La Radio de Tizi Wezzu boycotte le MAK

Commentaires

Transcription

La Radio de Tizi Wezzu boycotte le MAK
Printemps berbère - 2014
Pour que nul n’oublie
La Radio de Tizi Wezzu boycotte le MAK
1
Emeutes et arrestation en masse des militants en Kabylie
La Radio de Tizi Wezzu boycotte le MAK
© Tamurt Info | Mardi 22 avril 2014 | 17:11
Saïd F.
La radio de Tizi Wezzu s’est distinguée encore une fois par
son amateurisme et son impartialité dans le traitement des
informations au niveau local. Cette radio du régime n’a
soufflé aucun mot sur les jeunes Kabyles qui ont frôlé la
mort lors des émeutes de ces derniers jours, ni sur les
militants arrêtés et torturés par les services de sécurité. La
radio de Tizi Wezzu, une radio locale de surcroît, a préféré
parler des blessés de la lointaine Ukraine !
Les responsables et les journalistes de cet organe de presse
ont consacré la plupart de leurs émissions au candidat
Bouteflika lors de la dernière campagne électorale, mais ils
n’ont même pas parlé du Mouvement pour l’Autodétermination
de la Kabylie (MAK) qui a organisé la marche du 20 avril !
Cette radio du régime a carrément boycotté le MAK. « Je ne suis pas de cet avis. On n’a pas besoin de cette radio,
c’est le MAK qui la boycotte. Radio Tizi Wezzu parle de tous les partis politiques sauf du MAK, une fierté pour nous,
ce boycott ne fait que renforcer notre crédibilité. cette radio n’est pas de Tizi Wezzu, mais du wali de Tizi Wezzu, fautil bien le pérciser », tempête une étudiante Kabyle et militante du MAK. « Matoub Lounès, qui est d’ailleurs toujours
censuré par cette même radio, a été boycotté par toute la presse algérienne depuis plus de 20 ans, mais par la suite
c’est lui qui a boycotté les médias algériens. L’histoire retiendra la traîtrise de cette radio, mais certains journalistes de
cette station, juste une minorité, méritent quand même respect », nous a déclaré un militant du MAK.
Site perso de Mohamed ZIANE-KHODJA – www.ziane-online.com
Notons que même la presse étrangère, de l’Afrique du Sud jusqu’au Canada en passant par plusieurs pays
européens, ont parlé de la férocité des services de sécurité contre les manifestant du MAK, mais la radio de Tizi
Wezzu préfère parler du programme de la maison de la culture et des sorties du wali !