Ensemble, nous pouvons faire progresser la recherche

Commentaires

Transcription

Ensemble, nous pouvons faire progresser la recherche
Ensemble, nous pouvons faire progresser la recherche
Participez à la Marche TELUS pour la guérison du diabète
Par Jean-Sébastien Graham
Je m’appelle Jean-Sébastien Graham et je suis diabétique de type 1 depuis bientôt 15 ans, l’une de mes sœurs vit
également avec la maladie depuis une douzaine d’années.
Qui suis-je? J’ai 31 ans, j’habite à Montréal avec ma copine. J’ai étudié en comptabilité (CMA) et je travaille comme
analyste en investissement. Je qualifierais ma vie de tout à fait normale.
Je perçois le diabète comme une condition, un mode de vie et non une maladie. Ça me permet de faire attention à moi
(alimentation, exercice, rythme de vie sain). Pour ce faire, j’ai appris avec les années à l’apprivoiser plutôt que de le voir
comme un ennemi, un handicap ou même un échec. Bien évidemment cela demeure un effort au quotidien. Le diabète
apporte son lot de hauts et de bas et il se peut, qu’à l’occasion, j’aie envie de vouloir prendre congé et vivre une journée
sans injection d’insuline et sans glucomètre. C’est certainement le rêve de tous les diabétiques. Ce rêve commun passe
inévitablement par l’avancement de la recherche, le développement de nouveaux produits et de progrès
technologiques.
La Marche TELUS pour la guérison du diabète
À mes yeux, l’implication et la contribution la plus significative que je puisse faire est de participer à la Marche pour la
guérison du diabète TELUS. Cette journée est toujours très agréable et est le point culminant des efforts de chacun pour
ramasser des dons et faire avancer la recherche. Si moi, en tant que diabétique, ou vous qui êtes atteints ou connaissez
quelqu’un vivant avec la maladie ne prenons pas cette cause à cœur, qui le fera? Je suis d’avis que, collectivement,
dollar par dollar, nous pouvons faire progresser les choses et améliorer la qualité de vie, les traitements et les options
des diabétiques actuels et ceux qui recevront un diagnostic de diabète type 1 au cours des prochaines années.
Depuis 2009, je participe à la Marche TELUS, j’organise des activités de collecte de fonds et suis capitaine de mon
équipe. Je dois tout de même l’avouer, j’ai commencé à m’impliquer beaucoup grâce à la motivation de ma copine.
J’étais plutôt du genre à attendre et je pensais, à tort, que toutes ces activités c’était pour les autres. Depuis ce temps,
j’en fais maintenant un objectif personnel. Le but est évidemment d’amasser le plus grande somme pour la recherche
mais également de sensibiliser mon entourage, collègues et amis à l’importance de la cause.
Conseils pour réussir une collecte de fonds
Il existe mille et une façons de faire de la sollicitation. D’ordre général pour réussir une collecte de fonds, il faut :
1. Identifier les options qui sont réalistes et compatibles avec les ressources, le temps et les intérêts que vous avez.
Alors quelques exemples :
o Vous aimez la musique? Pourquoi ne pas organiser une soirée de prestations musicales ou de danse?
o Vous aimez cuisiner ? Pourquoi ne pas organiser la vente de biscuits, muffins à votre travail, à l’école ou
bien planifier une soirée vin et fromage ou un souper bénéfice?
o Vous aimez le sport : la tenue d’un tournoi de golf, de tennis, de volley-ball ou bien un rallye à vélo
pourrait être très intéressante.
o Les lave-o-thons ou faire l’emballage dans un supermarché près de chez soi constituent également
d’autres options intéressantes.
2. Il est très important de diversifier les sources de revenus :
o Certaines personnes ont un horaire bien rempli et ne peuvent participer à vos activités. Vous pouvez
donc les solliciter en envoyant un courriel, un message à travers les réseaux sociaux, une lettre par la
poste en leur expliquant votre démarche;
o Le site Web de la FRDJ est un excellent outil. Vous pouvez créer votre profil et inviter les gens à donner
directement en ligne. C’est facile, rapide, efficace et sécuritaire. Vos donataires recevront même leur
reçu d’impôts presqu’immédiatement dans leur boite courriel;
o Lors de vos activités, rien ne vous empêche de bonifier le tout par un tirage moitié/moitié ou bien un
encan silencieux. C’est une excellente façon d’aller récolter des dollars supplémentaires et aussi de
bonifier votre événement en ajoutant un élément de surprise et faire des gagnants parmi les
participants;
o Également, afin de récolter des petits dons spontanés qui demandent très peu d’efforts de votre part,
vous pouvez installer des tirelires à votre poste de travail, à la réception de votre bureau, dans un
commerce ou restaurant de votre quartier. Vous pouvez même vous procurez des tirelires en
contactant la FRDJ.
3. Demandez de l’aide :
o Organiser tout seul peut être essoufflant. N’hésitez pas à demander le support de votre entourage;
o Demander à votre famille et amis de vous faire dons de meubles, vaisselles ou autres articles dont ils
voulaient se débarrasser afin d’organiser une vente de garage et n’hésitez surtout pas à mentionner que
les profits de la vente iront directement à la FRDJ. La vente de bouteilles d’eau lors de cette journée
peut également être très profitable;
o Y a-t-il quelqu’un qui pourraient vous référer ou commanditer une salle pour la tenue de vos
événements ou vous faire de la publicité gratuitement;
o Faites le tour de vos contacts, amis, famille, municipalité, employeur afin de vous fournir des items à
mettre à l’encan (paniers cadeaux, billets de spectacles, abonnements, œuvres d’art, certificats cadeaux,
etc…);
o Peut-être que quelques-uns vous offriront généreusement de leur temps pour vous aider à organiser vos
activités et vendre des billets pour vos événements.
Mon expérience de collecte de fonds pour FRDJ
Il y a énormément de façons d’amasser des fonds pour la recherche sur le diabète juvénile. Au fil des 5 dernières
années, j’ai pu remettre plus de 10 000$ à la FRDJ via l’organisation de journées de bowling, de ventes de garage,
l’utilisation de tirelires en plus de faire de la sollicitation de dons par courriels et réseaux sociaux. Cette année
j’organiserai une vente de papier hygiénique, lequel me sera commandité par un ami. Également, je prévois la tenue
d’une soirée vin et fromage, le tout complété par un encan silencieux.
Vous pouvez faire une différence!
Bref, je vous invite fortement à participer à la Marche pour la guérison du diabète TELUS. C’est extrêmement motivant
et enrichissant d’un point de vue personnel de s’impliquer. L’important c’est le geste. Chaque dollar amassé nous rend
collectivement plus fort pour affronter et vaincre le diabète. À ceux qui s’impliquent déjà et qui le feront, Bravo!
L’important c’est d’avoir du plaisir. Chaque petit geste compte!