« Faire don par amour » L`Eglise catholique à La Réunion appelle

Commentaires

Transcription

« Faire don par amour » L`Eglise catholique à La Réunion appelle
« Faire don par amour »
L’Eglise catholique à La Réunion appelle au don volontaire de sang, de moelle osseuse,
d’organes ou de tissus humains. « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses
amis » (Jean 15,13). Nous avons à venir en aide aux membres de nos familles et à notre prochain
qui souffrent ou qui sont diminués dans leurs capacités de vie.
Déjà, en 1956, le pape Pie XII avait déclaré à une association d’aide aux aveugles : « (Un
individu) peut disposer de son cadavre et le destiner à des fins utiles, moralement irréprochables
et même élevées – entre autres pour secourir les hommes malades et souffrants. On peut prendre
une telle décision au sujet de son propre corps avec la pleine conscience du respect qui lui
revient. Cette décision, il ne faut pas la condamner mais la justifier positivement. A moins que
les circonstances n’imposent une obligation, il faut respecter la liberté et la spontanéité des
intéressés… »
En 1980, le pape Jean-Paul II déclarait à des médecins et à des chirurgiens : « La science
médicale se trouve (…) dans la communauté comme une force d’affranchissement de l’homme
par rapport aux infirmités qui gênent et par rapport à la fragilité psychologique qui l’humilie.
Donner quelque chose de lui-même, dans les limites tracées par la loi morale, peut constituer un
témoignage de charité très méritoire et une occasion de croissance spirituelle si significative que
cet acte peut compenser le risque d’une éventuelle diminution physique non essentielle ».
Personnellement, j’ai ma carte de donneur volontaire dans mon portefeuille : « Je décide de faire
don après ma mort d’éléments de mon corps (organes, tissus) en vue d’une greffe. J’ai informé
mes proches de cette décision ». Je vous invite à faire de même.
Le 31 août 2011
Monseigneur Gilbert AUBRY

Documents pareils