Le Centre fédéral fermé de Saint-Hubert

Commentaires

Transcription

Le Centre fédéral fermé de Saint-Hubert
1 - Aider le jeune à donner un sens à
son placement et à se responsabiliser
par rapport à ses actes délictueux, à
éprouver de l’empathie à l’égard des
victimes.
2 - Amener le jeune à mettre des mots
sur ses actes et ses émotions.
3 - Aider le jeune à se protéger
positivement dans un avenir à court et à
moyen terme, tout en le préparant à sa
réorientation.
4 - Permettre au jeune de découvrir
ou de redécouvrir ses compétences
sociales et les améliorer.
5 - Instaurer une relation individuelle
et ainsi recentrer le jeune sur lui-même
en le détachant du fonctionnement du
groupe.
6 - Apprendre à gérer les frustrations
imposées par la vie quotidienne et
développer une meilleure socialisation.
Pour mettre en oeuvre ces divers
objectifs,
l’équipe
éducative
est
composée de trois chefs de section et
d’éducateurs spécialisés, de formateurs
enseignants, de psychologues et
assistants sociaux ainsi que d’un
médecin psychiatre.
L’équipe de direction est composée d’un
directeur communautaire et des trois
attachés de direction, qui coordonnent
l’action pédagogique et la gestion des
ressources humaine au sein du Centre.
objectifs pédagogiques
Objectifs pédagogiques spécifiques
contact
Coordonnées
Centre Fermé pour Jeunes
Thier del Borne, 7
6870 Saint-Hubert
Tél : 061/23.14.00
Fax : 061/23.14.10
Courriel : [email protected]
www.aidealajeunesse.cfwb.be/index.
php?id=sthubert
Accès
De Bruxelles - Namur
E411- Sortie 25 Libramont - tourner à droite
N89 direction St-Hubert pendant 17Km ensuite à
droite au Centre de Détention.
De Liège
E25 - Sortie 50 - tourner à droite N89 vers La Roche
continuer N89 jusque St-Hubert, tourner à gauche au
Centre de Détention.
De Mons - Charleroi -Nivelles
E42 jusque Namur, prendre échangeur vers
E411- Sortie 25 Libramont - tourner à droite
N89 direction St-Hubert pendant 17Km ensuite à
droite au Centre de Détention.
notes
...............................................................................
...............................................................................
...............................................................................
...............................................................................
...............................................................................
...............................................................................
...............................................................................
...............................................................................
Editeur responsable :
Madame Liliane Baudart,
Directrice Générale de l’Aide à la Jeunesse,
Bld Léopold II, 44 - 1080 Bruxelles
C F J
Centre Fermé pour Jeunes
Saint-Hubert
présentation
Le fonctionnement du Centre Fermé
pour Jeunes est régi par un Protocole de
coopération conclu entre l’Etat fédéral
et la Communauté française.
Un Règlement d’Ordre Intérieur fixe
les modalités de séjour des jeunes au
sein du Centre. Le Projet pédagogique
de la communauté française organise la
prise en charge des jeunes et l’autorité
fédérale s’engage à en faciliter la mise
en oeuvre.
Ce Projet pédagogique s’inspire
très
largement
de
celui
du
Centre d’Everberg, même si des
aménagements organisationnels
ont été nécessaires en fonction
des contraintes d’infrastructure.
La prise en charge des jeunes a été
quelque peu réorientée dans le sens d’un
approfondissement des interventions
visant la responsabilisation du jeune,
la prise en compte des victimes, la
restauration du lien social.
cadre légal
Cadre légal et conditions de placement
Répartition des compétences
Les jeunes séjournent au Centre Fermé en
application de la loi du 1 mars 2002. En
application de l’art.3 de la loi, « L’accès au
Centre est limité aux garçons et est soumis au
conditions cumulatives suivantes, décrites de
la façon circonstanciés dans l’ordonnance du
juge :
1° la personne est âgée de plus de quatorze
ans au moment où le fait qualifié infraction a
été commis et il existe suffisamment d’indices
sérieux de sa culpabilité ;
2° le fait qualifié infraction pour lequel elle est
poursuivie est de nature, si elle était majeure,
à entraîner, au sens du Code pénal ou des lois
particulières, une peine de réclusion de cinq à
dix ans ou une peine plus lourde ;
3° il existe des circonstances impérieuses,
graves et exceptionnelles se rattachant aux
exigences de protection de la sécurité publique ;
4° l’admission, à titre de mesure provisoire, de
la personne dans un établissement approprié
prévu à l’article 37 de la loi du 8 avril 1965
relative à la protection de la jeunesse, y
compris dans une section d’éducation fermée,
conformément aux dispositions de l’article
52quater de la même loi, est, en raison du
manque de place, impossible. »
spécificités
Centre Fermé pour Jeunes
Saint-Hubert
Le Centre a une capacité de 50 places. La
Communauté française y dispose de 37
places.
L’encadrement pédagogique est réalisé par
une équipe pluridisciplinaire composée
de 80 personnes pour la Communauté
française.
L’autorité fédérale est compétente pour
tous les aspects liés à la sécurité interne
et externe du Centre, de même qu’à son
infrastructure. Cette autorité s’occupe
également de la section des dessaisis.
De plus, elle veille au transfert des jeunes de
même qu’au contrôle de la validité juridique
des décisions de placement.
Chaque directeur, communautaire ou
fédéral, se voit attribuer, outre la gestion de
son personnel, des compétences exclusives.
Les questions mixtes sont quant à elles
examinées par le Comité de Direction.
Cet organe qui réunit le directeur
communautaire et le directeur fédéral,
chapeaute le Centre et règle toutes les
questions, à l’unanimité des voix.
Le placement au Centre Fermé ne peut excéder
2 mois et 5 jours.
Les différents textes sont accessibles sur le site
de l’Aide à la Jeunesse, à l’adresse suivante :
www.aidealajeunesse.cfwb.be/index.
php?id=sthubert
Centre Fermé p our J eune s d e S aint- Huber t

Documents pareils