Richard Collin

Commentaires

Transcription

Richard Collin
Nextmodernity
Nextmodernity, est une société de conseil spécialisée dans l'accompagnement de la transformation digitale des
entreprises qui cherchent à innover et à améliorer leur efficacité collective et développer leur management,
processus et organisation dans le contexte de l’économie numérique. Depuis 10 ans, Nextmodernity travaille
sur les thématiques de la collaboration et du digital working, de la motivation et de l’engagement au travail, du
management, de l'innovation et du social learning. Forte de ses expertises et d’une R&D dynamique, l’équipe
de Nextmodernity, crée, développe et utilise des méthodes d’accompagnement du changement, des
applications et des outils innovants qui permettent de répondre concrètement aux challenges et aux besoins
de l’entreprise de demain. Les missions de Nextmodernity s’inscrivent à diverses étapes de la transformation
digitale telles que l’aide à la compréhension des enjeux auprès des parties prenantes, les diagnostics de
maturité digitale et d'usage, le design des plans d’actions et l’accompagnement de la mise en oeuvre de ces
transformations. Son expérience, sa capacité à innover et son agilité font d’elle une des sociétés leader sur son
marché. http://www.nextmodernity.com
Richard Collin
Président de Nextmodernity, Richard Collin est un praticien et expert qui accompagne et coache les
entreprises, les institutions, les territoires dans leur transformation digitale et leur évolution compétitive et
durable vers la société de la connaissance en réseau. Professeur à Grenoble Ecole de Management, directeur et
fondateur de son Institut de l’Entreprise 2.0, il a enseigné et conduit des recherches sur les enjeux de
l'entreprise de demain. Il a été Directeur général exécutif de Trivium, éditeur de logiciel leader de la gestion de
l'intelligence collective fondé avec Michel Authier, Michel Serres et Pierre Lévy et a fondé et dirigé le Neurope
Lab, European Research Centre for the Knowledge Age. Il a occupé différentes responsabilités de senior
management international dans des multinationales de la haute technologie. Conférencier et auteur de
nombreux articles, il est membre de la Commission Transformation numérique du MEDEF et siège au CA de
différentes organisations. Richard Collin, est français, diplômé ingénieur ESME, IAE Grenoble, DESS Sciences
sociales Paris- Sorbonne, INSEAD (IAMP), Fellow Western Behavioral Scientific Institute (UCLA-CA)
Déclaration d'intention (3000 signes)
Alors que mon histoire personnelle et celle de Nextmodernity se reflète dans une simple base line" Activateur
d'engagement", j'ai la volonté et la conviction de m'engager avec et pour la communauté de Cap Digital que j'ai
rejoint il y a cinq ans. Hacktivateur d'engagement même, dans un moment de transformation qui s'impose à
Cap Digital comme à toute organisation. Avec une ambition personnelle qui guide mes pratiques i.e. celle de la
coconstruction, du maker et de l'écoute permanente. Avec aussi la mise en pratique des principes d'un servant
leadership qui me sont chers, pour soutenir et faciliter l'adhésion, le changement, l'innovation l'évolution et la
transmission des expertises et expériences. Dans un récent article que j'écrivais qui reflète mes convictions
"Comment réussir à échouer sa transformation numérique", faisant ainsi référence à l'ouvrage de Paul
Watzlawick, fameux théoricien du constructivisme radical, membre fondateur de l'École de Palo Alto (tiens un
clin d'œil au temple parfois si éblouissant qu'il nous aveugle de la Silly-Clone Valley), je nous invitais à
comprendre et approfondir les recettes qui mènent infailliblement à l'échec. A savoir que pour réussir à
échouer, il suffit de trouver à chaque problème l'ultrasolution, c'est-à-dire "une solution qui se débarrasse non
seulement du problème, mais de tout le reste". Pour éviter ce piège fatal dans cette ère numérique qui est
d'abord celle de "l'air" numérique où nous respirons digital, je propose d'instiller des initiatives concrètes qui
renforcent une résilience collective, fédèrent et renforcent les acteurs du numérique à un moment où les
questions d'usages et d'adoption des technologies deviennent plus critiques que jamais. Cap Digital, incubateur
de partages, animateur d'un formidable patrimoine de talents, attracteur étrange d'innovations et de rêves
possibles, levier de création de valeurs et de business models et performance, doit aussi être aussi la matrice
d'une école de pensée et de pratiques, d'une culture nouvelle et de propositions "out of the box" qui irriguent,
anticipent, incarnent et fassent vivre des projets autant technologiques que sociétaux. Les technologies
numériques, technologies culturelles et du lien, imposent à Cap Digital d'être un acteur mondial
incontournable qui invente aussi la société de demain qui rassemble et partage. French Tech, French Touch,
French Thought. Quand logique d'influence, big data, blockchain, réputation, stratégie de marque, et toute la
panoplie du digital marketer cherche parfois à enfumer le client pour lui faire acheter les produits en le
bombardant en crossdevice, omnicanal et particulièrement sur ses réseaux sociaux où il ne demande rien à
personne, on voit bien que le manque de respect s'installe et agit parfois plus comme un désherbant qu'un
engrais sur ce terreau d'une culture digitale que nous avons tant de mal à rendre fertile. Ni gourou spécialiste
dans l'art de se gourer, ni rêveur naïf mais entrepreneur, cultivateur de confiance et cueilleur de compétences,
doté d'un sens du business allié à une vision claire construite à la lumière de mon parcours avec d'autres
comme pionnier de la société numérique, je peux apporter ma modeste contribution pour accompagner le
parcours des membres de Cap Digital. L'exemplarité absolue, permanente, concrète est exigeante. Notre défi
est d'éviter qu'à l'instar du chœur d'Aïda chantant "Marchons, Marchons" qui reste immobile sur la scène où il
se produit, nous bougions vite. Vous pouvez compter sur moi.

Documents pareils