La Petite Main - Le monde du guérisseur

Commentaires

Transcription

La Petite Main - Le monde du guérisseur
La Petite Main
On m’appela d’abord tout simplement "La Petite Main", puis la "Petite Main magique", et, au fil
du temps : la "Petite Main amie" ou la "Petite Main d’amour".
Je suis née il y a plus de 20 ans, un beau jour de 1989, lorsque le guérisseur qui me donna la
vie, imagina pour l’association Espérance 92 qu’il venait de fonder avec ses amis, un symbole
original et fort qui le représenterait. Il avait besoin d’une petite vignette pour valider les cartes
d’adhérents en guise de "timbre" annuel. Mais comme il ne voulait pas faire bêtement comme
tout le monde, il souhaita que cette petite main qui renaîtrait à chaque nouvel an avec la
mention de l’année, serve non seulement de signe de reconnaissance, mais d’autres choses
encore... Il voulut que je sois un trait d’union, un lien entre son propriétaire et lui-même son
initiateur.
Les personnes qui se font soigner chez un guérisseur ont depuis longtemps l’habitude
d’envoyer une photo pour lui permettre de visualiser son patient durant les soins. L’idée est
donc venue à mon créateur, juste pour voir, si, en sens inverse, en leur envoyant sa propre
photo, imprimée sur un carton magnétisé, cela pouvait produire le même effet sur eux. Mais,
pour un praticien, envoyer sa photo à ses clients, ça fait tout de même un peu prétentieux !
Alors il a choisi sa main droite en guise d’effigie... Et c’est ainsi que je suis née, verte comme
l’espérance... Je ne suis ni un gris-gris, ni un fétiche, ni même un talisman, mais je suis un peu
de tout cela à la fois, car je représente le lien le plus pur entre le guérisseur et son patient...
Celui qui m’a imaginée, puis mise au point et enfin réalisée, a affiné cette technique pendant
une année puis une deuxième... Il a fait de nombreuses expériences avec moi. Il m’a, par
exemple, placée sous des aimants pour voir leurs effets sur une longue durée. Les résultats
1/7
La Petite Main
furent prometteurs. Mais si certains succès m’étaient imputables sans conteste, ces résultats ne
pouvaient pas vraiment être contrôlés puisqu’on ne saura jamais si les témoignages de
guérison étaient le produit de l’imagination du patient ou de véritables guérisons dues à ma
force magnétique. Alors il a décidé qu’en attendant de plus amples informations, je resterais le
timbre officiel de l’année, à glisser dans la carte d’adhérent de l’Association, et de poursuivre
l’expérience. On a commencé comme ça. Ainsi, depuis 1989, chaque année, en renouvelant
leur adhésion, les associés me reçoivent, telle qu’en moi-même, "Petite Main" verte
magnétisée. Et, au fil des ans, d’innombrables témoignages de mon efficacité ont afflué.
Ma confection.
Un artisan qualifié m’imprime d’abord avec grand soin sur du carton recyclé. Connaissant
l’usage que l’on fera de moi, il prend toutes les précautions pour effectuer son travail dans les
règles de l’art, avec le plus grand soin. Les personnes préposées à mon façonnage revêtent
des gants en latex. Lorsque je suis livrée à mon commanditaire en compagnie de mes petites
soeurs, il nous magnétise lui-même recto-verso, chacune à notre tour. Puis il ajoute, - mais je
ne sais si je dois vous confier ce secret, - un peu de salive sur le verso de mon effigie.
Aujourd’hui, avec les questions d’hygiène... cela semble peut-être imprudent de le dire, sinon
de le faire ! Lorsque le jour du renouvellement de la cotisation annuelle arrive, c’est lui-même
qui place les "Petites Mains" ainsi personnalisées dans l’encoche réservée à cet effet sur les
cartes d’adhérents, puis les met sous enveloppe. Chacun de ces gestes est personnalisé. A
chaque manipulation, il visualise son destinataire et lui consacre une pensée positive. Sur le
côté gauche de cette carte, l’adhérent inscrit à la main son nom et son adresse avant d’y coller
sa photo, tandis que le côté droit m’est réservé. C’est là que je serai de garde permanente, que
je veillerai jour et nuit. De ce fait, lorsqu’il referme sa carte d’adhérent, repliant un volet sur
l’autre, sa photo et son identité manuscrite reposent en permanence tout contre moi, la "Petite
Main" magnétisée.
Les besoins personnels.
"Petite Main" à tout faire, je ne suis donc pas une simple "vignette" pour carte d’adhérent. Je
suis une messagère active, une énergie au service de mon propriétaire. Un exemple concret :
l’adhérent me place d’abord dans le creux de sa main qui lui sert d’antenne. Puis il m’appose à
2/7
La Petite Main
l’endroit qu’il voudrait soulager, me laissant agir durant dix à quinze minutes. Autre exemple :
l’adhérent peut aussi aider sa famille ou ses amis en me promenant au-dessus de la partie du
corps à soulager, sans toucher le malade.
Pour rester efficace.
Je vous l’ai dit plus haut, je dois rester, en toutes circonstances, le lien le plus pur entre son
légitime propriétaire, (l’adhérent) et le guérisseur (président de l’association). Il faut éviter que je
sois manipulée par une tierce personne. C’est une précaution élémentaire que l’expérience
nous a dictée. C’est pourquoi, lorsque le titulaire veut soigner un proche en se servant de moi, il
doit éviter de me mettre en contact avec cette personne. Il me promène simplement au-dessus
d’elle à 5 ou 10 cm de distance. Je précise aussi, que si mon propriétaire est malade, fatigué,
sans énergie, il ne pourra m’utiliser pour guérir autrui. Qu’il recouvre d’abord la santé. Ensuite il
pourra soigner les autres...
Méthode de "magnétisme complémentaire". Grâce à cette énergie qui m’a été communiquée,
grâce à cette charge magnétique, mon propriétaire peut confectionner à son tour d’autres objets
magnétisés par mon intermédiaire. Il
peut magnétiser du coton, de l’eau, ou tout autre objet capable d’emmagasiner et de restituer
son énergie accumulée, selon ses besoins. Cette méthode peut paraître un peu simplette,
puérile, voire tout à fait incroyable ! Mais avant de la condamner, je demande simplement que
chacun l’essaie, essaie mon pouvoir. Cela ne vous coûtera rien de plus qu’un peu de temps, de
foi, de conviction. Alors essayez-moi, usez de moi sans abuser de moi.
Mon utilisation.
Coton magnétisé.
Magnétiser une bande de coton en la travaillant avec l’intention d’y fixer des idées positives de
guérison. Pour cela, effectuez durant quelques minutes des passes lentes et répétées
au-dessus du coton à magnétiser en me tenant dans votre main. En effectuant ce travail, vous
devez penser fortement à ce que vous faites, à ce que vous souhaitez obtenir, ou, si vous êtes
3/7
La Petite Main
croyant(e) : tout simplement prier. Si vous pensez à autre chose ou si vous êtes distrait(e), cela
ne marchera pas.
Si vous souhaitez soigner un enfant ayant contracté une grippe, vous placerez ce coton
magnétisé sur la poitrine du petit malade, à l’emplacement des bronches, et un autre, à la
même hauteur, dans son dos, tout en maintenant fermement les cotons à leur place, à même la
peau, par une bande velpeau. Le petit malade gardera le coton toute la nuit. Une maman
attentive peut ainsi redynamiser le coton tous les jours et le laisser toute la nuit sur le corps de
l’enfant, sans aucune déperdition d’énergie, jusqu’à la guérison. Lorsque la magnétisation est
effectuée par une personne étrangère à la famille, les résultats sont souvent plus probants
encore. Vous pouvez aussi appliquer du coton magnétisé sur n’importe quelle partie du corps,
un genou souffrant d’arthrose, par exemple. Ce type d’action se révèle efficace dans de
multiples domaines et peut être effectué pour soulager toutes sortes de maux.
Eau magnétisée
Pour magnétiser de l’eau, utilisez de préférence une casserole émaillée, ou un récipient en
verre. Vous y verserez de l’eau de source très pure. Puis vous me tiendrez dans la paume de
votre main en passant et repassant durant un quart d’heure environ mon effigie au-dessus du
récipient contenant l’eau de source, tout en gardant à l’esprit des pensées positives de guérison
et prononçant, si vous êtes croyant(e), des prières pour aider à la charge magnétique.
Cette eau magnétisée peut servir à faire des biberons. Elle favorise la digestion des bébés. Elle
peut aussi nettoyer une plaie, traiter un eczéma, etc., sans contre-indication. Elle peut servir de
collyre, pour réhydrater les yeux d’une personne qui manque de larmes. Évidemment ce
remède sera insuffisant pour soigner une cataracte ou un glaucome. Mais il existe des
affections des yeux ou de la peau, bénignes mais désagréables, qui trouveront leur solution par
une simple application locale d’eau magnétisée en compresse ou par un autre procédé. Cette
eau soignera également avec succès des enfants qui régurgitent leurs aliments... La
découverte d’applications nouvelles reste aux bons soins des guérisseurs en herbe. "Petite
Main" d’amour, servante diligente, je reste au service de mon maître, sans jamais rechigner à la
tâche, sans jamais me fatiguer... Qu’ajouter à cela ?
4/7
La Petite Main
Ma "Petite Main" à tout faire
Mon pouvoir ne se limite pas à la santé.Je puis aussi servir à rendre un courrier plus efficace.
Exemples de l’étendue de mon pouvoir : Vous adressez un courrier à une administration que
vous sollicitez en vue d’obtenir quelque chose de précis ; ou à votre percepteur pour lui
demander son indulgence, etc.... Vous souhaitez que le destinataire prenne ce courrier en
considération et le traite rapidement. Pour réussir cette opération, tenez-moi fermement dans le
creux de votre main, puis passez et repassez votre main au-dessus de votre lettre, en suivant
bien exactement les lignes que vous avez tracées à la main, en vous attardant sur le nom du
destinataire et sur votre signature, tout en fixant votre esprit, au plus profond de vous-même,
sur des pensées positives. En faisant cela, il faut que vous mobilisiez toute votre foi, votre
conviction, votre volonté de réussite. Si l’objet de votre demande est licite et loyal, eh bien, ça
marchera !
Précautions à prendre.
Première précaution, de bon sens, c’est de ne me confier à personne ; que nul autre que mon
maître à qui je reste fidèlement attachée, ne me touche. Qui veut me garder longtemps, doit me
conserver à l’abri de toute pollution. Il faut notamment éviter de me poser sur du marbre.
Pourquoi ? Eh bien je n’en sais rien. Mais je n’aime pas le marbre et le marbre ne m’aime pas.
Des personnes prétendent que lorsqu’elles posent leur petite main sur du marbre, la tablette de
marbre de leur table de nuit ou d’une cheminée par exemple, ils constatent une forte
déperdition d’énergie. Comme si quelque chose s’enfuyait... que la petite main devenait inactive
! C’est la raison pour laquelle celui qui m’a conçue, a soigneusement étudié le porte-carte
qui m’accueille. Il faut également éviter de me placer au contact de pièces de monnaie ou de
billets de banque, dans un portefeuille ou un porte-monnaie, par exemple, ou tout simplement
au fond d’une poche ou contre les vêtements d’une tierce personne. Pour rester efficace au
service de mon maître ou de ma maîtresse, je dois rester "chaste". Evitez aussi de me placer
au contact d’autres photos. Au risque de me répéter, je rappelle que je dois rester le lien le plus
pur entre mon détenteur et son émetteur. Lorsque mon propriétaire ne m’utilise pas, je dois
demeurer à l’abri dans le logement prévu pour moi dans la carte d’adhérent (photo n°1). Il est
vrai que de nombreux détenteurs me portent sur eux, les femmes dans leur soutiengorge...
d’autres en des endroits plus intimes encore. A chacun sa façon de procéder. Mais le plus
simple est de me laisser à l’emplacement prévu, dans la carte d’adhérent, à portée de la
main de son titulaire, toujours prête à le servir.
5/7
La Petite Main
Commentaire de Jean-Claude COLLARD.
Tout cela peut paraître surprenant à certaines personnes non initiées aux pratiques d’un
guérisseur traditionnel. Un esprit cartésien, esprit généralement limité à son horizon
scientifique, trouvera tout cela irrationnel et complètement farfelu. Si un physicien lit ces lignes,
il sera probablement sidéré de la naïveté de ces propos. Il se peut que ces expériences
répétées et réussies des milliers de fois aient une toute autre explication que celles que je
suggère. Peut-être ces gestes rituels correspondent-ils à "autre chose". Si ça se trouve, les
personnes qui effectuent avec succès ce procédé "magique" emploient tout simplement leur
propre magnétisme pour s’auto-guérir ou guérir leurs semblables. A dire vrai, j’ignore le secret
de la formule, même si j’essaie de comprendre, si j’étudie en permanence les tenants et les
aboutissants de la méthode. Sur le terrain, dans l’action, peu m’importe d’ignorer comment et
pourquoi cela fonctionne. Ce n’est pas l’essentiel. L’essentiel est que cela marche, que ces
gestes bizarres, curieux, venus du fond des âges soient efficaces. Qu’ils guérissent et aident
ceux qui souffrent dans leur corps ou dans leur âme. Ainsi, durant des millénaires, les mères
ont-elles instinctivement soigné les plaies ou les bobos de leurs bébés en les embrassant, les
léchant, les enduisant de leur salive. Une démarche totalement irrationnelle, jusqu’à ce que les
scientifiques, les chercheurs modernes découvrent que la salive contient un puissant
désinfectant naturel !
Résultat de mon travail
Tout ce que je vous dis ici est le résultat de plus de vingt ans de travail et d’observations
personnelles. Depuis que j’utilise cette "Petite Main" magnétisée, j’ai reçu de nombreux
témoignages et j’ai écouté les observations de mes adhérents. Au cours des dernières
décennies plusieurs "scandales" ont été dénoncés, ici et là, portant sur de lucratives initiatives
commerciales telle la fameuse "Bague de Ré" ou celle dite "des Atlantes" et autres variantes
reposant sur la vente de simples créations industrielles, sans "valeur ajoutée", sans "charge"
spirituelle si ce n’est peut-être un phénomène d’ondes de forme. Or, pour qu’un objet "magique"
ait une chance d’être efficace, il faut absolument qu’il y ait au départ un "contact physique" et
"volontaire" entre le guérisseur (l’opérateur) et l’objet chargé.
Cette "Petite Main" que j’envoie à chaque adhérent de l’Association Espérance 92 , est un objet
que j’ai touché, que j’ai palpé, auquel j’ai pensé fortement en le manipulant pour le charger de
mon énergie. Je ne saurais expliquer ce qui se passe dans ce "chargement". Est-ce un simple
6/7
La Petite Main
transfert d’énergie ou tout à fait autre chose ? Je ne le sais pas moi-même. Je précise très
sincèrement et en toute simplicité, qu’en "chargeant" cette petite main, je veux à chaque fois lui
communiquer ma pensée positive, ma volonté de bien faire, d’aider autrui. C’est ce don
mystérieux et inexpliqué que possède tout guérisseur véritable qui lui donne ce "pouvoir"
inaccessible à la science. Oui, j’ai reçu d’innombrables témoignages de réussite. Des
personnes dont la cause semblait perdue, des gens désespérés devant la tournure que prenait
une affaire en cours, leur procès, leur candidature à un poste souhaité ; des personnes ayant
pratiqué sincèrement, avec conviction cette méthode, m’ont dit avoir obtenu gain de cause dans
leurs démarches, les affaires qu’ils croyaient en rade ou enterrées. (Je vous renvoie à la page
153 de mon livre "Le Guérisseur de Châtillon" et vous conseille de pratiquer la "méthode du
cahier" avec Foi et Confiance. Comme pour les autres constats du pouvoir de cette "Petite
Main", je n’ai pas d’explication rationnelle à offrir. Peut-être qu’en effectuant de simples passes
à mains nues au-dessus d’une lettre, chacun de nous obtiendrait le même résultat. Peut-être
cette "Petite Main" représente-t-elle un simple support comme la boule de cristal pour une
voyante ?
Durée de l’efficacité de cette petite main
Le pouvoir de la "Petite Main" durera tant que personne d’autre que vous ne l’aura touchée.
Chaque fois qu’elle aura été manipulée par quelqu’un d’autre que vous, son énergie diminuera
d’intensité. Plus de gens auront palpé cette "Petite Main", moins elle sera efficace, jusqu’à ne
devenir qu’un simple bout de carton. Tant qu’elle restera "le lien le plus pur entre vous et celui
qui l’a chargée", son énergie, son magnétisme, son pouvoir resteront intacts.
L’usage de la "Petite Main" par les adhérents de l’Association, ainsi que ses applications
pratiques, demeurent du domaine de la recherche et de l’expérience spirituelle. L’explication du
phénomène viendra plus tard. Pourtant, nous constatons tous les jours que cette "Petite Main"
est un trésor pour celui et celle qui l’utilisent avec sincérité, en harmonie avec leur foi, leur
conviction, leur volonté de bien faire.
L’Association Espérance 92 est ouverte à tous, sans discrimination. Chacun de ses adhérents
peut parrainer une autre personne. L’adhérent ayant renouvelé son adhésion en acquittant sa
cotisation annuelle de 30 euros reçoit la nouvelle "Petite Main" verte portant le chiffre de
l’année. Rappelons que l’adhésion à l’association offre de nombreux autres avantages à ses
adhérents.
7/7