Gaz de schiste : le réalisateur Josh Fox présente en France la suite

Commentaires

Transcription

Gaz de schiste : le réalisateur Josh Fox présente en France la suite
Source : http://sortirdunucleaire.org/Gaz-de-schiste-le-realisateur-Josh
Réseau Sortir du nucléaire > Informez
vous > Revue de presse > Gaz de schiste : le réalisateur Josh Fox présente en France la suite de Gasland
6 septembre 2013
Gaz de schiste : le réalisateur Josh Fox
présente en France la suite de Gasland
Source : Romandie News
http://www.romandie.com/news/n/_Gaz_de_schiste_le_realisateur_Josh_Fox_presente_en_France_la_sui
te_de_Gasland68050920131919.asp
Gaz de schiste : le réalisateur Josh Fox présente en
France la suite de Gasland
PIERRE-LEVEE (France) - Le réalisateur américain Josh Fox, auteur du documentaire Gasland qui
pourfend le gaz de schiste, s'est rendu jeudi en Seine-et-Marne pour la première diffusion en France
de Gasland II, non loin de l'endroit où le pétrolier Hess Oil a commencé en août à forer le sol.
Dans le village de Pierre-Levée, au milieu de militants écologiques et sous un chaud soleil, Josh Fox,
41 ans, est en terrain conquis. La lutte contre le gaz de schiste est une lutte planétaire. On est proche
de l'un des plus beaux endroits du monde, Paris, et on est sous la menace de la fracturation
hydraulique. La ligne de front est ici, explique-t-il, allure décontractée, avec une casquette des New
York Yankees vissée sur la tête.
Jérôme, 40 ans, est venu spécialement de Paris rencontrer en chair et en os Josh Fox, une légende
selon ce militant écologique.
Les Français lui doivent la loi sur la fracturation hydraulique et la position des présidents Hollande et
Sarkozy (hostile à l'exploration du gaz de schiste, ndlr) ainsi que des derniers ministres de
l'Environnement, dit-il.
Selon la société Hess Oil, le forage vertical doit seulement cartographier le sous-sol du bassin parisien
sans recours à la controversée fracturation hydraulique, conformément à la loi. Mais les nombreux
habitants de cette région agricole de l'Ile-de-France craignent eux que cela soit un préalable à son
exploitation.
Si le premier Gasland était une présentation et une dénonciation globale du gaz de schiste, la suite se
concentre davantage sur les collusions entre le monde politique américain et les multinationales
favorables à la fracturation hydraulique.
L'industrie pétrolière sape les fondements de notre démocratie. On traverse l'une des plus graves
crises environnementales de la décennie, mais que font les hommes politiques, le gouvernement
Obama ?, s'interroge le réalisateur, alors que le premier Gasland a fait partie des nominés pour l'oscar
du meilleur documentaire en 2011.
Projeté mercredi au Parlement européen, le film a reçu selon lui un très bon accueil, avec notamment
une scène forte où l'on voit des fermiers américains contraints de verser de l'eau en bouteille aux
poules en raison de la pollution supposée des eaux par l'exploitation du gaz.
Le réalisateur doit se rendre vendredi en Ardèche et samedi à Montpellier pour de nouvelles
projections du documentaire, qui n'a pour l'instant pas trouvé de distributeur dans les salles
classiques. Fin août, un millier de personnes avaient manifesté à Nîmes contre l'exploration et
l'exploitation du gaz de schiste dans le bassin d'Alès.
(©AFP / 05 septembre 2013 19h18)

Documents pareils