My nounou is rich

Commentaires

Transcription

My nounou is rich
14/20 NOV 12
Hebdomadaire Paris
OJD : 436702
29 RUE DE CHATEAUDUN
75308 PARIS CEDEX 9 - 01 75 55 10 00
Surface approx. (cm²) : 1599
N° de page : 94
Page 4/4
My nounou is rich
arler anglais, c'est obligatoire,
of course ' Quoi de mieux
que le berceau pour commencer à faire areuh ? « Les
bébés sont des éponges »,
répètent à l'envi les pédagogues Du
coup, les organismes qui placent des
baby-sitters bilingues se multiplient
Babylangues propose ainsi d'apprendre une langue étrangère dès
9 mois, « avant même l'apparition
des premiers mots » La société,
créée en 2008, intervient même
dans des crèches Pour 21 euros de
l'heure, Baby-Speakmg offre égale-
P
ment les services de nounous anglophones Ces dernières s'appuient
sur un support pédagogique maison, conçu pour découvrir les couleurs, les chiffres, les comptines Le
but jouer en apprenant, sans stress
La nouvelle mode, cependant, est
non plus d'initier à l'anglais les toutpetits - banal ' - maîs au chinois,
plus porteur Picquier Jeunesse
édite ainsi Mon premier livre de
chinois (14 €), où l'on « s'amuse
avec les idéogrammes » Des
cédéroms d'initiation pour les
4-7 ans développent aussi des jeux
Depuis, les rayons ludo-éducatifs de la Fnac n'ont plus de
secret pour elle.
Le marché de l'angoisse scolaire,
déjà florissant, ne pouvait pas laisser passer un tel créneau. Cette
année, Cours Ado, organisme
de soutien scolaire, lance une offre
pour les élèves de grande section
de maternelle. Dix heures, précédées d'un test d'évaluation, afin
de préparer les enfants à l'apprentissage des fondamentaux.
« Le but n'est pas d'en faire des
génies, maîs de dédramatiser l'entrée au CP, explique Isabelle
Dumas, la fondatrice Un petit qui
a des problèmes en CP les conservera tout au long de son parcours.
Ensuite, on ne pourra que coller
des rustines. Mais s'il est déjà à
l'aise avec les chiffres et les phonèmes, tout coulera de source.
Dix heures pour sécuriser une sco-
BABYSPEAKING
0722724300524/GAB/OTO/2
On exige
des tout-petits
un niveau
de réflexion plus
élevé que dans
les années 1980
INFLEXIBLE
Les places sont rares,
mais Florence Bose,
directrice adjointe
de l'EABJM (ici, à g.,
avec Helen Dao
à la maternelle
de Dupleix), assure
n'accepter aucun
passe-droit.
d'associations son-image-mot.
Patrick Bruel a déjà mis ses rejetons au travail •
larité, c'est peu ! » Même le très
réputé éditeur Nathan s'y met ; il
propose des coffrets éducatifs
baptisés La Petite Ecole - tout un
symbole - dès la première année
de maternelle.
La grande section est-elle devenue la propédeutique du CP ? Fautil, comme s'y applique Sophie,
apprendre à lire à ses rejetons l'été
avant l'entrée en primaire, pour
qu'ils soient à l'aise toute l'année et parce que « comme ça, c'est
fait » ? « La maternelle exige des
tout-petits un niveau de réflexion
plus développé que dans les
années 1980, reconnaît Christophe
Joigneaux, chercheur en sciences
de l'éducation à l'université
Paris VIII. On leur demande d'appréhender les mots comme des
concepts, et plus seulement de les
utiliser pour communiquer. On
leur fait remplir des multitudes
de fiches saturées de formes, de
couleurs, de tailles. » Tout s'est
complexifié. « Avant, on pensait
d'abord à l'épanouissement de
l'enfant. Aujourd'hui, on le prépare à être un bon élève. Où cela
s'arrêtera-t-il ? Car il s'agit d'un
mouvement de fond, même si certains enseignants résistent. »
Certains parents aussi. « A ce
niveau, il n'y a pas encore de notes,
mais les fameux smileys, ces dessins qui représentent des visages,
souriants ou non, raconte la réalisatrice Mariana Julienne. Le jour
INITIATION Pour 21 euros de
l'heure, votre enfant est gardé et
apprend l'anglais... ou le chinois.
où mon fils de 5 ans a pleuré parce
qu'il n'avait "pas réussi", sa maîtresse m'a proposé du soutien individualisé à l'heure du déjeuner au
motif qu'il ne "savait pas écrire".
J'ai refusé. Commencer trop tôt,
c'est commencermal ! » Cette exigence si précoce est bien une spécificité hexagonale, comme le souligne le journaliste britannique
Peter Gumbel, auteur d'On
achève bien les écoliers (Grasset).
« En France, l'école pointe trop
les fautes et l'échec, fly a un énorme
problème de valorisation des talents
de chacun », souligne-t-il.
Trois élèves éjectés
à la f in du CEI
Peut-on rester sans réagir face à
un gamin de 5 ans qui se ronge les
ongles et ressent des maux de ventre face à sa maîtresse ? Auréhe
a fait son choix. Quand l'école
ultrasélecte où elle avait inscrit
ses jumeauxavoulu virer Cédriane
en CE z, parce qu'elle « n'avait
pas les capacités de suivre le
cycle 3 », elle a déclaré forfait. « A
la fin du CE i, trois élèves ont été
dégagés ! Cela conforte ceux qui
restent dans le sentiment d'appartenir à une élite. Très peu pour
moi... J'ai retiré les miens et je
les ai mis dans le public en bas
de chez moi. Ils sont très heureux. » Depuis, elle a retrouvé
le sommeil. • L. o.
(i) Le prénom a ete change
Eléments de recherche : BABY SPEAKING : société de garde d'enfants et ateliers linguistiques pour enfants, toutes citations