Alain Corbin 9 13 L`envers de l`histoire : un autre XIXe siècle 14 Du

Commentaires

Transcription

Alain Corbin 9 13 L`envers de l`histoire : un autre XIXe siècle 14 Du
Table
PRÉFACE
Alain Corbin
INTRODUCTION
L’envers de l’histoire : un autre XIXe siècle
Du culte des morts au combat politique : un moment romantique ?
L’historien et les rituels : débats et controverses
L’enquête
Première partie
« NÉCROPHILE »
UN MOMENT
9
13
14
15
18
21
23
Chapitre 1:
Malaise dans la représentation
L’incarnation : le roi et le sacré à l’âge romantique
Restaurer une sacralité contestée (1814-1830)
Inventer une sacralité nouvelle (1830-1840) ?
La délégation : l’impossible représentation
Une représentation tronquée
« Prise de parole » et politisation
25
26
26
32
34
35
38
Chapitre 2 : Le nouveau culte des morts
La mort de l’autre : le grand tournant
Révolution ou retour à l’ordre ?
Le goût pour la mort
Politiques du cadavre
De nouveaux tabous
Le sacre de l’individu
43
44
45
46
48
48
48
Corps ouverts, corps embaumés
Le corps en morceaux : reliques sentimentales et masques mortuaires
Le théâtre de la mort : un nouveau rite de passage
Les derniers moments : la mort en coulisses ?
De l’exposition à la levée du corps
Les funérailles : le temps du cortège
Le service religieux
L’inhumation
Le théâtre du deuil
Le cimetière : de l’espace sentimental à l’espace politique
La révolution funéraire à Paris : ombres et lumières
De l’Élysée au musée des grands hommes
Les pouvoirs et le cimetière
La promenade funéraire : entre esthétique et politique
Cimetières bleus et blancs
Chapitre 3 : Une tradition revisitée
La belle mort antique, un modèle épuisé ?
La mort royale : la Restauration imaginaire
Concordance des lieux : Saint-Denis et Notre-Dame
Un recueil de rituels
La Restauration : une réécriture de la tradition
L’invention de l’expiation : le modèle anglais
Un héritage encombrant :
l’immortalité révolutionnaire (1789-1799)
Dramaturgies de la mort
L’effacement des traces (1814-1830)
Un Panthéon conflictuel (1830-1840)
La mort napoléonienne
Vers un Panthéon militaire : les Invalides
Un Code des honneurs funèbres
51
55
59
59
62
64
68
69
72
74
74
78
82
84
90
94
94
97
97
100
103
107
109
110
115
120
127
127
129
Deuxième partie
LE DEUIL DE LA RÉVOLUTION
Chapitre 4 : Les morts, la mémoire et l’oubli
Les victimes ordinaires : un deuil impossible
Une mémoire enfouie
Usages sociopolitiques du deuil
Une mémoire pathogène ?
Les victimes royales : une mémoire instituée
133
138
139
139
143
147
151
Prier, exhumer, célébrer
Du deuil public à la loi mémorielle
151
160
Chapitre 5 : Une politique des émotions
Le culte du malheur : un horizon de sainteté
Les larmes régénératrices
Saint Louis II : la monarchie sacrificielle
L’expiation : de l’émotion aux passions politiques
Pénitence ou sacrifice ?
Pardon ou vengeance ?
Un repentir collectif
Traces d’émotions
L’incorporation du deuil
Dissonances
Dissidences
La fin du deuil public
168
170
170
172
177
177
179
181
183
184
186
189
191
Chapitre 6 : L’espace des expiations
Paris, capitale de l’expiation
Expériences provinciales
Le roi et la pierre : un modèle parisien
Le marquage symbolique de la capitale
La douleur et la gloire
Resacraliser l’espace
Éluder le crime
Dire le repentir
Une capitale imaginaire : utopies expiatoires
L’expiation à l’épreuve du temps
De Louis XVIII à Charles X…
L’iconoclasme face à l’expiation
194
195
195
197
199
201
202
205
208
209
213
213
215
Troisième partie
DEUILS DE SOUVERAINETÉ
Chapitre 7 : Mourir comme un Bourbon (1814-1830)
Conjurer le désordre
Contrôler l’événement : la circulation des nouvelles
L’horreur du vide : la double présence du roi
Inquiétude et esprit public
Raviver le mythe royal
Restaurer la belle mort
219
223
224
225
231
236
237
238
Le triomphe sur la mort
La gloire et le sacré : un anachronisme ?
Retrouver l’unité
Une société organique
De la pacification à l’injonction
Une trêve des passions ? Le mythe du consensus
Chapitre 8 : L’impossible deuil national (1830-1840)
Éclectisme et retour à l’ordre
Aux sources de la gloire
Ordre public, ordre social, ordre royal
L’impossible captation : le « sang de Juillet »
et le demi-dieu de Sainte-Hélène
Le « sang de Juillet » : conflits mémoriels et souveraineté populaire
Le Retour des cendres : comment lire un « événement monstre » ?
245
253
258
259
263
265
273
275
275
285
291
291
291
305
Quatrième partie
DEUILS PROTESTATAIRES
319
Chapitre 9 : Enterrer et protester (1820-1840)
L’invention d’un rituel d’opposition (1820-1830)
Naissance des « funérailles libérales »
Faire corps : occuper l’espace public
De l’hommage à la prise de parole
L’éloge sur la tombe, ou la parole détournée
Violence refoulée, violence ritualisée
Des funérailles sécularisées ?
Des funérailles à la mémoire : écrire, donner, figer
Grandeur et décadence d’un rituel (1830-1840)
Un nouveau langage : vers l’enterrement-manif ?
Une nouvelle radicalité
La violence et la peur : vers la paralysie d’un rituel
323
324
324
331
340
345
355
358
364
372
379
388
397
Chapitre 10 : Napoléon, « la plus grande mort du siècle »
La cristallisation du deuil
L’événement dénié
Le deuil subversif
La guerre des textes et des images : le « moment 1821 »
L’événement recouvert par le mythe
Mots sacrés, mots volés
Recompositions politiques
403
404
404
409
415
415
423
427
Le cheminement du deuil :
entre silence et protestation (1822-1840)
Le deuil inaperçu (1822-1830)
Résurgences et conflits (1830-1840)
Chapitre 11 : Le culte des vaincus :
des victimes aux martyrs politiques
Sortir de l’oubli : la fabrique des martyrs
Rites de substitution
Les revanches de la mémoire
Le sang versé : un républicanisme sacrificiel (1830-1840) ?
Le sang du peuple : souveraineté et justice punitive
Le sang des frères : le deuil des Polonais
429
429
430
435
439
439
447
453
454
457
CONCLUSION
461
BIBLIOGRAPHIE
INDEX DES NOMS CITÉS
TABLE DES ILUSTRATIONS ET DES FIGURES
467
493
500