prologue BOMF - Fmp Sentaa

Commentaires

Transcription

prologue BOMF - Fmp Sentaa
Full Metal Panic – Burning One Man Force – Prologue
Full Metal Panic – Burning One Man Force – Prologue
Prologue
Si on n'y fait pas attention, et qu'on laisse son esprit s'embrumer, il est
possible que le monde autour de soi, le monde que l'on connaît, cesse d'exister.
À partir de là, tout devient vague et flou.
Les endroits et le temps.
Soi-même, de même que les autres.
Je ne veux pas mourir sans rien savoir !
Une fille portant des lunettes de mouche protesta bruyamment, des
larmes plein les yeux.
Des explosifs de type C4 étaient enroulés autour de sa poitrine. Une
bombe seize circuits. S'il coupait le mauvais fil, la bombe exploserait
instantanément avec une force mortelle. Une fille innocente serait soufflée sur
le coup. Ne laissant de son corps rien de plus qu'un tas de chair et de sang étalés
sur le sol.
Tout s'enroula en spirale dans le noir.
À l'intérieur de l'étroit cockpit, une multitude d'informations continuaient
de noircir l'écran de contrôle.
< En cours de chargement. Allumage de tous les composants. Unité de
contrôle des fuselages. Unité de diagnostique des fuselages. Unité de perception
passive. Unité de données stratégiques. Unité de contrôle des armes à feu.
Equilibreur principal. Démarrage terminé. Le lien CCU… >
1
Full Metal Panic – Burning One Man Force – Prologue
L'unité de refroidissement du générateur émettait un ronron sourd qui
devenait de plus en plus fort. Il ajusta sa main sur la manette légèrement
vibrante, la position de la détente confirmée. La liste de vérifications fut
abrégée. L'ennemi avança immédiatement vers lui.
Tout s'enroula en spirale dans le noir.
Cette fille, qui avait toujours ce regard fort, arrêta sa main alors qu'elle
lui coupait les cheveux. Silencieusement, elle le regarda dans les yeux et hésita.
Dis, pourquoi on ne s’embrasse pas ?
Il n'y avait pas de raison de refuser. Il commençait sa réponse quand elle
posa le rasoir sur sa gorge.
Tu veux me voir morte, n'est-ce pas ? Mais ce n'est pas possible.
Les yeux pleins de mépris, sa main bougea. La lame aiguisée s'enfonça dans
la peau, puis dans la trachée et coupa sa jugulaire. Il ne put même pas crier son
nom. Le seul son qu'il arrivait à faire était un étrange borborygme humide.
Tout s'enroula en spirale dans le noir.
L'avion de tourisme s'écrasa dans un monde d'eau.
C'est froid. Froid. Froid.
Sa mère adorée ne le réchauffait plus. Malgré l'obscurité qui l'entourait,
pas une fois il ne bougea. Seuls deux mots à peine murmurés résonnaient à ses
oreilles.
Vie. Lutte.
2
Full Metal Panic – Burning One Man Force – Prologue
L'aide n'arriva jamais. La glace se fendit. La carcasse de l'avion, dans
lequel il se trouvait, s'enfonça un peu plus dans la mer gelée. Il ne sentait plus
rien. C'était peut-être la fin parfaite.
Tout s'enroula en spirale dans le noir.
Le ciel était dégagé et il faisait beau. Quelque part, dans une cour
encerclée de fenêtres et pleine de gens, une fille qu'il ne connaissait pas, seule,
raide comme un piquet apparut devant lui.
Sa tête était baissée. Elle pleurait.
Idiot.
Pars, murmura-t-elle. Tout le monde le regardait et ricanait, se moquant
de lui ou l'insultant.
Et ensuite…
Lumière.
Une lumière brûlante lui piqua les yeux et lentement il reprit conscience.
Comme quand il était blessé, son esprit embrumé appela le soldat au fond
de lui et il commença à s'interroger.
« Où suis-je ? »
Sous le lit. Le soleil brillait de l'autre coté la fenêtre et passait à travers
ses paupières clauses. Un lit dans un motel bon marché. Un motel bon marché, un
motel dans une ville appelé Namsak. Une ville située dans un petit coin du sud-est
de l'Asie.
« Qui suis-je ? »
3
Full Metal Panic – Burning One Man Force – Prologue
Je suis Sagara Sosuke. Kashim. Sosky Seagel. Sergent. Uruz 7. On lui avait
donné plusieurs noms.
« Maintenant ? »
C'est déjà le matin. Il est probablement autour de sept heures.
Apparemment, il avait tellement gambergé la nuit dernière que la fatigue
avait fini par avoir raison de lui. Il avait dû dormir, au mieux, six heures.
« Comment suis-je arrivé ici ? »
De faux passeports ont été préparés. Plusieurs vols indirects ont été pris
de même que la route terrestre.
Cette région a quelques pistes, mais rien de bien important.
« Alors, pourquoi suis-je ici ? »
Il en avait été décidé ainsi.
L'ennemi devrait être traqué.
Suite dans le prochain chapitre…
4
Full Metal Panic – Burning One Man Force – Prologue
N’hésitez pas à venir visiter notre fan-site et rejoindre notre petite
communauté en venant discuter avec nous sur le forum.
http://fmpsentaa.free.fr
http://fmpsentaa.free.fr/Forum

Documents pareils