Qui est l`Esprit Saint

Commentaires

Transcription

Qui est l`Esprit Saint
Qui est l’Esprit Saint ?
Je ne dis pas « Qu’est-ce que l’Esprit Saint ? », comme s’il s’agissait d’une chose, ou d’une qualité, comme
la sagesse, ou la bonté, ou la force, ou la douceur… Mais je demande : « Qui est l’Esprit Saint ? », car pour les
chrétiens l’Esprit Saint est une personne.
- Lorsque nous faisons le signe de la croix, l’Esprit Saint est nommé, à égalité avec le Père et le Fils. C’est
pourquoi on parle de Dieu-Trinité, ou d’un seul Dieu en trois personnes. Le mot « personne » est choisi ici,
justement, pour qu’on ne réduise pas l’Esprit Saint à une qualité, à un attribut de la divinité.
- Lorsque nous récitons le Symbole des Apôtres, ceci se trouve réaffirmé et développé : chacune des
personnes est qualifiée par ce qu’elle est et ce qu’elle fait « pour nous les hommes et pour notre salut », ainsi que
par son rapport aux deux autres. Nous confessons ainsi le Père tout-puissant créateur ; le Fils Jésus, Christ et
Sauveur ; l’Esprit qui est Seigneur et qui donne la vie…
- Lorsque nous célébrons l’eucharistie, l’Esprit Saint est invoqué à deux reprises au cours de la Prière
eucharistique : une première fois pour lui demander de consacrer les dons (le pain et le vin) ; une seconde fois,
pour lui demander de consacrer le peuple rassemblé.
Le Nouveau Testament nous révèle la présence active de l’Esprit Saint, tantôt vigoureuse et spectaculaire,
comme au jour de la Pentecôte, tantôt discrète et intime au sein de l’Église et au cœur des croyants. Parmi les
textes les plus forts, il convient de citer :
- le début de l'Évangile selon saint Luc (chapitre 1 à 4) : récits de l’enfance, puis du baptême de Jésus, de la
tentation au désert et de l’inauguration de sa prédication dans la synagogue de Nazareth ;
- les chapitres 13 à 16 de l’Évangile selon saint Jean, qu’on appelle parfois « Discours après la Cène » où
Jésus fait ses adieux aux disciples et leur annonce la venue de l’Esprit Saint ;
- le chapitre 8 de l’Épître de saint Paul aux Romains, et le chapitre 12 de la 1 ère aux Corinthiens ;
- et l’ensemble du Livre des Actes des Apôtres, qui montre l’Esprit Saint à l’œuvre dans l’Église naissante.
Saint Paul, tout particulièrement, détaille les différentes formes de l’action de l’Esprit Saint : il libère (Rm 8,
14-17) ; il aide à prier, à discerner (Rm 8, 26-27) ; il inspire la confession de foi (I Co 12, 3-4) ; il répand ses
dons pour l’édification de l’Église (I Co 12, 4-11 ; Eph 2, 18-22) ; il unifie le Corps (I Co 12, 12-13) ; il inspire
les comportements (Ga 5, 22-25).
Et aujourd’hui ? Présence discrète ou impulsion éclatante, l’Esprit ne cesse de travailler au coeur du monde
et de l’Église... Nul cependant ne peut dire : « il est ici », ou « il est là » : « Le vent souffle où il veut ; tu
entends sa voix, mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va... » déclare Jésus à Nicodème (Jn 3, 8). Nul ne peut
mettre la main sur l’Esprit Saint, nul ne peut s’en rendre propriétaire... L’attitude convenable est de s’ouvrir à
son action et de répondre à ses inspirations.
- Il guide l’Eglise pour sa communion et sa mission
- Il est présent à sa vie, à sa prière et à ses sacrements
...notamment le baptême, la confirmation, l’eucharistie, qui sont les trois sacrements de l’initiation, et où la
présence de l’Esprit créateur et sanctificateur est spécialement manifeste:
- Il nous aide à lire les « signes des temps »
Cette expression qui vient en droite ligne de l’Evangile, comme une consigne adressée par Jésus à ses
disciples, a été remise en valeur par le Concile Vatican II. C’est la question du discernement, de la relecture de la
vie à la lumière de la foi.
- Il nous donne la connaissance de Jésus et du Père
Saint Paul disait que l’Esprit seul sondait les profondeurs de Dieu. Il disait aussi que c’est l’Esprit qui nous
fait reconnaître Jésus comme Seigneur : il inspire la confession de foi.
- Il nous inspire la lecture des Ecritures et la prière
C’est l’Esprit qui nous fait dire « Abba, Père ! », et encore « L’Esprit vient au secours de notre faiblesse, car
nous ne savons pas prier comme il faut; mais l’Esprit lui-même intercède pour nous en gémissements
ineffables » (Ro 8)
- Il nous envoie par toute la terre témoigner par notre vie et par nos paroles
Par son Esprit, Dieu vient habiter au dedans de moi-même pour me conduire au dehors de moi-même. Il est
le « Maître intérieur » qui me conduit dehors.

Documents pareils