Aspirant / Aspirante en nursing

Commentaires

Transcription

Aspirant / Aspirante en nursing
avenue E. Mounier 100 – 1200 BRUXELLES
Aspirant / Aspirante en
nursing
3e degré technique de qualification
Humanités professionnelles et techniques
D/2002/7362/3146
Membres du « groupe à tâche » pour
l’écriture de ce programme
La F.E.Se.C. remercie les membres du groupe à tâche qui ont travaillé
à l’élaboration du présent programme.
Elle remercie également les nombreux enseignants qui l’ont enrichi de leur
expérience et de leur regard constructif.
Elle remercie enfin les personnes qui ont effectué une relecture attentive.
Ont participé à l’écriture de ce programme :
BACKELANDT B., BAEYENS V., BRUGGEMAN C., BUSINE J-P.,
CAPELLE Ph., CASTELEYN R.,
DEBRUXELLES Ph., DEFOSSE Ch.,
FLEURY Y.,
HARIGA A., HENNAUX M-P., HUBIN M-Ch.,
KENGEN C.,
LECHAT F., LEMAL M-Ch.,
MAHY C., MELON A.,
OME Th.,
PARISSE Ch., PICHEL A-M.,
ROISIN A-M.
SAIRY J-B.
2
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
Table des matières
1. INTRODUCTION ........................................................................................ 5
2. GRILLE HORAIRE..................................................................................... 7
3. APPROCHE PEDAGOGIQUE................................................................... 9
3.1 Rôle et statut du programme.................................................................... 9
3.2 Organisation ........................................................................................... 10
3.3 Situation d’apprentissage ....................................................................... 10
3.3.1 Définition.............................................................................................. 10
3.3.2 Constituants......................................................................................... 10
3.3.3 Exemple............................................................................................... 11
3.3.4 Variantes ............................................................................................. 11
3.4 Activité d’intégration ............................................................................... 12
4. MODULE D’ACCUEIL ............................................................................. 13
5. BIOLOGIE ................................................................................................ 15
5.1 Macro-compétence spécifique ............................................................... 15
5.2 Indications méthodologiques.................................................................. 16
5.3 Compétences et savoirs ......................................................................... 17
6. CHIMIE ..................................................................................................... 31
6.1 Macro-compétence spécifique ............................................................... 31
6.2 Indications méthodologiques.................................................................. 32
6.3 Compétences et savoirs ......................................................................... 33
7. PHYSIQUE ............................................................................................... 41
7.1 Macro-compétence spécifique ............................................................... 41
7.2 Indications méthodologiques.................................................................. 42
7.3 Compétences et savoirs ......................................................................... 43
8. EDUCATION SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE ........................... 49
8.1 Macro-compétence spécifique ............................................................... 49
8.2 Indications méthodologiques.................................................................. 51
8.3 Activités d’intégration.............................................................................. 52
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
3
9. NUTRITION – DIETETIQUE .................................................................... 59
9.1 Liminaire ................................................................................................. 59
9.2 Compétences et savoirs ......................................................................... 61
10. PSYCHOPEDAGOGIE........................................................................... 67
10.1 Liminaire ............................................................................................... 67
10.2 Compétences à maîtriser ..................................................................... 68
10.3 Généralités ........................................................................................... 69
10.4 Savoirs à s’approprier........................................................................... 70
11. PUERICULTURE.................................................................................... 73
11.1 Liminaire ............................................................................................... 73
11.2 Compétences et savoirs ....................................................................... 74
12. STAGES Y COMPRIS SEMINAIRES .................................................... 81
12.1 Liminaire ............................................................................................... 81
12.2 Répartition des stages et séminaires ................................................... 82
12.3 Indications méthodologiques ................................................................ 83
12.3.1 Stages................................................................................................ 83
12.3.2 Séminaires......................................................................................... 83
12.4 Organisation des séminaires – Pistes à exploiter ................................ 84
13. ATELIERS CREATIFS ........................................................................... 87
13.1 Liminaire ............................................................................................... 87
13.2 Indications méthodologiques ................................................................ 89
13.3 Exemple d’activité d’intégration ............................................................ 91
13.4 Savoirs & Compétences ....................................................................... 92
13.5 Quelques pistes à articuler … .............................................................. 96
13.6 Quelques références …........................................................................ 98
4
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
1. Introduction
L’option du 3ème degré technique de qualification “ASPIRANT(E) EN NURSING”
délivre un Certificat d’Etudes Secondaires Supérieures ; elle constitue un tremplin
privilégié vers :
•
•
les études supérieures de type court à caractère :
-
paramédical,
-
social,
-
pédagogique;
la 7ème Professionnelle de type B "PUERICULTRICE (M/F)”.
Contrairement à d’autres options du D3 T.Q. du secteur « Services aux
personnes » (Agent(e) d’éducation, Animateur(-trice), Esthéticien(-ne)), le
programme de formation d’Aspirant(e) en nursing ne correspond pas à un profil de
métier décrit par la Commission Communautaire des Professions et Qualifications :
elle ne délivre donc pas de C.Q.6.
Toutefois, l’Aspirant(e) en nursing est reconnu(e) en tant que :
•
personnel d’encadrement (A.E. du 29 mars 1993) dans les milieux d’accueil
subventionnés par l’O.N.E : crèches, pouponnières, maisons communales
d’accueil de l’enfant,
•
personnel soignant au sein des maisons de repos, maisons de repos et de
soins (A.M. du 31 mars 1993).
D’autre part,
•
l’Arrêté de l’Exécutif de la Communauté Française du 16/12/1988 réglant
l’agrément des services d’aide aux familles et personnes âgées,
•
l’Arrêté du Collège de la Commission Communautaire Française du
23/03/1995 réglant l’agrément des services d’aide aux familles et aux
personnes âgées,
•
l’Arrêté du Gouvernement wallon du 26/07/1998 portant approbation du statut
de l’aide familiale,
ouvrent aux Aspirant(e)s en nursing l’accès aux services d’aide aux familles et
personnes âgées.
Cette double finalité détermine les trois axes de formation de la grille horaire de
l’option groupée :
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
5
•
Axe scientifique,
•
Axe psychopédagogique,
•
Axe pratique,
au travers desquels, en interdisciplinarité, on favorisera :
•
•
6
l’acquisition et le développement :
-
de compétences nécessaires à la poursuite des études dans les secteurs
précités,
-
de compétences professionnelles liées à la satisfaction des besoins de
l’enfant en milieux d’accueil,
l’émergence du projet personnel de l’élève.
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
2. Grille horaire
5ème 6ème
OPTION GROUPEE
AXE SCIENTIFICO-TECHNIQUE
•
BIOLOGIE
2p
2p
•
CHIMIE
1p
2p
•
PHYSIQUE
1p
1p
•
EDUCATION SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE
1p
1p
•
NUTRITION–DIETETIQUE
1p
1p
AXE PSYCHOPEDAGOGIQUE
•
PSYCHOPEDAGOGIE
2p
2p
•
PUERICULTURE
2p
2p
AXE PRATIQUE
•
STAGES Y COMPRIS SEMINAIRES
7p
7p
•
ATELIERS CREATIFS
2p
1p
TOTAL : 19 p 19 p
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
7
8
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
3. Approche pédagogique
3.1 Rôle et statut du programme
Le décret définissant les missions prioritaires de l’enseignement fondamental et de
l’enseignement secondaire du 24.07.1997 prévoit (articles 35 et 39) que « le
Gouvernement détermine et soumet à la sanction du Conseil de la Communauté :
•
les compétences terminales et les savoirs communs requis de l’ensemble des
élèves à l’issue de la section de qualification débouchant sur la délivrance du
certificat d’enseignement secondaire supérieur,
•
les profils de formation ».
C’est la première fois dans notre pays que la société civile exprime explicitement
ses attentes à l’égard de l’école fixant, par les voies d’un décret, les compétences
et les savoirs à atteindre par les élèves en secondaire en fin de premier degré et
au terme des humanités.
Ce sont les programmes « référentiels de situations d’apprentissage, de contenus
d’apprentissage, obligatoires ou facultatifs, et d’orientations méthodologiques
qu’un Pouvoir Organisateur définit afin d’atteindre les compétences fixées par le
Gouvernement », qui proposent la mise en œuvre des documents
« compétences ». Leur approbation par la Commission des programmes et par le
Ministre qui a l’enseignement secondaire dans ses attributions confirme que,
correctement mis en œuvre, ils permettent effectivement d’acquérir les
compétences et de maîtriser les savoirs définis dans les documents
« compétences et profils de formation ».
Les programmes s’imposent donc pour les professeurs de l’enseignement
secondaire catholique puisqu’ils s’inscrivent dans la logique décrétale des
compétences à atteindre et qu’ils expliquent les visées éducatives et
pédagogiques telles qu’elles s’expriment dans Mission de l’Ecole Chrétienne
(1995) et dans le Projet pédagogique de la F.E.Se.C. (12/97).
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
9
3.2 Organisation
Comme explicité au chapitre 3.1, le programme :
•
précise l’approche pédagogique et les contenus qui doivent permettre à l’élève
d’atteindre les compétences et savoirs requis à l’issue du 3ème degré,
•
se propose de travailler prioritairement dans une logique d’apprentissage :
l’élève-acteur doit construire son propre savoir, le professeur est davantage
accompagnateur de l’élève qui apprend que celui qui se borne à transmettre
des savoirs.
La mise en place et le développement de cette logique d’apprentissage impliquent
nécessairement les démarches suivantes :
•
d’une part, en début de 5ème année, les élèves doivent être amenés à
réfléchir sur leur projet personnel et professionnel ainsi que sur leurs
motivations à confirmer leur choix (cf. chap. 4 Module d’accueil),
•
d’autre part, en interdisciplinarité, les professeurs veilleront à :
-
construire des situations d’apprentissage concrètes qui ont du sens pour
l’élève et doivent l’amener à se poser des questions,
-
organiser des activités d’intégration qui favorisent la transférabilité des
acquis,
-
articuler, structurer progressivement toutes les compétences relevant
d’une, puis de plusieurs disciplines (projets, tâches, situations de travail,
travaux de recherche, stages …).
3.3 Situation d’apprentissage
3.3.1 Définition
Le terme « situation d’apprentissage » est entendu dans le sens d’une situation
dans laquelle l’élève s’approprie des informations, dans un contexte donné lui
permettant de réaliser une tâche déterminée dans le cadre d’objectifs
préalablement fixés.
3.3.2 Constituants
Les situations d’apprentissage
constituants, à savoir :
10
se
•
le support (contexte, informations),
•
les objectifs,
•
les tâches.
décomposent
selon
leurs
principaux
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
3.3.3 Exemple
« AU SEIN D’UN MILIEU D’ACCUEIL, ASSURER EN TOUTE AUTONOMIE LES
SOINS D’HYGIENE D’UN ENFANT, SELECTIONNER, ORGANISER UN ESPACE
DE JEUX EN CREANT PAR SON ATTITUDE UNE AMBIANCE SECURISANTE ».
Support
-
Contexte
Le milieu d’accueil est une crèche organisant le regroupement d’enfants par
tranche d’âge.
L’enfant est un nourrisson âgé de 6 mois à qui il faut lui administrer des vitamines.
L’espace de jeux est un tapis d’éveil.
-
Informations
L’élève a à sa disposition, le matériel et les produits requis pour assurer les soins
d’hygiène.
L’espace de jeux est un tapis d’éveil.
Objectifs
•
Favoriser l’autonomie de l’enfant.
•
Assurer le confort, le bien-être du nourrisson en respectant les règles
élémentaires d’hygiène et de sécurité.
•
Accompagner le nourrisson dans son développement cognitif et sensorimoteur en aménageant son environnement de façon adéquate.
•
Créer, par son attitude et par l’aménagement de l’environnement, une
ambiance sécurisante.
Tâches
•
Proposer une participation active à l’enfant en laissant une certaine liberté
d’action, d’expérimentation.
•
Gérer l’espace et le temps pour permettre à l’enfant d’exercer ses activités
spontanées et ludiques.
•
Déshabiller, habiller l’enfant.
•
Donner le bain (confort, bien-être, plaisir).
•
Administrer des vitamines par voie orale.
•
Appliquer les règles d’hygiène corporelle et vestimentaire.
•
Appliquer les règles générales de sécurité et de prophylaxie.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
11
3.3.4 Variantes
•
•
On peut aisément générer une famille de situations à partir de l’exemple
précédent en combinant les variations de paramètres tels que :
-
milieu d’accueil,
-
encadrement de l’aspirant(e) en nursing,
-
âge de l’enfant,
-
santé de l’enfant,
-
nature des activités,
-
objectifs d’éducation et de socialisation,
-
…
Les objectifs et tâches énoncés peuvent être sélectionnés, complétés ou
précisés en fonction de la séquence d’apprentissage dans laquelle s’inscrit la
situation ; le professeur précisera :
-
le(s) objectif(s) poursuivi(s) et si nécessaire le(s) objectif(s) prioritaire(s),
-
les compétences à exercer, à maîtriser,
-
le degré de maîtrise exigé en fonction de la situation, du rythme
d’apprentissage de l’élève …
3.4 Activité d’intégration
Le terme « activité d’intégration » est entendu dans le sens d’une activité qui
demande la mobilisation d’un ensemble de ressources en vue de faire face à
une situation nouvelle.
Au même titre que les situations d’apprentissage, les activités d’intégration
favorisent l’appropriation et la transférabilité des acquis tout au long de la
formation.
Elles se caractérisent plus particulièrement par l’ensemble des ressources (savoir,
savoir-faire, savoir-être) que l’élève doit mobiliser pour faire face à une situation
concrète nouvelle : il s’agit d’une démarche globale.
Dès lors, il est nécessaire de déterminer une progression dans le degré de
complexité et de maîtrise des compétences à mobiliser par l’élève ; ainsi
privilégiera-t-on :
•
la démarche d’observation en 5ème année,
•
la démarche d’observation et d’analyse en 6ème année,
et ce, au travers :
12
•
de situations concrètes vécues en stage,
•
de situations concrètes débattues dans les différentes disciplines, en
séminaires
•
…
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
4. Module d’accueil
En début de 5ème année, des périodes de stages et séminaires (et si possible un
certain nombre de périodes de cours de l’option groupée et de la formation
commune) seront obligatoirement consacrées à l’organisation d’un module
d’accueil.
Si les modalités pratiques d’organisation sont déterminées au choix du chef
d’établissement et de l’équipe pédagogique, les critères et objectifs suivants sont à
poursuivre :
En interdisciplinarité,
(professeurs de l’option groupée et de la formation commune) :
•
•
•
Présenter la section « Aspirant(e) en nursing » :
-
finalités (cf. 1. Introduction),
-
axes de formations (formation commune et option groupée),
-
disciplines (objectifs, savoirs à s’approprier, compétences à exercer …),
-
stages (sensibilisation aux milieux d’accueil de la petite enfance,
organisation des stages …).
Amener* l’élève à s’informer et à s’interroger sur :
-
son projet personnel : « devenir un adulte responsable »,
-
son projet de formation générale et citoyenne,
-
son projet professionnel : « devenir aspirant(e) en nursing ».
Permettre* à l’élève d’exprimer, d’analyser ses motivations et de se situer par
rapport aux projets de formations.
(*) : il serait particulièrement intéressant voire souhaitable de prolonger ces
démarches tout au long du degré et au sein des différentes disciplines (formation
commune et option groupée).
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
13
14
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
5. Biologie
(2p en 5ème et 2p en 6ème)
5.1 Macro-compétence spécifique
Comme précisé au chapitre 1. Introduction, le cours de Biologie est une des
composantes de l’axe scientifico-technique au travers duquel on favorise, de
manière privilégiée, l’acquisition et le développement de ressources nécessaires à
la poursuite d’études supérieures de type court.
Ces ressources sont essentiellement du type :
•
Connaissances : informations, notions, procédures acquises, mémorisées et
reproductibles par un individu dans un contexte donné.
•
Capacité cognitives : opérations mentales, mécanismes de la pensée que
l’individu met en œuvre quand il exerce son intelligence.
Compétences scientifiques :
ß se familiariser avec la terminologie scientifique,
ß acquérir rigueur et méthode par l’application d’une démarche scientifique,
ß adopter des attitudes liées à la pratique scientifique (honnêteté, curiosité,
possibilité de se remettre en question, travail en équipe),
ß posséder les bases en anatomie et en physiologie pour maîtriser des
compétences liées à des cours techniques tels que puériculture, nutritiondiététique …
ß utiliser des critères du biologiste pour approcher des phénomènes
courants et des questions éthiques,
ß se construire une représentation synthétique des relations entre les
différents systèmes du corps humain suivant le point de vue de la biologie,
ß prendre conscience que les explications des scientifiques ne
correspondent pas à une vérité absolue mais sont dépendantes du
contexte (historique, sociologique, économique, culturel …) dans lequel
elles prennent naissance.
•
A partir de ces ressources et de celles associées au cours de Biologie (cf. chap.5.3
ci-dessous), l’élève sera amené à maîtriser la macro-compétence suivante :
« DANS LE CADRE D’UNE SITUATION CONCRETE, SE CONSTRUIRE UNE
REPRESENTATION DU FONCTIONNEMENT D’UN ORGANISME, D’UN
SYSTEME, D’UN ORGANE, D’UN TISSU ET D’UNE CELLULE EN VUE
D’ADAPTER CETTE REPRESENTATION AUX SPECIFICITES DE L’ENFANT. »
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
15
5.2 Indications méthodologiques
•
•
•
•
16
Même si certaines matières se prêtent mieux à des objectifs cognitifs,
l’essentiel est de montrer aux élèves, dans une logique d’apprentissage (cf.
chapitre 3.2), que les notions et les modèles de la biologie sont au service
d’une meilleure compréhension de différentes situations concrètes auxquelles
ils peuvent être confrontés dans leur vie ou dans le cadre de leur métier.
La réalisation de cet objectif sera assurée en proposant aux élèves des
situations d’apprentissage qui les amènent à la maîtrise progressive de la
macro-compétence indiquée ci-dessus. Parmi les situations d’apprentissage,
seront prévues des séances de laboratoire donnant ainsi l’occasion aux élèves
de conduire une expérimentation et d’interpréter des résultats en vue d’élaborer
un modèle de phénomènes courants.
De plus, le professeur de Biologie pourra prendre une part active dans une
approche interdisciplinaire de certaines problématiques
ß
en prenant appui sur les autres composantes de l’option groupée ( cf.
chap. 2 grille horaire) et de la formation commune,
ß
en prenant appui sur les objectifs poursuivis en stage y compris les
séminaires (cf.chap.12),
ß
en participant à l’organisation et à la réalisation du module d’accueil (cf.
chap.4).
L’ordre dans lequel les différents thèmes sont proposés est indicatif : il peut
être modifié par le professeur en concertation avec ses collègues.
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
5.3 Compétences et savoirs
5.3.1 Introduction : le corps humain dans son ensemble
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :
•
Sur présentation par diapositives de schémas montrant différentes régions du
corps et différents organes, établir les légendes à l’aide d’une liste indiquant les
dénominations dans le désordre.
•
Reconstituer une région du corps humain en disposant correctement les
schémas, préalablement découpés, des différents organes.
•
…
COMPETENCES ET SAVOIRS :
COMPETENCES A MAÎTRISER
SAVOIRS A S’APPROPRIER
Classer
les
différents
niveaux Organisme, système, organe, tissu,
d’organisation du corps humain.
cellule, molécule, ion, atome.
Remarque : Cette vue d’ensemble sur le corps humain se prête particulièrement
bien à la mise en œuvre de situations d’intégration concernant des questions de
santé et de bien-être. De telles situations pourront être traitées dans le cours
d’Education scientifique et technologique.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
17
5.3.2 La cellule
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :
•
Observer une cellule au microscope dans le but d’en identifier certaines
caractéristiques qui en font un organisme vivant.
•
Expliquer le comportement d’un végétal lorsqu’on l’arrose d’eau salée.
•
Observer le comportement de « carottes » de pomme de terre plongées dans
des solutions de salinités différentes et en recherchant une explication au
niveau cellulaire.
•
Concevoir un jeu de rôles dans lequel chaque acteur est un organite cellulaire.
Il s’agit alors de « faire vivre » la cellule.
•
Elaborer une maquette de la cellule afin de visualiser sa structure
tridimensionnelle et les proportions des différents constituants.
•
Construire un diagramme mettant en relation les principales fonctions
cellulaires (assimilation, synthèse, digestion, excrétion, reproduction).
•
Montrer que la cellule est un organisme vivant à part entière, en recherchant si
elle possède elle aussi, une bouche, des poumons, un cœur, un cerveau, un
estomac, des organes sexuels …
•
Rendre compte d’informations médicales concernant le processus de
cicatrisation en utilisant des concepts propres à la structure cellulaire.
•
Disposant du dessin des principaux organites cellulaires, en reconstituer le
puzzle en explicitant le rôle de chacun de ces organites ainsi que la nature des
liens qui les unissent.
•
…
COMPETENCES ET SAVOIRS :
COMPETENCES A MAÎTRISER
SAVOIRS A S’APPROPRIER
Reconnaître et décrire les rôles des Structure et ultra structure de la cellule :
structures et des organites de la cellule. membrane,
cytoplasme,
vacuoles,
mitochondries, appareil de Golgi,
centrioles, ribosomes, lysosomes, noyau
…
Décrire et expliquer les échanges de la Echange de la cellule avec son milieu :
cellule avec son milieu.
exocytose,
endocytose,
osmose,
transport actif.
Décrire le processus de la mitose.
Duplication cellulaire :
les différentes phases de la mitose.
Microbiologie :
• Eucaryote et procaryote.
• Virus et bactérie.
18
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
5.3.3 Notion de tissu
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :
•
Sur présentation de diapositives de schémas montrant différents tissus, établir
les légendes à l’aide d’une liste indiquant les dénominations dans le désordre.
•
…
COMPETENCES ET SAVOIRS :
COMPETENCES A MAÎTRISER
SAVOIRS A S’APPROPRIER
Différencier tissu épithélial et tissu Tissu épithélial et tissu conjonctif.
conjonctif.
Différencier muqueuse et séreuse et les Muqueuse et séreuse.
localiser.
5.3.4 Les organes des sens
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :
•
Réaliser une dissection d’un œil dans le but d’en identifier différents
composants et leurs rôles.
•
Mettre en évidence la complémentarité des différents organes en réalisant des
tests d’identification des quatre saveurs (sucrée, amère, salée, acide) les yeux
fermés ou le nez bouché. Tester les interactions entre ces saveurs.
•
Mettre au point des petits tests qui permettent de repérer, chez l’enfant, des
dysfonctionnements de chaque organe des sens.
•
Avec un matériel simple, élaborer un modèle de l’œil qui permette d’interpréter
des défauts comme la myopie ou l’hypermétropie.
•
Repérer, dans le récit d’un œnologue, les différents organes des sens qu’il met
en œuvre.
•
Sur base de schémas réalisés par l’élève, expliquer des gestes quotidiens
d’hygiène à l’égard des organes des sens (se moucher quand on a un rhume,
éviter de se frotter les yeux quand on a une poussière dans l’œil, se nettoyer
régulièrement la peau …).
•
…
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
19
COMPETENCES ET SAVOIRS :
COMPETENCES A MAÎTRISER
Définir, décrire et localiser
différents organes des sens.
SAVOIRS A S’APPROPRIER
les La peau, l’œil, l’oreille, la langue, le
nez.
Définir le rôle de chaque organe.
Décrire le rôle et localiser les
principales parties et structures annexes
de chaque organe.
20
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
5.3.5 Le système digestif
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :
•
Sur présentation de radiographies du tube digestif, en établir la légende à
l’aide d’une liste indiquant les dénominations dans le désordre.
•
Après la vision d’une cassette, réaliser une planche légendée du système
digestif en disposant de schémas, préalablement découpés, des différents
organes.
•
Réaliser des expériences simples concernant les transformations chimiques
des aliments lors de la digestion. Déduire de ces expériences, définition et
explication du rôle des principaux concepts : nutriments, enzymes …
•
Etablir des liens entre les modifications de nos habitudes alimentaires et le
contexte de notre société (publicités, effets de mode, mannequins …).
Envisager des conséquences que cela peut avoir sur notre santé
(consommation des graisses, du sel, du sucre …).
•
Réaliser un schéma qui illustre la digestion d’un aliment particulier en montrant
les différentes transformations qu’il subit, les lieux et la chronologie de ces
transformations.
•
…
COMPETENCES ET SAVOIRS :
COMPETENCES A MAÎTRISER
Définir, décrire et
principaux organes.
localiser
Expliquer la transformation
aliments dans le tube digestif.
SAVOIRS A S’APPROPRIER
les La bouche, l’œsophage, l’estomac,
l’intestin, l’anus, le foie, le pancréas.
des Phénomènes mécaniques et chimiques
de la digestion.
Expliquer le rôle et le fonctionnement Absorption des nutriments.
de chaque organe.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
21
5.3.6 Le système cardio-vasculaire
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :
•
Après dissection d’un cœur de porc (avec ses gros vaisseaux), en réaliser un
schéma légendé.
•
Reconstituer le trajet d’une substance quelconque d’un endroit de l’organisme
à un autre avec l’aide de documents divers (planches, schémas …).
•
Sur base de protocoles d’analyses sanguines (prises de sang), identifier
différents composants du sang.
•
Prendre conscience, au cours d’exercices physiques légers, des variations du
rythme cardiaque. En identifier clairement la cause.
•
A partir d’un protocole d’analyse sanguine, identifier différents constituants
sanguins et relever quelques anomalies.
•
Reconstituer le trajet du sang.
•
Sur base de documents, établir une histoire du modèle de la circulation
sanguine depuis les anciens Grecs jusqu’à Harvey.
•
Justifier pourquoi le sang veineux est plus sombre que le sang artériel.
•
…
COMPETENCES ET SAVOIRS :
COMPETENCES A MAÎTRISER
Définir, décrire et
principaux organes.
localiser
SAVOIRS A S’APPROPRIER
les Le cœur, les vaisseaux sanguins, le
sang, le système lymphatique.
Expliquer le rôle et le fonctionnement Cycle cardiaque et circulation du sang.
de chaque organe.
Composition du sang.
Rôle du sang dans le transport des gaz.
22
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
5.3.7 Le système respiratoire
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :
•
Etablir une comparaison entre la ventilation pulmonaire et le fonctionnement
d’un soufflet. Identifier les limites d’une telle comparaison.
•
A l’aide d’un spiromètre, comparer les capacités respiratoires de plusieurs
personnes. Identifier des facteurs qui expliquent les différences.
•
Sur base de la présentation du système respiratoire, établir la légende à l’aide
d’une liste indiquant ces dénominations dans le désordre.
•
…
COMPETENCES ET SAVOIRS :
COMPETENCES A MAÎTRISER
Définir, décrire et
principaux organes.
localiser
SAVOIRS A S’APPROPRIER
les Voies respiratoires,
bronches, poumons.
nez,
trachée,
Expliquer le rôle et le fonctionnement Echanges gazeux.
de chaque organe.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
23
5.3.8 Le système urinaire
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :
•
Sur base de documents, réaliser une étude comparée de la composition de
l’urine et de celle du plasma en vue d’identifier le rôle des reins.
•
Grâce à des protocoles, comparer les compositions respectives de l’urine et du
sang. Relever les éléments susceptibles de passer du sang dans l’urine.
•
Elaborer un modèle des fonctions rénales en axant ce modèle sur le rôle d’une
substance particulière (eau, glucose, urée, NH4OH …).
•
…
COMPETENCES ET SAVOIRS :
COMPETENCES A MAÎTRISER
Définir, décrire et
principaux organes.
localiser
SAVOIRS A S’APPROPRIER
les Reins et voies urinaires.
Expliquer le rôle et le fonctionnement Elaboration, composition et élimination
de chaque organe.
de l’urine.
24
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
5.3.9 Le système locomoteur
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :
•
Reconstituer le squelette d’un enfant ou d’un adulte sur base de
représentations d’os préalablement découpés (radios). A l’aide de documents
divers, légender le modèle du squelette.
•
Sur base de l’observation d’un os frais (fémur de porc coupé dans le sens de
la longueur par exemple), en élaborer un schéma légendé avec l’objectif
d’expliquer oralement le rôle des différentes parties.
•
Identifier sur des radios les différentes phases de l’ossification.
•
Situer les muscles qui travaillent lors de différents exercices physiques.
•
…
COMPETENCES ET SAVOIRS :
COMPETENCES A MAÎTRISER
Définir, décrire et
principaux organes.
SAVOIRS A S’APPROPRIER
localiser
les Le squelette :
Tissus osseux,
articulations.
Expliquer le rôle et le fonctionnement
de chaque organe.
croissance
osseuse,
Les muscles :
les • Muscles striés, muscles lisses,
myocarde.
• Modèle simple de la contraction
Expliquer le rôle et le fonctionnement
musculaire.
de chaque organe.
Définir, décrire et
principaux organes.
localiser
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
25
5.3.10 Le système nerveux
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :
•
Rédiger un texte explicatif accompagné de schémas décrivant le trajet de
l’influx nerveux lors du retrait de la main de la proximité d’une source de
chaleur intense.
•
Construire et présenter à de jeunes élèves un modèle explicatif d’une maladie
du système nerveux.
•
Etablir une fiche documentaire qui explicite l’importance d’un sommeil suffisant
pour l’équilibre de la personne humaine.
•
…
COMPETENCES ET SAVOIRS :
COMPETENCES A MAÎTRISER
Définir, décrire et
principaux organes.
localiser
SAVOIRS A S’APPROPRIER
les Système nerveux central (névraxe),
système nerveux périphérique (nerfs).
Système nerveux autonome et système
nerveux somatique.
Expliquer le rôle et le fonctionnement Tissu nerveux (neurone, cellule gliale).
de chaque organe.
Influx
nerveux
(naissance
et
transmission).
Arc réflexe et acte volontaire.
26
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
5.3.11 Le système endocrinien
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :
•
Après échanges entre élèves, élaborer une définition des concepts de glande
endocrine, glande exocrine, hormone et récepteur.
•
Etablir une comparaison entre un phénomène de régulation courant (chauffage
central, chasse d’eau …) et un phénomène de régulation hormonale.
•
Analyser l’impact de la consommation importante de boissons sucrées sur
l’équilibre de la glycémie dans l’organisme.
•
…
COMPETENCES ET SAVOIRS :
COMPETENCES A MAÎTRISER
SAVOIRS A S’APPROPRIER
Localiser et décrire simplement les Glande endocrine.
principales glandes.
Hormone.
Identifier les principales hormones
sécrétées par les glandes et indiquer Rétrocontrôle.
leur rôle.
Expliquer un exemple de régulation
hormonale.
Identifier les liens entre système
hormonal et système nerveux.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
27
5.3.12 Système reproducteur
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :
•
Réaliser une synthèse reprenant les différentes étapes d’une fécondation
artificielle décrite dans un texte.
•
Elaborer un poster pour expliquer à de jeunes adolescents le principe d’un test
de grossesse tout en insistant sur les responsabilités morales liées à un tel
test.
•
Comparer différents moyens de contraception
l’adéquation pour une personne donnée.
•
…
afin
d’en
déterminer
COMPETENCES ET SAVOIRS :
COMPETENCES A MAÎTRISER
Définir le rôle et l’utilité de la méiose.
SAVOIRS A S’APPROPRIER
Méiose.
Comparer les systèmes reproducteurs Ovogenèse et cycle menstruel.
de l’homme et de la femme.
Expliquer les moyens d’action de
différents contraceptifs.
Identifier les problèmes éthiques liés à Fécondation.
la reproduction.
28
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
5.3.13 Immunologie
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :
•
Expliquer à un couple de jeunes parents l’intérêt et les risques relatifs à la
vaccination d’un enfant.
•
Répertorier les maladies connues par les élèves de la classe et établir un
classement des organismes potentiellement pathogènes.
•
Après s’être informé sur les différents groupes sanguins, établir un tableau qui
montre clairement les compatibilités possibles lors de transfusions.
•
Sur base de documents et grâce à un contact avec une personne-ressource,
rédiger, à destination du journal de la mutuelle, un texte qui explique des
raisons pour lesquelles le phénomène des allergies se développe à l’heure
actuelle.
•
…
COMPETENCES ET SAVOIRS :
COMPETENCES A MAÎTRISER
SAVOIRS A S’APPROPRIER
Identifier le rôle des antigènes et des Antigène – Anticorps.
anticorps lors d’une infection.
Différencier vaccination et sérologie et Vaccination – Sérologie.
en identifier les risques et les avantages.
Se représenter le rôle des groupes Groupes sanguins (A, B, O et rhésus).
sanguins.
Expliquer le phénomène d’allergie.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
Allergies.
29
30
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
6. Chimie
(1p en 5ème et 2p en 6ème)
6.1 Macro-compétence spécifique
Comme précisé au chapitre 1. Introduction, le cours de Chimie est une des
composantes de l’axe scientifico-technique au travers duquel on favorise, de
manière privilégiée, l’acquisition et le développement de ressources nécessaires à
la poursuite d’études supérieures de type court.
Ces ressources sont essentiellement du type :
•
Connaissances : informations, notions, procédures acquises, mémorisées et
reproductibles par un individu dans un contexte donné.
•
Capacités cognitives : opérations mentales, mécanismes de la pensée que
l’individu met en œuvre quand il exerce son intelligence.
•
Compétences scientifiques :
ß
structurer des connaissances en chimie et en faire une utilisation
rationnelle,
ß
acquérir rigueur et méthode par l’application d’une démarche scientifique,
ß
adopter des attitudes liées à la pratique scientifique (honnêteté, curiosité,
possibilité de se remettre en question, travail en équipe),
ß
raisonner à partir de résultats expérimentaux, utiliser les notions acquises
en vue de se construire une explication de phénomènes observés,
ß
prendre conscience que les explications des scientifiques ne
correspondent pas à une vérité absolue mais sont dépendantes du
contexte (historique, sociologique, économique, culturel …) dans lequel
elles prennent naissance.
A partir des ressources associées au cours de Chimie (cf. 6.3), l’élève sera amené
à maîtriser la macro-compétence suivante :
«
DANS LE CADRE D’UNE SITUATION CONCRÈTE LIEE AUX
PREPARATIONS DE SOLUTIONS, A L’HYGIENE OU A LA PHYSIOLOGIE
HUMAINE, EXPLOITER DE MANIERE PERTINENTE LES NOTIONS CHIMIQUES
DE BASE. »
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
31
6.2 Indications méthodologiques
•
•
•
•
•
32
Ce cours doit être placé comme les autres dans une logique d’apprentissage (cf.
chapitre 3.2), ce qui permet de montrer que les notions et les modèles de la
chimie sont au service d’une meilleure compréhension de différentes situations
concrètes auxquelles ils peuvent être confrontés dans leur vie ou dans le cadre
de leur métier.
La réalisation de cet objectif sera assurée en proposant aux élèves des
situations d’apprentissage qui les amènent à la maîtrise progressive de la
macro-compétence indiquée ci-dessus. Parmi les situations d’apprentissage,
seront prévues des séances de laboratoire donnant ainsi l’occasion aux élèves
de conduire une expérimentation et d’interpréter des résultats en vue d’élaborer
un modèle de phénomènes courants.
De plus, le professeur de Chimie pourra prendre une part active dans une
approche interdisciplinaire de certaines problématiques
ß
en prenant appui sur les autres composantes de l’option groupée ( cf.
chap. 2 grille horaire) et de la formation commune,
ß
en prenant appui sur les objectifs poursuivis en stage y compris les
séminaires (cf.chap.12),
ß
en participant à l’organisation et à la réalisation du module d’accueil (cf.
chap.4).
L’ordre dans lequel les différents thèmes sont proposés est indicatif : il peut
être modifié par le professeur en concertation avec ses collègues.
Il est important que, lors de la manipulation de produits chimiques, les élèves
prennent conscience des conditions de sécurité à respecter (phrases R et S).
Dans le cadre de la réalisation des séances de laboratoire demandées par ce
programme, le cours de Chimie devrait être organisé avec des groupes d’élèves
en nombre raisonnable pour des questions de sécurité et de disponibilité du
matériel.
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
6.3 Compétences et savoirs
6.3.1 Chimie générale : 1p en 5ème, 1p en 6ème
6.3.1.1 RAPPELS
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :
•
Je suis un élément du tableau périodique et je dois me présenter à mes quatre
voisins dans le tableau. Cette présentation mettra en évidence mes
ressemblances et mes différences avec mes voisins ; elle permettra d’identifier
les concepts chimiques de familles et de périodes.
•
Présenter, pour une revue de consommateurs, une étiquette d’un produit
commercial courant (eau minérale, engrais liquide) en expliquant de manière
claire les concepts chimiques qui y figurent.
•
Identifier, à propos d’un phénomène courant (combustion d’une bougie,
biométhanisation …), les transformations chimiques exo- et endothermiques.
•
…
COMPETENCES ET SAVOIRS :
COMPETENCES A MAÎTRISER
Distinguer les concepts essentiels.
SAVOIRS A S’APPROPRIER
Atome, molécule, ion.
Utiliser le tableau périodique pour Masse,
électronégativité,
valence,
découvrir les propriétés d’un élément.
nombre d’électrons périphériques,
famille, période, métal ou non-métal …
Lire une équation chimique.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
Transformation chimique.
33
6.3.1.2 PROPRIETES DE L’EAU
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :
•
Le liquide physiologique est une préparation utilisée pour nettoyer les petites
blessures des enfants. Se renseigner sur sa composition et en préparer un
échantillon de 100ml.
•
Dessiner un modèle explicatif de la dissolution du chlorure de sodium en
solution aqueuse.
•
Sur base de mesures expérimentales, expliquer l’effet du Calgon sur la dureté
de l’eau.
•
Sur base de mesures expérimentales, expliquer l’effet éventuel de l’ébullition
de l’eau sur sa dureté.
•
…
COMPETENCES ET SAVOIRS :
COMPETENCES A MAÎTRISER
Expliquer le pouvoir solvant de l’eau.
Préparer
une
solution
concentration donnée.
SAVOIRS A S’APPROPRIER
Liaison ionique,
polarité.
liaison
covalente,
d’une Concentration exprimée en g/l, en m/l
ou en %.
Identifier le comportement des solutés Electrolyte, précipité.
dans l’eau.
Expliquer brièvement la complexation Ion complexe.
des ions dans l’eau.
34
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
6.3.1.3 ETUDE DES ACIDES ET DES BASES
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :
•
Etablir une échelle de pH et l’utiliser pour mesurer le pH de substances
courantes (boissons, produits d’entretien, produits cosmétiques …). Comparer
et discuter des résultats obtenus.
•
Etablir une échelle de force d’acides et de bases courants en mesurant le pH
de solutions de concentrations identiques. Expliquer en quoi la mesure de
l’intensité du courant qui passe à travers ces solutions vient ou non confirmer
ces résultats.
•
Elaborer un modèle explicatif des propriétés d’une solution tampon suite à des
mesures du pH d’une aspirine tamponnée avant et après dilution, avant et
après ajout d’acide, avant et après ajout de base.
•
Expliciter, sous forme d’une fiche, les risques corporels et environnementaux
liés à l’utilisation de produits usuels comme esprit de sel, destop … en utilisant
le langage des chimistes.
•
…
COMPETENCES ET SAVOIRS :
COMPETENCES A MAÎTRISER
Distinguer un acide d’une base.
SAVOIRS A S’APPROPRIER
Théorie de Brönsted.
Ecrire l’équation d’une réaction acido- Couple (acide, base).
basique.
Prévoir l’évolution
acido-basique.
d’une
réaction Force des acides et des bases.
Déterminer le pH d’une solution.
Echelle de pH.
Expliquer des applications de l’effet Effet tampon.
tampon.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
35
6.3.1.4 L’OXYDO-REDUCTION
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :
•
Elaborer un modèle explicatif du phénomène d’électrolyse et de fabrication de
l’eau de Javel. Ce modèle doit permettre d’expliquer l’absence de dépôt de Na
et le dégagement de H2.
•
Les bouteilles d’eau de Javel présentent une date de péremption. Expliquer en
quoi cette information est liée à d’éventuels changements de propriétés de ce
produit quand il a été exposé à l’air.
•
A un enfant fatigué ou en pleine croissance, il est souvent conseillé de faire
boire un jus de fruits frais. Expliquer comme un chimiste (et supposant que l’on
dispose d’un tableau de demi-équations), en quoi il y a vraiment intérêt à
consommer cette boisson assez rapidement après sa préparation.
•
Sur base de documentations fournies par le professeur, construire une pile de
Daniel et en élaborer un modèle explicatif.
•
…
COMPETENCES ET SAVOIRS :
COMPETENCES A MAÎTRISER
SAVOIRS A S’APPROPRIER
Expliquer l’oxydation et la réduction à Oxydant,
partir d’un transfert d’électron.
réduction.
Prévoir l’évolution
d’oxydoréduction.
d’une
réducteur,
oxydation,
réaction Couple (oxydant, réducteur).
Force des oxydants et des réducteurs.
36
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
6.3.1.5 NOTIONS DE CHIMIE ORGANIQUE
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :
•
Etablir une classification des différentes fonctions organiques après avoir
réalisé des tests de caractérisation sur des produits d’usage courant : alcool,
formol, dissolvant de vernis à ongles, vinaigre, aspirine …
•
Classer différents plastiques après avoir réalisé des tests d’identification sur
des échantillons : bouteille d’eau minérale, d’huile, pots de yaourt, mousse,
boîte de margarine, fil de pêche en nylon …
•
Sur base d’une identification de leurs propriétés chimiques, expliciter les
informations (modes d’utilisation, toxicité …) que l’on peut lire sur les fiches de
certains produits courants : alcool à brûler, essence, dissolvant de vernis,
décapant, éther …
•
Après avoir réalisé la synthèse d’un ester odorant, en élaborer un modèle
explicatif.
•
…
COMPETENCES ET SAVOIRS :
COMPETENCES A MAÎTRISER
SAVOIRS A S’APPROPRIER
Distinguer un composé organique d’un Principaux éléments
composé minéral.
chimie organique.
Identifier les principales fonctions.
rencontrés
en
Alcool, aldéhyde, cétone, acide, amine
…
Identifier une réaction de combustion, Combustion, hydrolyse, déshydratation,
de déshydratation ou de polymérisation. polymérisation.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
37
6.3.2 Biochimie : 1p en 6ème
6.3.2.1 L’EAU ET LES SELS MINERAUX
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :
•
Se renseigner sur la composition idéale de l’eau d’un biberon. Comparer la
composition de différentes eaux minérales. Choisir la meilleure en fonction du
développement rénal de l’enfant.
•
Se renseigner sur la composition en sels minéraux de différents fromages et
en tirer des conclusions sur la santé par rapport aux besoins normaux.
•
…
COMPETENCES ET SAVOIRS :
COMPETENCES A MAÎTRISER
Expliquer
les
principaux
physiologiques de l’eau.
SAVOIRS A S’APPROPRIER
rôles Thermorégulation, solvatation, transport.
Expliquer
les
principaux
rôles L’eau, réactif chimique.
physiologiques des sels minéraux les
plus importants.
Sodium, calcium, potassium, phosphore
…
38
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
6.3.2.2 TYPE DE BIOMOLECULES
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :
•
Fabriquer de la bière, suivre chaque étape en mettant en évidence les
différents sucres y correspondant.
•
Par expérience, mesurer la quantité d’énergie libérée par combustion d’une
huile. Se renseigner sur la quantité d’énergie libérable par les glucides, lipides
et protides et comparer.
•
En utilisant du fil électrique (conducteur de cuivre assez épais), un crayon, des
perles en plastique, des boutons, construire une image du modèle
tridimensionnel de la molécule de myoglobine.
•
En utilisant du fil de fer, des boules de cotillon de 6 couleurs différentes, des
cure-dents, de la colle, construire un modèle moléculaire d’ADN à la manière
de Watson et Crick.
•
…
COMPETENCES ET SAVOIRS :
COMPETENCES A MAÎTRISER
SAVOIRS A S’APPROPRIER
Identifier la nature et classer les Glucides, lipides, protides.
glucides, lipides et protides.
Expliquer
les
principaux
rôles Energie, réserve, isolation, soutien,
physiologiques des glucides, lipides et catalyse
(enzymes),
transport,
protides.
régulation, immunité.
Identifier quelques types d’isomérie.
Isomérie.
Identifier l’importance de la structure Relation structure – activité : structures
tridimensionnelle des protéines.
primaire, secondaire, ternaire et
quaternaire d’une protéine.
Identifier les étapes de la biosynthèse ADN, ARN, code génétique.
des protéines.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
39
40
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
7. Physique (1p en 5ème et 1p en 6ème)
7.1 Macro-compétence spécifique
Comme précisé au chapitre 1. Introduction, le cours de Physique est une des
composantes de l’axe scientifico-technique au travers duquel on favorise, de
manière privilégiée, l’acquisition et le développement de ressources nécessaires à
la poursuite d’études supérieures de type court.
Ces ressources sont essentiellement du type :
•
Connaissances : informations, notions, procédures acquises, mémorisées et
reproductibles par un individu dans un contexte donné.
•
Capacités cognitives : opérations mentales, mécanismes de la pensée que
l’individu met en œuvre quand il exerce son intelligence.
•
Compétences scientifiques :
ß
acquérir rigueur, méthode et précision par l’application d’une démarche
scientifique,
ß
adopter des attitudes liées à la pratique scientifique (honnêteté, curiosité,
possibilité de se remettre en question, travail en équipe),
ß
posséder les bases en physique pour maîtriser des compétences liées à
des cours techniques tels que puériculture, nutrition-diététique …
ß
découvrir que la complémentarité entre les sciences et les technologies
permet de mieux comprendre et de résoudre des problèmes techniques qui
se posent dans la vie courante,
ß
prendre conscience que les explications des scientifiques ne
correspondent pas à une vérité absolue mais sont dépendantes du
contexte (historique, sociologique, économique, culturel …) dans lequel
elles prennent naissance.
A partir de ces ressources et de celles associées au cours de Physique (cf. chap.
7.3 ci-dessous), l’élève sera amené à maîtriser la macro-compétence suivante :
« DANS LE CADRE D’UNE SITUATION CONCRÈTE CONSTRUIRE, A L’AIDE
D’UNE DEMARCHE SCIENTIFIQUE, UNE REPRESENTATION EXPLICATIVE
DU (DES) PHENOMENE(S) PHYSIQUE(S) CONCERNE(S). »
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
41
7.2 Indications méthodologiques
•
•
•
•
42
Ce cours doit être placé comme les autres dans une logique d’apprentissage (cf.
chapitre 3.2), ce qui permet de montrer que les notions et les modèles de la
physique sont au service d’une meilleure compréhension de différentes
situations concrètes auxquelles les élèves peuvent être confrontés dans leur vie
ou dans le cadre de leur métier.
La réalisation de cet objectif sera assurée en proposant aux élèves des
situations d’apprentissage qui les amènent à la maîtrise progressive de la
macro-compétence indiquée ci-dessus. Parmi les situations d’apprentissage,
seront prévues des séances de laboratoire donnant ainsi l’occasion aux élèves
de conduire une expérimentation et d’interpréter des résultats en vue d’élaborer
un modèle de phénomènes courants.
De plus, le professeur de Physique pourra prendre une part active dans une
approche interdisciplinaire de certaines problématiques
ß
en prenant appui sur les autres composantes de l’option groupée ( cf.
chap. 2 grille horaire) et de la formation commune,
ß
en prenant appui sur les objectifs poursuivis en stage y compris les
séminaires (cf.chap.12),
ß
en participant à l’organisation et à la réalisation du module d’accueil (cf.
chap.4).
L’ordre dans lequel les différents thèmes sont proposés est indicatif : il peut
être modifié par le professeur en concertation avec ses collègues.
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
7.3 Compétences et savoirs
7.3.1 Eléments de mécanique
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :
•
Construire une maquette destinée à d’autres élèves pour montrer le
fonctionnement mécanique d’une partie du corps (maintien de la tête, équilibre
du corps …) à l’aide de leviers.
•
Expliquer en les schématisant, des situations de la vie quotidienne trouvant
une explication dans le cadre de la statique (des enfants en équilibre sur une
balançoire, un enfant qui tient un ballon « à bout de bras ».
•
Expliquer à des jeunes gens désirant s’intéresser à la plongée sous-marine, le
fonctionnement des bonbonnes d’air dont ils devront se munir pour plonger en
grande profondeur.
•
Expliquer, en les schématisant, des situations de la vie quotidienne trouvant
une explication dans le cadre de l’osmose (avoir de plus en plus soif si on boit
de l’eau de mer, risques liés à la déshydratation de l’enfant …).
•
…
COMPETENCES ET SAVOIRS :
COMPETENCES A MAÎTRISER
SAVOIRS A S’APPROPRIER
Appliquer des éléments de statique des Leviers.
leviers à l’anatomie.
Appliquer des éléments d’hydrostatique Pression hydrostatique.
et d’hydrodynamique aux liquides du
corps.
Ecoulement du sang dans les artères et
les veines.
Appliquer l’équation des gaz parfaits au Pression dans
calcul des pressions et des pressions partielles.
partielles dans les gaz.
les
gaz,
pressions
Elaborer un modèle de phénomènes Osmose.
mettant en jeu l’osmose.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
43
7.3.2 Energétique
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :
•
Construire une représentation simple du fonctionnement d’un réfrigérateur ou
d’un moteur thermique.
•
Etablir une comparaison entre la régulation d’une installation de chauffage
domestique et la thermorégulation du corps humain.
•
Construire un thermomètre à alcool qui puisse être utilisé de manière fiable
entre 0°C et 30°C.
•
…
COMPETENCES ET SAVOIRS :
COMPETENCES A MAÎTRISER
SAVOIRS A S’APPROPRIER
Définir les concepts d’énergie et de Energie et puissance.
puissance.
Utiliser les unités S.I. liées à ces
concepts.
Identifier les différents types d’énergie Conservation
qui interviennent dans des phénomènes d’énergie.
de la vie courante.
Elaborer un modèle simple
fonctionnement d’un thermostat.
et
transformations
du Thermorégulation.
Distinguer les concepts de chaleur et de Chaleur et température.
température.
Identifier les caractéristiques d’une Thermomètre.
substance lui permettant d’être utilisée
pour fabriquer un thermomètre.
44
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
7.3.3 Notions d’électricité
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :
•
Modéliser le fonctionnement d’un appareil électrique courant, le fer à repasser
par exemple. Relever les dangers liés à son utilisation et rechercher comment
s’en protéger.
•
Se préparer à répondre à des questions d’un non-spécialiste sur des règles
élémentaires de sécurité électrique à adopter.
•
Rédiger une fiche de conseils (justifiés sur des bases scientifiques) concernant
l’utilisation d’un sèche-cheveux ou d’un rasoir électrique dans la salle de bain.
•
Sur base de connaissances concernant la résistance électrique du corps
humain, élaborer le projet de réalisation d’un détecteur de mensonges.
•
…
COMPETENCES ET SAVOIRS :
COMPETENCES A MAÎTRISER
Réaliser des schémas
électriques simples.
de
SAVOIRS A S’APPROPRIER
circuits Nature et
électriques.
production
de
charges
Identifier des effets physiques du Notions d’intensité, de tension et de
courant électrique.
résistance électrique.
Expliquer des expressions courantes en Notion de générateur électrique.
rapport avec l’électricité.
Loi d’Ohm et groupement de
Utiliser de manière pertinente des résistances.
éléments
de
sécurité
électrique
(fusibles, prises de terre …).
Effets du courant électrique (effet
Joule).
Prévoir les conséquences biologiques
du courant sur le corps humain selon la Effets du courant électrique sur le corps
tension subie, la résistance corporelle et humain.
le mode de contact.
Calculer une consommation d’électri- Energie et puissance électriques.
cité.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
45
7.3.4 Notions de mécanique ondulatoire
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :
•
Se donner un modèle du fonctionnement d’un appareil utilisé dans la vie
courante, par exemple le four à micro-ondes.
•
Analyser les caractéristiques du son, expliquer le mécanisme de l’audition et
rechercher des dangers provoqués par les sons pour la santé humaine.
•
Elaborer un raisonnement qui justifie l’utilité d’une antenne pour mieux capter
une émission de radio.
•
Se donner un modèle du fonctionnement d’une source sonore (violon, hautparleur, voix humaine …).
•
Se donner un modèle du fonctionnement d’un détecteur sonore (écouteur,
oreille humaine …).
•
…
COMPETENCES ET SAVOIRS :
COMPETENCES A MAÎTRISER
Définir période et fréquence.
SAVOIRS A S’APPROPRIER
Période et fréquence.
Expliquer l’association du M.C.U. au M.C.U. et mouvement vibratoire.
M.H.S.
(mouvement
harmonique
simple).
Propagation d’un mouvement vibratoire.
Définir longueur d’onde, concordance
et opposition de phase.
Propriétés
générales
des
ondes
(réflexion, réfraction, diffraction).
Définir réflexion, réfraction, diffraction
et interférence.
Ondes acoustiques.
Analyser des courbes d’audibilité.
Ondes électromagnétiques.
Identifier et décrire les principales
propriétés de différentes ondes du
spectre électromagnétique.
46
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
7.3.5 Notions de physique nucléaire
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :
•
Suite à la visite d’un service hospitalier de diagnostic ou de traitement par
radiations, réaliser une courte brochure qui renseigne et justifie les précautions
à prendre par rapport aux patients et par rapport au personnel hospitalier.
•
L’électricité produite en Belgique aujourd’hui est en grande partie issue de
centrales nucléaires. Débattre des avantages et des inconvénients d’un tel
choix.
•
Elaborer un modèle du fonctionnement physique d’un appareil médical utilisant
les rayonnements.
•
…
COMPETENCES ET SAVOIRS :
COMPETENCES A MAÎTRISER
SAVOIRS A S’APPROPRIER
Expliquer en quoi consistent les Radioactivités naturelle et artificielle.
radioactivités naturelle et artificielle et
citer les rayonnements émis.
Identifier les
rayonnements.
différents
types
de Nature des rayonnements.
Définir le concept de demi-vie d’un Demi-vie d’un élément.
élément.
Appliquer ce concept à la résolution
d’applications simples.
Expliquer les effets des rayonnements.
Effets des rayonnements.
Distinguer fission et fusion.
Energie nucléaire.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
47
48
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
8. Education scientifique et
technologique (1p en 5ème et 1p en 6ème)
8.1 Macro-compétence spécifique
Ce cours sera le lieu privilégié pour mettre en œuvre des activités d’intégration et
assurer un double objectif de formation :
•
Renforcer les liens
professionnelle.
•
Permettre la dispense du cours de « Sciences et technologies » que devraient
suivre, dans le cadre de la formation commune, tous les élèves de la filière
technique de qualification. Cette dispense sera acquise dans la mesure où les
activités d’intégration choisies envisagent les notions incontournables liées aux
sciences et aux technologies du document vert des compétences terminales et
savoirs communs pour les humanités professionnelles et techniques.
entre
la
formation
scientifique
et
la
formation
Ces activités font très souvent appel à des compétences et à des savoirs qui ne
relèvent pas uniquement d’une seule et même discipline. En plaçant les élèves
face à de telles activités à réaliser, cela doit permettre de développer chez eux :
•
L’élaboration d’une méthodologie.
•
La mobilisation d’un ensemble de ressources acquises dans des contextes
plus disciplinaires.
•
L’acquisition de nouveaux savoirs et l’installation de nouvelles compétences.
•
Le développement d’une plus grande autonomie.
•
Une réaction pertinente et responsable face à la complexité des réalités.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
49
Toutes ces activités doivent s’inscrire dans le cadre de la maîtrise de la macrocompétence suivante :
« AU DEPART D’UNE QUESTION CITOYENNE OU PROFESSIONNELLE,
S’INFORMER SUR DES ASPECTS SCIENTIFIQUES, TECHNOLOGIQUES,
SOCIAUX, ECONOMIQUES, CULTURELS … LA CONCERNANT AFIN DE
PRENDRE UNE PLACE ACTIVE A PROPOS DE CETTE QUESTION. »
Pour atteindre ces objectifs, il est nécessaire de se donner un espace-temps dans
l’horaire hebdomadaire : il pourrait s’avérer efficace de répartir ce cours sur un
semestre ou un trimestre de manière à lui attribuer, durant cette période, 2 ou 3
heures hebdomadaires.
50
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
8.2 Indications méthodologiques
Afin d’exercer la macro-compétence définie au point 8.1, il convient de placer les
élèves en phase active d’apprentissage en leur proposant des situations
susceptibles de les motiver. A titre d’exemple, on peut suivre le cheminement
suivant :
•
Ouverture de la question : le questionnement initial fait apparaître les
représentations des élèves.
•
Implication des élèves : après avoir ciblé des problématiques à dimensions
scientifiques, un choix est fait de celles qui sont le plus investies par les
questions des élèves.
•
Mise en œuvre d’une démarche scientifique : il s’agit de rendre
opérationnels les concepts scientifiques par une approche telle que
expérimentation, modélisation, recherche historique ou documentaire, visite,
interview de personnes compétentes ...
•
Appropriation des savoirs : le professeur structure les connaissances des
élèves :
•
ß
en cherchant à interpréter les expériences,
ß
en établissant un réseau des concepts les plus pertinents,
ß
en faisant élaborer par les élèves un résumé ou une synthèse.
Réinvestissement : une situation d’intégration, objet d’évaluation, est alors
proposée aux élèves. Cette situation explicitera :
ß
la tâche concrète à réaliser (réaliser une brochure ou un document destiné
à un public cible – mettre en œuvre un plan d’action lié à une thématique –
préparer une campagne de sensibilisation – réaliser un travail de synthèse
sur base de documents, de recherches, de rencontres de personnesressources, de visites, de participation à des conférences ou des débats …
- créer une exposition – réaliser un panneau didactique – …),
ß
la macro-compétence mise en oeuvre,
ß
les consignes données aux élèves,
ß
les critères et indicateurs qui permettront son évaluation (par les élèves
eux-mêmes et par le professeur).
•
Réflexion sur le cheminement : en phase formative, la mise en œuvre d’une
situation d’intégration est précédée d’une réflexion avec les élèves sur les
savoirs et savoir-faire impliqués ainsi que sur les critères d’évaluation.
•
Remédiation avant la proposition d’une nouvelle situation, en phase
certificative : l’évaluation formative fournit des informations concrètes sur le
niveau de maîtrise des élèves ; elle permet de cibler les sujets d’une
remédiation. Les élèves seront alors placés face à une situation nouvelle de la
même famille en phase certificative.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
51
8.3 Activités d’intégration
8.3.1 Dans le cadre des compétences liées au bien-être
8.3.1.1 CES COMPETENCES IMPLIQUENT LES NOTIONS INCONTOURNABLES
EME
DEGRE TQ) :
SUIVANTES (DEJA DEVELOPPEES DANS LE CADRE DU 2
•
Notions de biologie humaine (hygiène …) (réf. 1.4.1)*.
•
Notions d’anatomie humaine (réf. 1.4.1).
•
Notions de physiologie humaine (digestion, reproduction …) (réf. 1.4.1).
•
Notions de psychologie (équilibre mental, relations amoureuses …) (réf. 1.4.2).
•
Notions de sciences sociales et de philosophie (réf. 1.4.3).
(*) : Ces références renvoient au document « Compétences terminales et savoirs communs –
Humanités professionnelles et techniques ».
8.3.1.2 ENONCES DE QUELQUES EXEMPLES D’ACTIVITES D’INTEGRATION :
52
•
En analysant les caractéristiques chimiques et physiques des différents milieux
de la cuisine (près de la cuisinière, dans le frigo, dans le fond d’une casserole,
sur le couvercle du pot de confiture …), prévoir de manière pertinente
comment une colonie de bactéries va s’y développer et suggérer des mesures
à prendre pour en limiter le développement.
•
Ecrire une brochure destinée à des enfants qui présente de manière
appropriée les moyens de transmission possibles des maladies qu’elles soient
d’origine bactérienne ou d’origine virale. Cette brochure pourrait également
présenter des moyens de prévention.
•
Sur base de recherches sur les conditions de développement d’une colonie de
bactéries dans une boîte de Petri, émettre des propositions sur les mesures
d’hygiène générale qui doivent être prises dans le cadre de soins à l’enfant.
•
Elaborer un jeu « électro » sur base d’un tableau à trois colonnes, l’une
présentant le nom des organites, une autre leur rôle et la troisième le schéma
des différents organites.
•
Rédiger une brochure destinée à des enfants qui explique de manière
appropriée le(s) rôle(s) de sécrétions et structures annexes aux différents
organes des sens (larmes, canal lacrymal, pavillons, poils, cérumen, salive …).
La brochure décrira également les mesures particulières d’hygiène à pendre.
•
Construire une argumentation, sur base scientifique, qui justifie sur les plans
de l’hygiène et de la prévention, les recommandations généralement faites aux
enfants (se laver les mains avant d’aller manger, se moucher régulièrement
plutôt que renifler, mettre la main devant la bouche quand on tousse …).
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
•
Préparer un exposé destiné à présenter à des fumeurs l’influence du tabac sur
le système respiratoire. Cet exposé devra montrer et expliquer les
modifications que le tabac provoque au niveau des échanges gazeux
alvéolaires, présenter des résultats sur les calculs de temps d’apnée et de
capacité respiratoire. L’exposé peut être suivi d’un temps de questionsréponses auquel il est souhaitable de se préparer.
•
…
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
53
8.3.2 Dans le cadre des compétences liées à l’environnement
8.3.2.1 CES
SUIVANTES :
COMPETENCES IMPLIQUENT LES NOTIONS INCONTOURNABLES
•
Modifications des équilibres de l’environnement (notamment cycles de l’eau et
du gaz carbonique) (réf. 2.1).
•
Modifications des écosystèmes (réf. 2.1).
•
Respect de l’environnement (réf. 2.1).
•
Représentation interdisciplinaire de l’environnement (réf. 2.1).
(*) : Ces références renvoient au document « Compétences terminales et savoirs communs –
Humanités professionnelles et techniques ».
8.3.2.2 ENONCES DE QUELQUES EXEMPLES D’ACTIVITES D’INTEGRATION :
54
•
Réaliser, pour l’école, une charte du respect de la qualité de l’air après avoir
identifié les sources possibles de CO2 et imaginer des moyens pour en réduire
l’émission.
•
Faire, pour de jeunes enfants, une animation ayant pour objectif d’expliquer
que l’air contient de l’oxygène. Pour préparer cette animation, se renseigner
sur les expériences classiques réalisées et les adapter au public-cible en
identifiant des questions qui pourraient être posées en se préparant pour y
répondre.
•
A partir d’un bulletin météo correspondant au temps qu’il fait aujourd’hui,
réaliser un exposé qui en décode les informations et le présenter à d’autres
élèves de la classe en se préparant à répondre à leurs questions.
•
Organiser un débat (jeu de rôles) sur le thème « les associations de défense
de la qualité de l’air exagèrent ».
•
Elaborer une charte pour la préservation de l’eau de la rivière, du canal …
(étude d’impacts, prévention des pollutions, perspectives historiques …).
•
Réaliser un travail de synthèse sur les pluies acides : origine, conséquences,
prévention …
•
Proposer au conseil de participation un ensemble de suggestions destinées à
réduire la consommation d’eau à l’école, après en avoir réalisé un bilan.
Imaginer des solutions pour une élimination écologique des eaux usées
(utilisation de produits d’entretien plus respectueux de l’environnement,
suppression de l’élimination des graisses par les égouts, neutralisation des
acides et des bases …).
•
Collecter des matériaux dans les environs de l’école, en déterminer au
laboratoire la composition, les propriétés physiques, chimiques et l’origine
probable. Ces matériaux pourraient être collectionnés en vue de montrer un
petit musée.
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
•
A partir de la visite d’une station de recyclage d’appareils électroménagers ou
de triage, réaliser un dépliant pour les consommateurs. Ce dépliant présente
un écobilan pour quelques appareils d’usage courant en identifiant tous les
stades de la vie de ces produits (extraction et traitement des matières
premières, processus de production, transport et distribution, utilisation et
entretien, recyclage et élimination finale des déchets) et en analysant les
différents impacts sur l’environnement.
•
En différents endroits de la commune, réaliser des prélèvements d’humus. A
partir de l’observation (loupe binoculaire) de la faune qui les colonise,
comparer la richesse en espèces et en individus en fonction de la composition
des sols, de leur texture, du couvert végétal, des engrais utilisés, du lieu de
prélèvement … Sur une carte topographique, localiser les endroits où ont été
réalisés les prélèvements et réaliser une fiche descriptive du lieu.
•
Dans le cadre d’une réflexion sur la gestion des déchets, mener une série de
tests sur la biodégradabilité de différents matériaux (filtre à café, plastique,
métal …) et observer leur évolution quand ils sont enfermés dans une boîte de
Petri remplie de terre humide.
•
Réaliser un exposé multimédia d’un cas de pollution atmosphérique choisi
dans l’évolution de la Terre en indiquant les conséquences que cette pollution
a pu avoir sur le développement des organismes vivants (apparition de
l’oxygène, météorites, réchauffement de la planète …).
•
…
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
55
8.3.3 Dans le cadre des compétences liées aux technologies
8.3.3.1 CES
SUIVANTES :
COMPETENCES IMPLIQUENT LES NOTIONS INCONTOURNABLES
•
Fonctionnement d’une technologie (réf. 2.2).
•
Utilisation à bon escient des technologies (réf. 2.2).
•
Prévention des accidents (réf. 2.2).
•
Participation à un débat de société (réf. 2.2).
•
Représentation interdisciplinaire des développements technologiques (réf.
2.2).
(*) : Ces références renvoient au document « Compétences terminales et savoirs communs –
Humanités professionnelles et techniques ».
8.3.3.2 ENONCES DE QUELQUES EXEMPLES D’ACTIVITES D’INTEGRATION :
56
•
Les constructeurs automobiles envisagent de remplacer les moteurs
classiques à essence ou au diesel par des piles à combustible. Formuler une
série d’arguments, justifiés sur des bases scientifiques et technologiques, qui
permettent une évaluation de l’impact de leur projet.
•
Réaliser un état des lieux de la consommation d’eau en Communauté
française de Belgique (coût du m³ d’eau, consommation par personne,
inventaire des différents types de pollution, traitement des eaux usées).
•
Réaliser un travail de synthèse sur les pluies acides : origine, conséquences,
prévention …
•
Expliquer comment l’activité humaine utilise quelques-unes des ressources de
la Terre et éventuellement les surexploite.
•
Collecter des matériaux dans les environs de l’école, en déterminer au
laboratoire la composition, les propriétés physiques, chimiques et l’origine
probable. Ces matériaux pourraient être collectionnés en vue de montrer un
petit musée.
•
A partir de documents d’actualité, identifier des problèmes éthiques liés au
clonage ou aux manipulations génétiques d’embryons.
•
Un monsieur hémophile a des enfants non hémophiles. Il sait que vous avez
suivi un cours de sciences sur la génétique et vient vous trouver pour savoir si
son petit-fils qui va naître a des « risques » d’être atteint lui aussi. Qu’allezvous lui répondre ?
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
•
L’énergie électrique peut être produite à partir de différents types de centrales.
Constituer un dossier développant et argumentant les points de vue suivants :
ß
avantages et inconvénients de chaque type de centrale au niveau de
l’environnement,
ß
comparaison des coûts de production,
ß
durabilité de chaque type de centrale,
ß
influence de ces centrales sur la santé de l’Homme.
Dégager une conclusion qui vous permet de promouvoir un type de centrale
qui, d’après vous, sauvegarde au mieux le patrimoine que nous voulons
transmettre aux générations futures.
•
…
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
57
58
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
9. Nutrition – Diététique (1p en 5ème et 1p en
6ème)
9.1 Liminaire
•
Le cours de nutrition intègre les notions nutritionnelles de base, les notions
spécifiques à l’enfant, les notions de diététique infantile de l’enfant sain.
•
Le professeur enrichira ces approches par des concepts relatifs :
•
-
à l’épanouissement et à l’éveil sensoriel de l’enfant : plaisir et découverte
des goûts, des saveurs, des couleurs, des odeurs … des aliments,
-
aux aspects psychologique, relationnel et socioculturel du repas, tant
individuel que collectif,
-
à l’environnement du repas : cadre ambiance, présentation, convivialité,
plaisir…,
-
à la transmission des observations et des informations concernant l’enfant
(échanges avec les parents, l’équipe, le médecin …),
-
à l’hygiène et à la sécurité alimentaires.
De plus, en interdisciplinarité, le professeur de Nutrition – Diététique :
-
prendra appui sur les autres composantes de l’option groupée (cf. chap. 2.
grille horaire) et de la formation commune,
-
prendra appui sur les objectifs poursuivis en stages y compris séminaires
(cf. chap. 12),
-
participera à l’organisation et à la réalisation du module d’accueil (cf. chap.
4).
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
59
•
D’autre part, le professeur veillera à développer la capacité de l’élève à :
-
Observer – Analyser.
-
Repérer – Respecter les besoins et rythmes individuels de l’enfant de 0 à 6
ans.
-
Créer par son attitude une ambiance sécurisante.
-
Réagir adéquatement dans le respect de l’enfant en tant que personne.
-
Favoriser sa participation et son autonomie.
Remarques :
60
•
Les modules de stages liés au projet d’établissement développeront
essentiellement la capacité de l’élève à observer.
•
De manière ponctuelle, le professeur et/ou les élèves concrétiseront des
notions théoriques par des exercices pratiques.
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
9.2 Compétences et savoirs
COMPETENCES A MAÎTRISER
SAVOIRS A S’APPROPRIER
NOTIONS DE NUTRITION
Découvrir une classification des aliments par la lecture et l’analyse de
documents (pyramide alimentaire).
Classification des aliments.
Manipuler les notions de besoins, d’aliments et de nutriments..
Notions de Besoins – Aliments –
Nutriments et relation entre ces
notions.
Reconnaître les différents
nutritionnels de l’enfant.
besoins -
Savoir les quantifier (unités adéquates).
Etude des besoins de l’enfant :
. besoins énergétiques,
. besoins constructeurs,
. besoins protecteurs,
. besoins d’hydratation.
Savoir les satisfaire (choix des aliments
et des nutriments).
Au départ de la composition d’un aliment :
- déterminer la valeur nutrition –
nelle,
- déterminer le rôle dans la
satisfaction des besoins,
- établir la liste des équivalences.
Détecter les risques de carences et y
donner une réponse.
Savoir faire une anamnèse de la journée
alimentaire d’un jeune, analyser et
remédier.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
Etude des nutriments :
. composition chimique (simple),
. classification,
. rôles,
. apports conseillés,
ß bilan énergétique total,
ß enfant – adolescent –
adulte,
. carences et excès,
. sources alimentaires.
Habitudes alimentaires – Equilibre
alimentaire.
61
COMPETENCES A MAÎTRISER
SAVOIRS A S’APPROPRIER
DIETETIQUE INFANTILE
(L’enfant sain)
De la naissance à 4 mois :
Elaborer des volumes alimentaires par rapport à l’évolution de la capacité
gastrique.
Adapter l’introduction des aliments à la
maturation du système enzymatique et
rénal (amidon, sel, protéines …).
Exclure les éléments
(gluten, blanc d’œuf).
allergisants
Comparer la composition
maternel et du lait de vache.
du
lait
Analyser les constituants du lait
maternel pour justifier ses avantages
(quantitatifs et qualitatifs).
Définir et justifier
l’allaitement mixte.
le
passage
à
Mettre en évidence les différences et les
justifier.
Savoir lire et analyser la composition
des PPN.
Lire et analyser les étiquettes des eaux.
Appliquer la règle d’Appert corrigée et
autres règles.
Préparer des biberons :
- stériliser,
- reconstituer.
62
Caractéristiques :
. du
système
digestif
du
nourrisson,
. du système rénal (sodium –
protides).
Allaitement :
. Allaitement maternel :
ß composition du lait maternel,
ß justification de l’adaptation
nutritionnelle du lait maternel aux besoins physiologiques du nourrisson,
ß évolution de la composition
du lait maternel :
- période de lactation,
- journée,
- tétée.
.
Allaitement mixte :
ß définition,
ß indications.
.
Allaitement par biberon :
ß comparaison du lait maternel et du lait de vache,
ß étude des produits pour
nourrissons (PPN),
ß adaptations nutritionnelles
par rapport au lait de vache,
ß différents types de PPN,
ß choix de l’eau,
ß quantification de biberons.
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
COMPETENCES A MAÎTRISER
SAVOIRS A S’APPROPRIER
De 5 mois à 12 mois :
Savoir lire, reconnaître et analyser la composition des PS.
-
Définir la diversification alimentaire.
Enoncer les implications découlant de
la diversification et les justifier.
Etablir un schéma type d’introduction
et justifier :
- les rôles,
- les apports nutritionnels.
Choisir les aliments en fonction de :
- l’utilisation,
- l’âge.
Adapter les quantités :
- à la consistance,
- aux
capacités
physiques
physiologiques.
et
Extension : Réaliser des préparations de
repas diversifiés (cf. remarques au point
9.1).
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
Etude des produits de suite (PS).
Adaptation
nutritionnelle
par
rapport au lait de vache.
Différents types de PS.
Diversification alimentaire :
. définition,
. conduite de la diversification et
ses implications :
ß psychomotrices,
ß digestives,
ß …
.
schéma d’introduction :
ß farines infantiles :
- rôles,
- apports nutritionnels,
- choix,
- utilisations,
- quantités (consistance)
ß fruits et/ou légumes :
- rôles,
- apports nutritionnels,
- choix,
- utilisations,
ß matières grasses :
- rôles,
- apports nutritionnels,
- choix,
ß protides :
- rôles,
- apports nutritionnels
nouveaux,
- choix,
ß féculents :
- rôles,
- apports nutritionnels
nouveaux,
ß dérivés du lait :
- apports nutritionnels
nouveaux.
63
COMPETENCES A MAÎTRISER
SAVOIRS A S’APPROPRIER
Répertorier les différents types de repas vendus dans le commerce.
Analyser la composition.
Evaluer la valeur nutritionnelle, la
texture, la présentation, le volume.
Repas semi-préparés ou préparés du
commerce :
. repas déshydratés,
. petits pots,
. repas du chef,
. repas congelés,
. …
Synthèse de l’alimentation de 0 à 1 an
Elaborer des journées alimentaires pour
des enfants entre 0 et 1 an (différentes
étapes).
De 1 an à 3 ans :
Analyser la composition des laits de
croissance et justifier leur utilisation.
-
Elaborer des journées alimentaires pour
des enfants de 1 à 3 ans en tenant
compte des facteurs :
- consistance,
- choix des aliments,
- besoins.
-
Lister les rôles éducatifs et sociaux.
-
Favoriser l’autonomie de l’enfant.
Laits de croissance.
Elargissement du choix des
aliments.
Evolution de la consistance et de la
texture.
Modifications de la structure de la
journée alimentaire.
Besoins nutritionnels.
Règles spécifiques à l’élaboration
des menus pour enfants.
Collectivités d’enfants (crèche,
pouponnière) :
. rôles éducatifs et sociaux,
. équilibre alimentaire.
Créer une ambiance conviviale et
sécurisante.
Analyser et critiquer des
alimentaires de collectivités.
plans
De 3 ans à 6 ans :
Lister les aliments idéalement présents dans chaque repas et justifier les
apports nutritionnels.
Etablir des listes d’équivalences en vue
de varier la composition des repas.
Répartir l’apport énergétique sur la
journée.
64
Alimentation de l’enfant en âge
préscolaire :
. composition des différents
repas :
ß petit déjeuner,
ß collation (10h),
ß repas principal,
ß goûter,
ß repas « tartines »,
. importance de ces différents
repas.
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
COMPETENCES A MAÎTRISER
Lister les rôles éducatifs et sociaux.
SAVOIRS A S’APPROPRIER
-
Créer une ambiance conviviale.
Collectivités
d’enfants
maternelle) :
. rôles éducationnels,
. équilibre alimentaire.
(école
Analyser et critiquer les plans
alimentaires de certaines cantines
scolaires.
TROUBLES DIGESTIFS COURANTS
Adapter le régime alimentaire au trouble.
Lister les produits et aliments de
substitution pour chaque trouble.
Caractéristiques, causes et remèdes
des troubles suivants :
. régurgitation,
. vomissement,
. diarrhée,
. constipation.
Adapter le choix en fonction de l’âge.
En extension :
. Prévention de l’obésité chez
l’enfant.
. L’enfant diabétique.
. Alimentation de la femme
enceinte et allaitante.
MODULES AU CHOIX (en fonction des stages)
-
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
Alimentation de l’adulte handicapé.
Alimentation de la personne âgée.
Alimentation de la personne âgée
en collectivités.
65
66
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
10. Psychopédagogie
(2p en 5ème et 2p en
6ème)
10.1 Liminaire
•
Le cours de psychopédagogie a pour but d’approcher l’être humain dans sa
globalité. Dès lors, ce cours abordera des aspects tels que :
-
LA RELATION ET LA COMMUNICATION,
-
LE DEVELOPPEMENT PERSONNEL, CULTUREL, SOCIAL …
-
LES TROUBLES, HANDICAPS, DYSFONCTIONNEMENTS,
sans perdre de vue l’unité de l’être humain et l’interaction entre tous les
aspects de son développement (affectif, psychomoteur, social, culturel,
intellectuel …).
•
•
De plus, en interdisciplinarité, le professeur de Psychopédagogie :
-
prendra appui sur les autres composantes de l’option groupée (cf. chap. 2.
grille horaire) et de la formation commune ;
-
prendra appui sur les objectifs poursuivis en stages y compris séminaires
(cf. chap. 12) ;
-
participera à l’organisation et à la réalisation du module d’accueil (cf. chap.
4).
D’autre part, le professeur veillera, au travers de situations d’apprentissage et
d’activités d’intégration à développer la capacité de l’élève à :
-
Observer – Décoder – Analyser – Synthétiser.
-
Se documenter (lectures, conférences, films, débats, formations, Internet ,
etc.).
-
Transmettre le résultat des informations et observations recueillies.
-
Proposer et mettre en place des réponses pertinentes dans le respect de
la personne en s’adaptant à celle-ci.
-
Evaluer et réajuster ses comportements.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
67
10.2 Compétences à maîtriser
68
•
Considérer l’être humain dans sa globalité.
•
Repérer les facteurs de développement et leur importance dans l’évolution de
l’enfant.
•
Repérer les besoins spécifiques de l’enfant à travers son développement en
respectant son rythme.
•
Observer les comportements particuliers de l’enfant et y répondre de manière
individualisée.
•
Rechercher les attitudes et moyens adéquats favorisant le développement de
l’enfant de 0 à 12 ans.
•
Développer le sens de l’objectivité et l’esprit critique.
•
Identifier les risques d’une projection de son vécu dans sa relation avec
l’enfant ainsi qu’avec le milieu de travail.
•
Développer la capacité de travailler en équipe.
•
S’auto-évaluer, reconnaître ses propres limites et difficultés.
•
S’interroger sur son projet personnel : « Devenir un adulte responsable ».
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
10.3 Généralités
10.3.1 Approche du mot « psychologie » et de son champ
d’application
•
Définition.
•
Pourquoi des psychologues ? , Domaines d’intervention (social, personnel,
scolaire …).
10.3.2 Approche du mot « éduquer »
•
Etymologie (educare ; educere).
•
Accompagnement de l’enfant dans son développement en respectant ses
besoins.
•
Accompagnement de la personne dans les différentes étapes de sa vie en
respectant ses besoins.
10.3.3 Facteurs du développement
•
Hérédité.
•
Environnement :
ß
stimulations,
ß
communication,
ß
apprentissage,
ß
éducation,
ß
relation Parents – Enfant,
ß
culture …
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
69
10.4.Savoirs à s’approprier
10.4.1 Accompagnement de l’enfant dans son développement
affectif et social
•
•
•
•
Désir d’enfant :
ß
motivation à la parenté (enfant biologique, procréation médicalement
assistée, enfant adopté …),
ß
processus de la parentalité : comment devient-on parent ?
Période prénatale – Attente de l’enfant :
ß
vécu psychologique de la grossesse par le Père, la Mère, l’Enfant et la
Fratrie (dans toutes les situations y compris les situations particulières
comme la famille monoparentale),
ß
accompagnement de l’enfant, des parents durant la période prénatale.
Période néonatale – Accueil de l’enfant – Importance des premières relations
Père/Mère/Enfant :
ß
dimension relationnelle de la naissance, communication Parents/Enfant,
ß
réflexion sur l’instinct maternel,
ß
situations où la relation Mère/Enfant est fragilisée (prématurité, mère
maltraitée …),
ß
différence entre enfant réel et enfant imaginaire.
Evolution de l’enfant de la naissance à 3 ans :
ß
ß
70
les phases clés :
-
construction des premiers liens : carences parentales, Loczy,…
-
de la relation fusionnelle à la prise de conscience de soi et des autres,
-
rôle du Père,
-
les pleurs (laisser pleurer ? consoler ?),
-
le sommeil,
-
l’alimentation,
-
attachement et angoisse de séparation des 8 mois (objet transitionnel),
-
réaction à la séparation,
-
le miroir,
-
l’âge du « non », crise d’opposition : problème des limites, punir ou
laisser-faire,
-
acquisition de la propreté.
composante affective dans l’accès au langage.
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
•
•
Evolution de l’enfant de 3 ans à 6 ans :
ß
l’entrée à la maternelle (comment préparer l’enfant, critères, troubles),
ß
1 an de plus ou de moins à la maternelle,
ß
découverte de la sexualité, de la différence des sexes et impact sur le
développement,
ß
problématique oedipienne (y compris les cas de figure : famille
monoparentale, séparation des parents …).
Evolution de l’enfant de 6 ans à 12 ans :
ß
critères d’entrée en Primaire (1 an de plus ou de moins à la maternelle ?
…),
ß
évolution de la relation avec :
-
les pairs,
-
le groupe,
-
les adultes.
10.4.2 Accompagnement de l’enfant dans son développement
psychomoteur
•
Besoins de sécurité et d’autonomie.
ß
Comment les développer ? ex. : Loczy …
•
Eveil des sensations.
•
Besoin de mouvement et d’être porté.
ß
ex. : bercements et portages à travers les cultures.
•
Les grandes étapes du développement psychomoteur.
•
Les notions de base du développement psychomoteur et leur impact sur le
développement de l’enfant :
ß
schéma corporel,
ß
latéralité,
ß
structurations spatiale et temporelle,
ß
expression graphique.
•
Activités d’éveil.
•
Dysfonctionnements.
ß
ex. : troubles instrumentaux.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
71
10.4.3 Accompagnement de l’enfant dans son développement
intellectuel
•
Désir et capacité à communiquer y compris troubles.
•
Evolution de la pensée et représentation du monde chez l‘enfant :
ß
intelligence sensori-motrice,
ß
représentation symbolique,
ß
pensée intuitive,
ß
logique concrète …
•
Etapes du développement du langage.
•
Eveil et stimulations au langage.
•
Dysfonctionnements.
10.4.4 Accompagnement de l’enfant et des familles dans toutes
leurs spécificités culturelles et sociales
•
Approche de la diversité des cultures de l’éducation des enfants ; entre autres :
ß
alimentation,
ß
sommeil,
ß
comportement social …
10.4.5 Matières en extension
En fonction des lieux de stages liés au projet d’établissement et/ou des intérêts et
vécus des élèves et professeurs :
72
•
approche de l’enseignement spécialisé,
•
l’enfant et l’hôpital,
•
la communication avec la personne en maison de repos, en maison de repos
et de soins,
•
thèmes à exploiter :
ß
la douleur,
ß
le deuil,
ß
le mensonge,
ß
le vol,
ß
l’agressivité et la violence,
ß
la maltraitance,
ß
les devoirs à domicile,
ß
l’adoption …
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
11. Puériculture (2p en 5ème et 2p en 6ème)
11.1 Liminaire
•
Le cours de puériculture inclut des notions spécifiques d’hygiène, de sécurité,
de techniques de soins et d’éducation à la santé liées à l’évolution de l’enfant
de la naissance à 12 ans. Ces notions sont développées et exercées tant dans
des situations d’apprentissage que dans les activités d’intégration que sont les
stages.
•
De plus, en interdisciplinarité, le professeur de Puériculture :
•
-
prendra appui sur les autres composantes de l’option groupée (cf. chap. 2.
grille horaire) et de la formation commune ;
-
prendra appui sur les objectifs poursuivis en stages y compris séminaires
(cf. chap. 12) ;
-
participera à l’organisation et à la réalisation du module d’accueil (cf. chap.
4).
D’autre part, le professeur veillera à développer la capacité de l’élève à :
-
Observer – Analyser.
-
Repérer, respecter les besoins et rythmes individuels de l’enfant.
-
Créer, par son attitude une ambiance sécurisante.
-
Etablir et favoriser la communication verbale et non verbale avec l’enfant et
l’adulte.
-
Réagir adéquatement dans le respect de l’enfant en tant que personne et
adapter son comportement.
-
Favoriser sa participation et respecter son autonomie.
-
Evaluer et réajuster ses comportements.
-
Transmettre le résultat des informations et observations recueillies.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
73
11.2 Compétences et savoirs
COMPETENCES A MAÎTRISER
SAVOIRS A S’APPROPRIER
NOTIONS GENERALES
Identifier les besoins sur base de grilles (Maslow, V. Henderson).
Les besoins fondamentaux de l’être
humain :
Appliquer les techniques et mesures d’hygiène générale, pour soi, pour
l’enfant, pour la collectivité (se laver
les mains de manière hygiénique …).
Notions d’hygiène :
. hygiène personnelle (tenue
vestimentaire, cheveux, ongles,
bijoux …),
. hygiène en collectivité d’enfants,
. asepsie et antisepsie,
. dilution de produits.
Appliquer les techniques et mesures
d’asepsie et d’antisepsie (effectuer
correctement les dilutions …).
BESOINS DE L’ENFANT
Besoin d’hygiène corporelle
vestimentaire chez l’enfant :
et
Observer et signaler toute modification au niveau de la peau.
Assurer l’hygiène de la peau.
Maîtriser les techniques de soins et les
adapter aux circonstances.
Manipuler correctement un enfant.
Structure et rôle de la peau (cf.
Biologie).
Altérations courantes de la peau
chez l’enfant (séborrhée, poux …).
Soins aux yeux, nez, oreilles,
ongles, cheveux.
Change, soins aux érythèmes.
Toilette avec ou sans bain.
Choisir des vêtements et chaussures adaptés aux différentes circonstances.
Choix de l’habillement.
S’exercer à habiller et déshabiller
l’enfant.
Guider l’enfant dans ses choix.
74
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
COMPETENCES A MAÎTRISER
SAVOIRS A S’APPROPRIER
Besoin d’absorption :
Observer les réactions de l’enfant lors - Evolution de l’appareil digestif
chez l’enfant.
de la digestion et adapter ses attitudes.
- Troubles courants liés à l’appareil
digestif.
Choisir le matériel adapté.
-
Administration des repas (biberon,
cuillère).
Observer l’ordre d’apparition des dents : appliquer et inculquer des
notions d’hygiène dentaire (brossage des dents …).
-
Evolution de la dentition chez
l’enfant.
Troubles liés à la poussée dentaire.
Hygiène de l’appareil dentaire dont
la prévention de la carie.
Problématique de l’orthodontie.
Veiller au bon climat affectif du repas
et assurer un environnement convivial.
Respecter les besoins spécifiques de
chaque enfant (quantité, qualité,
rythme).
Observer, transcrire et commenter les courbes de croissance.
Réaliser des pesées et des mensurations
de l’enfant et transcrire les résultats sur
les courbes.
Croissance staturale.
Croissance pondérale.
La pesée et les mensurations :
. poids,
. taille,
. périmètre crânien.
Besoin d’élimination :
Observer les urines (quantité, coloration - Evolution du système urinaire.
…)
Réaliser des prélèvements d’urine et les
analyser (tigettes).
Sur base d’observations, situer l’enfant dans l’acquisition de la maîtrise
sphinctérienne.
Faire des propositions pour favoriser
l’éducation sphinctérienne.
Sur base d’observations repérer les troubles éventuels.
-
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
Maîtrise sphinctérienne.
Troubles courants de la miction
(énurésie, phimosis …).
Caractéristiques des selles.
Troubles courants liés à l’élimination intestinale (encoprésie …).
75
COMPETENCES A MAÎTRISER
SAVOIRS A S’APPROPRIER
Assurer l’entretien et la désinfection du matériel, du petit pot …
Hygiène des sanitaires.
Besoin de sommeil :
Observer et identifier les signes de fatigue chez l’enfant.
Observer le sommeil : différencier et
respecter les besoins individuels et les phases de sommeil de chaque enfant.
Observer, identifier et respecter les rites du sommeil et leurs fonctions.
Physiologie du sommeil (phases …).
Besoins de sommeil spécifiques à
chaque âge.
Préparation de l’enfant et rites
d’endormissement.
Surveillance de la sieste.
Troubles courants du sommeil.
Identifier les troubles du sommeil de
chaque enfant.
Aménager et adapter l’environnement ; choisir le matériel.
Préparation de la chambre, de la
literie.
Réaliser la réfection du lit.
-
Réfection du lit.
Assurer l’entretien du matériel.
-
Hygiène du matériel.
Besoin de circulation et de respiration :
Prendre la température, les pulsations et mesurer la respiration.
Transcrire,
résultats.
lire
et
commenter
les
-
Adopter des attitudes adéquates dans
les limites de ses compétences.
Caractéristiques :
.
.
.
de la température,
du pouls,
de la respiration.
Approche des variations physiologiques et pathologiques de la
température, du pouls et de la
respiration (hypothermie, hyperthermie …).
Besoin de communication :
Observer
courants
organes.
et repérer les troubles du développement des
Caractéristiques du dévelop-pement
des organes des sens chez l’enfant :
.
vue,
.
ouïe,
toucher,
Transmettre le résultat des informa- .
.
odorat,
tions recueillies.
.
goût,
(cf. Biologie).
76
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
COMPETENCES A MAÎTRISER
SAVOIRS A S’APPROPRIER
Besoin de mouvement et du maintien d’une bonne posture :
Observer, décrire et situer l’évolution motrice chez l’enfant.
Sur cette base, aménager
environnement stimulant et adapté.
Evolution de la motricité chez
l’enfant.
un
Choisir avec un regard critique du matériel
favorisant
le
confort,
l’autonomie et le besoin de mouvement
de l’enfant.
Matériel (landau, relax, parc, sac,
etc.).
-
Approche du massage et de la
gymnastique du bébé.
Besoin de sauvegarde de son intégrité physique :
Utiliser les moyens les plus appropriés pour limiter la propagation de
l’infection.
-
Notions de microbiologie et de
parasitologie (agents infectieux et
leur mode de propagation).
Notions générales sur le mécanisme
de l’infection.
Prophylaxie des maladies contagieuses.
Lire et commenter une carte de vaccination.
Principe
de
vaccination
–
Sérothérapie – Tableau des
vaccinations.
Observer, identifier et transmettre avec précision les signes d’altération de la
santé chez l’enfant.
Signes de détérioration de la santé
chez l’enfant (ex. : vomissement,
diarrhée, constipation, élévation de
la
température,
convulsions,
douleurs …).
Connaissance
sommaire
des
maladies rencontrées chez l’enfant
(ex. : maladies éruptives, non
éruptives, respiratoires, cutanées).
Décrire la conduite à tenir suivant les circonstances et dans la limite de ses
compétences.
Lire et tenir compte des informations relatives aux médicaments (notice,
emballage, indications du médecin
etc.):
-
Médicaments :
. précautions avant, pendant et
après administration,
date de péremption,
posologie,
voie d’administration,
…
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
77
COMPETENCES A MAÎTRISER
Choisir et entretenir le matériel (aérosol
…)
SAVOIRS A S’APPROPRIER
.
modes d’administration.
Maîtriser les techniques d’administration.
Composer une pharmacie de base (collectivité, famille).
Pharmacie de base.
Préparer l’enfant en vue d’un examen médical, le sécuriser et l’accompagner.
Assistance à l’examen médical et
aide au médecin.
Mettre en œuvre les moyens adéquats de prévention d’accidents les plus
fréquents.
Prophylaxie des accidents chez
l’enfant de la naissance à 12 ans.
S’informer de la conduite générale à tenir en cas d’accident dans les
collectivités.
Soins d’urgence :
. Conduite générale en
d’accident.
. Conduites spécifiques :
ß
ß
ß
ß
ß
ß
ß
ß
ß
ß
ß
ß
ß
ß
cas
plaies,
piqûres d’insectes,
brûlures,
chutes,
hématomes,
coups de chaleur,
entorses,
fractures,
corps étrangers,
épistaxis,
convulsions,
épilepsie,
…
en extension : réanimation
en cas d’apnée, cyanose,
spasme du sanglot, mort
subite.
PROTECTION INFANTILE EN BELGIQUE
Déterminer la spécificité des principaux organismes s’occupant de protection infantile.
-
78
O.N.E.,
Mutuelle,
I.M.S.
…
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
EN EXTENSION : PERIODE PRENATALE – NAISSANCE – PERIODE
NEONATALE
En fonction des lieux de stages liés au projet d’établissement :
•
•
•
physiologie de la grossesse :
-
ovulation, fécondation, nidation, placenta,
-
phases du développement de l’embryon,
-
mesures d’hygiènes indispensables durant la grossesse,
-
étapes de la surveillance médicale de la femme enceinte.
naissance :
-
phases de l’accouchement,
-
méthodes de préparation à l’accouchement,
-
difficultés les plus courantes rencontrées lors de l’accouchement (forceps,
ventouse, épisiotomie, césarienne) et conséquences pour l’enfant.
période néonatale :
-
caractéristiques du nouveau-né, du prématuré.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
79
80
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
12. Stages y compris séminaires :
(7p en 5ème et 7p en 6ème)
12.1 Liminaire
•
Les STAGES Y COMPRIS SEMINAIRES constituent un complément
indispensable à la formation pratique et théorique reçue à l’école dès lors qu’ils
permettent de :
-
Favoriser l’appropriation, l’intégration et la transférabilité des acquis tout au
long de la formation.
-
Structurer et articuler l’ensemble des compétences relevant de différentes
disciplines.
-
Développer la capacité de l’élève à mobiliser des compétences pour
s’adapter à des situations nouvelles.
-
Enrichir la réflexion de l’élève sur son projet personnel, son projet
professionnel et son projet de formation.
-
Favoriser la remise en question, l’évaluation constante du degré de
maîtrise des compétences de l’aspirant(e) en nursing et la prise de
conscience de l’écart entre « l’idéal à atteindre » et les limites de chacun.
•
Les SEMINAIRES relèvent d’un travail de groupe entre élèves et
professeurs. Il importe d’y développer une stratégie dynamique
d’interdisciplinarité et de complémentarité des formations générale,
citoyenne et professionnelle (disciplines, savoirs, compétences, activités ...)
•
Pour optimiser ces périodes de formation en STAGES Y COMPRIS
SEMINAIRES, il convient de remplir certaines conditions précisées dans le
document de référence « Guide méthodologique des stages en entreprise ou
en institution » (Cl. 22.31.1. F.E.Se.C. avril 2000).
•
D’autre part, la surveillance, l’organisation pédagogique et la planification des
STAGES font l’objet d’une réglementation spécifique (cf. A.G.C.F. 09/2001
portant réglementation spéciale relative à l’option de base groupée
« Aspirant(e) en nursing » et A.G.C.F. fixant les conditions de validité et la
répartition des stages pour cette même option).
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
81
12.2 Répartition des stages et séminaires
Dans le respect des dispositions légales relatives aux conditions de validité et à la
répartition des stages de l’option groupée « Aspirant(e) en nursing » au moins 560
périodes de stages doivent être accomplies, à raison de 280 périodes minimum
pour chacune des deux années du degré, dont
82
•
300 périodes minimum auprès d’enfants accueillis en crèches, maisons
communales d’accueil de l’enfance, prégardiennats et pouponnières ;
•
150 périodes minimum auprès d’enfants fréquentant l’école maternelle y
compris les classes d’accueil ;
•
50 périodes du volume global consacrées à des séminaires ;
•
le solde des 60 périodes pouvant être affecté :
- soit au renforcement des stages précités,
- soit à la poursuite d’objectifs liés au projet d’établissement.
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
12.3 Indications méthodologiques
12.3.1 STAGES
Durant toute la formation, l’élève sera amené à exercer, développer et maîtriser
l’ensemble des compétences disciplinaires décrites dans le présent
programme. Dès lors, les professeurs veilleront à déterminer une progression
dans le degré de complexité et de maîtrise des compétences à mobiliser par
l’élève. Ainsi privilégiera-t-on :
•
•
LA DEMARCHE D’OBSERVATION au travers de :
-
l’utilisation de techniques d’observation,
-
la réalisation d’actes techniques (précédemment exercés aux cours) sous
tutelle,
-
la participation à la vie de milieux d’accueil en accompagnant le tuteur / la
tutrice de stages.
LA DEMARCHE D’OBSERVATION ET D’ANALYSE au travers de :
-
l’utilisation de techniques d’observation et d’analyse,
-
l’implication personnelle,
-
la mobilisation de ressources (différentes disciplines) pour réagir
adéquatement dans le respect de l’enfant, avec un certain degré
d’autonomie,
-
la participation à l’évaluation et le développement des facultés d’autoanalyse en proposant des réajustements si nécessaire et l’adaptation aux
situations rencontrées.
12.3.2. SEMINAIRES
Au cours des séminaires, le rôle des professeurs de stages et des disciplines de
l’option groupée, est :
•
Amener l’élève à s’informer et à s’interroger sur son projet personnel :
« devenir un adulte responsable ».
•
Permettre à l’élève d’exprimer, d’analyser ses motivations et de se situer par
rapport aux projets de formations.
•
Placer l’expérience de stage au centre du travail de groupe.
•
Créer un lieu d’expression où les élèves pourront faire part de leurs
expériences de travail.
•
Aider l’élève à prendre du recul et à situer sa propre expérience par rapport à
celle des autres.
•
Etablir le lien entre des aspects théoriques et les expériences vécues en
stages.
•
Permettre à l’élève de réaliser une analyse réflexive.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
83
12.4 Organisation des séminaires : pistes à exploiter
12.4.1 Déontologie
•
Permettre d’approcher des notions en matière de droits et devoirs de l’enfant
et du personnel l’accueillant, d’éthique et de législation.
•
Analyser et manipuler ces concepts au travers de situations d’apprentissage
en lien direct avec les vécus de stages et les compétences disciplinaires
exercées aux cours.
•
Permettre à l’élève :
ß
de se situer dans ses rôles et attitudes,
ß
d’identifier ses droits et devoirs en regard de ceux de l’enfant et de
l’environnement,
ß
de repérer les limites de ses comportements et responsabilités,
ß
d’assumer ses responsabilités dans les limites de ses compétences
d’aspirant(e) en nursing, de prendre des initiatives adéquates et d’ajuster
ses comportements.
12.4.2 Projet personnel de l’élève
12.4.3 Intégration des savoirs, savoir-faire et savoir-être
spécifiques
•
84
Favoriser l’intégration des compétences au travers :
ß
de lecture, d’analyse de grilles d’observations,
ß
de rédaction (journalier) et de présentation d’observations réalisées en
stages,
ß
de partage, d’exploitation et d’analyse d’expériences vécues en stages,
ß
de démarches de réflexion, questionnement et propositions de
réajustements sur base de situations vécues en stages, de documents
divers (vidéo …),
ß
d’évaluation, d’auto évaluation.
•
Amener l’élève à proposer, à sélectionner des activités à réaliser en stages.
•
Mettre en commun des informations récoltées lors d’activités extérieures.
•
Enrichir la formation par des témoignages de professionnels.
•
Organiser des journées à thèmes, interdisciplinaires …
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
Remarques :
•
•
Parmi les pistes exploitables citées ci-dessus, le module de DEONTOLOGIE
mérite une attention toute particulière au niveau :
ß
de la préparation aux stages de l’option « aspirant(e) en nursing »,
ß
du développement de comportements et d’attitudes de discrétion,
d’intégrité, de fiabilité …
ß
de la poursuite éventuelle de la formation par une « 7P Puéricultrice
(M/F) ».
Quels que soient les modules organisés, on veillera au travers de chacun
d’eux à favoriser l’émergence du PROJET PERSONNEL DE L’ELEVE. Cette
démarche peut également faire l’objet d’1h d’activité complémentaire à la grille
horaire en fonction des possibilités d’utilisation du NTPP de l’établissement.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
85
86
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
13. Ateliers créatifs
(2p en 5ème et 1p en 6ème)
13.1 Liminaire
•
•
En interdisciplinarité, le professeur d’ateliers créatifs :
-
prendra appui sur les autres composantes de l’option groupée (cf. chap. 2.
grille horaire) ;
-
prendra appui sur les objectifs poursuivis en stages et séminaires (cf.
chap. 12) ;
-
participera à l’organisation et à la réalisation du module d’accueil (cf. chap.
4).
D’autre part, le professeur veillera à développer la capacité de l’élève à :
-
Observer – Analyser.
-
Repérer, respecter les besoins et rythmes individuels de l’enfant (de la
naissance à 12 ans).
-
Créer, adapter des solutions pertinentes dans le respect de l’enfant (de la
naissance à 12 ans).
-
Susciter, partager le plaisir de l’enfant.
-
Evaluer et réajuster les solutions proposées.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
87
•
•
88
En 5ème année, les ateliers créatifs :
-
développent la capacité de l’élève à observer le comportement de l’enfant
dans sa manière d’être, dans ses occupations … ;
-
permettent à l’élève d’expérimenter les différentes techniques d’expression
afin d’évaluer leurs effets sur lui-même et sur l’enfant ;
-
favorisent l’exploitation des observations réalisées en stage afin de
déterminer les réponses aux besoins de l’enfant ;
-
permettent l’appropriation de techniques de base en expression gestuelle,
musicale, orale et plastique ;
-
permettent à l’élève de proposer et de préparer des animations à
expérimenter en stages.
En 6ème année, les ateliers créatifs :
-
permettent à l’élève d’exploiter les techniques d’expression abordées en
5ème, aux cours et en stage ;
-
permettent d’évaluer l’impact de ses interventions.
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
13.2 Indications méthodologiques
EN ETROITE COORDINATION, LES PROFESSEURS CHARGES DES
ATELIERS CREATIFS ET DES STAGES AMENERONT L’ELEVE À INTEGRER
PROGRESSIVEMENT DIFFERENTES TECHNIQUES D’EXPRESSION
(CORPORELLE, GESTUELLE, MUSICALE, ORALE, PLASTIQUE …) DANS
UNE
MÊME
ACTIVITE ;
CETTE
ACTIVITE
NECESSAIREMENT EXPERIMENTEE EN STAGE.
SERA
ATELIERS CREATIFS
ANALYSE,
IDENTIFIE,
CREE,
EXPERIMENTE,
EVALUE.
ELEVE
OBSERVE,
PROPOSE,
EXPLOITE,
REAJUSTE.
STAGES
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
89
90
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
13.3 Exemple d’activité d’intégration
EXPRESSION MUSICALE
-
EXPRESSION GESTUELLE
Favoriser l’éveil musical et sonore de l’enfant.
Sélectionner instruments et timbres
instrumentaux en fonction de
l’enfant et de l’histoire.
Jouer avec les gestes, les mimiques,
les déplacements du corps dans
l’espace ; manipuler la marionnette
pour lui « donner vie » :
ß
0 à 1 an : Faire écouter les différents
instruments et imiter leur bruit : voix,
objets
insolites
récoltés
dans
l’environnement proche (gobelets,
bouteilles remplies de riz …).
ß
1 à 2 ans : Imiter le bruit de chaque
instrument et découvrir les différents
sons de certains instruments.
ß
2 à 3 ans : Raconter une histoire
animée et demander à l’enfant de
reproduire l’instrument correspondant à
chaque marionnette.
Construire des instruments de musique adaptés
à l’enfant en utilisant des
matériaux
de
récupération.
Conte musical
EXPRESSION ORALE
Réaliser des marionnettes : une pâte à modeler colorée qui durcit à l’air :
ß
ß
ß
Construire de petites figurines
(boudins, boules …).
Enfiler un bâtonnet de couleur
et laisser durcir.
Présenter les marionnettes à
l’enfant avec les instruments qui
les symbolisent.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
Donner vie à
la marionnette.
(0 à 3 ans)
EXPRESSION PLASTIQUE
-
Le regard : la tige porteuse
fléchit un peu vers l’avant pour
rencontrer le regard de l’enfant.
Entrée et sortie de scène : la
marotte s’adresse au public
(entrée de face), la marotte est
égarée (entrée de ¾ dos) …
La
parole :
selon
les
mouvements du corps de la
marotte, elle exprime son
humeur (compatissante, elle
penche son corps en avant ou
volontaire, elle esquisse un pas
en avant …).
Jouer avec sa voix (volume, débit,
intonation …).
0 à 1 an : Décrire ce que l’on voit
(instruments, marionnettes).
1 à 3 ans : Inventer ou adapter une
histoire dans laquelle on pourra intégrer
les instruments adéquats chaque fois
qu’une figurine apparaît.
91
13.4 Compétences et savoirs
COMPETENCES A MAÎTRISER
SAVOIRS A S’APPROPRIER
EXPRESSION CORPORELLE ET GESTUELLE
Eléments de psychomotricité :
Observer et prendre conscience de son - Schéma corporel :
schéma corporel.
. fonction posturale :
ß tonus,
Observer la prise de conscience du
ß équilibre,
schéma corporel de l’enfant.
ß inhibition,
ß relaxation.
Créer des mises en situation favorisant
. coordination :
le développement du schéma corporel.
ß coordination dynamique
globale,
ß coordination, association,
dissociation des mouvements,
ß coordination oculo-motrice.
. respiration :
ß type,
ß mode,
ß rythme, amplitude, durée.
. sensibilité :
ß externe,
ß interne,
ß proprioceptive,
ß combinée.
Observer et prendre conscience de sa latéralité.
Latéralité (gauche, droite).
Observer la prise de conscience de
latéralité de l’enfant (côté dominant).
Créer les mises en situation favorisant
le développement de la latéralité.
Prendre conscience de ses propres rythmes.
Observer les rythmes de l’enfant.
Respecter les rythmes de l’enfant et
mettre en place des rites.
92
Structuration temporelle :
. l’ordre et la succession,
. la durée,
. l’intervalle,
. l’irréversibilité,
. la vitesse,
. la périodicité,
. le rythme.
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
COMPETENCES A MAÎTRISER
Prendre conscience de la notion de l’espace.
Observer l’enfant dans l’espace.
SAVOIRS A S’APPROPRIER
Structuration
dehors …).
spatiale
(dedans,
Créer des mises en situation favorisant
la notion d’espace.
Découvrir, expérimenter personnelle- ment l’intérêt de l’aménagement
d’espaces spécifiques (espaces jeux,
découvertes, psychomotricité …).
Aménagement d’espaces spécifiques.
Observer l’attitude des enfants au sein
d’espaces spécifiques.
Aménager, améliorer ou construire des
espaces spécifiques avec les enfants.
Lire et identifier différentes formes Langage du corps : expression et
d’expression gestuelle et faciale selon : communication :
- les états émotionnels,
- impulsions,
- les tensions,
- la culture,
- l’âge et le sexe,
- le contexte,
- …
Comparer ces différentes formes
d’expression, évaluer leurs effets sur soi
et sur l’enfant.
EXPRESSION ORALE
Découvrir les différents types de livre pour enfant.
Approche de la littérature enfantine.
Observer la réaction des enfants face à
différents livres.
Répertorier les différents types de livre,
les classer en fonction du développement de l’enfant.
Lire, conter des histoires adaptées à
l’enfant, à la situation.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
93
COMPETENCES A MAÎTRISER
SAVOIRS A S’APPROPRIER
EXPRESSION ARTISTIQUE
(MUSICALE et PLASTIQUE)
Identifier, différencier, expérimenter personnellement le son, le bruit, la voix.
Concepts de son, bruit et voix
(intensité, fréquence, rythme …).
Observer les effets des sons, des bruits et
des voix sur l’enfant (l’enfant écoute et
agit).
Identifier, différencier, expérimenter personnellement
différents
genres
musicaux.
Approche de différents genres
musicaux.
Observer les effets des différents genres
musicaux sur l’enfant (l’enfant écoute et
agit).
Identifier, différencier, expérimenter personnellement divers instruments.
Approche de différents instruments.
Créer de nouveaux instruments.
Observer les effets de ces instruments
sur l’enfant (l’enfant écoute et agit).
Sélectionner
chants,
comptines, berceuses … en fonction de l’enfant et de
la situation.
S’essayer aux
berceuses …
chants,
Répertoire de chants, comptines,
berceuses …
comptines,
Chanter avec l’enfant.
Décoder, expérimenter personnelle- ment :
- les différents langages plastiques,
- les
différentes
techniques
d’expression plastique.
Le concept du beau dans le
respect de chacun.
Sensibiliser l’enfant :
- aux différents langages plastiques,
- aux différentes techniques d’expression plastique.
Approche des différentes techniques d’expression plastique :
. lignes,
. formes,
. compositions,
. couleurs,
. matières.
Observer l’effet des différentes
- productions plastiques,
- techniques d’expression plastique.
94
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
COMPETENCES A MAÎTRISER
Observer les réactions de l’enfant face à différents jeux et jouets.
SAVOIRS A S’APPROPRIER
Découverte de jeux et de jouets.
Répertorier différents jeux et jouets, les
classer en fonction du développement
de l’enfant.
Prendre conscience de la problématique
de la sécurité des jouets.
Utiliser avec les enfants, les différentes techniques d’expression plastique.
Développement du potentiel créatif.
Réaliser des jeux et des jouets simples.
Réaliser des projets participant à
l’aménagement ou à l’amélioration des
espaces spécifiques.
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
95
13.5 Quelques pistes à articuler …
Suggestions d’activités corporelles, ludiques, manuelles, artistiques, de langage,
musicales, sensorielles … :
96
•
Observer de près différents objets ou matières (utiliser les 5 sens) et décrire
les éléments du langage graphique.
•
Percevoir par les 5 sens la forme d’un objet ; varier l’exercice en isolant un des
sens (palper dans un gant de toilette, sous un drap noir …).
•
Réaliser des circuits, des escaliers, des maisons en carton, un parachute …
•
Organiser des activités relationnelles, de sociabilité …
•
Réaliser des jeux de stimulation et des activités d’éveil (imagination, créativité,
observation, attention, mémorisation, sériation, classification, emboîtement …).
•
Organiser des activités spontanées ou dirigées.
•
Réaliser des illustrations de chants, de comptines, de berceuses …
•
Réaliser des expositions de dessins, de créations … d’élèves pour favoriser la
communication (oser dire, oser montrer, exprimer son vécu …).
•
Réaliser une cassette adaptée à différentes activités, à différents moments
(sieste, lever, jeux …).
•
Réaliser des instruments de musique.
•
Organiser des activités sensorielles (le toucher : « couverture » sensorielle » ;
sable, eau, différentes matières Æ mousses de différentes densités, tissus,
plasticine, pâte à sel …).
•
Organiser des jeux de ballon (balles de sensibilité différentes, ballon de
baudruche, gros ballons …).
•
Observer des documents représentant l’existence de formes esthétiques
issues de régions différentes pour enrichir les références artistiques de l’élève
(Maroc, Grèce, Indiens d’Amérique …).
•
Rassembler des matières de toutes les couleurs, les trier, les classer.
•
Réaliser une palette de couleurs et les associer aux couleurs des éléments de
la nature.
•
Organiser des activités corporelles et ludiques (clown, marionnette, grimage,
etc.).
•
Organiser des activités de relaxation (choix de musique ; utilisation d’objets :
plume, gros ballon … ; mandalas, activités de concentration …).
•
Organiser des activités sensorielles (l’odorat : différentes senteurs Æ sacs
odorants, jardin de senteurs, découverte de fruits, découverte de plantes …).
•
Créer, assembler des matières pour en faire un portrait, un paysage, un moyen
de transport …
•
Libérer son imaginaire à l’écoute des différentes musiques, de différents
contes …
•
Exprimer la tempête, l’orage … par l’exploitation de gestes et de techniques
d’expression de natures différentes.
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ
•
Réaliser des instruments de musique.
•
Organiser des activités rythmiques.
•
Organiser des activités de langage (histoires, contes, cris des animaux …).
•
Organiser des activités sensorielles (le goût : activités culinaires Æ salé, sucré,
amer …).
•
Visiter régulièrement des musées, des magasins de beaux (et bons !) jouets …
•
Réaliser des hochets, des marionnettes …
•
S’exprimer sur la valeur symbolique des couleurs (rouge de colère, vert de
peur …).
•
Reconnaître des matières cachées dans un sac ou sous un drap (sable, farine,
riz, sel, terre, galets, ouate, ficelle …), découvrir leurs qualités tactiles
(rugueux, lisse, dur, sec, chaud, tendre …).
•
Organiser des activités sensorielles (la vue : poursuite de l’objet, découverte
des couleurs …).
•
Organiser des jeux : symboliques (voitures, dînette …), de construction …
•
Habiller, déshabiller, déguiser …
•
Réaliser le cercle chromatique par assemblage de papiers déchirés (revues,
etc.), par mélange de couleurs dans des bouteilles de verre (eau + encre
colorée).
•
Rechercher des tableaux avec une dominante de couleur (période bleue de
Picasso …).
•
Organiser des activités manuelles et artistiques (graphisme, pré-écriture …).
•
…
FESeC - Aspirant en nursing (M/F) – D3TQ
97
13.6 Quelques références …
•
Pour jouer avec lui de 1 jour à 6 ans. Anne Bacus, Christian Romain.
Marabout-Savoir Pratique 1999.
•
L’explorateur nu. Jean Esptein, Chloé Radiguet.
Editions universitaires 1990.
•
1000 jeux d’éveil pour les tout-petits 0/3 ans. Sylvia Horak.
Casterman 1994.
•
Manuel pratique du jouet. Claudie Godon – Pomares.
Parents – Hachette 1998.
•
Je joue presque sans maman, à partir de 3 ans. Catherine Gourlat.
Marabout 1989.
•
Le développement de l’enfant. Josianne Lacombe.
De Boeck 1996.
•
Fiches techniques « les marionnettes ».
Section francophone du centre belge de l’UNIMA.
Institut International de la marionnette, Place W. Churchill, 7 à 8000
Charlevilles-Mézières
•
Les marionnettes. Ken Haines – Gill Harvey.
Idés Usborne 1998.
•
Le grand livre des marionnettes. David Cureel.
Casterman 1994.
•
Guide d’animation en musique environnementale.
Ministère de la Région Wallonne.
Avenue Prince de Liège, 15 à 5100 Jambes
98
FESEC - Aspirant en nursing (M/F) – D3 TQ