Header One in question format using Franklin Gothic Heavy in italics

Commentaires

Transcription

Header One in question format using Franklin Gothic Heavy in italics
FRANÇAIS
Feuille d’information
Maladie professionnelle
Dermatite de contact professionnelle :
Renseignements pour les travailleurs de l'Ontario
Qu'est-ce que la dermatite de contact?
La dermatite de contact est caractérisée par une rougeur de la peau et une douleur. Il s'agit de la maladie
professionnelle de la peau la plus courante en Ontario. Vous pouvez contracter ce type de dermatite en entrant
en contact avec des produits chimiques, des détergents ou des produits de nettoyage.
Les symptômes de dermatite de contact sont les suivants :
ƒ
rougeur;
ƒ
démangeaisons et douleur;
ƒ
desquamation;
ƒ
cloques;
ƒ
craquelures et saignement.
Qu'est-ce qui cause la dermatite de contact professionnelle?
Les deux causes principales sont les irritants et les allergies. Une réaction allergique se produit lorsque votre corps
devient sensible à un produit chimique. Quant aux irritants, il peut s'agir de savons et de produits chimiques
puissants.
Une allergie peut causer une dermatite de contact professionnelle de deux façons :
une réaction urticarienne (phlyctène) immédiate sur la peau, appelée une urticaire de contact;
une éruption cutanée appelée dermatite de contact allergique.
ƒ
ƒ
La dermatite de contact irritant apparaît lorsqu'un irritant endommage la peau directement. Le dommage peut être :
grave (soudain et rapide) après un contact avec un produit chimique à concentration élevée qui produit une
réaction telle qu'une brûlure;
ƒ
chronique (persistant) ou retardé (une dermatite peut apparaître après des mois ou des années de contact avec
un irritant).
ƒ
Qui peut contracter une dermatite de contact?
Chaque année, 1 000 demandes d'indemnisation pour dermatite de contact sont présentées en Ontario. Le tableau
de la page 3 fournit une liste de nombreux emplois qui posent des risques de dermatite de contact. Il précise aussi ce
qui peut causer cette dermatite. La dermatite de contact irritant est bien plus courante que la dermatite de contact
allergique.
Comment contracte-t-on une dermatite de contact?
Dermatite de contact allergique
La dermatite de contact allergique met en cause votre système immunitaire. Celui-ci protège votre corps de ce qui
peut vous rendre malade.
Lorsque vous êtes exposé à une matière étrangère, les cellules de votre corps réagissent. Cette matière peut être un
produit chimique puissant qui pénètre votre peau. Cela peut entraîner une réaction allergique telle qu'une éruption
cutanée. Cette éruption apparaît de 24 à 96 heures après le contact.
L'intensité de votre réaction dépend des facteurs suivants :
la durée et la fréquence de vos contacts avec la matière;
les problèmes cutanés que vous avez, comme les éruptions cutanées, les coupures, les égratignures et les
éraflures (les coupures permettent à l'allergène de pénétrer dans votre corps);
ƒ
la température et l’humidité du lieu de travail, qui vous fait transpirer ou qui rend votre peau sèche ou gercée;
ƒ
d’autres facteurs comme votre âge et vos antécédents familiaux dans le cas de la dermatite allergique.
ƒ
ƒ
Dermatite de contact professionnelle
French 0451B (04/03)
Page 1 de 1 © CSPAAT Ontario
Dermatite de contact irritant
La dermatite de contact irritant rend votre peau rouge et endolorie par un contact direct avec des substances
toxiques dans votre lieu de travail. Il y a deux types de dermatite de contact irritant : la dermatite de contact irritant
aiguë et la dermatite de contact irritant chronique.
La dermatite de contact irritant aiguë est causée par un seul contact intense et bref avec un puissant irritant. Il peut
s'agir d'acides et de certains métaux et composés organiques. Une réaction cutanée vive peut en résulter, comme
une brûlure. La plupart des gens qui entrent en contact avec un irritant puissant auront le même type de réaction.
La dermatite de contact irritant chronique est causée par un contact répété ou prolongé avec un irritant léger. Parmi
les irritants légers, mentionnons les savons, les détersifs, les acides doux ou alcalis, les graisses, les solvants et les
liquides de coupe.
Les travailleurs peuvent avoir de nombreux types de réactions à ce genre d’irritant. L'intensité de votre réaction
dépend des facteurs suivants :
ƒ
les facteurs personnels comme les antécédents d'allergie ou de dermatite de contact, ou les coupures, les
éruptions cutanées et les lésions de la peau;
ƒ
la partie du corps exposée à l’irritant :
ƒ
les dommages sont plus importants là où la peau est plus mince, comme sur le visage et le haut du dos,
ƒ
les dommages sont plus importants sur le visage, les bras et les mains (peau exposée) si la substance est
aérogène;
ƒ
si l’irritant peut pénétrer votre peau plus facilement en raison de votre travail, notamment :
ƒ
par la transpiration due à la chaleur et à l'humidité dans le lieu de travail (même si parfois la transpiration
peut réduire les produits chimiques et les éliminer et protéger votre peau, elle peut aussi dissoudre les
poudres chimiques, qui sont facilement absorbées par la peau);
ƒ
par une hydratation insuffisante qui assèche la peau;
ƒ
par l'humidité, qui rend la peau gercée;
ƒ
par les éraflures produites par la friction lors de l'utilisation de certaines machines.
Vous croyez avoir contracter une dermatite de contact?
Posez-vous les questions suivantes :
ƒ
Vos troubles cutanés sont-ils apparus lorsque vous avez changé d’emploi?
ƒ
Vous sentez-vous mieux lorsque vous n’êtes pas au travail?
ƒ
Croyez-vous qu’une substance précise présente au travail est la cause de vos troubles cutanés?
Si vous avez répondu oui à l’une de ces questions, votre travail pourrait être la cause de vos troubles cutanés.
Dressez une liste des matières et des facteurs présents au travail. Il peut s'agir de produits chimiques ou d'autres
substances, de la chaleur, du froid ou d'aridité. Procurez-vous des copies des fiches signalétiques appropriées et
apportez votre liste chez votre médecin. Dites-lui si vous connaissez d’autres travailleurs qui ont les mêmes troubles
cutanés.
Votre médecin ou spécialiste vérifiera si vous avez une dermatite de contact allergique en faisant un test épicutané.
Lors de ce test, le médecin ou un technicien mettra une petite quantité de substances soupçonnées sur votre peau.
Si vous avez une dermatite de contact, certains des produits chimiques produiront une réaction cutanée et votre
peau deviendra rouge et endolorie. Votre médecin vous aidera à déterminer la meilleure façon de traiter votre
dermatite.
Pouvez-vous continuer à travailler?
La plupart des travailleurs qui ont contracté une dermatite de contact peuvent retourner travailler. Le retour au travail
dépendra :
ƒ
du type de dermatite de contact;
ƒ
de la gravité de votre état;
ƒ
du traitement.
Si vous avez contracté une dermatite professionnelle, parlez-en à votre employeur et présentez une demande
d'indemnisation à la Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail
(CSPAAT). La CSPAAT écrira à votre médecin pour lui demander une copie du rapport médical en vue de déterminer si
vous avez droit à des prestations. Un agent d'indemnisation de la CSPAAT rendra une décision après avoir discuté
avec vous, votre employeur et votre médecin.
Workplace contact dermatitis
French 0451B (04/03)
Page 2 de 2 © CSPAAT Ontario
Que peut faire votre employeur?
Votre employeur peut faire prendre de nombreuses mesures pour éviter que vous contractiez une dermatite de
contact ou que votre état s'aggrave. Par exemple, il peut vous fournir des vêtements de protection, des crèmes
protectrices et des masques. Il peut aussi vous transférer à un endroit où vous ne serez pas en contact avec le
produit chimique en question (surtout dans le cas d'une dermatite de contact allergique).
Pour plus de renseignements sur la dermatite de contact et votre lieu de travail :
Appelez le Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail (CCHST) au 1-800-668-4284 ou visitez le site
www.cchst.ca.
ƒ
Lisez la Feuille-ressource de santé et sécurité au travail de la CSPAAT. Vous pouvez vous la procurer en
composant le 1-800-663-6639 ou sur notre site, www.wsib.on.ca.
ƒ
Visitez le site Web de la Skin Cancer Foundation à www.skincancer.org/.
ƒ
Consultez les Guides and Guidance Material sur le site Web de la National Occupational Health and Safety
Commission of Australia à http://www.nohsc.gov.au/OHSInformation/NOHSCPublications/.
ƒ
Voici certains irritants et allergènes présents dans de nombreux emplois :
Emploi
Travailleurs agricoles
Artistes
Travailleurs de l'automobile
et de l'aéronautique
Boulangers et confiseurs
Barmans
Relieurs
Bouchers
Ébénistes et menuisiers
Travailleurs des services de
nettoyage
Houilleurs
Travailleurs de la
construction
Cuisiniers et traiteurs
Irritants
Engrais artificiels, désinfectants,
pesticides, agents nettoyants,
essence, carburant diesel, plantes et
céréales
Solvants, argile, plâtre
Allergènes
Caoutchouc, avoine, orge, aliment pour animaux,
médicaments vétérinaires, ciment, plantes,
pesticides, produits de préservation du bois
Térébenthine, pigments, colorants, colophane,
résine époxyde
Solvants, huiles de coupe, peintures, Chromate, nickel, cobalt, caoutchouc, résines
détergents pour les mains
époxyde et diméthacrylate
Farine, détergents
Saveurs et épices, orange, citron, huiles
essentielles, colorants, persulfate d'ammonium
et peroxyde de benzoyle
Détergents, eau
Orange, citron, lime, saveurs
Solvants, colles
Colles, résines, cuir
Détergents, viande, déchets
Nickel, sciure
Colles, détergents, diluants, solvants, Teintures, colles, bois, térébenthine, vernis,
produits de préservation du bois
colophane
Détergents, solvants, eau
Gants de caoutchouc
Poussière (charbon, roche), humidité Bottes et masques de caoutchouc
Ciment
Chromates, cobalt, gants de caoutchouc et de
cuir, résines, bois
Détergents, jus de légumes, eau
Aliments, oignons, ail, épices, saveurs, gants de
caoutchouc, métasulphite de sodium, gallate de
lauryl et d'octyl, formaldéhyde
Éducateurs en garderie
Dentistes et techniciens
dentaires
Détergents, solvants, eau
Détergents, détergents pour les
mains, eau
Nettoyeurs à sec
Électriciens
Électroplastes
Embaumeurs
Poseurs de revêtement de
plancher
Fleuristes et jardiniers
Solvants
Flux de brasage tendre
Acides, alcalis
Solvants
Anesthésiques locaux, mercure, méthacrylates,
eugénol, désinfectants, caoutchouc, matériau à
empreinte
Gants de caoutchouc
Flux, résines, caoutchouc
Nickel, chromium, cobalt
Formaldéhyde
Ciment, résines, bois, vernis
Fumiers, engrais artificiels, pesticides, Plantes, pesticides, gants de caoutchouc
eau
Workplace contact dermatitis
French 0451B (04/03)
Page 3 de 3 © CSPAAT Ontario
Emploi
Ouvriers de fonderie
Coiffeurs
Personnel hospitalier
Auxiliaires familiales
Bijoutiers
Mécaniciens
Personnel médical,
infirmières et infirmiers
Métallurgistes
Employés de bureau
Peintres
Travailleurs de l'industrie de
la photographie
Travailleurs de l'industrie du
plastique
Imprimeurs
Irritants
Allergènes
Résines de phénol- et d'urée-formaldéhyde,
colophane
Solutions à permanente, shampoings, Colorants, persulfates, nickel, parfums,
décolorants, eau
caoutchouc
Détergents, désinfectants, aliments, Gants de latex
eau
Détergents, agents nettoyants,
Gants de caoutchouc, aliments, épices, saveurs,
aliments, eau
nickel, chromates, produits de polissage
Détergents, solvants
Résine époxyde, métaux, flux de brasage tendre
Huiles, graisses, essence, carburant Gants de caoutchouc, chromates, résine
diesel, agents nettoyants, solvants
époxyde, antigel
Désinfectants, détergents, eau
Gants de latex, anesthésiques, antibiotiques,
antiseptiques, phénothiazines, formaldéhyde,
glutaraldéhyde, chloroxylénol liquide, crèmes à
main
Huiles de coupe, solvants, détergents Nickel, chromates, additifs de certaines huiles
pour les mains
de coupe
Solvants (photocopieurs, adhésifs)
Caoutchouc, nickel, colle
Solvants, diluants, adhésifs pour
Térébenthine, diluants, cobalt, chromates,
papier peint, détergents pour les
résines de polyester, formaldéhyde, résine
mains
époxyde, adhésifs, peintures
Solvants, eau
Gants de caoutchouc, révélateurs chromogènes,
p-aminophénol, hydroquinone, formaldéhyde,
métabisulfite de sodium, chromtates
Solvants, acides, styrène, oxydants Durcisseurs, résines phénoliques,
polyuréthanes, acryliques, plastifiants
Solvants
Nickel, chromates, cobalt, colophane,
formaldéhyde, térébenthine
Solvants, talc, zinc, stéarate,
Produits chimiques du caoutchouc, colorants,
caoutchouc non vulcanisé
colophane
Solvants
Colles, cuir, caoutchouc, térébenthine
Travailleurs de l'industrie du
caoutchouc
Travailleurs de l'industrie de
la chaussure
Travailleurs des abattoirs
Désinfectants, eau, entrailles et
sécrétions d'animaux
Travailleurs de la tannerie
Acides, alcalis, réducteurs et
oxydants, eau
Personnel enseignant
Poussière de craie
Travailleurs de l'industrie du Fibres, agents de blanchiment,
textile
solvants
Vétérinaires
Désinfectants, eau
Gants de caoutchouc
Chromates, formaldéhyde, agents de tannage,
fongicides, colorants
Résines formaldéhydes, colorants, chromates,
nickel
Gants de latex, anesthésiques, antibiotiques,
antiseptiques, phénothiazines, formaldéhyde,
glutaraldéhyde, chloroxylénol liquide, crèmes à
main
Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail
La Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail (CSPAAT) joue un rôle
de premier plan au sein du système de santé et sécurité au travail de la province. Financée par les employeurs, elle
se classe parmi les dix principaux assureurs invalidité en Amérique du Nord. En plus de remplir un mandat fortement
axé sur la prévention, elle fournit aux travailleurs une assurance contre les lésions et les maladies qui surviennent
dans les lieux de travail couverts aux termes de la Loi sur la sécurité professionnelle et l'assurance contre les
accidents du travail et favorise le retour au travail rapide et sécuritaire.
Vous pouvez obtenir la présente feuille d'information dans plusieurs langues en composant le
416-344-4999 ou, sans frais, le 1-800-465-5606 Appareil de télécommunications pour sourds : 1-800-387-0050
Workplace contact dermatitis
French 0451B (04/03)
Page 4 de 4 © CSPAAT Ontario

Documents pareils