Limousin

Commentaires

Transcription

Limousin
Fédération nationale des observatoires
régionaux de la santé
Recueil d’informations régionalisées
sur la prise en charge des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer
(et troubles apparentés) et sur l’aide à leurs aidants
Limousin
Synthèse de l’enquête réalisée par l’ORS
La Fondation Médéric Alzheimer, ayant fait le constat d’un manque d’informations globales sur les dispositifs de
prise en charge et de l’aide aux aidants, a décidé de confier aux observatoires régionaux de la santé (ORS) et à
leur Fédération nationale (Fnors) la réalisation d’un recueil d’informations dans toutes les régions de France.
L’objectif est de recenser, de façon homogène et coordonnée, toutes les structures et tous les services concourant
à la prise en charge des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer (ou de syndromes apparentés) et à l’aide
aux aidants (familles, bénévoles, professionnels).
La méthode
E
En Limousin
n liaison avec la Fondation Médéric Alzheimer, la Fnors
et un groupe d’ORS ont élaboré une méthode de recueil
d’informations. Ce recensement a été effectué dans tous les
départements de l'ensemble du territoire français. Il s’agit
d’un premier état des lieux réalisé en 2002.
La méthode, approuvée par le Comité de pilotage du projet
(composé de représentants des ORS et de la Fondation
Médéric Alzheimer), repose sur une démarche en cinq
étapes :
Identification des lieux de diagnostic de la maladie :
centres mémoire de ressources et de recherche, consultations
mémoire…
Identification de tous les lieux d’information et/ou de
coordination gérontologiques (lieux non spécialisés sur la
maladie d’Alzheimer).
Identification des modes de prise en charge des malades
en accueil de jour.
Enquête auprès des établissements d’hébergement collectif
pour personnes âgées, afin d’identifier ceux qui accueillent à
l’entrée les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.
Recensement des prestations d’aide aux aidants proposées
e recueil d'informations dans la région s'est déroulé
entre mai et décembre 2002. Les cinq étapes de la
méthode ont été suivies dans les trois départements de
la région.
Globalement, dans la région Limousin, les informations
recueillies ont porté sur :
• 7 lieux de diagnostic de la maladie d'Alzheimer ;
• 14 lieux d'information et de coordination gérontologique non spécifiquement dédiés aux personnes
atteintes de la maladie, mais à toutes les personnes
âgées ;
• 1 structure d'accueil de jour spécialisée dans la prise
en charge des personnes atteintes de la maladie
d'Alzheimer ;
• 160 établissements d'hébergement collectif pour
personnes âgées, dont certains accueillent dès
l'admission des personnes atteintes de la maladie
d'Alzheimer ;
• 10 structures proposant des prestations d'aide aux
aidants, essentiellement auprès des familles des
malades.
L
par les associations ou les services publics.
Mai 2003
Caractéristiques de la région Limousin
Région Limousin
Population au recensement 1999 : 710 792
Population rurale : 48,3 %
Population de 75 ans ou plus : 11,8 %
9 centres hospitaliers (CHU, CHR, CH)
2 centres hospitaliers spécialisés (CHS)
1 181 médecins généralistes libéraux
7 neurologues libéraux
33 psychiatres libéraux
2 neuro-psychiatres libéraux
32 logements-foyers (4 300 places)
93 maisons de retraite (17 114 places)*
27 unités de soins de longue durée (2 783 lits)
Population au recensement 1999
Population rurale
Population de 75 ans ou plus
Centres hospitaliers (CHU, CHR, CH)
Centres hospitaliers spécialisés (CHS)
Médecins généralistes libéraux
Neurologues libéraux
Psychiatres libéraux
Neuro-psychiatres libéraux
Logements-foyers (nb de places)
Maisons de retraite (nb de places)*
Unités de soins de longue durée (nb de lits)
Corrèze
Creuse
Haute-Vienne
232 484
50,4 %
12,3 %
124 482
76,2 %
14,1 %
353 826
37,1 %
10,6 %
3
-338
3
5
-
3
1
191
1
5
-
3
1
652
3
23
2
15 (711)
39 (2 376)
10 (809)
4 (248)
20 (1 514)
9 (714)
13 (607)
34 (2 687)
8 (1 074)
*La catégorie “maisons de retraite” inclut les EHPAD : fusion d’unités de soins
de longue durée et de maisons de retraite.
Sources : Insee, Drees (SAE, Adeli, Finess),
Statiss, Conseils généraux
Lieux de diagnostic de la maladie d’Alzheimer :
7 en Limousin
7 consultations mémoire ou autres lieux de diagnostic :
• 5 en Haute-Vienne :
- 1 au CHU de Limoges, au service de neurologie (EPCOM :
Évaluation et prise en charge de la cognition et de la mémoire),
- 1 à l'hôpital Rebeyrol à Limoges, dans le département de
gérontologie clinique,
- 1 à l’établissement public départemental de santé (EPDS) Jalouneix
Bertoff de Bujaleuf,
- 1 au centre médico-psychologique Armand Guillaumin à Limoges,
dépendant du CHS Esquirol,
- 1 au centre médico-social de Saint-Junien, dépendant du CHS
Esquirol ;
• 2 en Creuse : au CH d'Aubusson et au CH de Guéret.
Il n’y a pas, actuellement, de centre mémoire de
ressources et de recherche dans le Limousin.
Selon les lieux, les consultations sont dispensées
obligatoirement par un gériatre, un neurologue
ou un psychiatre. Un projet de création d'une
Fédération médicale inter-hospitalière de
neuro-psychiatrie, regroupant le service de
neurologie du CHU de Limoges, le département de gérontologie clinique de l'hôpital
Rebeyrol et le CHS Esquirol, est à l'étude et
devrait voir le jour à moyenne échéance. Il
aurait vocation à devenir centre mémoire de
ressources et de recherche.
Centres mémoire de ressources et de recherche (anciennement dénommés centres experts)
Une procédure de labellisation par chaque agence régionale de l'hospitalisation (ARH) est mise en place pour ces centres. Les centres mémoire de ressources et de
recherche (implantés au sein d'un centre hospitalo-universitaire) ont un rôle de recours pour les diagnostics complexes et développent une activité de recherche
clinique et de formation. Ils disposent d'une équipe pluridisciplinaire (neurologue, gériatre, psychiatre, équipe médico-sociale), d’un plateau technique adapté, et
fonctionnent en réseau avec les acteurs intervenant dans la prise en charge médico-sociale des patients.
Consultations mémoire
Les consultations mémoire se déroulent dans un établissement de soins de court séjour et sont répertoriées par l'ARH. Elles assurent un diagnostic avec fiabilité,
mettent en place un projet de soins personnalisé et articulé avec un plan d'aide, participent au suivi des personnes malades en partenariat avec les autres professionnels médico-sociaux. Elles identifient les situations complexes justifiant le recours au centre mémoire de ressources et de recherche. Elles disposent d'une
équipe pluridisciplinaire et de moyens paracliniques et participent à la formation de professionnels.
Autres lieux de consultations
Ces consultations, assurées par un médecin spécialiste (gériatre, psychiatre, neurologue), participent au diagnostic et peuvent offrir différentes activités (bilans
mémoire, ateliers de stimulation…), avec proposition d'une prise en charge médico-psycho-sociale des personnes malades.
Mai 2003
Lieux d’information ou de coordination gérontologique :
14 en Limousin
Les lieux d’information ou de coordination recensés sont des lieux “généralistes”, sans spécificité
vis-à-vis de la maladie d’Alzheimer, mais qui peuvent avoir développé des activités particulières
vis-à-vis de ces malades ou de leurs aidants.
3 CLIC* de niveau 1 :
• 1 en Haute-Vienne : Centre d'information pour les personnes
âgées, à Limoges (centre de référence de documentation
gérontologique de la Haute-Vienne) ;
• 2 en Creuse : Centre communal d'action sociale de Guéret et
association Creuse-Est à Chénérailles.
Le CLIC du CH de La Souterraine et celui des
Cars développent ou vont développer très
prochainement des activités spécifiques dans le
domaine de la maladie d'Alzheimer, notamment
des groupes de parole avec un psychologue ou
des cycles de réunions d'information sur la
maladie. Le projet de labelliser aux niveaux supérieurs les CLIC de niveau 1 ou 2 leur permettrait
d’élargir leurs missions.
3 CLIC* de niveau 2 en Haute-Vienne : Châteauneuf-la-Forêt,
Châteauponsac, Bellac.
8 CLIC* de niveau 3 :
• 4 en Corrèze : Laguenne, Brive, Ussel, Seilhac ;
• 2 en Creuse : CH de La Souterraine et CH de Bourganeuf ;
• 2 en Haute-Vienne : Les Cars, Saint-Junien.
*
-
CLIC : centres locaux d’information et de coordination agréés selon trois niveaux possibles de labellisation :
CLIC niveau 1 : missions d’accueil, d’écoute, d’information, de conseil et de soutien aux familles,
CLIC niveau 2 : prolonge le niveau 1 par les missions d’évaluation des besoins et d’élaboration du plan d’aide personnalisé,
CLIC niveau 3: prolonge le niveau 2 par les missions de mise en œuvre, de suivi et d’adaptation du plan d’aide personnalisé.
Les autres lieux sont le plus souvent des réseaux ou des instances de coordination gérontologique.
Modes de prise en charge de jour pour personnes
atteintes de la maladie d’Alzheimer : 1 en Limousin
Les modes d’accueil de jour recensés ici concernent :
• les accueils de jour spécialisés assurant une prise en charge sociale ou médico-sociale des personnes
atteintes de la maladie d’Alzheimer (ou syndromes apparentés). Ils peuvent être indépendants
(le plus souvent gérés par une association) ou situés au sein d’un établissement d’hébergement
(maison de retraite ou service de soins de longue durée le plus souvent) ;
• les hôpitaux de jour assurant une prise en charge thérapeutique et médicale ;
• les services d’aide ou d’intervention à domicile spécialisés pour les personnes atteintes de
la maladie d’Alzheimer ;
• les familles d’accueil qui se consacrent spécifiquement aux personnes atteintes de la maladie
d’Alzheimer.
1 accueil de jour spécifique en Haute-Vienne à Limoges, de
type cantou (20 places), géré par la Mutualité de la Haute-Vienne.
D'autres structures, non spécifiques,
déclarent pouvoir accueillir à la journée des personnes
atteintes de la maladie d'Alzheimer :
En Corrèze :
• structure d'accueil de jour au centre hospitalier d'Ussel ;
• hôpital de jour de Tulle, dans le service de géronto-psychiatrie ;
Les structures d’accueil de jour non
spécifiques de la Haute-Vienne sont
toutes des hôpitaux de jour psychogériatriques et relèvent du centre
hospitalier spécialisé Esquirol : les
En Haute-Vienne, les hôpitaux de jour psycho-gériatriques :
• du CH de Saint-Yrieix-la-Perche,
• du CH de Magnac-Laval,
• de Saint-Junien,
• et à Limoges, les hôpitaux de jour Beaupeyrat et Léon Jouhaud.
patients ne s'adressent pas directement à ces établissements, mais sont
orientés par le CHS Esquirol après
consultation auprès de médecins
spécialistes. En Haute-Vienne, le pôle
Mai 2003
psychiatrique du sujet âgé au sein du
CHS Esquirol se met progressivement en place et proposera un lieu de
diagnostic, des possibilités d’accueil
de jour et des lits de court séjour.
Hébergement collectif pour personnes atteintes
de la maladie d’Alzheimer
Lim
ou
sin
Ht
e-V
ien
ne
Cr
eu
se
Co
rrè
ze
Une enquête a été menée auprès des 160 établissements d’hébergement collectif pour personnes âgées en Limousin (dont 8 établissements d’hébergement temporaire). Le taux de réponse a
été de 100 % pour tous les types de structures.
Pourcentage de maisons
de retraite* déclarant :
• accueillir à l’entrée des personnes
atteintes de la maladie d’Alzheimer
10,3 %
5,0 %
2,9 %
6,5 %
• garder les personnes dont la maladie
se déclare après leur entrée
20,5 %
30,0 %
5,9 %
17,2 %
39
20
34
93
• accueillir à l’entrée des personnes
atteintes de la maladie d’Alzheimer
50,0 %
55,6 %
37,5 %
48 %
• garder les personnes dont la maladie
se déclare après leur entrée
50,0 %
55,6 %
25,0 %
44,4 %
10
9
8
27
nombre de maisons de retraite
ayant répondu à l’enquête
Pourcentage d’USLD** déclarant :
nombre d’USLD
ayant répondu à l’enquête
*La catégorie “maisons de retraite” inclut les EHPAD :
fusion d’unités de soins de longue durée et de maisons de retraite.
Globalement, dans la région
Limousin, seulement 6,5 % des
maisons de retraite déclarent
accueillir, sans restriction à l'admission, des personnes atteintes
de la maladie d'Alzheimer et
17,2 % les garder lorsque le
diagnostic est établi après leur
entrée. La moitié environ des
unités de soins de longue durée
accueillent ces personnes et les
gardent sans restriction. Une
maison de retraite de type
cantou en Haute-Vienne déclare
accueillir de manière spécifique
des personnes âgées déficientes
psychiques.
**Unités de soins de longue durée.
Aide aux aidants : 10 organismes en Limousin
En Corrèze
• France Alzheimer Corrèze : groupes de parole, réunions et entretiens individuels ;
• Association Le fil des aidants à Argentat ;
• Service social de la Mutualité sociale agricole à Ussel.
En Creuse
• Association Creuse Alzheimer : cycles de rencontres, informations générales,
formations des aides à domicile ;
• Centre hospitalier de La Souterraine : cycles de réunions ;
• Service social de la Caisse régionale d'assurance maladie du Centre Ouest
(Cramco), situé dans les locaux de la Caisse primaire d'assurance maladie, à Guéret.
En Haute-Vienne
• Association d'aide aux familles des personnes âgées intellectuellement
dépendantes (AAFPAID) à Limoges : organisation de journées de détente ;
• Association de coordination des actions en faveur des personnes âgées à Châlus :
groupes de parole, conseils, projets d'accompagnement ;
• France Alzheimer Haute-Vienne : groupes de parole, informations générales
et conseils ;
• Association ALOIS (Association Limousine d'Observation et d'Information sur les
Soins Alzheimer et maladies apparentées) : informations générales sur la maladie,
promotion des échanges pluridisciplinaires pour améliorer la prise en charge.
Les associations départementales
de France Alzheimer proposent
des activités généralement une fois
par mois, dispensées par un psychologue ou psycho-ergothérapeute,
la plupart du temps bénévole. Des
médecins peuvent aussi intervenir
ponctuellement. Une association,
regroupant l'établissement public
départemental de santé (EPDS)
Jalouneix Bertoff de Bujaleuf et le
CLIC de l'Union des instances de
coordination du Pays de Monts-etBarrages à Châteauneuf-la-Forêt,
est en projet afin de proposer des
prestations spécifiques d'aide aux
aidants dans ce secteur.
Fondation Médéric Alzheimer - 30, rue de Prony 75017 PARIS - Tél. : 01 56 79 17 91
Fédération nationale des observatoires régionaux de la santé (Fnors) - 62, bd Garibaldi 75015 PARIS - Tél. : 01 56 58 52 40
Observatoire régional de la santé du Limousin - 24, rue Donzelot 87037 LIMOGES CEDEX - Tél. : 05 55 32 03 01
Mai 2003
A CONSEIL Paris 01 42 40 23 00
Ces structures, le plus souvent associatives, offrent différentes prestations spécifiquement destinées
à aider les familles ou l’entourage des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, ou à informer
et former les professionnels et les bénévoles qui interviennent auprès des personnes malades.