Grande Loge d`Ecosse et la Loge travaille sous le rite écossais. Les

Commentaires

Transcription

Grande Loge d`Ecosse et la Loge travaille sous le rite écossais. Les
Grande Loge d’Ecosse et la Loge travaille sous le rite écossais. Les membres ne sont
qu’Anglais, fonctionnaires ou hommes d’affaires, travaillant sur le territoire ottoman
de la Grande Syrie44.
Les Loges se multiplient, surtout sous le règne de 'Abdul Maj»d (1839-1861).
L’évolution de l’Ordre est à l’image de l’Empire ; il est sans frontières. Les Frères
peuvent circuler entre les Loges sans grandes appréhensions. Jam«l al D»n al Afgh«n»,
par exemple, appartenait à plusieurs Loges en même temps45. L’échange entre les
Loges syriennes, palestiniennes, libanaises et égyptiennes était naturel jusqu’à
l’indépendance des Etats et la délimitation de leurs frontières jusqu’à la seconde
guerre mondiale46.
Les seconds après les anglais à pratiquer l’activité maçonnique sont les
Français en Egypte. Celle-ci a été introduite lors de l’expédition de Bonaparte (17981802). La première Loge est nommée Memphis et a pour Grand Maître le général
Kléber47. N’y sont membres que des Européens. Après le départ des Français,
l’activité des Loges tombe en sommeil. Il faudra attendre la venue de Mu¯ammad ‘Al»
pour que les Loges reprennent leurs activités et recrutent leurs membres parmi les
natifs48. Les deux obédiences les plus prépondérantes sont françaises mais aussi
italiennes, grâce au commerce qu’entretient l’Italie avec l’Egypte. Selon Zayd«n, les
obédiences italiennes et françaises entretenaient de bonnes relations entre elles. Les
Loges anglo-saxonnes ne sont introduites au Caire et à Alexandrie qu’à partir des
années 1860.
C’est dans ces mêmes années qu’à Jérusalem, la Loge Palestine (Grande Loge
d’Ecosse) est née. Elle est de rite écossais et a pour Vénérable Maître le consul
44
Y«zij», Kamal, Abn«’ al armala f» thal«th»n qarnan, (Sons of the Widow, a Historical Survey of
Freemasonry), Brummana, 1985, p.89
45
Kudsi-Zadeh, Albert, A., “Afghani and Freemasonry in Egypt”, in Journal of the American Oriental
Society, vol. 92, No 1, Jan.-Mar., 1972, p.27
URL Stable: http://links.jstor.org/sici?sici=00030279%28197201%2F03%2992%3A1%3C25%3AAAFIE%3E2.0.CO%3B2-9
46
Le Grand Maître de la Loge Union des Peuples à Lataquié passe des mois dans la montagne
Libanaise et fréquente les Loges de la région, Lettre du 26 décembre 1871. BNF FM2 864 ; Aussi, dans
le même dossier de la Loge al Marj no.8 (GLDNY) se trouvent des documents se rapportant à la Loge
Carmel no 1085 à ®aifa (d’obédience Grand Loge d’Ecosse). L’emplacement de la Loge al Marj au
Sud rendait le contact aussi facile avec la Palestine qu’avec Beyrouth…
47
La présence des Franc-maçons Français en Egypte leur inspirera la création d’un nouveau rite
homonyme de la première Loge : le rite Memphis.
48
Le début de la Franc-maçonnerie en Egypte est traité dans Jirj» Zayd«n, T«r»kh al-m«s!niya al’«mm
munthu nash«³ih« il« h«zh« al yawum, Mu’allaf«t Jirj» Zayd«n, d«r al j»l, vol.1, pp.148-162 ; Qi³³»n»
®inayn, al bin«ya al ¯urra, taw«r»kh, das«t»r, qaw«n»n, rum!z, shur!¯, rus!m, taf«s»r, munaymuna,
Beyrouth, 1955, pp.72-81
34

Documents pareils