NOTE D`INFORMATION A L`ATTENTION DES

Commentaires

Transcription

NOTE D`INFORMATION A L`ATTENTION DES
NOTE D’INFORMATION A L’ATTENTION DES CLIENTS DE BENE INOX
LES HAUSSES DE PRIX DES PRODUITS EN ACIER INOXYDABLE SE CONFIRMENT.
En 2013 ous ’avions pas augmenté nos tarifs, car nous avions pu absorber les hausses des coûts de
fabrication, de transport, de structure et de ai d’œuv e g âce à des coûts de matière première
très bas. Par contre, depuis un an, les cours sont remontés progressivement avec une accélération de
la hausse sur ces cinq derniers mois.
1. Hausse des matières premières
Depuis un an les cours du nickel sont en très forte hausse : +33% (14 800 $ la tonne en moyenne en
mai 2013 contre 19780 $ la tonne en mai 2014)
Cette hausse est due à 3 raisons conjoncturelles :
1. Le gouvernement Chinois, ui a t s auvaise p esse da s le do ai e de l’e vi o e e t, a
décidé de réduire la fabrication du nickel (selon la méthode du Nickel Pig Iron NPI) car cette
production est extrêmement polluante.
2. Depuis le 12 Janvier 2014, le gouvernement Indonésien interdit d’exporter du nickel sous
forme de minerai brut.
3. Si le conflit Russie/Ukraine co ti ue et s’a plifie, la pénurie de nickel commencera à devenir
importante car la Russie est le premier producteur et exportateur mondial de nickel.
Les cours des autres composants (chrome et molybdène) sont également à la hausse. La variation
depuis le 01/01/2014 est de + 20 %.
Une hausse des cours des extra-alliages était donc inévitable :
Pour le 304L (1.4307) le cours est passé de 1,15 à 1,55 en 6 mois soit + 35 %
Pour le 316L (1.4404) le cours est passé de 1,70 à 2,37 en 6 mois soit + 39 %
Graphique « Cours du Nickel entre août 2013 et mai 2014 »
Source : zonebourse.com
BENE INOX | Hausse des prix - Mai 2014
2. Hausse des prix des produits en acier inoxydable brut semi-finis ou
manufacturés
Avec une perspective de faible consommation, et devant la baisse des cours en 2013, les usines
avaient arrêté les investissements dans leurs capacit s de p oductio d’i ox.
La ep ise de la co so
atio d’i ox a t sup ieu e aux p visio s de c oissa ce g
ale, et
aujou d’hui les p oducteu s ui avaie t li it leu s capacit s o t du al à fai e face à la demande.
Par conséquent, avec des carnets de commandes pleins, les usines affichent une ferme volonté
d’appli ue les hausses.
Exemple des tubes :
Les niveaux de prix des tubes ont atteint leur niveau historique le plus bas fin 2013. Depuis janvier
2014, les prix ont augmenté de 25% pour les tubes « haute fréquence » et laser (tubes alimentaires
et corrosion) et de 12% pour les tubes TIG (tubes décoration). Les usi es o t aujou d’hui des ca ets
de commandes pleins pour les trois prochains mois à venir. Leur problème majeur se situe plus dans
le fait de trouver de la matière première pour fabriquer et honorer leurs commandes, que
d’aug e te leu carnet de commandes sous peine de ne pas pouvoir les honorer.
3. Rôle des stockistes-distributeurs
Les stockistes distributeurs tenus par des contraintes de gestion de plus en plus strictes, ont
tendance à réduire leurs stocks, et essayent de gérer leur activité en achat revente auprès des usines.
Aussi, nous risquons de connaitre des retards de livraison, voir des ruptures sur certains produits, ce
qui génère des tensions sur les prix.
BENE INOX | Hausse des prix - Mai 2014

Documents pareils