Lorsque l`âme sera retirée et la personne interrogée

Commentaires

Transcription

Lorsque l`âme sera retirée et la personne interrogée
ِ ‫سم‬
ِ ِ‫ب‬
‫الرِحيم‬
َّ ‫الرحمـ ِن‬
َّ ‫اهلل‬
Bismi l-Lahi r-Rahmani r-Rahim
ِ ‫الس ال َح ل يِّب ِم َح ل َّم ٍدم ر ِو‬
ِ ‫الل ُد‬
‫اهلل‬
َّ ‫الل لَح ِمين‬
‫الل الُد َّ ُد‬
‫مم هلل َحر ِّب َح‬
‫َح ُد َح َح ُد‬
‫َح‬
Louanges à Allah Seigneur des mondes,
que Allah honore et élève davantage en degrés
notre maître Mouhammad et qu'Il préserve.
sa communauté de ce que le Prophète craint pour elle
Khoutbah n°706
Le vendredi 05 avril 2013, correspondant au 24 Joumada l-‘Oula 1434 de l’Hégire
Lorsque l’âme sera retirée et la personne
interrogée par les deux anges Mounkar et Nakir
Mes frères de foi,
La louange est à Allah. Que davantage d’honneur et d'élévation en degrés soient accordés au
Prophète de Allah.
Louanges à Allah, Celui Qui est Unique, Celui Qui n'a besoin de rien, Qui n'est pas
engendré, Qui n'engendre pas et Qui n'a nul équivalent. Je loue Allah ta^ala et je L'implore de
me guider sur le chemin de droiture. Je recherche Son pardon et je me repens à Lui. Je
recherche la préservation de Allah contre le mal de mon âme et de mes mauvais actes. Le bienguidé est celui que Allah guide, et nul ne peut guider celui qu'Il égare.
Que l'honneur et l'élévation en degrés les plus complets et les plus parfaits soient accordés à
notre maître Mouhammad le maître des fils de ^Adnan, celui que Allah a envoyé en tant que
miséricorde pour les mondes, en tant que guide et annonciateur de bonnes nouvelles et
avertisseur d'un châtiment. Le Prophète, qui est comme une lumière éclatante et une lune
éclairante, a appelé à la religion agréée par Allah. Allah a guidé par lui la communauté. Il a
dévoilé par lui les obscurités. Le Prophète a transmis le message. Il s'est acquitté de ce qui lui a
été confié. Il a conseillé la communauté. Que Allah le rétribue pour nous du meilleur de ce
dont Il a rétribué chacun de Ses prophètes.
Je témoigne qu'il n'est de dieu que Allah, Lui Seul n'a pas d'associé. Il a envoyé Son
messager avec l'enseignement de droiture et la religion de la vérité. Je témoigne que notre
maître Mouhammad est Son esclave et Son messager. Que Allah l'honore ainsi que tous les
messagers qu'Il a envoyés.
Ces feuilles contiennent des mots honorés, ne pas les jeter dans un endroit indigne.
1
Esclaves de Allah, je vous recommande de faire preuve de piété à l’égard de Allah Al-^Aliyy,
Al-Qadir, Celui Qui dit dans le Livre qui ne comporte pas d’erreur :
ِ
ِ ِ
ِ
ِ ‫﴿ ُدك ُّل َحـ ْف ٍد‬
‫ْجنَّةَح‬
‫ِح َح ِن النَّ ِر َحأُد ْدخ َحل ال َح‬
‫س َحذآئ َحقةُد ال َحْم ْ ت َح إَِّ َحم تُدـ َح فَّـ ْ َحن أ ُد‬
‫ُدج َحرُدك ْم يَحـ ْ َحال الْقيَح َحة فَح َحمن ُدز ْحز َح‬
ُّ ‫ْليَح الُد‬
﴾ ‫الم ْـيَح إِ َّ َح َح اُد الْ ُدُدر ِر‬
‫فَحـ َحق ْم فَح َحز َح ال َح‬
(koullou nafsin dha’ iqatou l-mawt ; wa‘innama touwaffawna ‘oujourakoum yawma lqiyamah ; faman zouhziha ^ani n-nari wa‘oudkhila l-jannata faqad faz ; wa ma l-hayatou
d-dounya ‘illa mata^ou l-ghourour)
ce qui signifie : « Chaque personne goûtera à la mort ; vous n’aurez votre rétribution
complète qu’au Jour du jugement ; celui qui sera éloigné de l’enfer et qui sera entré au
Paradis aura réussi ; la vie du bas-monde n’est que jouissance trompeuse et éphémère»
[sourat ‘Ali ^Imran/ 185].
Mes frères de Foi, réfléchissez au sujet du rassemblement et de la résurrection. Rappelez-vous
du Jour du jugement, rappelez-vous lorsque les gens seront ressuscités. Le jour du jugement
est un jour de regrets. Il y a dans la résurrection des gémissements. Il y a au pont des
trébuchements. Il y a lors de la pesée des actes, des larmes. L’injustice sera ce jour-là une
source d’obscurité. Les livres des actes contiendront même les regards. Il y aura chagrin et
regrets pour les péchés. Il y aura joie et plaisir pour les bonnes actions. Un groupe sera au
paradis. Il sera élevé dans les hauts degrés. Un autre groupe sera en enfer. Il sera rabaissé dans
les bas niveaux.
Ce qui te sépare de tout cela, c’est qu’on dise : « Untel est mort ». Oui chers bien-aimés,
Untel est mort ! Une phrase que répètent de nombreuses personnes et que beaucoup d’autres
entendent.
Mais la question qui se pose pour celui qui l’entend : A-t-il réfléchi et tiré la moralité pour
demander des comptes à son âme ?! Pour combler ses défaillances ? Pour se poser la question
sur ce qu’il a préparé si un jour on dit de lui Untel est mort ?!
Chers bien-aimés, Allah ^azza wa jall dit :
ِ ‫﴿ ُدل يـَحـ فَّ ُدكم َّ َح ُد الـم‬
﴾‫ت الَّ ِ ُد ِّبك َحل بِ ُد ْم ُد َّم إِلَحل َحربِّب ُد ْم تُدـ ْر َحج ُدل َحن‬
ْ ‫َح‬
‫ْ َح َح‬
(qoul yatawaffakoum malakou l-mawti l-ladhi woukkila bikoum thoumma ‘ila Rabbikoum
tourja^oun)
ce qui signifie : « Dis : c’est l’ange de la mort qui prendra votre âme; lui qui est en charge
de vous ; ensuite vous serez ressuscités pour le jugement de votre Seigneur » [sourat AsSajdah/ 11].
L’ange de la mort selon l’unanimité (‘ijma^) est notre maître ^Azra’il ^alayhi s-salam. C’est un
ange de haut degré selon le jugement de Allah, tout comme le sont tous les anges. Il est en
charge de retirer les âmes.
Lorsqu’il retire l’âme d’un croyant, il la remet aux anges de la miséricorde. Ils annonceront
alors à cette âme qu’elle a la récompense, la miséricorde de Allah et Son agrément.
Lorsqu’il retire l’âme d’un mécréant, il la remet aux anges du châtiment. Ils lui annonceront
le châtiment de Allah, Sa volonté de la châtier et de la punir.
Ces feuilles contiennent des mots honorés, ne pas les jeter dans un endroit indigne.
2
Les anges ne laissent pas l’âme chez notre maître ^Azra’il un seul instant après qu’il l’a
retirée. Mais ils l’emmènent au ciel si c’est l’âme d’un croyant pieux et à la septième terre si
c’est celle d’un mécréant.
Lorsque le mort est placé sur la civière et que les gens l’emmènent vers la tombe, les anges
ramènent l’âme et l’accompagnent dans le convoi funéraire. Si c’est l’âme d’un homme
vertueux, comme dans le hadith rapporté par Al-Boukhariyy, An-Naça’iyy, Al-Bayhaqiyy,
Ahmad et d’autres, dans des termes proches, cette âme va dire :
"‫" َح ِّبم ل َح ِّبم ل‬
(qaddimouni, qaddimouni !)
ce qui signifie : « avancez-moi vite, avancez-moi vite ! ».
Si c’est l’âme d’un homme de mal et dans une version du hadith, si c’est l’âme d’un homme
mécréant, elle va dire :
"‫"ي ي ِل أين ت ىب ن بل‬
(ya wayli, ‘ayna tadh-habouna bi ?)
ce qui signifie : « Malheur à moi ! Où m’emmenez-vous donc ? ».
Mais le vivant n’entend pas ce que cette âme dit,
" ‫لل ِل َح‬
‫ملع اا س ن َح‬
‫"ل‬
(wa law sami^aha l-‘insanou lasa^iq)
Tout comme l’a rapporté An-Naça’iyy et d’autres ce qui signifie : « si l’être humain
l’entendait, alors il s’évanouirait».
Puis le mort, chers frères de foi, sera placé dans sa tombe et alors ses enfants, ses biens, sa
famille et ses compagnons vont l’abandonner. Il ne restera avec lui que ses œuvres. Le
Prophète a dit :
ِ
‫"يَحـْبَح ُدـع ال َحـميِّب َح‬
‫ت َح َحةٌ فَحـيَحـ ْرِج ُدع ا ْـنَح ِن َح يَحـْبـ َحقل َح َحلوُد َحاح ٌم يَحـْبَحـ ُدلوُد أ َْحى ُدوُد َح َح لُدوُد َح َح َحم ُدوُد فَحـيَحـ ْرِج ُدع أ َْحى ُدوُد َح َح لُدوُد‬
"‫َح يَحـْبـ َحقل َح َحم ُدوُد‬
ce qui signifie : « Le mort sera accompagné jusqu’à sa tombe par trois : deux vont retourner
et un seul restera avec lui. Ce sera sa famille, ses biens et ses œuvres qui vont
l’accompagner. Sa famille et ses biens vont retourner et ses œuvres resteront. » [Rapporté par
Al-Boukhariyy].
Ces feuilles contiennent des mots honorés, ne pas les jeter dans un endroit indigne.
3
Puis ce sera l’interrogatoire par Mounkar et Nakir. Ils interrogeront ce mort. Il est parvenu
dans un hadith rapporté par Al-Boukhariyy, At-Tirmidhiyy, An-Naça’iyy et d’autres, dans des
termes proches et la version ici, est celle de An-Naça’iyy, que le Messager de Allah a dit :
ِ
ِ ِ ‫"إِ َّن اللب َحم إِذَحا‬
‫ا َِحل لِ ِع ْم أَحتَح هُد َح َح َح ِن فَحـيُدـ ْق ِل َحما ِِو‬
‫َحص َحل بُدوُد إَِّوُد لَحيَح ْس َحم ُدع َحـ ْر َح‬
ْ ‫ض َحع فل َحـْب ِره َح تَحـ َح لَّل َح ْنوُد أ‬
ْ ‫َح‬
‫ُد‬
ِ
‫ٍد‬
َّ ‫ت تَحـ ُدق ُدو فِل َحى َح ا‬
‫فَحـيَحـ ُدق ِن لَحوُد َح ُدكْن َح‬
‫الر ُدج ِل ُد َحل َّمم فَحأَحَّ ال ُدـم ْؤ ُدن فَحـيَحـ ُدق ُدو أَح ْش َحع ُدم أَحَّوُد َح ْب ُدم اهلل َح َحر ُد لُدوُد‬
" ‫فَحـيُدـ َحق ُدو لَحوُد ا ْ ُدْر إِلَحل َح ْق َحل ِم َح ِ َحن النَّ ِر َح ْم أَحبْ َحملَح َح اهلل بِ ِو َح ْق َحل ًدما َحخْيـ ًدرا ِ ْنوُد‬
ce qui signifie : « L’esclave, lorsqu’il sera placé dans sa tombe et que ses compagnons vont
revenir sur leur pas, il entendra le bruit de leurs pas. Alors viendront à lui deux anges qui
le feront asseoir, qui lui diront : « Que disais-tu de cet homme Mouhammad ? » Le croyant
répondra : « Je témoigne qu’il est l’esclave de Allah et Son Messager ». Il lui sera dit :
« Regarde donc la place que tu as évitée en enfer, Allah te l’as remplacée par une place
meilleure. »
Le Messager a dit :
‫ت تَحـ ُدق ُدو فل ى ا الرجل فيق و أدرى‬
‫اى َحم َحج ِم ًديل َحأَح َّ ال َح فِ ُدر أ ال ُدـمنَح فِ ُد فَحـيُدـ َحق ُدو لَحوُد َح ُدكْن َح‬
‫"فَحـيَحـ َحر ُد‬
ِ
‫يح‬
ْ ‫ت م يُد‬
‫ض َحر ُد َح‬
‫ت تَحـ َحْي َح‬
‫كنت أ و كم يق و الن س فَحـيُدـ َحق ُدو لو َحد َحريْ َح‬
‫ض ْربَحةًد بين أذ يو فَحـيَحل ُد‬
" ‫صْي َحلةًد يَح ْس َحم ُدل َحع َح ْن يَحِ ِيو َحْيـ ُدر اللَحـ َحق َحْي ِن‬
‫َح‬
ce qui signifie : « Il verra les deux places. Quant au mécréant ou à l’hypocrite, il lui sera dit :
« Que disais-tu donc de cet homme ? » Il répondra : « Je ne sais pas ! Je disais ce que les
gens disaient ! » Il lui sera dit : « Tu n’as pas su ! Tu n’as pas dit ! » Puis il recevra un
coup entre ses oreilles, et il poussera un cri que tout ceux qui sont aux alentours
entendront sauf les humains et les jinn. »
Chers bien-aimés, croire à l’interrogatoire des deux anges Mounkar et Nakir, c'est-àdire croire que cet interrogatoire aura lieu est un devoir pour toute personne responsable. Cet
interrogatoire aura lieu pour le croyant et le mécréant de la communauté de l’appel -c'est-àdire ceux à qui notre Maître Mouhammad a été envoyé-.
Le croyant accompli ne ressentira ni terreur, ni dérangement de leur interrogatoire. En effet,
Allah lui raffermira le cœur. Il ne va pas tressaillir ni être apeuré par leur aspect effrayant. En
effet, tout comme il est parvenu dans le hadith, ils sont d’un noir bleu. Ils ont des yeux rouges
comme des chaudrons de cuivre et des canines comme des cornes de vaches. Ils ouvrent des
tranchées dans la terre avec leurs canines et leur voix est comme le tonnerre 1.
1
Rapporté dans le livre Fat-hou l-Bari
Ces feuilles contiennent des mots honorés, ne pas les jeter dans un endroit indigne.
4
Malgré cela, le croyant accompli se réjouira à leur vue et à leur interrogatoire car il sait qu’il
est sauvé, qu’il fait partie de ceux qui seront sauvés. Il répondra à leur interrogatoire au sujet
de celui que Allah, le Seigneur du monde agrée le plus :
"‫"أشعم أ و بم اهلل ر لو‬
ce qui signifie : « Je témoigne qu’il est l’esclave de Allah et Son Messager. »
Il lui sera dit :
" ‫ن الن ر م أبمل اهلل بو قلما خيرا نو‬
‫" أ ر إلل قلم‬
ce qui signifie : « Regarde donc la place que tu as évitée en enfer, Allah te l’a remplacée par
une place meilleure. »
et dans une autre version :
" ‫ن الن ر فقم أبمل اهلل بو قلما فل الجنة‬
‫" أ ر إلل قلم‬
ce qui signifie : « Regarde la place que tu as évitée en enfer, Allah te l’a remplacée par une
place au Paradis. »
Quant à l’hypocrite ou au mécréant, il sera apeuré et terrorisé, tellement il aura peur de leur
aspect au point que sortira de sa bouche des paroles qu’il ne voulait pas du tout dire. Il va
dire :
"‫" أدرى كنت أ و يق و الن س‬
ce qui signifie : « Je ne sais pas, je disais ce que les gens disaient. »
Ils lui diront alors :
"‫ت يت‬
‫" دريت‬
ce qui signifie : « Tu n’as pas su et tu n’as pas dit ! ».
C’est une parole qui est dite pour la réprimande. Ils le frapperont ensuite avec une masse de
fer. Ils le frapperont sur sa tête avec cette masse de fer, et lui donneront un coup tellement fort
qu’il poussera un cri si fort que tous ceux qui sont dans les alentours l’entendront sauf les
humains et les jinns.
Mes frères de foi, l’interrogatoire des deux anges dans la tombe est une des
spécificités de cette communauté. Le croyant, tout comme le mécréant sera interrogé. Mais
sera excepté de cet interrogatoire, le Prophète en raison de son honneur. Les anges ne
l’interrogent donc pas. Il y a également le martyr de combat, celui qui meurt au combat. Il ne
sera pas interrogé car son âme montera immédiatement au Paradis et ne retournera pas à son
corps après l’enterrement, jusqu’au jour où l’ange soufflera dans le Cor annonçant le Jour du
Ces feuilles contiennent des mots honorés, ne pas les jeter dans un endroit indigne.
5
Jugement. L’enfant également ne sera pas interrogé. Il s’agit de celui qui est mort avant la
puberté car il n’est pas responsable. Il est parvenu dans le hadith que le Messager a
mentionné l’interrogatoire des deux anges. Notre Maître ^Oumar a alors dit :
‫أَتَُرُّد علينا عقولنا يا رسول اهلل‬
ce qui signifie : « Reprendrons-nous donc conscience, ô Messager de Allah ? ».
Le Prophète a répondu :
"‫"كعيئ م الي ال‬
ce qui signifie : « Tout comme vous êtes conscients maintenant ! »
L’homme dans sa tombe sera dans un état semblable à son état dans le bas-monde. Il
ressentira la félicité, il ressentira la douleur. Cela aura lieu avec l’âme et le corps même si
cela nous est caché et voilé dans ce bas-monde.
Chers bien-aimés, rappelez-vous que le bas-monde va à sa fin, que notre demeure sera
la tombe, que chacun ira à la rencontre des œuvres qu’il a accomplies, que dans la tombe, le
seul compagnon pour l’homme sera ses actes. Celui qui est raisonnable est celui qui se
rappelle de la mort, c’est celui qui se prépare pour l’au-delà, c’est celui qui prend les
provisions de ce bas-monde, il prend les bonnes œuvres comme provisions. La tombe est
comme un coffre pour les œuvres.
Un poète a dit :
‫فيع‬
‫أن الس ة فيع تر‬
‫م مت‬
‫النفس تر ب فل الم ي‬
L’âme désire le bas-monde alors qu’elle a appris
Que la sauvegarde réside dans le délaissement de ce que ce bas-monde a compris
‫إ ال ل ك ن بل الم ت يبنيع‬
‫دار ل مرء بلم الم ت يس نع‬
L’homme n’aura pour résidence après la mort pour habiter
Que celle qui avant la mort il a bâtie et édifiée
‫ب يع‬
‫بشر خ‬
ّ ‫إن بن ى‬
‫س نو‬
‫فإن بن ى بخير ط‬
S’il l’a construite avec du bien, alors ce sera un bon logis
mais s’il l’a construite avec du mal, malheur à celui qui l’a bâtie
‫يع‬
‫ح ل ق ى ب أس الم ت‬
‫ال ل ك ت س طنة‬
Ces feuilles contiennent des mots honorés, ne pas les jeter dans un endroit indigne.
‫أين الم‬
6
Où sont donc les rois qui avaient des pouvoirs
jusqu’au jour où de la coupe de la mort ils ont du boire
‫د ر لفن ء المىر بنيع‬
‫أ الن ل ى الميراث جملع‬
Nos biens, pour nos héritiers, nous les rassemblons
Et nos maisons, pour la ruine nous les construisons
Ô Allah, fais que nos cœurs soient détachés du bas-monde, emplis nos cœurs de désir de ce
que Tu as réservé comme récompenses, fais que nos cœurs soient raffermis dans la tombe et
au Jour de la grande exposition, ô Toi Le plus miséricordieux des miséricordieux.
Après avoir dit mes propos, je demande à ce que Allah me pardonne ainsi qu’à vous.
www.apbif.org
Association des Projets de Bienfaisance Islamiques en France
52, boulevard Ornano 75018 Paris Tél. : 09 80 67 37 94 Fax : 01 42 62 79 68
Les documents édités par l’APBIF peuvent être obtenus aux adresses suivantes :
Paris
11, rue Labois-Rouillon 75019
52, boulevard Ornano 75018 Paris
24, rue du département 75018 Paris
Ile de France 3, rue Henri Barbusse 94340 Joinville-le-Pont
4, rue des Fossés 77000 Melun
12, place Georges Pompidou 93160 Noisy le Grand
9, rue du Trescolet l’Habitarelle 30110 Les Salles du Gardon
Alès
71, avenue de Monclar 84000 Avignon
Avignon
9 avenue de Virecourt 33370 Artigues-près-Bordeaux
Bordeaux
25bis rue Charles Quint 59000 Lille
Lille
145, coursTolstoï 69100 Villeurbanne
Lyon
138, rue de Crimée 13003 Marseille
Marseille
99 boulevard de Strasbourg 13003 Marseille
5 place Joseph Lanibois 13015 Marseille
Montpellier Rés. Hortus Bât 56, 391 Grand Mail Mosson 34080 Montpellier
01 42 62 86 46
01 42 51 53 50
01 40 05 95 22
01 42 83 09 93
01 60 65 46 06
01 43 04 50 21
04 66 60 86 22
04 90 85 58 06
09 81 09 06 16
03 20 06 31 10
04 78 85 44 98
04 91 95 71 69
04 91 62 98 09
09 53 97 47 45
04 67 04 17 83
14bis, rue de la seille 54320 Maxéville
26, avenue de Toulouse 11100 Narbonne
2 bis, rue Fodéré prolongée 06300 Nice
4, passage du petit parc 06000 Nice
17 rue Dante 30900 Nîmes
Nîmes
22, rue Louis Delourmel 35230 Noyal-Châtillon sur Seiche
Rennes
2, rue Hubert Fisbacq 52100 St-Dizier
St-Dizier
33, boulevard de la Palle 42100 St-Etienne
St-Etienne
17 rue d’Obernai 67000 Strasbourg
Strasbourg
Résidence Les Oliviers, 207 rue Henri Desbals 31100 Toulouse
Toulouse
Valenciennes 3bis place Winston Churchill 59300 Valenciennes
10 rue Albert Thomas 38200 Vienne
Vienne
09 50 89 38 07
04 68 42 28 34
04 93 26 79 19
04 93 52 93 08
09 80 46 18 48
02 99 30 25 66
03 25 05 37 90
04 77 41 36 97
03 88 32 41 57
05 61 76 17 16
03 27 41 72 88
04 74 58 48 93
Nancy
Narbonne
Nice
Ces feuilles contiennent des mots honorés, ne pas les jeter dans un endroit indigne.
7