Julien Badets Choix d`enceintes de monitoring et autres

Commentaires

Transcription

Julien Badets Choix d`enceintes de monitoring et autres
Formation technicien d'exploitation du son
2013-2014
Julien Badets
Choix d'enceintes de monitoring et autres...
Formation Technicien d’Exploitation du Son
Julien Badets
« Choix d’enceintes de monitoring et autres… »
1
Sommaire:
-Introduction……….…………………………………………………………………………
P.3
-Problématique………………………………………………………………………………
P.3
-Type de musique……………………..……………………………………………………
P.4
-Le local d'exploitation et ses incidences:….……………………………………
P.4
-Placement du système…..……………………………………..………………………
P.7
-Description technique des enceintes par le fabricant……….…..………
P.9
-Installation des kits d'absorption de son………….………………….………
P.11
-Correction électronique:……………………………………………………………..
P.11
-Processeur de diffusion numérique actif……………..
P.11
-Le coût……………………………………….………………………….……………………
P.13
-Conclusion…………………………………….……………………………….……………
P.13
-Annexe………………………………………………………………………………………..
P.14
Formation Technicien d’Exploitation du Son
Julien Badets
« Choix d’enceintes de monitoring et autres… »
2
Introduction
Les enceintes de monitoring sont très importantes dans une installation de type
home-studio. Elles sont le dernier maillon de la chaîne son, et pour un compositeur,
il est indispensable que leur réponse en fréquence soit la plus linéaire possible. En
effet, certains fabricants ont pris le parti d’accentuer certaines fréquences, ce qui
peut donner un son flatteur mais aussi un déséquilibre de l’image sonore réelle. Si
l’utilisateur souhaite un mix précis, il doit donc veiller aux caractéristiques de cellesci mais aussi aux conditions dans lesquelles elles vont être exploitées.
Problématique :
Avec un budget de 1500 euros, j’entame la recherche de nouvelles écoutes qui
devront au mieux répondre à mes attentes. Mais d’abord mes attentes, quelles sontelles ?
Formation Technicien d’Exploitation du Son
Julien Badets
« Choix d’enceintes de monitoring et autres… »
3

Type de musique :
Mon home studio est principalement orienté vers le son électronique sans réelle
prédominance d’un style en particulier. Mes morceaux sont essentiellement
composés avec des synthétiseurs numériques (Massive, Arp, Reactor, Fm8, Moog
voyager, MS 20), des boites à rythmes et des samplers. Le type de musique jouée
peut être une chose notable dans le choix d’écoutes puisque dans ce cas précis, je
souhaiterais être en mesure d’exploiter des sons basse-fréquence qui permettent
au moment d’un « live act » de faire vibrer le public aux émissions des subwoofers.
Aussi, les hautes fréquences doivent pouvoir être présentes et laisser vivre les
harmoniques.
 La bande passante :
Nous avons pour coutume d’annoncer que l’oreille humaine capte (selon les
individus) les fréquences à partir de 20 Hz jusqu’à 20 kHz. Je souhaite donc que mes
enceintes couvrent ce spectre. Or, une telle amplitude nécessitera l’achat d’un
subwoofer en plus d’une paire d’enceintes-satellites.
 Le local d’exploitation et ses incidences :
Nous avons pu voir que le choix des enceintes se fait en fonction de facteurs qui ne
se résument pas à une esthétique en vogue et qu’il y a quelques caractéristiques à
prendre en compte. Une, et qui est à mes yeux presque primordiale, est le lieu dans
lequel le système va être exploité. Il est intéressant de savoir par exemple, que les
caractéristiques techniques avancées par les fabricants, notamment au sujet des
réponses de fréquences, sont la résultante de mesures bien souvent effectuées en
champs libre, C’est-à-dire sans contrainte physique autre que l’air. De ce fait, il
convient d’avoir à l’esprit que ces résultats seront rarement atteints dans une salle
fermée comme un home-studio par exemple. Le local a une influence très forte sur
le son ou la musique perçus. Chaque endroit possède sa propre acoustique avec ses
réverbérations particulières et ses fréquences de résonance. Dans ce cas précis, et
au vu de mon budget, je ne pourrais me contenter que d’un léger correctif en
Formation Technicien d’Exploitation du Son
Julien Badets
« Choix d’enceintes de monitoring et autres… »
4
tentant une légère atténuation de quelques réverbérations et fréquences de
résonance. (Fig. 1 et 2)
Fig. 1
Fig. 2
Avant de me lancer dans le bricolage et pour vérifier l’incidence de la réverbération
dans ma pièce, j’ai calculé le temps de réverbération approximatif en présence
(RT60).
La pièce est composée de 4 murs de plâtre peints, d’un sol en parquet flottant et
d’un plafond de béton lisse peint.
Formation Technicien d’Exploitation du Son
Julien Badets
« Choix d’enceintes de monitoring et autres… »
5
L= 6m
L= 4.5m
H= 2.5m
En faisant abstraction des incidences du mobilier, j’obtiens :
1.48 sec à 125 Hz
1.82 sec à 250 Hz
2.13 sec à 500 Hz
2.13 sec à 1000 Hz
1.75 sec à 2000 Hz
1.07 sec à 4000 Hz
Soit une moyenne de 1.73 seconde de temps de réverbération. Pour simplifier, un
son percussif émis à l’instant T disparaitra en T+1.73 sec. La réverbération aura une
influence sur ce son pendant presque 2 secondes pleines.
Autre sujet important : les fréquences de résonance. Plus difficiles à détectées, elles
peuvent être néfastes au mix, à la création et aussi aux voisins !
Quand deux ondes de mêmes fréquences se rencontrent, on parle de résonance.
Dans un tel cas, l’amplitude de chacune de ces ondes augmente jusqu’à atteindre
un maximum. De ce fait : lorsque deux ondes de même fréquence se rencontrent,
elles entrent en résonance et le volume sonore s’intensifie vers un maximum. Je ne
vais pas développer ce phénomène fondamental, mais il est également à prendre
en compte lors de l’élaboration d’un home-studio.
Ces phénomènes nécessitent des calculs savants et des moyens financiers
importants pour si ce n’est résoudre les problèmes mais en tout cas se satisfaire de
quelques corrections. En effet, pour la construction d’un studio d’enregistrement
professionnel, on parle d’un investissement de plusieurs dizaines de milliers
d’euros.
Formation Technicien d’Exploitation du Son
Julien Badets
« Choix d’enceintes de monitoring et autres… »
6
Or, mon budget étant moindre, je consacrerais une partie de celui-ci en l’achat de
mousses acoustiques, panneaux et bass trap. Mais avant, je dois déterminer
l’emplacement du système d’écoute dans la pièce. (Fig. 3)
 Placement du système :
Fig. 3
Afin d’éviter l’influence de la proximité des murs sur le son, je placerai mon système
à environ 1/ 3 de la longueur totale, bien centré dans la largeur et les enceintes
orientées vers le centre de la pièce. La zone d’écoute optimale sera un espace situé
à équidistance de chaque écoute, soit au sommet d’un triangle équilatéral ayant
pour base les deux moniteurs. (Fig. 4)
Formation Technicien d’Exploitation du Son
Julien Badets
« Choix d’enceintes de monitoring et autres… »
7
Fig. 4
Chaque moniteur sera placé sur un pied afin d’éviter tout effet de sol et autres
influences (par diffraction par exemple) des appareils présents sur le bureau
(contrôleurs, claviers, ordinateur, écrans, etc…). Le caisson de basse quant à lui sera
placé juste derrière le bureau, à bonne distance du premier mur. Les basses
fréquences étant moins directives, il n’est pas nécessaire de le disposer à hauteur
d’oreille. Il faudra veiller néanmoins à ne pas le coller au mur sous peine d’accentuer
les phénomènes vibratoires. A ce sujet, la propagation solidienne et les nuisances
sonores plus généralement étant souvent un point de friction avec le voisinage,
surtout dans un immeuble, je pense m’orienter vers des enceintes munies de hautparleur 5 pouces afin d’éviter trop de désagrément et de tentations. Pour l’usage
que j’en aurais, il ne m’est pas nécessaire de disposer d’un rendement très élevé et,
de la sorte pourrais-je peut être, en optant pour une économie sur la puissance, me
permettre un gain en précision?
Formation Technicien d’Exploitation du Son
Julien Badets
« Choix d’enceintes de monitoring et autres… »
8
Après quelques visites dans les magasins spécialisés et dans les home-studio de mes
amis, après de multiples écoutes de musiques familières et aussi parce-que j’avais
cette idée derrière la tête depuis quelques temps, j’ai opté pour une paire
d’enceintes HS5 de chez Yamaha avec le subwoofer HS8S de la même marque.
 Description technique du fabricant: HS5 (1) et HS8S (2)
Fig.5
Formation Technicien d’Exploitation du Son
Julien Badets
« Choix d’enceintes de monitoring et autres… »
9
Fig. 6
Les caractéristiques constructeur (Fig. 5 et 6) donnent quelques éléments sur le
fonctionnement des enceintes et de son subwoofer. Nous regretterons pour autant
le manque de certaines informations comme la pente de coupure de fréquence
(dB/octave) entre le « sub » et les hs5. Après l'étude des courbes de fréquence des
deux appareils, que je n'ai malheureusement pas pu mettre sur le mémoire, j'ai
opté pour un « cross-over » aux alentours de 80 Hz préférant limiter au maximum
l'action du sub au-dessus de cette fréquence et privilégiant donc l'action des HS5
pour profiter de leur précision à ce niveau. J'ai pour cela utilisé le « low cut » et le
« hi cut » du subwoofer (paramètres du cross over à l'arrière du caisson), et faute
de moyens disponibles, affinerai avec le temps bien que cela soit subjectif à mon
niveau. Ce choix me parait judicieux, mais je conviens que le « cross-over » du
système nécessite des mesures précises afin que ce passage critique soit négocié
sans bosse ni ventre (au niveau du croisement des courbes de réponse respectives)
Formation Technicien d’Exploitation du Son
Julien Badets
« Choix d’enceintes de monitoring et autres… »
10
avec un maximum de fluidité. L'action est d'autant plus délicate que les boutons
rotatifs permettant les réglages ne sont pas gradués.
 Installation des kits d’absorption de son :
Une fois le placement des écoutes envisagé, je procède à la fixation des panneaux
de mousse sur les murs et celle des bass-trap dans les angles de la pièce. Je place
également un grand tapis (2.5m x 3m) sous la zone d’écoute. (Fig. 7 et 8)
Fig. 7
Fig. 8
 Correction électronique:
Processeur de diffusion numérique actif
La correction électronique via un processeur de diffusion permet d'affiner le son
perçu en prenant en compte les répercussions de l'acoustique de la salle. Placé en
sortie de console ou de carte son, il va permettre une égalisation spécifique pour
compenser les effets de la salle et adapter la réponse en fonction des attentes. Pour
résumer le principe, l'appareil une fois correctement connecté va générer un bruit
rose qui sera capté par un micro spécifique, positionné à l'endroit de la zone
d'écoute (sweet-spot). Le son émis doit posséder les mêmes caractéristiques que le
son capté. Le processeur œuvre à cette tâche en égalisant en fonction l'émission.
Note: Il est évident que l'emploi de cette technique n'est pas sans faille. Corriger ou
Formation Technicien d’Exploitation du Son
Julien Badets
« Choix d’enceintes de monitoring et autres… »
11
adapter l'acoustique d'un local est une discipline extrêmement technique et bien
souvent coûteuse. Le but de mon travail étant d'obtenir des conditions acceptables
à moindre coût. De plus, mon intention de travail à un niveau raisonnable limitera
ses effets qui auront été minimisés au préalable par le travail mécanique des
mousses et électronique des filtres.
Après m'être renseigné et toujours en fonction de mon budget, j'ai choisi le
Driverack PA+ de DBX (Fig. 9) pour son égaliseur paramétrique stéréo multibandes et sa fonction Auto-EQ 28 bandes RTA (cf.: bruit rose dans paragraphe :
correction électronique).
Fig. 9
Formation Technicien d’Exploitation du Son
Julien Badets
« Choix d’enceintes de monitoring et autres… »
12
 Le coût (prix Thomann au 7/05/2014):
Une paire d'hs5 : 310 euros
Un « sub » HS8S : 444 euros
Un driverack Pa+ : 355 euros
8 bass trap 300 x 300 x 600mm : 199 euros
12 Panneaux acoustiques absorbeurs 60 x 60 x 5 cm : 196 euros
Total: 1504 Euros TTC.
 Conclusion :
Selon l’intention finale, autrement dit selon que la production est destinée à un
simple hobby, à la scène ou à l’audiovisuel professionnel, choisir un système
d’écoute passe par l’étude de facteurs collatéraux que sont l’environnement
d’exploitation, les contraintes budgétaires, et les caractéristiques objectives des
projets eux-mêmes. Ce mémoire ne propose pas une solution miraculeuse pour
l’obtention de sons de qualités professionnelles. Il envisage simplement des pistes
de solutions accessibles à la plupart des « accros » de l’audio, désireux de qualité
et à ceux qui souhaitent au mieux véhiculer leur passion du son.
Formation Technicien d’Exploitation du Son
Julien Badets
« Choix d’enceintes de monitoring et autres… »
13
Annexe
-
Support de cours de Luc Marie-Sainte
« Acoustique des salles » de Thierry Mallet publication Georges Ventillard
Site : http://www.ingenieuxduson.org/
Site : http://fr.audiofanzine.com/
Site : http://www.thomann.de/fr/index.html
Formation Technicien d’Exploitation du Son
Julien Badets
« Choix d’enceintes de monitoring et autres… »
14

Documents pareils