Sentier d`interprétation de la Font de Mai

Commentaires

Transcription

Sentier d`interprétation de la Font de Mai
les éditions nature
Sentier d’interprétation
Domaine de la Font de Mai
Rédaction : Nathalie Garnel, Philippe Deliau • Paysagistes : ALEP, Philippe Deliau,
Hélène Bensoam, Kater Farès • Illustrations : Françoise Bargin • Graphisme : Guy Bargin
• Naturaliste : François Macquart-moulin • Entreprises : espaces.exe aménagements
paysagers • Sylve creation menuiseries • Lettres et lumière signalétique • SNEF éclairage.
Ce document est imprimé à l’encre végétale, sur papier issu de forêts gérées durablement (norme FSC-PEFC).
LA FONT DE MAI
À Aubagne, la Font de Mai est un grand jardin. En haut, la ferme,
assise sur ses restanques. Autour, la colline avec comme point
de repère le sommet du Garlaban. Un sentier fait le tour de
ce jardin : un jardin utile, de production, un lieu cultivé pour
développer toutes les possibilités qu’offre la terre.
Tout ne serait pas là sans l’eau, précieuse, puisée
dans les puits, stockée dans les citernes. C’est la première halte
lorsque les pas s’arrêtent devant la ferme. La promenade nous
amène ensuite pour voir et comprendre ce que les sens ne
donnent pas à lire immédiatement : comment s’est formée
la montagne ? Pourquoi certaines herbes poussent-elles ici ?
Quellesétaient les cultures emblématiques du paysage ?
Pourquoi utilise-t-on une calade pour fouler les épis de blé ?
Quelle est donc cette ancienne excavation creusée dans la colline ?
Pour prolonger le rêve, le sentier se perd ensuite vers
les sommets. Au retour, la ferme nous attend pour mieux
apprécier la vie ancestrale des lieux. Ce parcours met en scène
ce que le site a fabriqué, les traces conservées au fil du temps
et les cultures actuelles. C’est une vitrine des savoir-faire
locaux, une expérience de visite qui, en associant composition
paysagère et usages, met en scène un véritable tableau vivant
et ouvre des perspectives pour demain.
3
4
l’économie de l’eau
« Demain peut-être, avant midi, à travers la roche
éventrée, nous verrons surgir l’eau des collines
cent fois plus précieus que l’or » Jean Giono
“Eici l’aigo ès d’or” (ici l’eau est d’or)
Chaleur et sécheresse l’été, pluies torrentielles pouvant s’abattre sur les
cultures en automne, sol rocailleux, que cette terre est dure pour celui qui la
cultive ! Ses habitants se sont adaptés, creusant des puits, organisant une économie de l’eau, récupérant “celle venue du ciel”… Mais sans source, ces efforts sont
vains, comme Jean de Florette, le bossu, père de Manon, l’apprend cruellement
à ses dépens.
Un savoir-faire : le réseau hydraulique
L’eau souterraine coule à la Font de Mai, la présence de trois puits sur le
domaine l’atteste mais suffisait-elle ? Pour alimenter ces sources naturelles,
un des puits servait à récupérer les eaux d’écoulement du fond de la vallée. Un
système ingénieux, typique des fermes provençales, recueillait et conservait
l’eau de pluie dans des citernes qui était ensuite transportée par un réseau
gravitaire jusqu’aux cultures.
L’irrigation par gravité, technique
traditionnelle qui consiste à utiliser
un canal à ciel ouvert, qui apporte
l’eau à tout un réseau de canaux
de plus en plus petits, lesquels
permettent de la distribuer dans de
nombreuses rigoles d’arrosage.
Et demain ? L’eau a rendez-vous
avec le soleil
Le système de récupération des eaux
de pluie sera remis en service et l’eau
potable de la ferme sera chauffée
grâce à des panneaux solaires. Ceux
qui nous précédaient faisaient – sans
utiliser le mot – du développement
durable. Aux générations à venir
de continuer, avec un avantage, les
techniques d’aujourd’hui ouvrent de
nouvelles perspectives.
Le saviez-vous ? Les restanques, ces murs en pierre
sèche, (les bancaou en provençal)
jouaient un rôle important dans
la maîtrise de l’eau. Elles augmentaient considérablement les surfaces cultivables, aplanissaient les
sols et permettaient de retenir la
terre lors des pluies torrentielles.
Il restait à favoriser l’écoulement
des eaux de pluie par un drain qui
rejoignait une citerne ou un puits.
5
6
l’élevage du ver à soie
Le mûrier : l’arbre d’or
Son histoire est à elle seule une légende car intimement liée à la culture
de la soie, dont longtemps les Chinois ont gardé jalousement le secret.
Introduit au milieu du XVIe siècle en
France, le Mûrier de Chine a inondé
la Provence. Champs entiers, bords
de route se couvrirent ainsi de l’arbre
d’or. Ses feuilles, très prisées du ver à
soie, commencent à pousser en mai,
les vers sont mis à éclore, c’est le
temps des magnanarelles.
À l’ombre de la terrasse
Arbre légendaire, séculaire, le mûrier s’est aussi imposé pour ses qualités
d’arbres à feuilles caduques. Planté fréquemment sur les terrasses des fermes
provençales pour l’ombre qu’il procure en été et les rayons du soleil qu’il
laisse passer en hiver.
Définition
Magnanerie (du mot provençal magnan,
ver à soie) est une pièce obscure où l’on
plaçait les cocons du ver à soie jusqu’à
leur éclosion. En Provence, on utilisait
souvent une chambre à coucher dont
les occupants allaient temporairement
dormir ailleurs.
Et demain : l’exploitation
du papillon
Le saviez-vous ?
Le ver à soie, chenille du papillon,
est d’une nature extrêmement
fragile et son élevage délicat.
Encore aujourd’hui, ses œufs sont
veillés par les sériciculteurs comme
des nouveaux-nés. À l’époque, beaucoup de Provençales couvaient
elles-mêmes les œufs ! Pour aider
à leur éclosion, elles les enveloppaient dans des petites poches de
toile qu’elles glissaient entre leurs
vêtements.
Si l’élevage des vers à soie était pratiqué
comme activité d’appoint dans les fermes
traditionnelles, il fut aussi une industrie florissante, employant des familles
entières qui en tiraient un tel profit que
chaque arbre était dépouillé tous les
ans jusqu’à sa dernière feuille. Surexploités, les mûriers finirent par s’affaiblir et la maladie du ver, la pébrine fit
péricliter cette culture. Aujourd’hui, les
principaux pays producteurs de soie
sont la Chine, l’Inde, le Brésil, l’Ouzbekistan et la Thaïlande. Il existe beaucoup d’espèces de papillons mais seuls
quelques-uns produisent de la soie de
qualité, comme le bombyx du mûrier
dont la soie est fine et légère.
7
8
L’oLiVeRaie
l’oliveraie
Un arbre éternel
Un arbre éternel
Historiquement, c’est autour de Marseille qu’ont été plantés les premiers
Historiquement,
c’est
de Marseille
qu’ont
été plantés
les premiers
oliviers,
sans doute
parautour
les fondateurs
de la ville,
les Phocéens.
Jusqu’au
milieu
oliviers, sans doute par les fondateurs de la ville, les Phocéens. Jusqu’au milieu
des années 1950, l’olivier est resté l’élément majeur des paysages du Midi.
des années 1950, l’olivier est resté l’élément majeur des paysages du Midi.
Adapté aux climats secs, affectionnant les pentes rocailleuses exposées au
Adapté aux climats secs, affectionnant les pentes rocailleuses exposées au
midi,
midi, ilil ne
ne craint
craint que
que les
les hivers
hivers un
un peu
peu trop
trop rigoureux.
rigoureux. L’oléiculture,
L’oléiculture, longtemps
longtemps
restée
restée en
en marge
marge de
de l’économie
l’économie agricole,
agricole, était
était une
une pratique
pratique essentiellement
essentiellement
familiale
liée àà la
la petite
petite propriété,
propriété, on
on fabriquait
fabriquait une
une huile
huile destinée
familiale ; ; liée
destinée àà
l’autoconsommation.
l’autoconsommation.
Le temps des olivades
olivades
Novembre
Novembre marque
marque généralement
généralement
début des
des olivades.
olivades. La
La cueillette
cueillette
le début
véritable fête dans
dans toute
toute la
la
était une véritable
Provence, un
un moment
moment de
de partage
partage
Provence,
et de
de complicité.
complicité. Son
Son ramassage
ramassage
et
n’exigeait pas d’outillage spécifique,
n’exigeait pas d’outillage spécifique,
sinon une échelle appelée chevalet et
sinon une échelle appelée chevalet et
un peigne qui servait à décrocher les
un
peigne
quibranche.
servait à décrocher les
olives
de leur
olives de leur branche.
Espèces d’olivier !
espèces d’olivier !
L’Aglandaou, Cayanne, Grossane et Salonenque, des variétés, originaires de la
Aglandaou,
et Salonenque,
des variétés
originaires
de la
Provence etCayanne,
présentesGrossane
sur la Font
de Mai, possèdent
la particularité
d’entrer
Provence
et présentes
la Font
de d’Apellation
Mai, possèdent
la particularité
d’entrer
dans la composition
desur
l’huile
d’olive
d’origine
contrôlée (AOC)
du
dans
la composition
de l’huile
d’Apellation
d’origine
contrôlée
Pays d’Aix,
un label signe
d’uned’olive
démarche
respectueuse
du nectar
vert. (AOC) du
Pays d’Aix, un label signe d’une démarche respectueuse du nectar vert.
Et demain : un gisement d’or vert
et
demain
un gisement
d’or les
vertannées 1990 par le fameux “régime créRemise
au :goût
du jour dans
tois”, affirmant
sesjour
bienfaits
surannées
la santé,
force.
Remise
au goût du
dans les
1990l’huile
par le d’olive
fameuxrevient
“régimeen
crétois”,
Son engouement
récent favorise
la remise
en culture
terrasses
abanaffirmant
ses bienfaits
sur la santé,
l’huile
d’olive de
revient
en force.
données.
Le département
des Bouches-du-Rhône
est aujourd’hui
premier
Son
engouement
récent favorise
la remise en culture
de terrassesleabandonproducteur
d’huile d’olive
pays qui est obligé
nées.
Le département
desd’un
Bouches-du-Rhône
est d’importer
aujourd’huimassivement
le premier
pour couvrir sa consommation. Il existe dans la région une centaine de
producteur d’huile d’olive d’un pays qui est obligé d’importer massivement
variétés d’oliviers (plus de 2 000 à travers le monde).
pour couvrir sa consommation. Il existe dans la région une centaine de
variétés d’oliviers (plus de 2000 à travers le monde).
saviez-vous ? ?
Le saviez-vous
Histoire
Histoire de
de goût
goût
Le
Le fruité
fruité vert
vert se
se caractérise
caractérise par des
arômes d’artichaut
d’artichaut cru, de pomme,
arômes
d’amande et
etd’herbe
d’herbefraîche.
fraîche.Le fruité
d’amande
Le fruité
noir estaux
associé
auxde
arômes
noir
est associé
arômes
sousde sous-bois,
truffe,etcacao
et chambois,
truffe, cacao
champignons.
pignons.
Le fruité
mûr fait
ressortir
Le
fruité mûr
fait ressortir
davantage
davantage les arômes de pomme et
les arômes de pomme et de fruits
de fruits rouges.
rouges.
9
9
10
10
la cueillette
Parcours de cueillette
Vigne plantée de pêchers, d’oliveraie mêlée et de figuiers, d’abricotiers,
d’amandiers, de néfliers ou de cerisiers… Jusqu’au début du XXe siècle,
la grande majorité des fermes provençales pratiquait les cultures mariées.
Céréales, vignes et oliviers pour les cultures fondamentales étaient couplés
avec les cultures dites d’appoint, verger et potager, destinées à la consommation personnelle, ou vendues sur le marché.
Au pays des tapeniers
La vallée de l’Huveaune a toujours été renommée pour ses fruits et de tout
temps Marseille s’y ravitaille. Certains fruitiers firent l’objet de cultures plus intensives. C’est le cas de la câpre, spécialité qui fit la fortune de Roquevaire dont
la production était exportée vers le marché parisien, la Russie, la Suède, le Danemark, la Prusse et l’Angleterre.
Définition
Le tapenier (tapenié en provençal) est
un arbuste rampant dont on cueille le
bouton avant sa floraison, la tapena,
la câpre. Tapeno a donné son nom a
une sauce, la tapenade, un mélange de
câpres, de pulpes d’olives noires et de
filets d’anchois, le tout soigneusement
pilé dans de l’huile d’olive.
Et demain : des arbres fruitiers
instructifs et roboratifs
La présence encore importante
d’arbres fruitiers sur le domaine et
leur bon état de santé constitue un
patrimoine biologique riche qui n’a
pas seulement un intérêt pédagogique… On retrouve les fruits sur les
étals des marchés locaux, en cagettes
ou en bocaux de confitures.
Le saviez-vous ? Des noms pareils !
On compte jusqu’à sept qualités
de câpres. Pour les différencier les
ouvrières les ont criblées de noms :
les “non pareilles” (les plus fines),
“surfines”, “capucines”, “capotes”,
“les fines”, “les mi-fines” et enfin les
“communes”, la septième grosseur.
Les plus petites sont les meilleures !
11
12
la
La garrigue
GaRRiGUe du
dU naturaliste
natURaLiSte
Un milieu…
milieu… aux
aux plantes
plantesutiles
utiles
En toute saison, mais surtout
surtout au printemps,
printemps, bergers,
bergers, femmes
femmes et
et enfants
enfants
parcouraient
parcouraient les
les terres
terres arides
aridesde
dela
la garrigue,
garrigue,de
degrands
grandssacs
sacsde
detoile
toileààla
la main,
main,
pour
récolter les
plantes sauvages.
sauvages. Sauge,
pour récolter
les plantes
Sauge, thym,
thym, romarin
romarin étaient
étaient ramassés
ramassés
pour
pour leurs
leurs vertus
vertus aromatiques
aromatiques et
et médicinales,
médicinales, le
le kermès
kermès et
et l’alaterne
l’alaterne pour
pour
la fabrication des teintures. Ils ne rentraient jamais sans quelques asperges
la fabrication des teintures. Ils ne rentraient jamais sans quelques asperges
sauvages ou champignons pour le repas… Autant de plantes utilisées fraîches,
sauvages ou champignons pour le repas… Autant de plantes utilisées fraîches,
séchées, ou encore transformées dont leur usage remonte à la nuit des temps,
séchées,
ousavoirs
encoresouvent
transformées
dont leur usage remonte à la nuit des temps,
grâce
à des
empiriques.
grâce à des savoirs souvent empiriques.
Définition
définition
Garrigue du mot celtique “gar” le rocher
Garrigue
du l’arbre
mot celtique
“gar” le
le rocher
ou
“garrus”
du rocher,
chêne
ou “garrus” l’arbre du rocher, le chêne
kermès.
kermès.
Une diversité extraordinaire
Une diversité
extraordinaire
Ouvrez
l’œil : La
garrigue du naturaliste
estl’œil
l’inventaire
des nombreuses
Ouvrez
: la garrigue
du naturaespèces
la propriéliste est retrouvées
l’inventaire sur
des nombreuses
té,
typiques
des massifs
espèces
retrouvées
sur la calcaires
propriéprovençaux,
particulier
du
té, typiques etdes enmassifs
calcaires
massif
du Garlaban,
vous pourrez
provençaux,
et en particulier
du
les rencontrer tout le long de votre
massif du Garlaban, vous pourrez
promenade. Un numéro vous renvoie à
les rencontrer tout le long de votre
la liste ci-après.
promenade. Un numéro vous renvoie à
la liste ci-après.
Le
Lesaviez-vous
saviez-vous? ?
La
estest
un milieu
rude rude
pour
Lagarrigue
garrigue
un milieu
ceux
vivent.
Conjugués
aux
pour qui
ceuxy qui
y vivent.
Conjugués
effets d’un climat extrême, d’un
aux effets d’un climat extrême,
sol dominé par la roche calcaire
d’un sol dominé par la roche
affleurante, la faune et flore y ont
calcairemille
affleurante,
et flore
inventé
astuces faune
pour survivre.
y ont inventé
pour
Animaux
cachésmille
sous astuces
les pierres
au
survivre.
les
plus
fort Animaux
de l’été, cachés
plantessous
petites
pierres
au plus
l’été, plantes
et
trapues
quifort
sedereplient
pour
réduire
transpiration,
racines
petites leur
et trapues
qui se replient
puissantes
et profondes,
organes
pour réduire
leur transpiration,
de
réserve
(bulbes et
et profondes,
rhizomes),
racines
puissantes
feuilles
souvent (bulbes
aromaorganescoriaces,
de réserve
tiques
constituent
ce
paysage
et rhizomes), feuilles coriaces,
emblématique.
souvent aromatiques constituent
ce paysage emblématique.
Chêne vert, Quercus ilex, seul combustible à disposition des populations
Chêne
Quercus
combustible
à disposition
populations
locales,
il vert,
fournissait
le ilex,
bois seul
de chauffe,
le bois
de feu, lesdes
fagots
pour la
locales, il Ses
fournissait
bois de
chauffe,
le bois de
feu, les
fagots
pour la
boulange.
fruits, lesleglands,
sont
une nourriture
de choix
pour
les animaux
boulange. Ses fruits, les glands, sont une nourriture de choix pour les animaux
sauvages.
sauvages.
Chêne kermès, Quercus coccifera, il abritait autrefois une cochenille
Chêne Kermés,
coccifera,
il abritait
autrefois
une une
cochenille
(le kermès)
dont les Quercus
œufs séchés
et traités
servaient
à fabriquer
teinte
(le kermès)
dont les œufs séchés et traités servaient à fabriquer une teinte
rouge
écarlate.
rouge écarlate.
chênes verts et kermès, Quercus ilex x coccifera, s’hybrident en produisant
etissus
Kermés,
Quercus ilexcroisée.
x coccifera, s’hybrident en produisant
desChênes
glands verts
fertiles
de pollinisation
des glands fertiles issus de pollinisation croisée.
Chêne blanc, Quercus pubescens, il pousse sur des sols plus frais et
Chênemais
blanc,
pubescens,
pousse
sur des
sols plus frais
et
humides,
fut Quercus
pratiquement
éliminéil des
paysages
méditerranéens
pour
humides,
mais aux
fut pratiquement
éliminé des paysages méditerranéens pour
laisser
sa place
cultures.
laisser sa place aux cultures.
1313
Pistachier lentisque,
entre
dans
la
Pistachier
lentisque, Pistacia
Pistacialentiscus,
lentiscus,sasarésine
résineodorante
odorante
entre
dans
composition
desdesdentifrices,
substances
la
composition
dentifrices,d’alcools,
d’alcools,dedeparfums
parfums et
et de substances
cosmétiques.
cosmétiques.
térébinthe, Pistacia
Pistacia terenbinthus,
terebinthus, sa
autrefois
Pistachier térébinthe,
sa gomme
gomme a été autrefois
l’essence de térébenthine,
térébenthine, très bon solvant des
distillée pour produire de l’essence
graisses, des
graisses,
des huiles
huileset
etdes
descires.
cires.
de Saporta,
Saporta,Pistacia
Pistacia XXSaportae,
Saportae, hybride
hybride du
du pistachier
pistachier térébinthe
térébinthe
Pistachier de
et lentisque, il fut découvert
découvertpar
parle
lecélèbre
célèbrebotaniste
botanisteGaston
Gastonde
deSaporta.
Saporta.
d’Alep,Pinus
Pinushalepensis,
halepensis, résineux
résineux le plus
plus répandu
répandu de Provence,
Provence, sa résine
Pin d’Alep,
était largement collectée
collectéepour
pourproduire
produirel’essence
l’essencede
detérébenthine.
térébenthine.
Rhamnus alaternus,
alaternus, ses
ses petites
petites baies
baies étaient
étaient collectées
collectées encore
Alaterne, Rhamnus
vertes pour en extraire
extraireune
uneteinture
teinturetextile
textilede
decouleur
couleurjaune.
jaune.
Arbutusunedo,
unedo,ses
sesbaies
baiesqui
quimûrissent
mûrissent
automne
sont
riches
Arbousier, Arbutus
enen
automne
sont
riches
en
vitamines
C. C.
Il est
typique
dede
la flore
méditerranéenne.
en
vitamine
Il est
typique
la flore
méditerranéenne.
Sorbier des oiseaux,
oiseaux, Sorbus
Sorbus aucuparia,
aucuparia, ses
ses belles
belles grappes
grappes de fruits
fruits jaunes
mouchetés de rouge étaient
étaientdistillées
distilléesen
eneau
eaude
devie.
vie.
Sumac des corroyeurs,
corroyeurs, Rhus
Rhus coriaria,
coriaria, ses
ses feuilles
feuilles riches
riches en
en tanins
tanins servaient
servaient
à tanner les cuirs
cuirs et
et àà produire
produiredes
desremèdes
remèdesastringents
astringentsetetantiseptiques.
antiseptiques.
Buplévre
Buplève ligneux,
ligneux, Bupleurum
Bupleurum fructicosum,
fruticosum, l’huile
l’huile essentielle
essentielle tirée
tirée
de ses
ses feuilles
feuilles est
est utilisée
utilisée comme
comme huile
huile de
de massage
massage pour
pour ses
ses propriétés
propriétés
relaxantes.
relaxantes.
Ciste cotonneux, Cistus
Cistus albidus,
albidus, ses
ses fruits
fruits libèrent quantité de petites
petites
graines qui,
qui, s’accumulant
s’accumulantsur
surlelesol,
sol,
germent
massivement
après
le passage
germent
massivement
après
le passage
des
des
incendies.
incendies.
Argelas, Ulex
Ulex europaeus,
europaeus, redoutable
redoutable genêt, ses petits
petits rameaux denses et
épineux,
rendent les
les garrigues
dans les régions fréquemment
épineux rendent
garrigues impénétrables
impénétrables dans
fréquemment
incendiées.
Romarin, Rosmarinus
Rosmarinus officinalis,
officinalis, plante bien connue, apparentée à la sauge,
au thym ou
ou àà la
lalavande,
lavande et
qui
partage
qui
partageavec
avecces
cesplantes
plantesdes
desvertus
vertus médicinales
médicinales
antiseptiques.
antiseptiques.
14
14
blanc, Osyris
Osyris alba,
alba, arbrisseau
arbrisseau parasite,
parasite, ses
Rouvet blanc,
ses racines
racines puisent
puisent de
de la
racines des plantes
plantes qui
qui l’environnent.
l’environnent. Les ramilles
ramilles servaient
sève dans les racines
fabriquer des
àà fabriquer
des balais
balais.
Asparagus acutifolius, réputée comme diurétique, ses
Asperge sauvage, Asparagus
jeunes tiges sorties
sortiesde
deterre
terreau
auprintemps
printempssont
sontmangées
mangéesen
enomelette.
omelette.
Stipe jonciforme, Stipa juncea, cette graminée
graminée resplendit
resplendit àà la
la fin du
printemps lorsqu’elle
lorsqu’elle déploie
déploieses
seslongues
longuesbarbes
barbesblanches.
blanches.
brûlante, Clematis
Clematis flammula,
flammula, cette
cette liane étend ses panaches
Clématite brûlante,
de fleurs blanches
blanches en
en été,
été, le
lesuc
sucde
deses
sestiges
tigesest
estreconnu
reconnuirritant
irritantetetvésicant.
vésicant.
Rue fétide, Ruta graveolens, a une l’odeur
odeur fétide
fétide lorsqu’on
lorsqu’on la
la froisse.
froisse, Ses
ses
gracieuses inflorescences
inflorescences provoquent
provoquent des
des lésions
lésions dermiques
dermiques qui démangent
et qui tardent à se cicatriser.
cicatriser.
Joubarde
Joubarbe àà grandes
grandes fleurs,
fleurs, Sempervivum
Sempervivum grandiflorum, ou herbe au
elle avait la réputation de
tonnerre, autrefois plantée
plantée sur les toits de chaume… Elle
conjurer la foudre. Le
Le suc
suc de
de ses
ses feuilles
feuillescalme
calmeles
lesbrûlures.
brûlures.
Figuier,
Figuier, Ficus
Ficus carica,
carica, la
la figue
figue n’est
n’est pas un fruit mais un réceptacle
réceptacle charnu
contient quantité
quantité de
de petits
petits fruits
fruits granuleux.
granuleux. La pollinisation
pollinisation est effectuée
qui contient
par une petite guêpe qui ne vit que dans l’aire du figuier. Le lait de la figue est
utilisé pour détruire
détruire les
les verrues.
verrues.
Globulaire, Globularia
Globularia alypum,
alypum, c’est
c’est un sous-arbrisseau.
sous-arbrisseau. Sa floraison
Globulaire,
floraison a lieu
l’hiver, d’un
d’un bleu
bleu lumineux
lumineuxààbleu
bleuviolet
violetpour
pourles
lesanthères.
anthères.
Mûrier à papier, Broussonetia
papyfera, cet
Broussonetia papyrifera,
cetarbre
arbre aa un
un bois
bois fragile
fragile et une
écorce gerçurée et rugueuse
rugueusequi
quiservait
servaitààfabriquer
fabriquerdu
dupapier
papiercalligraphique.
calligraphique.
Filaire,
Filaire, Phillyrea
Phillyrea angustifolia,
angustifolia, arbuste
arbuste très ramifié, persistant, son bois était
utilisé pour le chauffage
chauffagedes
desfours.
fours.
Genévrier cade, Juniperus oxycedrus, arbuste
arbuste caduque
caduque qui
qui fleurit
fleurit àà la fin
de l’hiver.
l’hiver, Il
il a une
une croissance
croissance très lente. De son
son bois,
bois, on
on extrait
extrait par distillation,
dans le four à cade, un
un gourdon
goudron utilisé
utilisépar
parles
lesvétérinaires.
vétérinaires.
Thym,
fleurit àà la
la fin de
Thym, Thymus
Thymus vulgaris,
vulgaris, cet
cet arbrisseau
arbrisseau à tiges ligneuses,
ligneuses fleurit
l’hiver. C’est une plante bien connue de la même famille que la sauge, le romalavande.
rin ou la lavande.
15
15
16
Le belvédère
beLVÉdèRe
le
Le
beLVÉdèRe
Le massif du Garlaban, un théâtre géologique
Le massif
massif du
du Garlaban,
Garlaban,un
unthéâtre
théâtregéologique
géologique
Ici, au milieu des collines, il y a plus de 87 millions d’années, coraux, éponges
Ici, au
des
il il
y ay cela
plus
87millions
millionsd’années,
d’années, coraux, éponges
Ici,
aumilieu
milieu
descollines,
collines,
a plus
dede
87
éponges
et algues
rouges
étaient légion.
La mer
chaude
recouvrait lacoraux,
Provence,
à une
et algues
algues rouges étaient
étaient légion. La
recouvrait la
à une
et
La mer
mer chaude
chaude
la Provence,
Provence,
une
époque oùrouges
les dinosaureslégion.
se diversifiaient
sur larecouvrait
planète. Pour
passer deàl’état
époque où les dinosaures se diversifiaient sur la planète. Pour passer de l’état
époque
oùàles
dinosaures
seémergée
diversifiaient
sur la planète.
Pour
passer
de
l’état
de
corail
une
montagne
des
eaux,
il
faudra
encore
pas
mal
de
de corail à une montagne émergée des eaux, il faudra encore pas mal de
de
coraild’années.
à une montagne émergée
des eaux,
illefaudra
encore
pas et
mal
de
millions
Nord
(le
Crétacé)
commillions
d’années. Lorsque
Lorsque l’Afrique
l’Afriquedérive
dérivevers
vers
le Nord
(le Crétacé)
et
millions
l’Afrique
dérive
vers
legéologiques
Nord
(le Crétacé)
et comprime lesd’années.
fonds
de Lorsque
la
provençale,
les les
couches
s’empilent,
se
comprime
les fonds
demer
la mer
provençale,
couches
géologiques
s’empilent,
prime
les fonds
de former
laformer
mer les
provençale,
les
couches
géologiques
chevauchent
pour
massifs
de
l’Étoile
se
chevauchent
pour
les
massifs
de
l’Étoileetetdu
duGarlaban.
Garlaban.s’empilent, se
chevauchent pour former les massifs de l’Étoile et du Garlaban.
massif àà protéger
protéger
Un massif
Un massif à protéger
Difficile encore
encore d’imaginer
d’imaginer qu’il
qu’il y
Difficile
Difficile
encore
qu’il y
a de cela
juste d’imaginer
quelques dizaines
a
de celale
dizaines
d’années,
massif
du Garlaban
abrid’années,
lejuste
massifquelques
tait
ayant
été
d’années,
le massif duforêt
Garlaban
tait une
une importante
importante
forêt
ayantabriété
victime
fois
un
siècle
d’incentait
unecinq
importante
forêt
ayant
été
victime
cinq
fois en
en un
siècle
d’incendies, le dernier
de 1997.
Seule
victime
cinq foisdatant
en un siècle
d’incendies, le dernier
datant
de 1997.
Seule
la
garrigue
règne
partout
où
le
feu
est
dies,
le dernier
datant
deoù
1997.
Seule
la garrigue
règne
partout
le feu
est
passé. Pour s’en protéger, des pistes
la
garrigue
règne
partout
où
le
feu
est
passé.
Pour
s’en
protéger,
des
pistes
de défense incendie parcourent le
passé.
Pour s’en
protéger,
des pistes
de défense
incendie
parcourent
le
massif.
de
défense incendie parcourent le
massif.
massif.
Le
saviez-vous ? Le saviez-vous
?
Garlaban est ?un massif mais c’est
Le saviez-vous
Le Garlaban est un massif mais c’est
aussi
le nom est
queun
porte
sonmais
plus haut
Le
Garlaban
massif
aussi
le nom
que porte
son plusàc’est
haut
sommet,
ce dôme
qui culmine
714
aussi
le
nom
que
porte
son
plusàhaut
sommet,
ce
dôme
qui
culmine
714
mètres d’altitude. Véritable petite
sommet,
ce la
dôme
qui
à 714
mètres d’altitude.
Véritable
petite
montagne,
neige
yculmine
est présente
mètres
d’altitude.
Véritable
petite
montagne,
la neige
y est présente
Lesl’Étoile
richesses
naturelles
de la
chaîne
quelques
jours
par an.
de
et du
Massif du
Garlaban
montagne,
la neige
Les
richesses
naturelles
de
la
chaîne
quelques jours
par an.y est présente
de l’Étoile
et du
massif du
Garlaban
méritent
une
attention
toute
partiquelquesque
jours
an.
de
l’Étoile
etévoquer
du massif
du
Garlaban
culière,
sans
lestoute
points
de vue magnifiques
lespar
nombreux
sentiers
méritent
une
attention
particuméritent
une
attention
toute
particude
randonnée
offrent
promeneurs.
C’est doncque
naturellement
quesentiers
10 000
lière,
sans
évoquer
les aux
points
de vue magnifiques
les nombreux
hectares
étéoffrent
désignés
“site
Natura
2000”,
dans
leque
cadre
la directive
eurolière,
sansont
évoquer
les aux
points
de
vue magnifiques
lesde
nombreux
sentiers
de randonnée
promeneurs.
C’est
donc
naturellement
que
10
000
péenne
de préservation
de
la
nature.
de
offrent
promeneurs.
C’est
doncde
naturellement
que 10 000
ha randonnée
ont été
désignés
siteaux
Natura
2000, dans
le cadre
la directive européenne
ha
été désignés
site
Natura 2000, dans le cadre de la directive européenne
de ont
préservation
de la
nature.
de préservation de la nature.
Et demain : pour qu’à petits pas…
etnature
demainreprenne
: pour qu’à
la
sespetits
droitspas…
et
demainreprenne
: pour qu’à
petits
pas…
la nature
ses
droits
Lesnature
richesses
naturelles
la chaîne
la
reprenne
ses de
droits
17
17
17
18
les apiers
Le miel, un nectar ancestral
Longtemps, le miel fut la principale source de sucre. Sirupeuse et douce au palais, cette friandise que l’on récolte pour satisfaire notre gourmandise, servait
aussi, dans l’antiquité, à se soigner, embellir la peau ou embaumer les corps.
Comme le lait, le miel n’a aucun besoin de transformation pour être apprécié.
Sa palette de saveurs et sa texture multiple est uniquement déterminée par
l’environnement végétal des abeilles butineuses.
Définition
Apier, ou apié en provençal (du latin apis, abeille)
définit un espace construit destiné à recevoir les
ruches.
Les murs d’abeilles
Totalement oubliés, on redécouvre, parfois tout
récemment, les apiés bâtis dans les murs. Ces remarquables ouvrages, construits en pierre sèche
dans notre région, prennent la forme d’alvéoles
où l’on nichait des ruches taillées dans un tronc
d’arbre évidé. Selon les vieux apiculteurs, les
hauts murs obligeaient les abeilles à gagner un
peu de hauteur dès leur envol et à s’orienter dès
le départ et au retour.
Et demain : la miellée de la Font de Mai
L’apiculteur de la Font de Mai est confiant : “La variété végétale” du site est
telle que l’on pourra obtenir jusqu’à trois récoltes différentes : un miel romarin,
léger et fin récolté début mai, une miellée garrigue, nuancée de tilleul et fruitée
(fin juin) et enfin un miel corsé, très noir provenant du butinage de la sève des
arbres fruitiers.
Le saviez-vous ? Et si les abeilles disparaissaient ?
Les abeilles sont fragiles, une colonie
entière peut disparaître en une nuit
et la multiplication des facteurs rend
les diagnostics difficiles. Présentes
partout sur terre, faciles à capturer,
leur capacité à collecter via le pollen et le nectar des doses infimes
de polluants en font de véritables
“sentinelles” bio-indicatrices de l’état
de l’environnement. Leur introduction
en milieu préservé comme sur la Font
de Mai est un bon signe.
L’abeille européenne, ici collectant
du pollen, participe ainsi à la pollinisation, indispensable à la survie
de 80 % des plantes à fleurs et à la
production de 35 % de la nourriture
des hommes.
19
20
le potager bio
Beaucoup moins rentable que le vin ou l’huile au XIXe siècle, les cultures
maraîchères n’ont pas l’importance de la culture fruitière. Entre les rangées
de vignes, (les oulières) alternent la culture des céréales avec les légumes oignons, ail ou encore légumineuses comme : haricots, fèves, pois, pois-chiches.
Un potager conservatoire
Soucieux de préserver le patrimoine végétal de notre région, et en partenariat
avec des associations locales, des variétés anciennes sont cultivées dans le potager bio : salades, cébettes, fèves, radis, tomates, courgettes, topinabours... avec
parfois des variétés aux nom imprononçable.
Les Amap font leur marché
La production locale est déjà
commercialisée sur les marchés
provençaux des villes et des villages
de la communauté et par le biais du
réseau des AMAP.
Le saviez- vous ? Aubagne est le siège mondial des
Amap. En France, le premier panier fut
distribué à Aubagne en février 2001.
Définition
Une Amap, (association pour le maintien de l’agriculture paysanne) est, en
France, un partenariat de proximité entre un groupe de consommateurs et
une ferme locale, basé sur un système de distribution de “paniers” composés
des produits de saison de la ferme. C’est un contrat solidaire, basé sur un
engagement financier des consommateurs, qui payent à l’avance la totalité de
leur consommation sur une période définie par le type de production et le lieu
géographique. Ce système fonctionne donc sur le principe de la confiance et
de la responsabilisation du consommateur.
Et demain : biodiversité et cultures alternatives
Relier utilement le passé et le présent, le potager bio de la Font de Mai se
veut être un exemple d’agriculture péri-urbaine. Axé sur la biodiversité et les
cultures alternatives, il pourra aider les agriculteurs comme les consommateurs dans leurs choix et leurs orientations.
21
22
22
la vigne
Un pays de vin
Introduite en Provence vers 600 av. J.-C. par les Phocéens, la vigne a couvert
de ses ceps la grande majorité des zones cultivées de la Font de Mai jusqu’au
milieu du XXe siècle. S’il ne reste aujourd’hui que peu de trace de sa culture, son
passé vinicole a laissé ses empreintes au sein du bâtiment de ferme.
Le vin de ferme
La présence d’imposantes cuves à vins pouvant contenir jusqu’à 20 000 litres
attestent de l’importance de cette activité. Rien d’étonnant à cela ! Pendant
les XVIIe et XVIIIe siècles, le commerce le plus rémunérateur à Aubagne fut celui
du vin. Nous ne savons pas si l’épidémie de Phylloxéra des années 1870-1880
a atteint la ferme. Cet insecte qui
se développa au niveau des racines
Le saviez-vous ? des souches de vigne causa la ruine
de très nombreux petits viticulteurs
de Garlaban à Malaga
dans la région.
À côté de la production du vin, le
raisin de table a occupé une grande
Et demain : les vignerons
place dans le canton avec la production de fruits secs. Les raisins secs
du Garlaban
garnissaient les tables en France et
Si la vigne enchante encore nos payen Europe sous l’appellation de “raisages, c’est grâce aux 380 petits vitisin de Malaga” (le cépage ayant été
culteurs, qui tels d’irréductibles Gaurapporté du royaume de Naples). à
lois, continuent sa culture. Répartis
Roquevaire, un raison de table était
sur 28 communes qui vont d’Aubagne
aussi séché : la “panse de Roquevaire”.
à Auriol, en passant par… Marseille,
leur raisin rejoint la coopérative des
“Vignerons du Garlaban” à La Destrousse, qui vinifie et commercialise la production. Chaque année, la coopérative récolte moisson de médailles dans les
différents concours qu’ils soient nationaux ou locaux. Un vin de caractère qui
vient d’un terroir emblématique et surtout de l’obstination des vignerons …
23
24
l’épuration biologique
« L’Homme est un roseau pensant »
Pascal
Filtres et roseaux
Les eaux d’égout des collectivités rurales doivent comme celles des villes être
épurées avant leur rejet dans le milieu naturel : ruisseaux, rivières, lacs. Les stations d’épuration classiques que l’on rencontre dans les villes, ont montré leurs
limites.
La roselière de Font de Mai : des roseaux, de l’eau qui coule… et c’est tout !
Les eaux usées gagnent la station. Les éléments les plus solides restent dans
le dégrilleur, sont ensuite décantés et transformés en gaz carbonique et
méthane. La partie des matières polluantes qui ne décante pas car trop légère
est consommée par des bactéries qui, pour respirer, ont besoin d’oxygène.
Cet oxygène est produit par les roseaux qui grâce au mouvement de leur tige
souple et solide évite le colmatage des boues. Les eaux poursuivent leur
percolation à travers les différentes
couches de filtres composés de
Le saviez-vous ? sable et de graviers fins. Les eaux
sortantes sont saines. Le principe
Les bactéries, ces minuscules
simple, inodore et discret a aussi
organismes, sont de redoutables
un intérêt économique solide : les
dépolluants. Ils agissent ainsi sur
boues restantes, en moindre quantité,
les nitrates et phosphores contene sont enlevées que tous les dix ans.
nus dans l’eau, voire sur certains
Excellent terreau, il sera épandu sur les
métaux lourds.
terrains agricoles.
Et demain : trois grands E
Eau, Écologie, Environnement, trois grands “E”
individuellement et collectivement, en posant
comment assainir écologiquement les énormes
rejetées dans la nature ? Déjà proverbiale, la
s’avère être un début de réponse.
qui s’adressent à nous,
une question cruciale :
quantités d’eaux usées
souplesse des roseaux
25
26
l’aire de battage
« …dix hommes de dix familles ont traîné ici leur blé
prisonnier, l’ont foulé sous les pieds des chevaux, l’ont
apuré dans le van du vent, ont broyé les graines entre les
pierres plates et sonores, ont changé le sens de la plante,
ont fait de sa chair une nourriture pour leur chair »
Jean Giono
La trilogie méditerranéenne
Cultures fondamentales directement issues de l’Antiquité latine, céréale,
vigne, olivier tenaient une place importante. Même les terres marginales de
la garrigue, aux sols peu favorables et aux rendements faibles, sont ensemencées avec le précieux grain pour produire la farine que l’on transformera en
miche de pain. Après les moissons, en juillet et août, commençait le dur travail
de séparation des grains de l’épi de blé. Cette activité qui soulevait beaucoup
de poussière, mêlée aux fortes chaleurs estivales, était pénible. C’est sur des espaces
planes, dallés de pierres, ou simples surfaces de terre que l’on dépiquait les céréales.
Définition :
Caladat, du provençal qui désigne des sols pavés de galets posés sur champs.
Un travail manuel et… animal
Au centre de l’aire circulaire était planté un poteau en bois sur lequel
était fixé un tourniquet qui favorisait le déplacement circulaire du cheval.
Les graines sur l’aire étaient ensuite ventilées, la paille brassée puis rassemblée
en meules et stockées dans les greniers.
Les aires de battage, dont on ne voit
aujourd’hui quasiment plus de traces
physiques, étaient aménagées aux
abords des villages. Les aires privées, plus petites, apparaissent au
XVIIIe siècle. La plupart des fermes
provençales, dont la Font de Mai,
possédaient aussi leur four à pain,
ce qui leur donnait une certaine
autonomie et permettait de gérer leur
propre produc tion céréalière.
Le saviez-vous ? Le vent tenait un rôle important
au moment du battage du blé.
La calade était exposée en fonction
du vent pour faciliter la séparation
du grain des restes de paille et des
poussières.
Et demain : complètement céréales ?
Orge, blé, seigle, maïs, riz… Les céréales sont en perte de vitesse dans la composition de nos menus depuis plus d’un siècle. Lors du raffinement, l’écorce riche
en nutriments (protéines, fibres, oligo-éléments, minéraux et vitamines) de la
céréale est retirée. Pour consommer des céréales plus riches en nutriments, préférez donc des céréales complètes.
27
28
leGaRLaban
garlabande
dePaGnoL
pagnol
Le
Les
Garlaban
Les quatre
quatre saisons du Garlaban
chaquesaison,
saison, le
leGarlaban
Garlabancompose
composeet
etsurprend.
surprend.Même
MêmesisiPagnol
Pagnoll’a
l’achanté
chanté
ÀÀ chaque
sous le soleil implacable
dudu
temps
quiqui
passe.
Parsous
implacablede
del’été,
l’été,il ilsait
saits’accommoder
s’accommoder
temps
passe.
fums subtils
sur sur
fondfond
d’abeilles
butinantes
au printemps,
parures
sobressobres
et maParfums
subtils
d’abeilles
butinantes
au printemps,
parures
jestueuses
en automne
ou hiver.
C’estC’est
un trône
sanssans
roi, sinon
celuicelui
qui qui
le paret
majestueuses
en automne
ou hiver.
un trône
roi, sinon
le
coure, le regarde
et l’apprécie.
parcourt,
le regarde
et l’apprécie.
Un jardin
jardin d’enfance
d’enfance
Un
C’est au creux des collines du Garlaban que Marcel Pagnol a passé toutes
C’est au creux des collines du Garlaban que Marcel Pagnol a passé toutes
ses vacances de jeunesse à parcourir les vallons. Elles furent une source
ses vacances de jeunesse à parcourir les vallons. Elles furent une source
intarissable d’inspiration dans lesquelles l’auteur n’a eu de cesse de plonger
intarissable
lesquelles
l’auteur n’a eu de cesse
plonger
sa plume. d’inspiration
Une œuvre dans
littéraire
et cinématographique
où de
s’expriment
sa
Une œuvrepour
littéraire
cinématographique
où s’expriment
son
sonplume.
émerveillement
cette et
nature
insolite, ce monde
de silence et
sa
émerveillement
pour
cette
nature
insolite,
ce
monde
de
silence
et
sa
croyance
croyance profonde en l’homme.
profonde en l’homme.
Un studio de cinéma
Un
studio de cinéma
Le Taoumé, la grotte de Manon, celle du Grosibou, la ferme d’Angèle, la bastide
Le
Taoumé,
la grotte
de Manon,
du Grosibou,
la ferme
la bastide
neuve,
le mas
de Massacan,
vingtcelle
kilomètres
de sentiers
sontd’Angèle,
à jamais colorés
par
les oeuvres
de de
l’enfant
du pays.
Découvrez
les de
plateaux
naturels
tournages
neuve,
le mas
Massacan,
vingt
kilomètres
sentiers
sont àdes
jamais
colodespar
films
Pagnol parmi
les fourrés
de térébinthes
chênes kermès.
rés
lesdeoeuvres
de l’enfant
du pays.
Découvrez et
lesdeplateaux
naturels des
tournages des films de Pagnol parmi les fourrés de térébinthes et de chênes
Et demain : porte d’entrée du massif du Garlaban
kermès.
Le Massif du Garlaban est un écrin dont les pierres précieuses sont polies par les
et
demain
: porte
d’entrée du massif du Garlaban
semelles
des
randonneurs…
Enmassif
visitesdulibres
ou commentées,
entrez
la Font
de Mai :
le polies
Rocherpar
de
Le
Garlaban
est un écrin dont
les par
pierres
précieuses
sont
becsemelles
cornu, ici
Plan de l’aigle, plus loin la grotte des Pestiférés, le Pas du
les
deslerandonneurs…
Loup,
les libres
Barresou
decommentées,
Saint-Esprit, partout
souffle
l’esprit
d’une
nature de
rebelle.
En
visites
entrez par
la Font
de Mai
: le Rocher
bec
Manonici
nelecherche
sa source,
vous
oui… des Pestiférés, le Pas du Loup, les
cornu,
Plan deplus
l’aigle,
plus loin
la grotte
Barres de Saint-Esprit, partout souffle l’esprit d’une nature rebelle. Manon ne
cherche plus sa source, vous oui…
29
29
30
30
La CaRRièRe
la carrière
L’homme a arraché les pierres du sol pour travailler la terre, a édifié des murs,
L’homme
a arraché
pierres du
pour travailler
la terre,
a édifié
des murs,
taillé
la matière
pourles
fabriquer
sessol
instruments
de travail…
Ceci
à la seule
force
taillé la matière pour fabriquer ses instruments de travail… Ceci à la seule force
de ses bras, avec les moyens rustiques issus de techniques millénaires. Pour
de ses bras, avec les moyens rustiques issus de techniques millénaires. Pour
répondre
vitaux, et
et assurer
assurerune
unevie
vieen
enautarcie
autarciequ’imposait
qu’imposaitl’isolel’isorépondre aux
aux besoins
besoins vitaux,
lement
ferme,
habitants
utilisé
ce qu’ils
avaient
la main
et
ment dede
la la
ferme,
sesses
habitants
ontont
utilisé
ce qu’ils
avaient
soussous
la main
et sous
sous
le
pied…
le pied…
Les
minérales
Les ressources
ressources minérales
du
Garlaban
du Garlaban
Dominé
servaient
Dominé par
parles
lescalcaires,
calcaires,qui
qui
servaient
àà lala production
production de
dechaux,
chaux,le lemassif
massif
recèle des
desressources
ressourcesminérales
minéralesqui
qui
recèle
ontont
longtemps été
étéexploitées
exploitéespar
par
l’homme.
longtemps
l’homme.
Le silex
silexpour
pourlalachasse,
chasse,lelecharbon
charbon
Le
etet
le le
bois pour
pourlelechauffage,
chauffage,lala
bauxite
pour
bois
bauxite
pour
la fabrication
fabricationde
del’aluminium
l’aluminiumetet
encore
la
encore
le gypse pour la fabrication du plâtre.
le gypse pour la fabrication du plâtre.
Une terre d’argile
Une terre d’argile
L’argile : modelée, cuite puis utilisée comme matériau pour réaliser les cuves
L’argile : modelée, cuite puis utilisée comme matériau pour réaliser les cuves
à vin, l’ancien pigeonnier... le travail de cette matière est indissociable de l’hisàtoire
vin,du
l’ancien
pigeonnier... le travail de cette matière est indissociable de
Pays d’Aubagne.
l’histoire du Pays d’Aubagne.
Lesaviez-vous
saviez-vous: :
Le
au début
due,
AÀ la fin
fin du
duXIX
XIXe esiècle
et auetdébut
du XX
e
20 %
la lapopulation
de
XX , 20de% de
populationactive
active de
la
dans
la
la ville
ville d’Aubagne
d’Aubagnetravaillait
travaillait
dans
filière
argile.
la filière
argile.
et
d’argile
Etdemain
demain ?? Un pays aux doigts d’argile
L’argile ne vient
vient plus
plus d’ici,
d’ici, on
on ne
ne coupe
coupe plus
plus comme
comme avant
avant les
lesforêts
forêts pour
pour assuassuL’argile
rer le
le fonctionnement
fonctionnement des
des fours,
fours, mais
mais des
des hommes
hommes et
et des
desfemmes
femmes continuent
continuent
rer
aujourd’hui de
perpétuer le
le travail
travail de
de la
la terre
terreen
enPays
Paysd’Aubagne.
d’Aubagne.Céramistes
Céramistes
aujourd’hui
de perpétuer
et santonniers,
santonniers, artistes
artistes ou
ouartisans,
artisans, ils
ilssont
sontune
une
cinquantainedede
passionnés
et
cinquantaine
passionnés
à
à faire la réputation de ce territoire en la matière.
faire la réputation de ce territoire en la matière.
31
31
informations
MationS
PRatiqUeSpratiques
dU
Site : du
inFoRMationS
PRatiqUeS
dUsite :
Site :
ACCUEIL
ont de
Mai FONT
aCCUeiL
FontDE
deMAI Mai
Ouvert
tous
lesles
mercredis,
samedis,
dimanches,
vacances
(zone
B) B)
les mercredis,
samedis,
dimanches,
vacances
scolaires
(zone B)scolaires
Ouvert
tous
mercredis,
samedis,
dimanches,
vacances
scolaires
(zone
etet
suivant
lele
planning
des
activités.
planning
des activités
suivant
planning
des
activités
Horaires
: :
Horaires
DeDe
novembre
àsamedi
mars :
samedi
et et
dimanche
(du(du
lundi
auau
dimanche
pendant
e à mars
: mercredi,
et
dimanche
(du lundi
au dimanche
pendant
novembre
à marsmercredi,
: mercredi,
samedi
dimanche
lundi
dimanche
pendant
vacances
la la
zone
9h30
12h30
et et
13h30
- 16h30
de lales
zone
B) 9h30de
- de
12h30
etB)
13h30
- -16h30
les
vacances
zone
B)
9h30
- 12h30
13h30
- 16h30
à juin
dede
septembre
à octobre :
mercredi,
samedi
etet
dimanche
(du
lundi
auau
et deD’avril
septembre
àetoctobre:
mercredi,
etmercredi,
dimanche
(du lundi
au
D’avril
à juin
et
septembre
à samedi
octobre:
samedi
dimanche
(du
lundi
dimanche
pendant
vacances
la la
zone
9h9h30
- 12h30
et 13h30
- 17h30
endant
les vacances
de lales
zone
B) 9h30de- de
12h30
etB)
13h30
- 17h30
dimanche
pendant
les
vacances
zone
B)
- 12h30
et 13h30
- 17h30
Juillet
etet
août :
tous
lesles
jours
8h30
12h30
etet
14h30
- 18h30
t : tous
les jours
8h30
- 12h30
et
14h30
- -18h30
Juillet
août
: tous
jours
8h30
- 12h30
14h30
- 18h30
Contact :
Contact :
Office du Tourisme Intercommunal du Pays d’Aubagne et de l’Étoile.
urisme Office
Intercommunal
du Intercommunal
Pays d’Aubagne du
et de
l’Étoile.
du Tourisme
Pays
d’Aubagne et de l’Étoile.
8, cours Barthélemy 13 400 Aubagne • Tél. : 04 42 03 49 98 • Fax : 04 42 03 83 62
hélemy8,13
400 Aubagne
• Tél.
04 42
03 49 98••Tél.
Fax: :04
0442
4203
0349
8398
62• Fax : 04 42 03 83 62
cours
Barthélemy
13: 400
Aubagne
Mail : [email protected] • Site : www.tourisme-paysdaubagne.fr
[email protected]
• Site : www.tourisme-paysdaubagne.fr
Mail : [email protected]
• Site : www.tourisme-paysdaubagne.fr
Comment
s’y
rendre
S’Y RendRe
CoMMent
S’Y
RendRe
Nous
vous
invitons
à utiliser
transports
en commun
comme
afin afin
vitons
à utiliser
les
transports
enles
commun
comme
alternative
à la alternative
voiture
afinà la voiture
Nous
vous
invitons
à utiliser
les
transports
en
commun
comme
alternative
à la voiture
dede
préserver
le le
site
de
laplaces
Font
de
Mai
(les
places
desont
stationnement
limitées
sursur
place).
le site
de
la Font de
Mai
(les
de
stationnement
limitées sur sont
place).
préserver
site
de
la
Font
de
Mai
(les
places
de
stationnement
sont
limitées
place).
bus
gratuit : it : Enen
bus
gratuit :
Ligne
1010
d’échanges
> la>au
Treille:
du: du
lundi
auau
samedi
e d’échanges
>pôle
lapôle
Treille
: du lundi
samedi
Ligne
d’échanges
la
Treille
lundi
samedi
réguliers
depuis
le le
pôle
d’échanges
- arrêt
Font
de de
MaiMai
uliersDéparts
depuis
le
pôle
d’échanges
d’Aubagne
- arrêtd’Aubagne
Font
de Mai
Départs
réguliers
depuis
pôle
d’échanges
d’Aubagne
- arrêt
Font
04
4242
0303
2424
2525
- www.bus-agglo.fr
ents Renseignements :
: 04
42 03 24 25 - www.bus-agglo.fr
Renseignements
: 04
- www.bus-agglo.fr
car :
Enen
car : gé auArrêt
carrefour
de laau
Carreirade
d’Allauch.Stationnement
des
cars Chemin des
dedes
Arrêt
aménagé
au
carrefour
Carreirade
d’Allauch.Stationnement
cars
Chemin
aménagé
carrefour
dede
la la
Carreirade
d’Allauch,
Stationnement
cars
Chemin
dede
s deslaservices
techniques
de la techniques
ville
d’Aubagne)
parking
du stade
Mesones.
la
Vallée
(près
des
services
techniques
la
ville
d’Aubagne)
parking
stade
Mesones.
Vallée
(près
des
services
dede
la ou
ville
d’Aubagne)
ouou
parking
dudu
stade
Mesones.
ANATOME - 2012 - Photos : J.-P. Vallorani - P. Mougeot - H. Bensoam - SIM - Impression : SEILPCA
LaLa
charte
visiteur dU ViSiteUR
: du
CHaRte
dU
ViSiteUR :
forêts
etet
nos
espaces
naturels
sont
unun
patrimoine
fragile
qu’il
faut
préserver.
nos Nos
espaces
naturels
sont
un patrimoine
fragile
qu’il
faut préserver.
Nos
forêts
nos
espaces
naturels
sont
patrimoine
fragile
qu’il
faut
préserver.
Agissez
enen
visiteur
responsable
et et
respectez
lesles
recommandations
suivantes :
siteur
responsable
et respectez
les recommandations
suivantes :
Agissez
visiteur
responsable
respectez
recommandations
suivantes :
- accéder
sur
lesles
lieux
transports
commun
enen
mode
doux
(vélo
ouou
à pied)
les lieux
en transports
en en
commun
ou enenmode
douxou
(vélo
oumode
à pied)
- accéder
sur
lieux
en
transports
en
commun
ou
doux
(vélo
à pied)
ne
pas
fumer,
pas
allumer
dede
feux
er, ne- pas
allumer
dene
feux
- ne
pas
fumer,
ne
pas
allumer
feux
- rester
sur
lesles
chemins
balisés
s chemins
balisés
- rester
sur
chemins
balisés
- respecter
tranquillité
des
résidents
et et
riverains
a tranquillité
deslarésidents
et riverains
- respecter
la
tranquillité
des
résidents
riverains
- respecter
la (ne
faune
la la
flore,
(ne
pas
cueillir
plantes,
…)…)
a faune
la flore,
pasetcueillir
fleurs,
plantes,
…)fleurs,
- et
respecter
la
faune
et
flore,
(ne
pas
cueillir
fleurs,
plantes,
- tenir
son
chien
enen
laisse
ien en
-laisse
tenir
son
chien
laisse
- ne
pas
souiller
sources
ouou
lesles
puits
ller les
ou lesles
puits
-sources
ne
pas
souiller
les
sources
puits
- ne
pas
jeter
dede
pierres
de pierres
- ne
pas
jeter
pierres
- ne
pas
dede
papiers
etet
détritus,
mais
récupérer
soigneusement
sesses
déchets.
de papiers
etjeter
détritus,
mais récupérer
soigneusement
ses
déchets.
- ne
pas
jeter
papiers
détritus,
mais
récupérer
soigneusement
déchets.
attention
enen
période
estivale :
n en PÉRiode
eStiVaLe
:
attention
PÉRiode
eStiVaLe :
er
L’accès
aux
espaces
naturels,
soumis
à l’arrêté
préfectoral
est
au au
spaces
naturels
est
soumis
à l’arrêté
préfectoral
est
réglementé
duréglementé
1est
juin
au du 1er
L’accès
aux
espaces
naturels
est
soumis
à l’arrêté
préfectoral
réglementé
dujuin
1er juin
3030
septembre.
Pour
connaître
lesles
conditions
d’accès,
vous
pouvez
appeler
e. Pour
connaître
les
conditions
d’accès,
vous pouvez
appeler
le
0811
20
13
13 le 0811 20 13 13
septembre.
Pour
connaître
conditions
d’accès,
vous
pouvez
appeler
le 0811 20 13 13
(coût
d’un
appel
local)
ouou
consulter
le site
le site
suivant
www.bouches-du-rhone.pref.gouv.fr
ppel local)
ou
consulter
le site
suivant
www.bouches-du-rhone.pref.gouv.fr.
(coût
d’un
appel
local)
consulter
le site
suivant
www.bouches-du-rhone.pref.gouv.fr.
Les
prévisions
météorologiques
vous
sont
communiquées
parpar
l’Office
de de
tourisme
ns météorologiques
vous
sont communiquées
par
l’Office de Tourisme
Les
prévisions
météorologiques
vous
sont
communiquées
l’Office
Tourisme
la la
veille
pour
le
lendemain
dès
17h30
04 42 03 49 98.
nal laintercommunal
veille
pour le lendemain
dès
17h30
au 04 42
03
4917h30
98.auau
Intercommunal
veille
pour
le
lendemain
dès
04 42 03 49 98.
structure engagée
dans une démarche
de tourisme durable
et solidaire
ANATOME - 2012 - Photos : J-P.Vallorani - P. Mougeot - H. Bensoam - SIM - Impression : SEILPCA
ANATOME - 2012 - Photos : J.-P. Vallorani - P. Mougeot - H. Bensoam - SIM - Impression : SEILPCA
bUVette
Unespace
eSPaCe
bUVette
un
buvette
roposant
des
boissons
et de
la
restauration
est ouvertrapide
aux
visiteurs
Cet
espace
proposant
des
boissons
de
restauration
rapide
ouvert
visiteurs
Cet
espace
proposant
des
boissons
et et
derapide
la la
restauration
estest
ouvert
auxaux
visiteurs
credis,
week-ends
et vacances
scolaires.
Pour lascolaires.
période
estivale,
lapériode
buvette
tous
mercredis,
week-ends
vacances
scolaires.
Pour
la
estivale,
la buvette
tous
lesles
mercredis,
week-ends
etet
vacances
Pour
la période
estivale,
la buvette
es jours
d’animations.
est
ouverte
jours
d’animations.
est
ouverte
lesles
jours
d’animation.