La Maison du Bout du Monde - Les Enfants De La Comédie

Commentaires

Transcription

La Maison du Bout du Monde - Les Enfants De La Comédie
Présente
La Commère
de MARIVAUX
82 rue du Point du Jour
92100 Boulogne-Billancourt
09 54 08 87 68 - 06 60 46 42 29
[email protected]
Dossier Presse
Renseignements
Une comédie caustique accessible à partir de 12 ans.
Représentation : Mercredi 17 décembre à 20h30
Durée du spectacle : 1 heure 20
Lieu du spectacle : Amphithéâtre de l’Espace Landowski
28 avenue André Morizet - 92100 Boulogne-Billancourt
Tarifs : TP 10 € et TR 5 €
Contacts
Les Enfants de la Comédie
09 54 08 87 68 - 06 60 46 42 29
[email protected]
L’histoire
La présence du beau jeune homme en voie de « parvenir » met en appétit toutes les
femmes de la maison. Mademoiselle Habert se cache de sa famille pour l’épouser, Agathe
se méprend,
Madame Alain se révèle une indiscrète truculente…
Cette pièce en un acte et prose, rédigée en 1774, perdue puis retrouvée dans les archives
de la Comédie-Française en 1965 est créée en 1967.
C’est une pièce rare qui affirme la volonté du dramaturge de renouveler son genre. Il ne
se contente pas d’y dépeindre un caractère, il y révèle une petite société prétendument
réglée où le sexe et l’argent mènent le jeu, le Paris contemporain de Marivaux.
Cette pièce est une exception
dans l’oeuvre de Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux
et résonne étrangement dans notre vie actuelle.
Ce sont ces particularités qui ont séduit
la Compagnie des Enfants de la Comédie
et ses neuf comédiens qui après le succès
du Mariage Forcé de Molière, explore avec délice
l’univers théâtral classique avec respect et modernité.
Note d’intention par Karin Catala
Un Palais des Glaces, de vitres, chacun s’y admire, s’y réfléchi. L’image semble renvoyée à l’infinie dans un
labyrinthe mouvant.
Entre Narcisse et doute, chacun guette ce qu’il est en apparence ou réalité.
Loin d’une superficialité affichée, ces textes posent la question de l’être et le paraitre, exister par le regard de
l’autre.
On joue dans une brillance atténuée par un clair obscur.
Le jeu des corps est ponctué par des chorégraphies aux accents contemporains.
Les costumes, corsets cintrés, épaules dénudées, jambes jouant à cache-cache dans les pans de tissus soyeux ; c’est
la féminité, le corps de la femme portée aux nus, l’esclavage de la séduction pour la femme, l’illusion de devoir
exister dans le paraître.
La veste cintrée aux pans longs, c’est le dandy, le séducteur. Le buste est plastronné, les jambes en fuseaux, il
arpente, sûr de son pouvoir, puis il relâche l’attitude et devient enfant, jouant, sautant.
Tout est emprunt d’un guindage délicat mais ne peut cacher l’enfance, la fragilité sous cette prétention bourgeoise
et respectable.
Une création musicale aux accents tango lie les univers, les voix chantées ponctuent les doutes et les percussions
pieds et corps rythment savamment le tout.
Cette pièce est le miroir de nos doutes ; nos craintes de ne pas être aimé, la peur de vieillir, la solitude, la nécessité
d’appartenir à un groupe, une société et d’y être reconnu.
Les Enfants de la Comédie, une association
UNE ECOLE, UNE TROUPE, UNE PASSION, UNE PÉDAGOGIE UNIQUE
POUR S’ÉPANOUIR DANS UNE PRATIQUE ARTISTIQUE
Association loi 1901 à but non lucratif, déclarée d’Intérêt général, Les Enfants de la Comédie ont pour but de
promouvoir les arts de la scène auprès d’un large public et particulièrement les jeunes en s’impliquant dans la vie de la
cité.
Les Enfants de la Comédie, c’est un concept complètement original qui permet aux 395 enfants, adolescents, jeunes
comédiens et adultes de suivre une solide formation de comédien, chanteur et danseur. Basée sur le respect de
l’individu et son épanouissement, sur le plaisir de jouer, l’objectif est de préserver la créativité et développer les
personnalités.
En 1997, Alain Michaud, directeur du SEL et Karin Catala, Comédienne, auteur et metteur en scène, créent l’Ecole du
Spectacle du SEL afin de permettre à une sélection de jeunes d’approfondir leur pratique théâtrale.
En 2001, fort de son succès, l’Ecole change de statut et devient une structure autonome « Les Enfants de la Comédie »
sous l’impulsion de Marie-Noëlle Billard qui prend en charge le poste d’administrateur, aux côtés de Karin Catala,
directrice Artistique et Fabien Kantapareddy, directeur Musical.
Le SEL signe une convention de résidence avec ce nouveau partenaire et l'Ecole s'installe en 2006 à BoulogneBillancourt. L'association est subventionnée par Les mairies de Boulogne-Billancourt et de Sèvres, le Conseil général
des Hauts de Seine et la DRAC île de France. Elle bénéficie du soutien de la Fondation Ocirp pour son spectacle la
Maison du Bout de Monde, autour de la problématique des orphelins, la Fondation Sakura pour son projet autour des
Femmes, de Arte pour Le Mariage Forcé de Molière tourné par la Cie EDLC, la société Henkel et de l'ARS pour son travail
autour d'un projet intergénérationnel avec l'EPHAD des Abondances.
L’équipe

Texte de MARIVAUX

Mise en scène et scénographie Karin Catala

Chorégraphies Sophie Méary-Sauvage

Lumière Landowski

Création musicale Fabien Kantapareddy

Costumière Nawamanee Sawoo Amoogum dite « Pamela »

Production Les Enfants de la Comédie

Régie Espace Landowski

Interprétation
Madame Alain : Julie Le Lay
Mademoiselle Habert : Cécile Clémenceau
Agathe : Raphaëlle Talopp
Javotte : Marion Lagache
La Vallée : Jules Méary
Monsieur Rémy : Simon Renou
Le Neveu : Barthélémy Guillemard
Monsieur Thibault : Bastien Chevrot
Le Notaire: Lucas Lecointe
Création et mise en scène :
Karin Catala, comédienne,
auteur, metteur en scène,
coach cinéma, fondatrice
de l’École et directrice des
« Enfants de la Comédie »
Création musicale :
Fabien Kantapareddy,
chanteur, pianiste,
compositeur,
directeur musical des
« Enfants de la Comédie »
Chorégraphies :
Sophie Méary-Sauvage,
danseuse, chorégraphe
Les partenariats des Enfants de la Comédie
Le Conseil Général des Hauts de Seine
La Ville de Boulogne-Billancourt
La Ville de Sèvres
Les Enfants de la Comédie bénéficient d’une subvention de fonctionnement du Conseil Général
des Hauts de Seine et des Villes de Boulogne Billancourt et de Sèvres pour les actions de l’école.
La Ville de Boulogne Billancourt soutient ce projet pour une large diffusion scolaire.
Le Sel, Sèvres Espace Loisirs
Les Enfants de la Comédie a signé avec le Sel un Convention Culturelle de Résidence qui permet
à l’association de bénéficier d’installations professionnelles pour la préparation et la
représentation des spectacles tout au long de l’année.
82 rue du Point du Jour
92100 Boulogne-Billancourt
09 54 08 87 68 - 06 60 46 42 29
[email protected]

www.enfantsdelacomedie.org

Documents pareils