réunirait en format
« évaluation », une fois par an, pour :
ü Procéder à l’analyse des actions conduites et des résultats obtenus (action réalisée,
partiellement, non-réalisée, …).
ü Proposer des modifications / créations / suppressions d’axes et d’actions, en fonction des
besoins observés (le SDAE étant obligatoirement non-figé).
ü Dégager de nouvelles perspectives.
ü Faire état des difficultés rencontrées.
ü Proposer au groupe de pilotage les évaluations conduites et les pistes de changement, pour
validation.
7
Schéma départemental des actions éducatives de l’Ain
Axe stratégique n°2
Transparence et lisibilité sur les priorités affichées en matière de territoires et
de publics visés
1) Enjeux et objectifs liés à l’axe
ü Définir les critères présidant au choix des territoires et permettant de cibler les publics.
ü Permettre aux élus et partenaires de s’approprier la démarche et de mieux comprendre les
choix établis.
ü Associer les publics visés pour mieux répondre à leurs attentes.
2) Méthodologie de conduite de l’axe
Etapes
Analyser l’état des lieux et les
diagnostics globaux (réalisation
de 3 diagnostics locaux).
Identifier les catégories de
territoires (échelle minimale la
commune et maximale le
territoire d’une Maison de la
Solidarité) définis par des
caractéristiques et
problématiques communes
identifiées.
Cibler les priorités tant au
niveau des publics que des
territoires.
Modalités pratiques
Actions
Constituer un comité technique composé
d’un responsable de chaque institution
pour la préparation du COPIL
Partager les informations pour mieux
analyser auprès des territoires :
1) riches et engagés (pour veille et
accompagnement),
2) démunis ou peu engagés
(pour impulsion et aide à
la mise en œuvre).
Réalisation d’un texte constitutif du SDAE
présentant les critères qui ont présidé
au choix des territoires et des publics :
1) territoires volontaires peu engagés
2) territoires à qui donner envie
8
Schéma départemental des actions éducatives de l’Ain
Echéance
Acteurs
Comité
technique
Comité
technique
Comité
technique
2010 et
2011
2010 et
2011
2011
Etapes
Organiser
l’information
auprès des
territoires.
a) partager les
analyses avec
les publics
concernés pour
valider le choix
b) communiquer
et échanger
Modalités pratiques
Actions
Impulsion
(pour les territoires
peu engagés ou démunis)
Publics partenaires
Elus
Echéance
Acteurs
2011
Référents
territoriaux
Veille et accompagnement
Autres
(pour les territoires
publics
riches et engagés)
Mettre en réseau des correspondants locaux pour le département et
désigner des référents : 1 à 2 par territoire ciblé en fonction de la
problématique spécifique du territoire.
Ex. : Bresse : CAF/MSA, Bourg/Oyonnax : DDCS
Identifier au moins 2 responsables qui suivent la mise en œuvre de
l’axe.
Elaborer un support (diaporama) de présentation des différentes
catégories de territoires.
2011
2011
3) Evaluation de la conduite de l’axe :
ü Items à inclure dans l’évaluation globale du SDAE.
ü Mesurer les évolutions significatives des territoires ciblés sur les caractéristiques et
problématiques visées (nouvelles actions, nouveaux partenariats).
ü Analyser, au niveau départemental, par analogie avec les autres territoires, le sens des
évolutions pour faire évoluer, le cas échéant, le schéma départemental (passer d’une
catégorie de territoire à une autre).
9
Schéma départemental des actions éducatives de l’Ain
Axe stratégique n°3
Soutien aux actions innovantes et expérimentales
1) Enjeux et objectifs liés à l’axe
Soutien à la mise en œuvre d'actions innovantes et expérimentales :
ü Réduire les disparités d'accompagnement institutionnel entre les territoires du département
de l'Ain.
ü Mieux répondre à des besoins éducatifs nouveaux, atypiques et/ou à des besoins non
couverts par les dispositifs institutionnels existants.
2) Méthodologie et conduite de l’axe
Etapes
Modalités pratiques
Echéance
Constitution
Le pilotage et la constitution sont à définir
2011
d'un groupe de travail
(ex : un représentant de chaque institution pour la
pluri-institutionnel.
constitution).
Déterminer le caractère
2011
innovant et expérimental Travail avec le groupe pluri-institutionnel.
d'une action éducative.
Déterminer le caractère
2011
innovant et expérimental Réalisation d'une fiche technique.
d'une action éducative.
Recenser les
expérimentations et actions
Capitalisation des expériences sous la forme d’un recueil.
2011
innovantes sur le
département.
Développer
1/Impulser des actions innovantes pouvant répondre à des
l'accompagnement
besoins non pris en compte par les dispositifs institutionnels.
2012
institutionnel dans
2/Accompagner les acteurs dans la méthodologie de projet.
et 2013
l'émergence de ces actions
3/Soutenir la recherche de financeurs pour la pérennité de
(soutien technique et
l'action.
financier).
Prévoir des possibilités de
2012
financement de ces actions Création d’un fonds de soutien.
Valoriser ces actions auprès
Animation d'un réseau d'acteurs.
2014
des acteurs éducatifs du
département.
3) Evaluation de la conduite de l’axe.
ü Nombre d'actions accompagnées sur le plan technique et financier
ü Animation d'un réseau des acteurs des initiatives innovantes
10
Schéma départemental des actions éducatives de l’Ain
Axe stratégique n°4
Communication externe
1) Enjeux et objectifs liés à l’axe
ü Faire connaître et valoriser :
- la démarche partenariale de mise en cohérence des actions éducatives dans l’Ain,
- le schéma départemental des actions éducatives,
- la plus-value attendue pour les acteurs de terrain.
ü Faciliter la prise de décision des acteurs politiques par une vue d'ensemble des différents
dispositifs mis en œuvre sur le département.
ü Favoriser l'appropriation par les acteurs de terrain de la nouvelle mise en cohérence des
actions éducatives.
ü Favoriser la régulation et le suivi du schéma par la création du Comité de pilotage et son
information systématique de tout changement intervenant dans un dispositif géré par l’un
des partenaires.
ü Communiquer sur l’évaluation du dispositif (18 à 24 mois après l’entrée en vigueur du
schéma départemental).
2) Méthodologie de conduite de l’axe
Mise en œuvre d’un plan de communication en direction de deux cibles :
ü Cœur de cible :
-
-
les acteurs politiques (élus, administrateurs,…) intervenant dans le pilotage du schéma
départemental des actions éducatives (Etat – DDCS, DTPJJ, IA, Conseil général, CAF,
MSA),
les opérateurs locaux : collectivités locales (communes et intercommunalités),
fédérations de jeunesse et d’éducation populaire, associations œuvrant pour la
jeunesse, établissements scolaires (primaire et secondaire) …
ü Cibles relais :
-
les médias locaux, (presse écrite et radios locales),
le personnel des institutions partenaires (référents),
les structures du réseau Information Jeunesse,
la Mission Générale d’Insertion,
le service de Protection Judiciaire de la Jeunesse,
2 associations d’élus (AMR – AMF),
toute autre structure concernée par le champ éducatif.
3) Actions opérationnelles déclinant l’axe
Les actions se déclineront sur les 3 temps de communication qui accompagneront pour chacune
des cibles la montée en charge du dispositif : lancement de la démarche, réalisation du schéma
départemental, évaluation.
11
Schéma départemental des actions éducatives de l’Ain
Etapes
Information sur
démarche en cours.
Support du schéma
départemental des actions
éducatives.
Modalités pratiques
Echéance
-
information des acteurs politiques réalisée selon les
4ième
trimestre
pratiques de chaque partenaire (info au CA,…),
2010
-
1er
information des opérateurs locaux par courrier ou mail et
lors de la journée départementale annuelle de trimestre
l’éducation partagée.
2011
-
réalisation d’une plaquette diffusée par courrier ou mail,
-
1er
semestre
2011
organisation de réunions de présentation/formation à
destination :
- des acteurs politiques (élus, membres du CA, …),
- des opérateurs locaux.
Pour les cibles relais :
Pour les trois temps de communication :
ü Utilisation des outils et supports d’information propres à chaque organisme (site internet,
bulletin, information orale lors de réunions,…) à partir d’une fiche communication
comprenant des éléments de langage commun.
ü Diffusion de la fiche communication aux médias et relais.
4) Moyens mis en œuvre
ü Elaboration du fichier adresse (mail, postal) des partenaires et relais à contacter (2 cibles).
ü Conception d’une plaquette synthétique présentant le schéma départemental (réalisation en
interne Conseil Général de l’Ain) :
- impression de la plaquette,
- diffusion de la plaquette.
ü Elaboration d’un support de présentation et de formation pour les réunions.
5) Evaluation de la conduite de l’axe.
Ø Prévoir dans l’évaluation globale du schéma des items propres à la communication
(connaissance du schéma, qualité des formations et du support, pertinence de l’information
diffusée)
Ø Réalisation des engagements prévus au plan de communication.
12
Schéma départemental des actions éducatives de l’Ain