poly ortho 1 sup 2016.pages

Commentaires

Transcription

poly ortho 1 sup 2016.pages
M. Liotard - Lycée Camille Vernet - PCSI, MPSI - Orthographe (1/3)
1" /"4
I. ACCENTUATION
Les accents datent des premiers imprimeurs
(fin XVème, début XVIème s., la Renaissance)
Ils visent à simplifier l’orthographe : des sons
différents étant notés de la même façon, des confusions pouvaient survenir, et pour les éviter on tendait à insérer des lettres muettes, beaucoup plus
difficiles à interpréter.
exemples : on écrivait general au lieu de général,
mesler au lieu de mêler, fiebvre au lieu de fièvre…
8. Un gouvernement serait éternel _____ la
condition d'offrir, tous les jours, au peuple un
feu d'artifice et _____ la bourgeoisie un procès
scandaleux. (Edmond et Jules de Goncourt)
9. N'admettez rien _____ priori si vous pouvez
le vérifier. (Rudyard Kipling)
10. Les voitures de F1 : si vous les trouvez faciles
_____ conduire, c’est que vous n’allez pas assez
vite. (Mika Hakkinen)
A. a/à
a sans accent : 3ème personne du singulier du
présent de l’indicatif du verbe avoir.
à avec accent : préposition.
Sarkozy a la télé : il possède un récepteur.
Hollande à la télé : il est filmé par une chaîne de télévision.
Attention aux expressions latines a priori, a posteriori, a fortiori
11. Le fait de fumer m’a sauvé la vie. Chaque
fois que je vais mal, le m___decin me supprime
le cigare. Et je guéris ! Où en serais-je si je
n’avais pas fumé le cigare ? (Mark Twain)
12. L’homme est absurde par ce qu’il ch___rche,
grand par ce qu’il trouve. (Paul Valéry)
13. Le golf de comp___tition se joue surtout sur
un parcours de 25 cm, l’espace entre vos
oreilles. (Bobby Jones)
14. Le golf consiste à mettre une balle de 4 cm
de diam___tre sur une boule de 40.000 km de
tour et à frapper la petite, non la grande. (Winston Churchill)
15. Le travail est l’activité vitale propre au travailleur, l’expr___ssion personnelle de sa vie.
(Emmanuel Kant)
16. Parmi les choses dont la sag___sse se munit
en vue de la félicité de la vie tout entière, de
beaucoup la plus importante est la possession de
l'amitié. (Épicure)
17. Les faibles veulent d___pendre, afin d'être
protégés. Ceux qui craignent les hommes
aiment les lois. (Vauvenargues)
18. Le regard indiff___rent est un perpétuel
adieu. (Malcolm de Chazal)
19. L'expérience s'ach___te par le malheur.
(Honoré de Balzac)
20. La musique sert peut-être en ce qu'elle fait
___stimer le silence à son prix. (Edmond et
Jules de Goncourt)
www.monsieurliotard.fr
é
e
é
è
e
e
é
é
è
e
1. _____ la femme chaste, Dieu suffit. (Proverbe
espagnol)
2. Celui qui _____ visité dix fois une cathédrale
_____ vu quelque chose ; celui qui _____ visité
une seule fois dix cathédrales n'_____ pas vu
grand-chose. (Sinclair Lewis)
3. Seul l’incrédule _____ droit au miracle.
(Elias Canetti)
4. Le plagiaire _____ un mérite : il conserve.
(Benjamin Disraeli)
5. Quiconque _____ vu Dieu et _____ compris
ce qu'il _____ vu, n'_____ pas vu. (Saint
Maxime le Confesseur)
6. _____ l’oeuvre, on connaît l’artisan.
(Jean de La Fontaine)
7. _____ droite, on dort, ____ gauche, on rêve.
(Gustave Thibon)
11 :
12 :
13 :
14 :
15 :
16 :
17 :
18 :
19 :
20 :
A:
à
a
a
a
a
à
à
à
a
à
—=—=—=—
1 :
2 :
3 :
4 :
5 :
6 :
7 :
8 :
9 :
10 :
B. e/é/è
Quand doit-on mettre un accent ? Pour le savoir,
il faut couper le mot par syllabe :
Si la syllabe contenant le son « é/è » se termine
par une consonne, on ne met pas d'accent.
Exemple : ter/ri/ble, — ef/fer/ves/cen/ce, — pa/ter/
nel, — com/plet
Sinon, on met un accent.
Exemple : in/té/res/sant, — sé/ré/ni/té, — fer/me/té,
— com/plè/te, — brè/ve
B:
M. Liotard - Lycée Camille Vernet - PCSI, MPSI - Orthographe (1/3)
II. ACCORDS
1. marques de pluriel
Cas le plus fréquent : le « s » ; ex. : une carte /
des cartes
Autre possibilité : le « x » ; ex. joujou, pou, hibou, chou, genou, caillou, bijou (mais : sou/sous, coucou/
coucous…) cheval / chevaux, arsenal / arsenaux,
soupirail / soupiraux (mais : récitals, festivals, détails)
Quand le mot se termine déjà par un « s », un
« x » un « z », pas de changement : un ours / des ours,
un choix / des choix, un gaz / des gaz.
Quelques pluriels irréguliers : certains mots
étrangers ne prennent pas de « s » au pluriel et
conservent leur pluriel d’origine. On trouve de plus
en plus la forme francisée cependant ; ex : un lied /
des lieder (alld), un minimum / des minima (lat.), un barman / des barmen (angl.)
Mots composés : la règle, depuis 1990, est de
mettre un « s » au deuxième élément, sauf s’il est
manifestement singulier ; ex : un bracelet-montre / des
bracelet-montres, un prie-Dieu /des prie-Dieu, un trompe-lamort / des trompe-la-mort
Noms propres : les noms propres ne prennent
pas de marque du pluriel ; ex. les Dupont, les Sarkozy
Exception : quand on veut parler de personnes
qui seraient du même calibre que ceux que l’on
nomme ; ex. La chanson française est mourante
aujourd’hui : où sont maintenant les Brels, les Ferrés, les
Gainsbourgs ?
2. participes passés
la règle d’or : chercher le complément d’objet
direct du participe (ce qui répond à la question
QUOI ?)
S’il est exprimé avant le participe : accord avec lui
S’il est placé après ou s’il est absent : pas d’accord.
S’il ne peut pas y en avoir, accord avec le sujet.
ex : J’ai passé de belles vacances en Écosse.
Les vacances que j’ai passées en Écosse étaient magnifiques.
Ils sont venus (la question « venus quoi ? » : n’a pas
de sens)
Verbes pronominaux : attention !
- Ils se sont acheté une voiture.
- Ils se sont vus.
Participe devant infinitifs :
- As-tu compris les exercices qu’il nous a demandés ?
- As-tu compris les exercices qu’il nous a demandé de faire ?
laissé et f ait devant infinitif sont
invariables :
- Elle s’est laissé tomber.
- Ils se sont fait cambrioler.
2" /"4
Le participe devant infinitif ne s’accorde
que s’il est sujet de cet infinitif :
Comparez :
- Les hommes que j’ai vus assassiner (vous avez vu les
coupables)
- Les hommes que j’ai vu assassiner (vous avez vu les victimes)
—=—=—=—
1. ( b i j o u ) L e s b o n s s o u v e n i r s s o n t d e s
______________ perdus. (Paul Valéry)
2. (cheval) Les politiques sont comme les
___________, ils ne peuvent marcher droit sans
oeillères. (Anatole France)
3. (festival) Aujourd’hui, les ______________ de
cinéma sont comme les congrès de dentistes.
C'est tellement folklorique que c'en est déprimant. (Jean-Luc Godard)
4. (blocus) "Police Kill", "Non aux violences policières", le message que l'on peut lire sur les
pancartes et affiches des __________________
lycéens est clair. (RFI, 2/11/14)
5. (pneu) Le temps ride la peau des hommes et polit
celle des ___________. (Paul Morand)
6. (cure-dent) L’expérience ressemble aux
_________________. Personne ne veut s'en
servir après vous. (Roland Dorgelès)
7. (faire-part) Si je deviens centenaire, je me lèverai
chaque matin pour lire les ______________
nécrologiques des journaux, si mon nom n'y est
pas, je retournerai me coucher. (Paul Léautaud)
8. (tire-bouchon) On dit que ce sont les chiens les
meilleurs amis de l’homme ; moi je dis que ce
sont les _______________________________.
(Jean-Jacques Peroni)
9. (arc-en-ciel) De nombreux __________________
apparaissent, mais le ciel entre les nuages est
d’un bleu trop pâle et je sais que ce n’est pas
encore la fin du mauvais temps. (Alain Gerbault)
10. (loup-garou) Personne n'a vu de ______________
ni de sorciers, et beaucoup y ont cru. (Voltaire)
11. (faire) L’Art ne vient pas se coucher dans les lits
qu’on a ______________ pour lui ; il se sauve
aussitôt qu’on prononce son nom. (Jean Dubuffet)
12. (manger) Il est dangereux de se baigner trois
heures après avoir __________________ des
champignons vénéneux. (François Cavanna)
13. (apporter) Je bois beaucoup trop. La dernière fois
que j’ai ____________________ un échantillon
www.monsieurliotard.fr
M. Liotard - Lycée Camille Vernet - PCSI, MPSI - Orthographe (1/3)
d’urine, il y avait une olive dedans. (Rodney
Dangerfield).
14. (trouver) L’Auvergne est un meuble pauvre que la
France a relégué dans une mansarde. C’est un
secret plutôt qu’une province. Elle vous tourmente toujours d’un songe. C’est quand on l’a
_____________ qu’on la cherche le plus.
(Alexandre Vialatte)
15. (darder) Je suis constamment frappé et agressé
par la beauté du monde. Quand je rentre chez
moi, je suis comme Sébastien, hérissé de toutes
les flèches que les beautés rencontrées dans les
rues et les champs ont _____________ sur moi.
(Michel Tournier)
16. (vivre) L’âge véritable, celui qui compte, ce n’est
pas le nombre des années que nous avons
_____________, c’est le nombre des années
qu’il nous reste à vivre. (Alfred Capus)
17. (montrer) La plupart des histoires que l’on déclare
d’amour arrivent à des gens qui se sont
________________ leur derrière alors qu’ils
n’en avaient pas le droit. (Georges Courteline)
18. (verser) C’est Dieu qui sur ton corps, ma belle
souveraine, /A __________ la beauté dans une
coupe pleine / Et dans mon cœur l’amour !
(Victor Hugo)
19. (engendrer) À entendre parler les snobs, on croirait que ce sont eux qui ont _____________
leurs ancêtres. (Hagar)
20. (laisser) Je suis naturellement curieux de tous les
fragments des ouvrages des anciens auteurs :
comme sur les rivages, on aime à trouver les
débris des naufrages que la mer a __________.
(Montesquieu)
3" /"4
III. HOMONYMES
1. Définitions
Homonymes : des mots qui se prononcent de
la même façon ; exemple : rat - ras
Homographes : des mots qui s’écrivent de la
même façon : son (l’onde sonore) son (adjectif possessif)
≠ Synonymes : des mots de même sens ;
ex. : lourd - pesant
≠ Paronymes : des mots qui se ressemblent ;
ex. : conjoncture, conjecture.
A. ce/se/ceux
ce : pronom-adjectif démonstratif masculin singulier
ceux : pronom démonstratif masculin pluriel
peuvent se remplacer par cette et celles au féminin
se : pronom réfléchi de troisième personne
peut se remplacer par entre eux, pour lui, soi-même etc.
B. son/sons/sont
son : (pluriel sons) : nom commun : la vibration
de l’air qui provoque une sensation auditive ;
son : adjectif possessif de troisième personne ;
sont : troisième personne du pluriel du présent de
l’indicatif du verbe être.
C. fus/fut/fût/fûts
je fus, tu fus, il fut : formes du passé simple de l’indicatif du verbe être ;
qu’il fût : troisième personne du singulier du subjonctif imparfait du verbe être
un fût : nom commun, cylindre (fût d’un arbre), et
particulièrement récipient métallique contenant des
liquides (fût de bière, de vin...) (pluriel : fûts)
D. conte/comte/compte
un conte : un récit traditionnel, à structure stéréotypée ; (+ forme du verbe conter)
un compte : un calcul ; (+ forme du verbe compter)
un comte : titre de noblesse.
—=—=—=—
A. ce – se – ceux
1. Le grand triomphe de l’adversaire est de vous
faire croire ______ qu’il dit de vous. (Paul Valéry)
2. Chaque fois qu’on produit un effet, on _____
donne un ennemi. Il faut rester médiocre pour
être populaire. (Oscar Wilde)
www.monsieurliotard.fr
1 : bijoux
2 : chevaux
3 : festivals
4 : blocus
5 : pneus
6 : cure-dents
7 : faire-part
8 : tire-bouchons
9 : arc-en-ciel ou arcs-en-ciel
10 : loup-garous ou loups-garous
11 : faits
12 : mangé
13 : apporté
14 : trouvée
15 : dardées
16 : vécues
17 : montré
18 : versé
19 : engendré
20 : laissés
M. Liotard - Lycée Camille Vernet - PCSI, MPSI - Orthographe (1/3)
5. Le monde se divise en deux catégories de
gens : _____ qui lisent des livres et _____ qui
écoutent _____ qui ont lu des livres. (Bernard
Werber)
20. L'égalité entre les hommes est une règle qui
ne ____________________ que des exceptions.
(Ernest Jaubert)
B. son – sons – sont
6. Les hommes _____ ces créatures qui ont
deux jambes et huit mains. (Jane Mansfield)
7. À vouloir vivre avec _______ temps, on
meurt avec _______ époque. (Stendhal)
8. Le _______ pur est une sorte de création. La
nature n'a que des bruits. (Paul Valéry)
9. Les bons rois ________ esclaves et leurs
peuples ________ libres. (Marie Leszcynska)
10. On aime mieux ________ égal que
_________ maître. (Voltaire)
C. fus – fut – fût – fûts
11. L'esprit humain ___________ fait pour
comprendre, comme l’œil ___________ fait
pour voir les couleurs et l'oreille pour entendre
les sons. (Johannes Kepler)
12. L'homme sait que le monde n'est pas à
l'échelle humaine ; et il voudrait qu'il le
___________. (André Malraux)
13. Même le diable ______ un ange au commencement. (Proverbe anglais)
14. Qu'importe ma vie ! Je veux seulement
qu'elle reste jusqu'au bout fidèle à l'enfant que
je _________. (Georges Bernanos)
15. Chaque jour il faut danser, _________-ce
seulement par la pensée. (Nahman de Braslaw)
D. conte – contes – compte – comtes
16. Chercher ne signifie rien en peinture. Ce qui
_______________, c'est trouver. (Pablo Picasso)
17. Le monde ________________________ plus
d’imbéciles que d’habitants. (Heinrich Heine)
18. La vie est un _______________ de fée qui
perd ses pouvoirs magiques lorsque nous grandissons. (Robert Lalonde)
www.monsieurliotard.fr
11 : fut
12 : fût
13 : fut
14 : fus
15 : fût
16 : compte
17 : compte
18 : conte
19 : contes
20 : compte
4. J’ai enfin trouvé _______ que je voudrais
être plus tard : un petit garçon. (Joseph Heller)
19. Le "Il était une fois" du début des
_________________ nous induit à penser qu'ils
sont tous d'origine belge.
(Roland Topor)
1 : ce
2 : se
3 : ceux
4 : ce
5 : ceux
6 : sont
7 : son
8 : son
9 : sont
10 : son
3. Croyez _____ qui cherchent la vérité, doutez
de _______ qui la trouvent. (André Gide)
4" /"4

Documents pareils