Déficit moyen

Commentaires

Transcription

Déficit moyen
Royaume du Maroc
Agence du Bassin Hydraulique de l’Oum Er Rbia
Ressources en eau du Bassin d’Oum Er Rbia :
Quelle gestion adoptée face aux changements
climatiques?
Rome 08-10/11/2007
Plan de l’exposé
- Présentation du Bassin Hydraulique d’Oum Er
Rbia
- Les ressources en eau du Bassin
- Les acquis
- Les contraintes
- Quelle gestion adoptée?
2
‫اﻟﺤـﻮار اﻟﻮﻃﻨــﻲ ﺣــﻮل اﻟﻤــــﺎء‬
Présentation du Bassin
Superficie : 50.000 km²
Région économique : 5
Nombre de province : 10
Population : 4,5 Millions
dont 65% des ruraux
L’économie est basée
sur :
-Agriculture et cheptel
-Industrie Agroalimentaire
-Les phosphates
-L’Artisanat
CASABLANCA
Zone d'action de l'agence de l'Oum Er-Rabia
Découpage provinciale
Azemmour
BERRECHID
EL JADIDA
Bge. KWASSEM AVAL
Bge. SIDI SAID MAACHOU
SETTAT
Bge. DAOURAT
KHENIFRA
Oued Zem
KHOURIBGA
Sidi Bannour
Boujad
Bge. IMFOUT
El Ksiba
Sidi Bannour
Bge. AL MASSIRA
AGENCE OUM ER RBIA
SAFI
40
0
BENI MELLAL
Benguerir
Bge. BIN EL OUIDANE
KELAAT SRAGHNA
Bge. SIDI DRISS
AZILAL
Bge. HASSAN 1er
Bge. TIMINOUTINE
Bge. My. YOUSSEF
40 Kilometers
N
Les ressources en eau
-Climat : tempéré dans les zones côtières et de
relief aride à semi-aride dans la plaine.
- Pluies :
500 mm dans le Haut Oum Er Rbia
360 mm dans la partie basse
- Évaporation : 0,6 mm sur la cote et 2 m à
l’intérieur du Bassin.
Eaux souterraines
- 12 Aquifères
phréatique et
profonds
- Potentiel
exploité :
450 Mm3/an
- Potentiel
exploitable :
360 Mm3/an
Zone d'action de l'agence de l'Oum Er-Rabia
Situation des Nappes
Nappe de la CHAOUIA COTIERE
Azemmour
N
BERRECHID
EL JADIDA
Bge. KWASSEM AVAL
Bge. SIDI SAID MAACHOU
Nappe du Turonien de TADLA
SETTAT
Bge. DAOURAT
Nappe du SAHEL
Oued Zem
KHOURIBGA
Bge. Taskdert
Boujad
Sidi Bannour
Bge. IMFOUT
Nappe de Béni Moussa
Bge. AL MASSIRA
Nappe des DOUKKALA
Nappe du Dir
SAFI
BENI MELLAL
Benguerir
Nappe de la BAHIRA
Bge. BIN EL OUIDANE
KELAAT SRAGHNA
Bge. SIDI DRISS
AZILAL
Bge. HASSAN 1er
Bge. TIMINOUTINE
Bge. My. YOUSSEF
40
0
40 Kilometers
Nappe du HAOUZ
Nappe de Béni Amer
Les ressources en eau
Eau de surface
HLes apports
- 3410 Mm3 dont 25% enregistré à l’amont du
Barrage Al Hansali et 30% à l’amont du
Barrage Bin El Ouidane
- 19% du potentiel national
Eaux de surface
Potentiel en eau limité
- Rapporté à l’individu : 840 m3/personne/an
- Intéressante/au niveau national : 720
m3/personne/an
- Inquiétante/au quota défini par les nations
unies : 1000 m3/personne/an
Les ressources en eau
Utilisation des ressources en eau
Eaux de surface
Eaux superficielle
AEPI
8%
Irrigation
74%
Irrigation
92%
Total
Irrigatio
n
90%
AEPI
10%
AEPI
26%
Les acquis
‰ Aménagement hydraulique important
- 15 barrages de capacité total de 5,3 Md m3 (33% de
la capacité hydrique national) ;
- Régularise 68 % des ressources en eau mobilisées;
- Objectifs multiples : AEPI, énergie, Irrigation
protection contre les inondations.
Contraintes
7- Transferts d’eau à partir du Bassin
Transfert
Volume
(Mm3)
Langueur
(Km)
CASABLANCA
N
Développement des ressources en eau
dans le bassin de l'Oum Er-Rbia
BERRECHID
93
Bge. Daourat
$
õ
120
Daourat : 84
Mâachou : 75
KHOURIBGA
Bge. Beni Smir
$
õ
$
õ
Bge. Imfout
Bge. Merija
$
õ
Bge. Mechraâ S’fa
$
õ
Perimetre irrigué de Beni Moussa
Bge. Al Massira
$
õ
SAFI
KHENIFRA
Oued Zem
Sidi Bannour
À
Casablanca
$ Kwacem
õ
Bge.
aval
SETTAT
an
235
Bge. Sidi Saïd
Maâchou
$
õ
O
cé
Tassaout
Aval
A
t la
nt
iq
u
e
Azemmour
EL JADIDA
$
õ
$ Bge. Imezdelfane
õ
$Bge. Taskdert
õ
õBge. Tajemout
$
Boujad
$
õ
Bge. Ahmed
El Hansali
$
õ
Bge. Si. El Miari
$
õ
El Ksiba
$
õ
Bge. Kasbat
$ Bge. Ansegmir
õ
Tadla
$
õ
Bge. Taghzirt
$
õ
$ Digue de SAFI
õ
BENI MELLAL
Perimetre irrigué de la Tassaout Aval
Perimetre irrigué de Beni Amir
Benguerir
$õ
õ
$
Bge. Bin El Ouidane
KELAAT SRAGHNA
À Safi
50
44
LEGENDE
Périmètres
$Bge. Ait Segmine
õ
$ Barrage existant
õ
À El Jadida
72
40
Région
Haouz
300
118,5
850
Amont : 78
Aval : 111
Région
Marrakech
AZILAL
Bge. Hassan 1ier
$
õ
Bge. Sidi Drissõ
$
$Bge. Moulay
õõ
$
Youssef
Perimetre irrigué de la Tassaout Amont
$ Barrage projeté
õ
$Bge. Tiyoughza
õ
Canaux de transfert
40
0
40 Kilometers
Les acquis
22% du potentiel national
‰Superficie irriguée : 325 400 ha
9 Béni Amir : 28.500 Béni Moussa : 69.500
9 Doukkala : 96.000 Haouz : 35.400
Valorisation de l’eau 2,5 à 3 Dh/m3,
faible par comparaison à d’autre région
Acquis
ƒ AEPI à l’intérieur de la zone d’action
de l’agence : 189 Mm3
ƒ AEPI à l’extérieur de la zone d’action
de l’agence : 165 Mm3
ƒ AEPR 60% (le taux le plus élevé Béni
Mellal 86% le plus bas Safi 30%)
19
80
-8
1
19
82
-8
3
19
84
-8
5
19
86
-8
7
19
88
-8
9
19
90
-9
1
19
92
-9
3
19
94
-9
5
19
96
-9
7
19
98
-9
9
20
00
-0
1
20
02
-0
3
20
04
-0
5
20
06
-0
7
M m3
Fourniture AEPI à partir des barrages
250
200
150
100
50
0
Années
Acquis
‰ Production hydroélectrique à partir
des barrages
ƒ Potentiel de production : 1866 GW/h
70% de la production
hydro électrique à
l’échelle national
Contraintes
‰ Déficit pluviométrique
Moyenne Moyenne
pluie
pluie
Sous-Bassin
Écart
1950-1970 2000-1980
Amont du
650
496
-4,8 mm/an
Bassin
Bassin
644
404
-7,5 mm/an
intermédiaire
Bassin aval
431
367
-2,0 mm/an
Abid
649
397
-7,9 mm/an
Tassaout
699
475
-7,0 mm/an
Contraintes
‰ Réduction de la pluviométrie à la station
de Béni Mellal 1934-2006
1000
900
925,7
700
590
600
Déficit moyen
: 28%
426
500
400
300
200
229,8
100
Annéeَ
2006
2002
1998
1994
1990
1986
1982
1978
1974
1970
1966
1962
1958
1954
1950
1946
1942
1938
0
1934
Pluie en mm
800
Contraintes
‰ Réduction des ressources en eau souterraine
de 50% pendant les 25 dernières années.
Apport (Mm3)
3000
Moyenne (80-39)
2693
2500
Moyenne (81-2006)
2000
1500
1254
1000
626
500
Baisse des apports enregistrés à la
station Bin El Ouidane
2005
1999
1993
1987
1981
1975
1969
1963
1957
1951
1945
1939
0
Impact sur l’irrigation
‰ Déficit en eau des périmètres irrigués
Fourniture en Mm3
Demande en eau en Mm3
3000
2500
2000
1500
1000
500
80
-8
19 1
82
-8
3
19
84
-8
5
19
86
-8
7
19
88
-8
9
90
-9
19 1
92
-9
3
19
94
-9
5
19
96
-9
7
19
98
-9
9
00
-0
20 1
02
-0
3
20
04
-0
5
20
06
-0
7
0
9Déficit moyen :
33%
9Déficit maximal :
67%
Impact sur l’irrigation
Fourniture (Mm3)
Fourniture (Mm3)
Demande normal (Mm3)
1000
900
900
800
800
700
700
Demande normal (Mm3)
600
600
500
500
400
400
0
Périmètres
Périmètres Doukala
Doukala
ƒDéficit
Déficit
ƒDéficit moyen
moyen :: 48%
48%
Déficit maximal
maximal :: 64%
64%
Fourniture (Mm3)
00
-0
1
20
02
-0
3
20
04
-0
5
20
06
-0
7
0
80
-8
1
19
82
-8
3
19
84
-8
5
19
86
-8
7
19
88
-8
9
100
00
-0
1
20
02
-0
3
20
04
-0
5
20
06
-0
7
100
90
-9
1
19
92
-9
3
19
94
-9
5
19
96
-9
7
19
98
-9
9
200
80
-8
1
19
82
-8
3
19
84
-8
5
19
86
-8
7
19
88
-8
9
200
90
-9
1
19
92
-9
3
19
94
-9
5
19
96
-9
7
19
98
-9
9
300
300
Périmètres
Périmètres Beni
Beni Moussa
Moussa et
et Tassaout
Tassaout aval
aval
ƒDéficit
ƒDéficit moyen
moyen :: 42%
42%
Fourniture (Mm3)
Demande normal (Mm3)
350
400
300
350
Déficit
Déficit maximal
maximal :: 70%
70%
Demande normal (Mm3)
300
250
250
200
200
150
150
100
100
50
50
ƒDéficit
ƒDéficit moyen
moyen :: 32%
32%
Déficit
Déficit maximal
maximal :: 73%
73%
00
-0
1
20
02
-0
3
20
04
-0
5
20
06
-0
7
90
-9
1
19
92
-9
3
19
94
-9
5
19
96
-9
7
19
98
-9
9
00
-0
1
20
02
-0
3
20
04
-0
5
20
06
-0
7
90
-9
1
19
92
-9
3
19
94
-9
5
19
96
-9
7
19
98
-9
9
80
-8
1
19
82
-8
3
19
84
-8
5
19
86
-8
7
19
88
-8
9
Périmètre
Périmètre Tassaout
Tassaout amont
amont
80
-8
1
19
82
-8
3
19
84
-8
5
19
86
-8
7
19
88
-8
9
0
0
Périmètre
Périmètre Beni
Beni Amir
Amir
ƒDéficit
ƒDéficit moyen
moyen :: 11%
11%
Déficit
Déficit maximal
maximal :: 48%
48%
Impact sur la production hydro électrique
Déficit moyen :
60%
Energie produite GW h
Capacité de production GW h
2000,0
1800,0
1600,0
1400,0
1200,0
1000,0
800,0
600,0
400,0
200,0
06
20
04
20
02
20
00
20
98
19
96
19
94
19
92
19
90
19
88
19
86
19
84
19
82
19
19
80
0,0
Impact sur les eaux souterraines
ƒ Surexploitation
ƒ Baisse piézomètriques
Nappe de Bahira (2130/44)
Turonien Tadla 740/37
-60
-60
-58
-55
-56
-54
-50
-52
-45
-50
-48
-40
-46
-44
-35
-42
-40
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
1996
1995
1994
1993
1992
1991
1990
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
1996
1995
1994
1993
1992
1991
1990
-30
Impact sur les sources
Tarissement de certaines sources
Evolution du débit de la
sources Bssibissa
140
Evolution du débit de la
sources Igly
350
120
300
100
250
80
200
60
150
40
100
50
20
2005
2006
2004
2002
2003
2001
1999
2000
1998
1996
1997
1995
1993
1994
1992
1990
1991
1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
0
0
Contraintes
‰Envasement des Barrages
ƒ Perte par envasement 10 Mm3/an
Evolution des capacités des barrages
2744
2785
1243
1500
3000
2500
2000
1500
1000
500
0
244
272
Al Massira
Bin El
Ouidane
My
Hassan I
150
197
My
Youssef
Contraintes
‰Qualité de l’eau
Toutes les formes de pollution
ƒ Domestique
ƒ Industrielle
ƒ Agricole
Contraintes
‰Domestique
ƒ Déversement des rejets de 70 centres ;
ƒ 40 Mm3/an milieu naturel
ƒ 16 stations d’épuration
ƒ Oued Oum Er Rbia « Collecteur des eaux usées »
Contraintes
‰ Pollution industrielle
• Déversement de 16 Mm3/an
• Pollution organique 11000T DBO et
21500T DCO
Contraintes
‰Pollution agricole
ƒ Utilisation des engrais et des pesticides au
niveau des périmètres irrigués.
ƒ 3500 t/an de nitrate gênés
Contraintes
• Prolifération des algues dans les retenues et
bassins
• Empoissonnement par les carpes a donné des
résultats importants
Après traitement
Avant de traitement
En cours de traitement
Pertes d’eau
• Faible rendement des réseaux :
– AEP : 56 à 75%
– Irrigation : 50% (le gras au niveau des
parcelles
80%
Type d'irrigation
55,8%
30%
64,7%
40%
67,6%
50%
70,1%
60%
74,10%
70%
20%
10%
0%
Azilal
Khouribga Béni Mellal Oued Zem Had Bradia
Traditi
onnel
83%
Pivot
13%
Localis
é
4%
Contraintes
‰Les inondations
ƒ 59 points noirs dont 34 étudiés par ABH
Causes
•
•
•
•
Intensité de la pluie
Déforestation
Réseau pluvial
Non respect du DPH
Contraintes
EQUATION A RESOUDRE
Demande en eau
AEPI
IRRIGATION
TOURISME
Priorité et conséquence
AEPI + Tourisme à garantir
Irrigation
à tolérer un
déficit
Inondation
à traiter
Énergie
à adapter
Ressource en eau
93% des ressources
mobilisées
30% de réduction de la
pluie (1970-2002
60% si le phénomène
continue avec le même
gradient (2002-2032)
Quelle gestion adoptée?
Alternatives :
Économie de
l’eau gisement
potentiel 550
Mm3 dégagés :
Irrigation : Reconversion des
techniques d’irrigation et valeur
ajoutée
Gain de 30 à 50% (500 Mm3) de
la ressource
Industrie : 10 Mm3 récupérable
Réutilisation des eaux usées :
40 Mm3 additionnel
Dépollution
Débit sanitaire : 60 Mm3 à
récupérer
Quelle gestion adoptée?
Alternatives :
Transfert d’eau
•Nécessaire dans le cadre de la
solidarité
•Bassin Nord vers les bassins
Sud
•Investissement initial lourd
•Alternative attractive à moyen
et à long terme
Dessalement de
l’eau de mer
Devient de plus en plus difficile
avec le coût excessif de
l’énergie
Rôle de l’ABH
Lancement d’études et
de projets pilotes de la
reconversion du mode
d’irrigation
Dépollution
domestique et
industrielle
• Périmètre irrigué 2 cas
• PMH : 1 cas
• Environ 14000 ha
• Domestique :
- 2 Projets en partenariat
- 25 centres dans les 5
prochaines années PNA
• Industrie
- Projet en cours avec sucrerie
Rôle de l’ABH
Montage de projet
d’économie d’eau
en industrie
Inondation
• Sucrerie :
- 0,9 à 0,6 m3/ tonne betteraves
- Process industriel
- concours FODEP
• Phosphate : Réutilisation des
eaux usées épurées pour le
lavage des phosphates : études
en cours.
- Étudier les points noirs
- Les traiter en partenariat
Rôle de l’ABH
Faire fédérer
Dynamiser
Chercher les
solutions et les
alternatives
Agence
Rôle central
au niveau du Bassin
Sensibiliser
communiquer
Réaliser projet
piloté en vrai
grandeur
convaincre
Planifier et gérer
PDAIRE
Aider
Conclusion
• Impact des changements climatiques devient de
plus en plus inquiétant
• Adapter la gestion en cherchant les solutions les
moins coûteuses
• Planifier en intégrant l’impact comme un
phénomène structurel
• Développer la recherche scientifique sur tous
les plans : hydraulique, énergétique, plantes,
l’irrigation …