Thierry KLUTZ – Newsletter

Commentaires

Transcription

Thierry KLUTZ – Newsletter
Thierry KLUTZ – Newsletter
Finale du Championnat de Belgique à Hautrage (25/10/2009)
Ce week-end se déroulait à Hautrage la dernière manche du Championnat de Belgique
d’enduro. Une épreuve particulière car elle se terminait comme à l’accoutumée par un
motocross tracé près du parc fermé.
Il s’agissait également d’une course importante pour moi car elle allait être déterminante
dans l’obtention du titre de Champion de Belgique scratch et pour le titre de ma catégorie
alors même que certain estimait que le titre était déjà joué en ma faveur. Je tenais à m’en
assurer en terminant dans les cinq premières places de l’épreuve (le championnat se
jouant sur tous les résultats de l’année auxquels on enlève le moins bon des résultats, je
ne voulais pas prendre de risque en me
prétendant
Champion
sans
l’être
officiellement).
Je n’étais pas du tout serein pour cette
journée. En effet, l’organisation de l’enduro
d’Esneux dans lequel je m’étais énormément
impliqué fin septembre, les six jours d’enduro
au Portugal auxquels j’ai participé il y a 2
semaines mais surtout une dernière semaine
grippé m’ont complètement épuisé à un tel
point que je ne savais pas si je trouverais
suffisamment de force et d’énergie pour
arriver au bout de cette journée.
Les organisateurs nous avaient concoctés
une nouvelle spéciale très sinueuse dans les
bois longeant l’autoroute et avaient également
apporté des difficultés techniques dans la
spéciale cross près du parc fermé. Ils ont
donc tenu compte du souhait des pilotes qui
consistait à rendre l’enduro d’Hautrage moins
typé « cross » et plus « enduro ». Toutes mes
félicitations pour le travail effectué. En tant
que pilote mais surtout en tant que
représentant des pilotes, je suis très heureux que les organisateurs aient pris en
considération nos désirs et que des efforts aient été consentis afin de nous donner
satisfaction.
Place à la course … Après quelques 20 minutes de liaison, nous nous retrouvons dans la
première spéciale. La SP1 est une spéciale très sinueuse tracée dans les bois. J’ouvre la
spéciale et alors que j’attaque pour faire un temps, je me rends compte à quel point cette
spéciale est sinueuse et demande énormément d’énergie pour se faufiler entre les arbres
qui délimitent le tracé. Je me rends également compte à quel point je suis fébrile sur la
moto. Je parviens néanmoins à décrocher le 5ème temps au scratch à 3sec du premier
Kevin Gauniaux.
Une bonne heure de liaison
plus tard, nous arrivons à la
spéciale proche du parc
fermé. Une spéciale bien
plus longue et qui se
termine, comme je l’ai
expliqué plus haut, par des
difficultés artificielles. Après
une
chute
dans
les
difficultés en question où je
perds près de 10 secondes,
je sors avec le 5ème temps
scratch, à 11 secondes du
premier
pilote,
Cédric
Cremer. Un bon temps si
l’on tiens compte de ma
chute … cependant il n’y a pas de quoi se réjouir car c’est bien de fatigue que je tombe.
J’ai un manque cruel d’énergie et de force nécessaire pour lutter contre le poids de la
moto quand je commets une erreur, et pourtant la journée ne fait que de commencer …
Au second tour, je prends la seconde place à la SP1 et la 4ème à la SP2. Je suis alors à
la quatrième place au scratch, à 11sec du leader, Patrick Caps.
Au troisième et dernier tour avant le cross final, je continue à m’accrocher. Je prends la
quatrième place à la SP1. Il reste alors une spéciale. Sachant que je n’aurai pas la force
physique de rivaliser avec les autres pilotes lors du cross final, je donne le maximum afin
d’espérer décrocher un scratch sur au moins une spéciale de la journée. Je sors avec le
second temps en 5min 09sec à 2sec de Patrick Caps. Un dernier effort avant le cross
final afin de m’assurer que si le physique manque, la vitesse elle, est toujours bien là.
Reste alors le cross final. Etape que je redoute car 5 tours de piste
sont prévus, c'est-à-dire environ 25 minutes. Quand vu mon état
physique on sait qu’un seul tour est déjà difficile à accomplir, on ne
peut que craindre d’en faire 5 !
A partir de ce moment là, la seule chose que j’avais en tête, c’était
de terminer pour obtenir le titre mais je ne cache pas que cette
décision était difficile à accepter. La condition physique ayant
toujours été un de mes points forts, se résigner à se battre suite à
la fatigue est frustrant.
Au baissé de drapeau je pars relativement bien et je me retrouve
en quatrième position. Je sais que la vitesse de pointe peut me
permettre de venir me battre avec Patrick Caps qui est parti en
tête, mais après deux erreurs commises pour passer en troisième
position, je renonce à attaquer. Je vois comme interminable le
temps qui me sépare du drapeau à damier. Je roule à 60% pour m’économiser et arriver
au bout, malgré cela, je chute à trois reprises et je cale le moteur dans le dernier tour …
Je passe le drapeau à damier en quatrième position après avoir profité de l’abandon de
Cédric Melotte et de Jérome Martiny, mais bien loin du vainqueur, Patrick Caps.
Je suis épuisé mais soulagé. Pour la deuxième année consécutive, je remporte le titre de
Champion de Belgique dans ma catégorie et au Scratch, le but ultime de ma saison !
C’est également la seconde année de suite que je parviens à atteindre mon objectif.
Maintenant encore bien plus que lors de chacune de mes courses, je tiens à remercier
tous mes partenaires et mon assistance.
Husqvarna : ma 450 cc 4 temps TE a été tout au long de la saison la moto pour atteindre
le titre sans jamais avoir de problèmes mécaniques.
Vangenechten :le concessionnaire Husqvarna de Geel.
WDS : les suspensions à air qui de part leurs performances et leurs fiabilités ont été un
atout majeur tout au long de la saison.
BPM : silencieux et échappements cross et enduro
Bridgestone : pneus et mousses.
Kenny : équipements et casques.
Gaerne : bottes.
Motana : lunettes smith, huile motul, chaine, plaquettes de frein Carbone Lorraine.
fdavid.be : LE photographe du championnat d’enduro.
MXM : le site internet 100% tout terrain.
Je vais sans doute encore participer à une ou l’autre épreuve cette année, mais sans
objectifs particulier, juste pour le plaisir …
Par ailleurs à l’heure actuelle, je ne sais pas encore exactement de quoi sera fait mon
avenir sportif mais je ne manquerai pas de vous tenir informé au plus vite.
A très bientôt,
Classement final scratch Inter :
1. T Klutz, 2. K Gauniaux, 3. …
Classement final du Championnat E2 :
1. T Klutz, 2. K Gauniaux, 3. …
photos : www.fdavid.be

Documents pareils