IMAGE VIDEO - Le Lycée Lavoisier

Commentaires

Transcription

IMAGE VIDEO - Le Lycée Lavoisier
IMAGE
VIDEO
Vidéaste
Titre de l’œuvre
Date de réalisation
Support (analogique, numérique)
Format : court-moyen-long métrage, hors format (ex : 12h)
Lieu d’exposition
SUR LE PLAN DE L’IMAGE
L’image est-elle en noir et blanc ou en couleur ? Est-ce un choix ?
La résolution de l’image est-elle bonne ?
Est-ce un choix ?
S’agit-il d’une image en direct ou enregistrée ? Par qui ?
Quelle est la taille de l’image ?
Quelles informations donne LE TITRE sur les intentions du vidéaste ?
LA QUALITE DE L’IMAGE
Quel est son SUJET ?
est-elle brute ou retravaillée ?
Grain ou bruit augmenté
Couleur saturée - désaturée, inversée (négatif), ajoutée sur la pellicule
Texture modifiée (pellicule rayée, brûlée, délavée…) Superposition
d’images
Retouchée avec un logiciel
Moniteur de télévision trafiqué
Quel est le STATUT DE LA VIDEO ?
Trace d’une performance (peu d’effet recherché, documentaire), film
réalisé à partir d’actions conçues pour leur forme vidéo, vidéo
plasticienne qui utilise l’image comme matériau, vidéo qui reprend les
codes de la narration du cinéma, autre…
Y a-t-il une MISE EN SCENE même rudimentaire dans l’espace du
musée ? Cette vidéo est-elle isolée ou associée à d’autres? Quels liens
peuvent être créés entre elles ? S’agit-il d’une installation vidéo ?
Quelle est la qualité de LA LUMIERE ?
(naturelle/artificielle/colorée, contrastée/tranchante/diffuse,
rasante/frontale/contre-jour…)
LES OMBRES ont-elles une importance dans la perception des corps,
de l’espace, de l’action ?
INSTALLATION VIDEO
Quel est le rôle de la vidéo dans cette installation (durée, rythme, son,
mouvement) ? L’image est-elle projetée ou dans un moniteur, quelle
importance cela a-t-il ?
LES COULEURS
sont-elles naturelles, pensées au tournage, changée par l’éclairage,
modifiée après sur le film ?
Sont-elles mises en scène (habit-décor-maquillage) ?
Y a-t-il du SON ?
Quelle est sa nature (son associé à la prise de vue, son ajouté mixé,
musique, bruit…) ? Quelle est sa relation à l’image ? Est-il directement lié
à l’image, décalé,… Qu’est-ce qui le caractérise ? Rythme, sonorité,
profondeur (plusieurs plans) texture, harmonie, volume.
Quel rôle joue-t-il ?
LE CADRAGE
Quelles sont les valeurs de cadre?
(du très gros plan, au plan d’ensemble) Quels sont les plus utilisées et
pourquoi ? Comment varient-elles ?
LE HORS CHAMP est-il suggéré et comment ? Le cadre de la caméra
se fait-il sentir ? Paraît-il ouvert ou fermé ?
Dans un plan fixe, LA COMPOSITION dans le cadre permet-elle de
mettre en relation plusieurs éléments (corps-espace, corps-objet, 2
corps, 2 espaces…)
Y a-t-il UNE ACTION ?
Qu’est-ce qui la motive ? Est-elle scénarisée ?
De quelle nature est-elle ? Répétitive, contrainte (par un objet, un espace,
une autre personne), prise dans un enchaînement narratif, banale…
LES ANGLES DE PRISE DE VUE
Unique ou multiple (variant en fonction de l’action, de l’espace)
Axe vertical : plongée, contre-plongée, angle plat
Axe horizontal : face, trois-quarts, profil, dos
Y a-t-il DES PERSONNAGES ?
Est-ce l’artiste lui-même ? Des acteurs ? Des personnes pour ce qu’elles
sont dans la vie ? Qu’est-ce qui les caractérise ? Physique, vêtement,
gestuelle, voix, regard, …
LES MOUVEMENTS DE CAMERA
Unique ou multiple (fixe, travelling, panoramique)
Variant en fonction de quoi ?
Caméra sur pied, à l’épaule ?
Y a-t-il UN ESPACE visible ?
Est-il construit (pour quel effet) ou naturel ?
A-t-il des particularités qui jouent sur la mise en scène de l’action (forme –
son – lumière – couleur - ouvert/fermé/passage) ?
En a-t-on des points de vue différents ?
Y en a-t-il plusieurs (visibles, suggérés) ?
LA PROFONDEUR DE CHAMP
L’espace est-il bouché par une mise au point sur le premier plan ? Ou y
a-t-il une profondeur de champ importante (visibilité du 1er plan à
l’arrière plan) ? Quel serait l’effet recherché ?
Quelle est LA CONSTRUCTION de la vidéo :
Y a-t-il des plans, des scènes, des séquences ? Comment s’articulentils dans l’ensemble du film ?
LE MONTAGE :
S’agit-il d’un plan séquence (un long plan pour construire une unité
narrative ou autre) ? Y a-t-il plusieurs plans ? Certains reviennent-ils à
l’identique ? Quelle est leur durée ? Durée des séquences ?
LE RYTHME est-il particulier ? Quelle perception de l’action, de l’espace,
des corps donne-t-il ?
Comment LES RACCORDS sont-ils faits :
fondu au noir, action, son, mot prononcé ou écrit, objet, espace (ellipse
temporelle), mouvement de caméra
PERCEPTION D’UN TEMPS CONSTRUIT
Quel temps peut-on consacrer à une œuvre qui nous résiste ?
La temporalité met-elle à mal le spectateur ou bien est-ce confortable ?
Lorsque le spectateur attend, attend-il quelque chose ou fait-il
l’expérience d’un temps pour lui-même ?
Une fois sorti, dans quel état le spectateur est-il ?
CONCLUSION
A quoi le vidéaste a-t-il fait particulièrement attention, et pourquoi ? Quel
est dans sa démarche le centre de ses préoccupations sur l’image, le
corps, l’espace, autre ?
F. Delannet, lycée Lavoisier, 09-2007

Documents pareils