On y est - Stade Français

Commentaires

Transcription

On y est - Stade Français
14 / 04 / 2014
On y est !!!
n°98
Derniers matchs et dernier Titre.
Les seniors filles remportent la Coupe de Paris
Pendant que les poussins échouent en finale.
LES RÉSULTATS DU WEEK-END
Séniors filles 1 / PlayOff N2
Le Creusot / Stade Français
Défaite 72-87 / 6ème
Séniors filles 1 / Coupe de Paris
Finances / Stade Français
Victoire 65-51 / Gagnantes
Cadets 2 CT / Région
Fontenay aux Roses / SF-PJB
Victoire 54-53 / 3e 9V-5D
Poussins / Elite
Paris Levallois / Stade Français
Défaite 36-41 / 2e
LES RÉSUMÉS DES COACHS
Une finale, une absence, la boule au ventre de ne pas
être
présente avec ma team! La frustration de ne pas
La Finale !!!
pouvoir les pousser, les encourager et quelquefois, je
l’avoue , crier après eux!
C’est une finale, un match où il ne faut
Mais une véritable confiance dans les coachs du jour et
pas trembler, tout donner et surtout c’est le jour où le
dans cette équipe de folie.
ballon doit rentrer dans le panier mais aujourd’hui nos
petits poussins n’ont pas eu l’adresse qu’ils sont capable Et pourtant, je savais que le stress pouvait les faire déd’avoir, en revanche on peut les féliciter car ils n’ont rien jouer. Car un tel événement, à leur âge, avec la volonté de
conserver le titre gagné la saison dernière était peut-être
lâché jusqu’à la dernière seconde du match, tous ont
contribué à ce résultat en donnant chacun leur individu- un peu trop pour nos U11.
Alors pendant 1h30, les textos arrivent. Ascenseur émoalité et leurs points forts mais toujours ce ballon qui
tionnel dans le dernier QT, car nos poussins sont spétourne autour du cercle et ne rentre pas dans le filet.
cialistes des matchs gagnés ou perdus dans les derniers
Des garçons et des filles très à l’écoute de chaque coninstants.
signe, une envie de gagner pour rendre fière leur coach
Mais finalement, la défaite est présente! Une tristesse
absente...
solitaire, puis l’envie de dire à tout le monde que je suis
Le match commence en notre faveur par une agressivité fière de mes joueurs. Ils n’ont rien lâchés. Ils sont arrivés
mais notre grand nombre de fautes permet à l’adversaire en finale, ils ont joué, ils se sont battus et puis une seconde place ce n’est pas si mal que ça.
de revenir à égalité puis chaque minute part en faveur
Bravo à toutes et tous.
du PB15 puis, dans le 3ème QT, l’adversaire prend les
Merci à Morgane, Mourad, Franck et bien entendu à tous
devant avec 6 points d’avance, nous luttons pour ne pas
les parents présents, même ceux qui sont revenus de
encaisser plus et nos petits Stadistes comprennent
pays étrangers pour nous encourager
que rien n’est fini, il suffit de marquer 3 paniers, notre
Christelle
défense nous fait gagner des ballons pour
lancer le jeu rapide et revenir à deux point
mais ça ne suffit pas pour gagner la finale, les
adversaires marquent encore et encore sur les
rebonds...
Voila buzzer final nos petits, les larmes aux
yeux, sont déçus mais l’adversaire a été
meilleur ce jour là! Ils se retrouvent récompensés d’un beau trophée d’argent et vite les
larmes s’arrêtent de couler une fois féliciter
par toutes les personnes présentes pour les
soutenir.
Morgane
STADE FRANÇAIS / BASKET
Poussins / Elite
1/4
LES RÉSUMÉS DES COACHS
Seniors Filles 1 / Nationale 2
Voilà, c’est fini…
Ultime rencontre jouée le week-end
dernier en Bourgogne, au Creusot (71). Bien que n’ayant
absolument plus rien à jouer, c’est avec huit joueuses,
sans capitaine Jessica restée à Paris avec le même problème que Ribery (dos)… Et l’absence également de Céline
P. Pour problème personnel. C’est vous dire, que pour ce
match de la montée pour l’équipe local. Aller être une
formalité !
Mais l’esprit très pro, affiché depuis de début de saison
nous obligez à venir jouer et pourquoi pas faire gâcher la
fête de tout une ville et sa région venues en masse pour
une victoire espérée.
Pour supputer à tout suspense, les filles du stade
s’inclinent logiquement, mais avec un gout très amer d’un
duo arbitral des plus malhonnêtes et cyniques de cette
fin de saison.
Mais la performance réalisée à seulement huit joueuses,
durant 37 minutes de jeu, avec un état d’esprit irréprochable. Je salut le superbe match de toute mes filles et une
mention à Flora.
Bravo au club du Creusot, bonne chance à elle en NF1.
Merci à Didier, Merci à l’ensemble du groupe. Fier de cette
équipe.
AL
Dans les blessées qui ont toujours tout donné et qui nous
transmettent notre force en attendant de se remettre sur
pied
Dans leur Capi qui a su nous montrer la voie tout au long
de la saison,
Dans Mme Nicole qui par sa passion, son humilité et son
talent a su donner la confiance qui nous manquait,
Dans un duo pas comme les autres à la baguette,
Dans chacune des joueuses qui composent cette team
de Chaberts, une bande de copines qui ne se prend
jamais au sérieux, qui partage les mêmes valeurs humaines, qui malgré les coups de sang, partage la même
passion dans les bons comme dans les mauvais moments.
Notre équipe fanion est bien à l’image du club qui la
soutient.
Vous l’aurez compris, les filles ont remporté le trophée
Mme Geneviève Aléas, alors en attendant de rechausser
les baskets et d’aller Fluncher pour atteindre d’autres
sommets, la boucle est bouclée…
HASHTAG:
BANG BANG!!!
Merci...
Seniors Filles 1 / Coupe de Paris
Team chabert,
la Der des Der,
Les 48 heures du basket, il fallait bien ça pour conclure
en beauté une saison pas comme les autres.
Notre Lulu préféré, aux baskets toujours assorties au
survêt, épaulé par notre Charlie favori qui comme à son
habitude a décrypté les moindres secrets de nos adversaires, a donné le ton : “Une finale ça ne se joue pas ça se
gagne !”
Les Chaberts n’ont alors plus qu’une idée en
tête, permettre à leur Nini nationale d’ajouter
sur Wikipedia le seul titre manquant à son
palmarès affolant.
Face à une belle équipe des Finances, la partie est loin d’être gagnée surtout car Nono a
toujours les jambes lourdes de la veille ;-).
Mais voilà c’est sans compter sur la solidarité et la force des Chaberts qui puisent leur
énergie ailleurs…
Sans doute dans leurs supporters et encadrants qui ont été présents tout au long de la
saison (spécial merci à Didier le pilote et à
Francky le champion des vétérans)
Dans leur rookies toujours prêtes à relever de
nouveaux défis
Dans les absentes (Jen, Lili) qui nous ont toujours soutenues à distance (grosse pensée
pour little Cécé qui nous a manqué comme
jamais)
STADE FRANÇAIS / BASKET
2/4
LES RÉSUMÉS DES COACHS
Cadets CT / Région
Victoire finale
Victoire sur le fil à Fontenay aux Roses,
54-53. Pour cette dernière rencontre de l’année, les
cadets ont fait le job et termine le championnat sur le
podium, à la 3ème place. Cette saison est une totale
réussite pour cette équipe composée à 95% de joueurs
1er année… Du potentiel et de la qualité sont présente
dans ce groupe. Il restera cependant qu’à le confirmer
l’an prochain, pour une nouvelle saison de championnat
de France ou région.
Je tiens à remercier les parents et accompagnateurs
occasionnels ou fréquent d’avoir sympathiquement aidé
pour nos déplacements dans toute la région Parisienne…
Merci et bravo à tous mes joueurs (David, les deux Hamza, Antoine, Maxime, Ruben, Emilio, Johan, Dan, Serge,
Gaston, Juan, Terence, Hugo, Théo, Félix, Paul et Jules).
Bonne chance à ceux qui passent juniors, et bonne continuation aux cadets restants l’an prochain.
AL
AGENDA
SAVE THE DATE
Dimanche 15 Juin
Tournoi FIVE HEARTS
Benjamins
Nous vous attendons nombreux pour les encourager, pour aider tout au
long de la journée, ou pour soutenir l’association Five Hearts.
Samedi 28 Juin : Fête de la Section
dès 11h : à partir de 13h : vers 17h : à partir de 18h: à partir de 20h: ateliers et concours
tournois toutes catégories
remise des prix, finales,
all star, match des parents
jeux libres pour les cadets,juniors, seniors
apéro, barbecue,soirée
Stage d ‘été - BASKET
Géo André
du 7 au 11 juillet
du 15 au 18 juillet
différentes formules possibles, à la demie-journée, journée ou à la semaine.
4h de basket par jour.
Toutes les informations sont disponibles à l’accueil, au bureau,
ou auprès de ton entraîneur!
STADE FRANÇAIS / BASKET
3/4
LES INFOS DE LA SEMAINE
NBA : San Antonio et Miami se retrouvent !
Toute une saison régulière pour accoucher d’une finale quasiment écrite
d’avance : San Antonio aura sa revanche face à Miami avec cette année
l’avantage du terrain pour une formule en 2-2-1-1-1. Impossible de départager
une des deux franchises cette année tant les forces et faiblesses de chaque
groupe sont équilibrées ! En revanche, l’état de santé de Tony Parker (cheville)
sera à surveiller et de sa forme pourrait dépendre les chances de titre des Spurs.
Son pote Boris Diaw s’est lui fendu d’une dernière sortie contre OKC à 26 points
pour envoyer les siens aux Finals (4-2). Miami a eu moins de mal à dominer une
équipe d’Indiana (4-2) trop irrégulière sur ces play-offs et peut-être déstabilisée
par les frasques de Lance Stephenson, devenu le nouveau comique des terrains
pour son jeu d’acteur et ses tentatives pour déstabiliser LeBron James. Pour Tim
Duncan, cette année semble être la dernière pour aller chercher un nouveau titre
alors que l’effectif de San Antonio se veut vieillissant et que le pivot n’aura peutêtre pas la force pour enchaîner une nouvelle saison. Son niveau actuel reste
tout de même énorme et TD confirme qu’il est tout simplement un des meilleurs
joueurs de sa génération, le meilleur à son poste. Début des Finals dans la nuit
de jeudi à vendredi, à San Antonio donc. Un avantage du parquet qui lui pourrait
faire la différence si chaque équipe s’impose à domicile.
Pro A : Limoges à un pas du titre !
40 minutes. C’est ce qui sépare Limoges du titre de champion de France, le
premier depuis 14 ans. Après avoir écarté difficilement Dijon en demi-finale
(3-2) le CSP a retrouvé Strasbourg (vainqueur de Nancy 3-2) déjà finaliste la
saison dernière. Des play-offs qui virent à la catastrophe pour la SIG, rapidement privée de Romain Duport (ligaments croisés), dont le remplaçant Anosike
n’a pas convaincu, et handicapée par la blessure d’Antoine Diot (cheville). Résultat, Limoges a deux matches à domicile pour boucler cette finale et obtenir
dans le même temps son ticket qualificatif pour l’Euroligue. Un résultat qui
serait énorme pour le club dont l’effectif était tout de même taillé pour aller
au bout. Vincent Collet se dirige une nouvelle fois vers une finale sans titre au
bout, pas vraiment mérité compte tenu du travail du sélectionneur pour le club
alsacien.
STADE FRANÇAIS / BASKET
4/4

Documents pareils