quand dieu dit non - Editions Roi des Rois

Commentaires

Transcription

quand dieu dit non - Editions Roi des Rois
QUAND DIEU DIT NON
Par Daniel Yoder
Éditions Roi des Rois
© Copyright 2011
Éditions Roi des Rois
Dépôt légal : 4e trimestre 2011
Édition originale en anglais
Publiée par Solid Rock Family Entreprises.
Titre original :
When God says “NO”
Traduit par Sandra Lecefel
Tous droits réservés
ISBN : 978-2-917667-08-8
TITRES DU MÊME AUTEUR
Malédictions non brisées
Se tenir sur le Roc
Le Verdict
La Grâce infinie de Dieu
Assis au bord d’un fleuve asséché
Sommaire
Introduction
Chapitre 1 : Parfois Dieu dit non
Chapitre 2 : Quand NON n’a aucun sens
Chapitre 3 : Dieu peut dire « Pas maintenant »
Chapitre 4 : Les entraves à la prière
Chapitre 5 : Et si…
Chapitre 6 : Peut-être Dieu vous a-t-il répondu…
Chapitre 7 : Comment Dieu répondra-t-il à vos prières ?
1
INTRODUCTION
Nous, les chrétiens, avons tendance à croire que nous devons faire un type de prière formelle
pour que Dieu nous entende et nous réponde. C’est faux. Je vais vous raconter une expérience
qui m’est arrivée le 27 janvier 2010. J’avais acquis un vieux pick-up qui nécessitait un certain
nombre d’heures de réparations, et j’aime travailler sur de vieilles voitures. J’avais récemment
fait poser des pneus neufs sur les quatre roues. Je ne le savais pas à ce moment-là, mais le
garage avait oublié de serrer les écrous sur l’une des roues.
Je devais me rendre à une ville située à environ 70 kilomètres. À environ 20 kilomètres, la
camionnette commença à trembler violemment et à faire un cliquetis bruyant. Comme j’avais
déjà entendu ce bruit, je supposai qu’il était dû à l’arbre de transmission. Je me trouvais à 10
kilomètres de la maison d’un ami où je pourrais laisser la voiture pour la nuit et appeler
Rebecca pour qu’elle vienne me chercher. « Oh, Dieu ! j’ai juste besoin d’arriver jusque chez
Bill » fut ma prière de S.O.S. J’avais emprunté cette route de nombreuses fois, mais je ne
connaissais personne qui habitait dans les alentours. Je réfléchis à ce que j’allais faire si je
n’arrivais pas jusqu’à chez Bill. Je répétais sans cesse dans ma tête qu’il fallait que j’arrive
jusque chez Bill. Dieu m’entendit et répondit, bien que ce ne fût pas une prière formelle.
En l’espace d’une seconde, quelque chose se brisa et la camionnette glissa dans l’allée d’une
maison. Je sortis pour examiner les dommages et vis que ma roue s’était décrochée et avait
glissé sous la voiture. J’allai donc vers la maison en espérant rencontrer quelqu’un qui
pourrait m’aider à déplacer mon véhicule. Je remarquai un tracteur avec une pelle mécanique
qui pourrait être utilisé pour déplacer ma camionnette.
La dame qui ouvrit la porte me dit que son mari était avec son pick-up dans le champ de foin,
et elle me montra comment m’y rendre. Je ne le savais pas, mais un des hommes sur la
camionnette, qui était l’un de mes amis, vivait à environ 80 kilomètres. Il était venu rendre
visite à son cousin, le propriétaire de la maison. En me dirigeant vers le véhicule dans le
champ, Sid me reconnut et dit : « Daniel, que fais-tu là ? »
Je lui racontai ce qui s’était passé pour ma camionnette, que j’espérais pouvoir la laisser sur
place pour la nuit. Sid répondit : « Mais non, Daniel, monte dans ma voiture : nous irons en
ville acheter la pièce dont tu as besoin. » Sid m’emmena de bon cœur en ville et en moins
d’une heure le pick-up fut réparé et j’étais à nouveau sur la route !
Voilà comment Dieu répond aux prières. Il répond de manière telle que vous ne vous y
attendez pas. Seul Dieu aime autant Ses enfants. Je loue Dieu pour ça ! Cependant, de
nombreuses fois nos prières restent sans réponse ou obtiennent un « Non ».
Quand la voiture s’est arrêtée, j’ai tout d’abord pensé que Dieu avait refusé de répondre à ma
prière. Au contraire, il répondit d’une manière que je n’aurais jamais imaginée et avec de
meilleurs résultats. Si vous passez votre vie en revue, vous réaliserez que Dieu a répondu à
vos prières de manière similaire. À première vue, il semble que Dieu n’ait pas du tout
répondu, mais plus tard vous réalisez que Sa réponse était bien meilleure que celle que vous
aviez espérée en premier lieu.
Un des problèmes communs auxquels les pasteurs et les enseignants chrétiens doivent faire
face est la question des prières sans réponses. Certaines choses que j’ai entendues au sujet des
prières sans réponse sont :
2
« J’ai prié pour avoir une grosse promotion, et elle a été attribuée à un collègue qui est bien
plus jeune que moi et qui n’a pas l’expérience que j’ai. »
« Pasteur, j’ai prié pour rencontrer l’homme de mes rêves et Dieu m’a envoyé une ordure. »
« Pasteur, j’ai prié pour la dépression de ma femme et à présent c’est pire. »
Je peux vous raconter d’autres histoires de ce type encore et encore. Et la plupart du temps,
ces prières sont couplées à des conditions, par exemple :
« Dieu, si tu fais ce que je veux quand je le veux alors je ferai ce que Tu voudras. Je
recommencerai à donner ma dîme, je paierai même mes dîmes en retard. J’irai à l’église plus
souvent, je témoignerai de toi auprès de mes voisins. » Une des choses que j’entends souvent
est : « Dieu, si tu réponds juste à cette prière, je ne Te demanderai plus jamais rien de toute
ma vie. » Les gens ne comprennent pas que Dieu veut communiquer plus, et non moins.
Michael Learned, la femme qui jouait Mme Walton dans la série télévisée The Walton’s,
raconta l’histoire suivante : quand elle était gamine son pasteur lui avait dit que toutes ses
prières obtiendraient des réponses. De ce fait elle était très contente de parler de Dieu et
d’aller à l’église. Elle commença à prier quotidiennement pour avoir un nouveau vélo à Noël.
Quand elle eut des chaussures au lieu du vélo, elle fut si déçue qu’elle lutta toute sa vie avec
des doutes à propos de Dieu.
Dans Psaumes 13:2-3, David prie :
« Jusques à quand, Éternel ! M’oublieras-tu sans cesse ? Jusques à quand me
cacheras-tu ta face ? Jusques à quand aurai-je des soucis dans mon âme, et chaque
jour des chagrins dans mon cœur ? »
Dans le livre d’Habacuc 1:2, le prophète prie :
« Jusqu’à quand, ô Éternel ?… J’ai crié, et tu n’écoutes pas ! »
Les prières sans réponses peuvent être, et sont, une expérience éprouvante. En étudiant la
Bible, j’ai trouvé de nombreux exemples de prières qui n’ont jamais reçu de réponse. La Bible
m’a fait comprendre que beaucoup de gens se sont sentis abandonnés par Dieu, dévastés, et
qu’ils eurent le cœur brisé quand leurs prières, leurs pleurs et les cris déchirants de leur cœur
ne reçurent pas de réponse. Êtes-vous l’un de ces chrétiens dont les prières ne reçoivent pas
l’attention que vous pensez qu’elles mériteraient ?
Maintenant, avant d’aller plus loin, je dois déclarer ceci : OUI, Dieu répond aux prières. Je
crois en Dieu de tout mon cœur et je crois également très fortement en la puissance de la
prière. Beaucoup de choses que je n’imagine même pas en rêve s’accomplissent par la prière.
J’ai vu d’innombrables fois des prières exaucées par des miracles que seul Dieu pouvait
accomplir. Il s’exécute d’une manière qui crie : « C’est Moi, Dieu, qui ai accompli tes
requêtes ! » Ça, ce sont mes bons moments, les moments où je sens que Dieu m’aime
vraiment. Je pleure et je me réjouis dans ces moments-là. Mais pour être honnête, j’eus des
prières sincères et désespérées qui ne reçurent aucune réponse. Il est vrai que lorsque Dieu ne
répond pas aux prières c’est très dur. Le livre Assis au bord d’un torrent asséché, que j’ai
3
écrit, est une leçon que Dieu m’enseigna quand j’étais en plein milieu d’une lutte, faisant face
à des prières sans réponses. J’étais prêt à abandonner, mais DIEU m’empêcha de le faire. Il
m’a soutenu lorsque je ne pouvais plus m’accrocher à Lui. Je vais essayer de vous aider à
faire face à ce problème dans votre vie. Ce livre est un guide pour vous aider à surmonter la
souffrance que vous ressentez face à des prières inexaucées.
CHAPITRE 1
PARFOIS DIEU DIT « NON »
Dieu se compare lui-même à un père, IL est notre Père. Par conséquent, ça ne devrait pas être
une surprise pour nous qu’Il se réserve le droit de dire parfois « Non ».
Quand je parle de Pierre, de Jacques ou de Jean, vous pensez aux trois disciples proches de
Jésus, n’est-ce pas ? Vous souvenez-vous de la fois où ils accompagnèrent Jésus en haut de la
montagne ? Pendant qu’ils étaient là-haut, ils virent soudain la gloire de Jésus. Les trois
disciples se tenaient là, éblouis. Ils restèrent sans voix. Finalement, quand ils furent en mesure
de parler, Pierre dit : « Seigneur, il est bon que nous soyons ici, si tu le veux, je dresserai trois
tentes… » En clair : « Permets-nous de dresser trois tentes, nous vivrons sur la montagne le
reste de notre vie et nous baignerons dans Ta gloire. » Qu’en pensez-vous ? Moi, ça me va. Je
suis partant. Cependant, Jésus répondit « Non ». Les gens qui ont besoin de Moi, ne se
trouvent pas sur la montagne, ils sont dans la vallée. Nous devons aller là où se trouvent les
gens. La réponse finale fut « Non, votre requête est refusée ».
Un jour, Jacques et Jean allèrent voir Jésus et lui demandèrent s’ils pouvaient réserver les
deux meilleures places au paradis pour eux. Ils dirent : « nous aimerions que l’un soit assis à
ta gauche et l’autre à ta droite. Peux-tu t’en occuper ? » Vous vous souvenez peut-être de la
réponse du Seigneur à leur requête : ce fut un NON ferme ! Il rejeta leur demande, point final.
Une autre fois, Jésus et les disciples ne furent pas autorisés à se rendre dans une certaine zone
de la Samarie. Ce refus perturba tant les disciples qu’ils demandèrent à Jésus de détruire toute
la région par le feu du ciel. Quelle fut la réponse du Seigneur ? Il dit simplement : « Le Fils de
l’homme est venu, non pour perdre les âmes des hommes, mais pour les sauver. » Une
nouvelle fois, leur requête fut rejetée.
J’espère que vous voyez où je veux en venir : les propres disciples du Seigneur firent
également des demandes inappropriées à Jésus. Et lorsque la prière était mauvaise, Jésus
disait « Non ».
J’aimerais vous poser une question. J’aimerais que vous y réfléchissiez attentivement. Pensezvous que Dieu ait déjà dit « NON » à Jésus ? Rappelez-vous que Jésus était le fils parfait de
Dieu. Ses prières étaient parfaites. Sa vie était parfaite. Tout en Lui était parfait, n’est-ce pas ?
Néanmoins, Il reçut un « Non ». Il eut une requête de prière refusée.
Vous rappelez-vous quand Il était au jardin de Gethsémané et qu’il demanda que la coupe de
souffrance s’éloigne de Lui ? Ce ne fut pas le cas. Bien qu’il ne voulut pas boire la coupe, il
se soumit à la volonté de Son père et la but jusqu’à la dernière goutte.
4
Jésus pria également pour Jérusalem, mais les habitants le rejetèrent : sa prière ne reçut pas de
réponse. Il dit : « J’ai voulu… mais vous n’avez pas voulu. » Jésus ne reçut pas de réponse à
Ses prières. La Bible dit qu’Il pleura et expérimenta une grande peine. Même Jésus connut la
douleur des prières inexaucées.
Qu’en est-il de l’apôtre Paul ? Il pria trois fois pour que l’épine dans sa chair soit ôtée.
Finalement, dans 2 Corinthiens 12:9, Dieu donne Sa réponse à Paul : « Ma grâce te suffit, car
Ma puissance s’accomplit dans ta faiblesse. »



Moïse plaida auprès de Dieu pour avoir la permission d’entrer dans la Terre promise,
mais Dieu refusa de l’entendre et Moïse n’y entra pas.
David plaida auprès de Dieu pour que son enfant vive, mais il mourut. Et la Bible dit
que David était un homme selon le cœur de Dieu.
Élie, souffrant de dépression, demanda à Dieu de prendre sa vie, mais, comme nous le
savons tous, Dieu rejeta sa prière.
Avez-vous déjà pensé que vous faisiez peut-être de mauvaises requêtes dans vos prières à
Dieu ? Moi, je sais que oui et que j’en ferai certainement à l’avenir. Êtes-vous prêt à admettre
que certaines de vos requêtes sont égoïstes ? Et que parfois le sujet de vos prières est
clairement matériel, orientés sur votre propre confort, aveugle et peut-être immature ? Je dois
admettre que les miens le sont souvent. Dieu vous aime trop pour dire « Oui » à de mauvaises
requêtes. Si la requête est mauvaise, Dieu répondra à la prière par « Non ». Vous n’attendriez
pas moins de Dieu.
Avec le recul, je remercie Dieu d’avoir dit NON aux prières que je pensais être appropriées.
Avec beaucoup de recul, je peux dire : « Merci, merci, merci d’avoir dit non à tel ou tel
instant. »
Il y a beaucoup d’histoires et d’écrits de la guerre civile qui montrent que les deux camps
avaient d’innombrables guerriers de prière, d’intercesseurs à genoux jour et nuit. Je pense que
les deux camps étaient amoureux de Dieu. J’ai entendu dire que les guerriers de prière
sudistes prièrent avec toute la ferveur qu’un homme puisse avoir : en larmes et les genoux en
sang à force d’être restés agenouillés pendant des heures. C’est ce type de prières que les
hommes du général Gordon firent avant la bataille de Sharpsburg. Il est écrit que le général
Gordon pensait qu’avec ces prières il remporterait la bataille et marcherait tout droit sur
Washington, victorieux. Cependant, le jour suivant, ils perdirent à Sharpsburg et, quand la
bataille tourna en leur défaveur, ils se découragèrent et furent déçus de Dieu. Des années plus
tard, le général Gordon admit que ce fut une bénédiction pour le pays qu’ils aient été vaincus
ce jour-là. Parce que s’ils avaient gagné contre l’Union, notre nation serait aujourd’hui l’une
des plus faibles au monde. En d’autres mots, Dieu ne répondit pas à leurs prières pour la
victoire parce qu’elles allaient à l’encontre de Son plan dans l’histoire. Nous devons garder
cela à l’esprit quand nous prions. La réponse « Non » peut être une des plus grandes
bénédictions.
Pensez juste au genre de discordes que nous pourrions provoquer dans le monde si toutes nos
prières étaient exaucées. Dans notre monde, les hommes essayent de régner au-dessus de
Dieu, car ils pensent qu’ils en savent plus que Dieu. Pensez un instant aux pétitions
fastidieuses que les hommes font. Si toutes ces pétitions étaient acceptées par notre Père
5
céleste, nous serions dans un sacré pétrin ! Oh ! mais les hommes ne savent pas ce qu’ils
demandent.
Je pense que si la plupart des chrétiens étaient honnêtes à ce sujet, ils pourraient donner des
témoignages de prières pour lesquelles ils sont contents de ne pas avoir reçu de réponse. Du
type : « Dieu, débarrasse-moi de cet homme ; Dieu, je souhaite que cette personne meure », et
ainsi de suite.
Je me souviens d’un couple qui souhaitait avoir une nouvelle voiture en particulier, mais Dieu
ne cessait de dire NON. Finalement, ils achetèrent quand même cette voiture et n’eurent que
des problèmes avec elle. Pour finir, un accident de voiture dû à la direction qui était
défectueuse tua le mari. Dieu connaît avant la fondation de la terre les conséquences de nos
prières et ce qu’un « Oui » amènerait dans notre vie, que ce soient des bénédictions ou des
tragédies.
Nous ne connaissons pas toujours les bonnes raisons pour lesquelles Dieu ne répond pas à nos
prières, mais nous savons qu’Il sait, et que Ses raisons sont bonnes. Et ça devrait être
largement suffisant.
Je ne sais pas combien d’entre vous se souviennent de la chanson de Garth Brook
Unanswered prayers. C’est une chanson qui parle d’un homme qui réalise que ce que Dieu a
planifié pour nous ne coïncide pas toujours avec nos requêtes de prières ou nos désirs. Voici
les paroles :
L’autre soir, lors d’un match de football à domicile,
Ma femme et moi rencontrâmes mon amour de lycée,
Et quand je les présentai l’une à l’autre, je revis le passé,
Et je ne pus m’empêcher de penser à la manière dont les choses s’étaient déroulées.
C’était celle que je voulais pour la vie,
Et je passais chaque nuit à prier Dieu de la faire mienne,
Et que s’Il me donnait ce que je désirais,
Je lui promettrais de ne plus rien lui demander en retour.
Parfois, je remercie Dieu de ne pas avoir répondu à mes prières
Souvenez-vous, quand vous parlez à l’homme qui est là-haut,
Que ce n’est pas parce qu’Il ne répond pas qu’il s’en fout.
L’un des plus grands cadeaux de Dieu sont les prières inexaucées.
Elle n’était plus l’ange que je voyais dans mes rêves,
Et je peux dire que j’avais changé avec le temps,
Dans ses yeux également,
Nous avons essayé de parler du passé
Nous nous ne souvenions plus de grand-chose,
Je suppose qu’après tout le Seigneur savait ce qu’Il faisait.
Et pendant qu’elle s’éloignait, je regardais ma femme,
Et alors je remerciai le Seigneur,
Pour les cadeaux dans ma vie.
6
Parfois je remercie Dieu de ne pas avoir répondu à mes prières
Souvenez-vous, quand vous parlez à l’homme qui est là-haut,
Que ce n’est pas parce qu’Il ne répond pas qu’il s’en fout.
L’un des plus grands cadeaux de Dieu sont les prières inexaucées.
Les paroles de cette chanson nous disent de REMERCIER DIEU pour les PRIÈRES
INEXAUCÉES.
Par conséquent, si vous priez avec empressement sur un sujet bien précis, et si vous n’avez
pas obtenu de réponse des cieux, alors je vous mets au défi de revoir votre requête de prière.
Votre requête peut bien en être la cause.




Peut-être votre requête est-elle une façon de vous défiler et vous ne voulez pas faire
face au véritable problème dans votre vie.
Ou peut-être votre requête est-elle égoïste et égocentrique.
Peut-être votre requête est-elle aveugle.
Peut-être votre requête est-elle limitée, et Dieu a quelque chose de plus grand en
tête… comme dans la chanson de Garth Brook : Dieu dit non parce qu’Il a un meilleur
plan ou une personne meilleure pour vous dans l’avenir.
Il y a longtemps de ça, je lus les mots suivants : « J’ai vécu assez longtemps pour remercier
Dieu pour toutes mes prières qui sont restées sans réponse. » Je peux vous dire que je ressens
la même chose : je suis content que Dieu n’ait pas tenu compte de toutes mes requêtes.
7