Vosne-Romanée - Bourgogne Aujourd`hui

Commentaires

Transcription

Vosne-Romanée - Bourgogne Aujourd`hui
 Dégustation 
24
25
BOURGOGNE AUJOURD’HUI n° 47
Vers un
vignoble bio ?
Vosne-Romanée, en côte de Nuits, sera-t-il le premier
vignoble bio de Bourgogne ? On en est pas encore
tout à fait là, mais la lutte en confusion sexuelle*
ne cesse d’y gagner du terrain et ouvre sans doute
la porte à de futures collaborations entre producteurs…
G
ros est l’un de ces noms
qui marquent la Bourgogne du vin, et plus particulièrement le vignoble
de Vosne-Romanée, en
côte de Nuits. Trouver un membre
de la famille à la présidence du syndicat
n’a donc rien d’exceptionnel. Michel
-solide gaillard à la moustache “gauloise”- a été élu à la présidence il y a
quelques années. Il a donc été, avec les
deux initiateurs du projet -Jean-Yves
Bizot et Bruno Clavelier- l’un des grands
artisans de la mise en place progressive
de la lutte en confusion sexuelle* sur
le vignoble de Vosne ; il s'agit d'une
méthode naturelle de lutte contre
deux papillons très nuisibles -cochylis
et eudemis- qui en piquant les baies
de raisins favorisent l’installation
de la pourriture. “Le système est efficace
et nous arrivons à faire baisser les populations de vers, avec l’espoir d’obtenir
leur éradication”, assure Michel Gros.
Depuis la campagne 2002, le syndicat
de Vosne gère la mise en place de
la confusion sexuelle sur 250 hectares
-la totalité du vignoble de Vosne, plus,
depuis 2002, 40 ha au nord de NuitsSaint-Georges-, auxquels il faut ajouter
les grands crus musigny et clos-de-
vougeot. Parvenir à faire travailler
ensemble 130 entreprises -vignerons
et négociants- autour d’un projet aussi
vaste est une performance d’autant
plus remarquable que la lutte en
confusion sexuelle coûte plus cher que
les insecticides classiques : 198 euros
à l’ha contre 122 en moyenne.
“C’est en effet une action majeure
du syndicat viticole et une action qui
marche ; depuis 1998, date de son lancement, nous n’avons pas eut une
seule plainte de vigneron”, rajoute
Michel Gros. Ce ne sont pas les premiers
tiraillements enregistrés cette année
-quelques domaines ont refusé de payer
pour des raisons économiques ou
pour manifester leur mécontentement
sur un autre sujet (le cahier des charges
de la dégustation Vosne-Romanée
Millésime)- qui devraient remettre
en cause l’ensemble du système.
Au contraire même, puisque les producteurs se rendent compte que grâce
à la confusion sexuelle la pression
de pourriture baisse fortement dans
le vignoble ; autre effet très positif de
la confusion et donc de la disparition
progressive des insecticides : le retour
des typhlodromes, ces “bons” acariens
mangeur d’acariens nuisibles. Les équi-
libres naturels se remettent en place
à Vosne et tout le monde suit maintenant
avec attention les essais conduits chez
Jean-Yves Bizot sur l'introduction
dans le vignoble de champignons antagonistes des champignons responsables
notamment du mildiou ou de l'oïdium.
Un autre sujet préoccupe les vignerons
du village : l'aménagement hydraulique
des coteaux de Vosne-Romanée, FlageyEchezeaux et du nord de Nuits-SaintGeorges, avec l'objectif de lutter contre
l'érosion. Les vignerons sont d'accord,
les municipalités également ; ils n'attendent plus que des engagements chiffrés
précis du conseil régional de Bourgogne
et du conseil général de Côte-d'Or.
Ces derniers joueraient-ils la montre
pour ne pas payer ? Beaucoup se
posent la question...
Christophe Tupinier
photographies : Th. Gaudillère, L. Georgeot
* Les males et femelles communiquent
et se retrouvent dans la nature par le biais
de substances appelées “phéromone”. Le principe
de la confusion sexuelle est de saturer l’air en
phéromone femelle ; ainsi les males ne parviennent
plus à retrouver les femelles et les accouplements
sont limités à quelques rencontres “accidentelles”.
BOURGOGNE AUJOURD’HUI n° 47
Vosne-Romanée 
 Dégustation 
Les terroirs de Vosne-Romanée
LA SYNTHÈSE
Coteau magique
de la Côte de Nuits,
Vosne Romanée
est un véritable point
de référence.
Une synthèse
de la notion de terroir
Retrouvez nos notes de dégustation
et la sélection des meilleurs producteurs
dans la version papier du magazine.
à la bourguignonne.
BOURGOGNE AUJOURD’HUI n° 47
26
D
u nord au sud de la
commune, Vosne nous
ébloui par la diversité
de ses terroirs et des vins
qui y prennent naissance.
Inscrits dans des styles distincts,
premiers et grands crus délivrent de
multiples expressions, prouvant encore
une fois l’impact essentiel du terroir.
Au nord, les grands-échezeaux prennent
naissance sur un terroir à dominante
calcaire. Enclavés entre le musigny
et le clos-de-vougeot, ils offrent une
bonne synthèse de ces deux vins.
Un peu plus haut, les échezeaux
occupent plus de 30 hectares avec
différentes natures à la clé. La partie
haute repose sur un socle de calcaire
dur, propice à la finesse. Plus bas,
le sol est plus profond, offrant ainsi
des vins plus puissants.
Un peu plus au sud, les premiers crus
Beaumonts et Brûlées affirment un
caractère fin, mais moins bien défini
que les meilleurs échezeaux. Juste en
dessous, les Suchots donnent des vins
ayant du corps et propices au vieillissement. À côté, on arrive sur le terroir
de la romanée-saint-vivant. Le sol
argileux plus profond est mêlé de
chailles. Les vins sont remarquables
par leur texture, mais manquent un peu
de structure. Au-dessus, on retrouve
le Richebourg. Le sous-sol argilocalcaire assez profond assure à ce vin
une grande solidité. Généreux et massif,
il prend avec le temps un velouté
Carte extraite du livre les Vins de Bourgogne, de Sylvain Pitiot et Jean-Charles Servant, collection Pierre Poupon.
incomparable. À côté, le sol de la Sèveux, complexe et distingué, c’est un
romanée-conti est assez maigre favo- des crus les plus complets de la comrisant ainsi la finesse qui fait sa grâce. mune. La parcelle de Gaudichots
Le cailloutis calcaire apporte un bon adossée contre elle, donne des vins
drainage et le mélange argilo-calcaire assez similaires. Fermant la marche
assure au vin complexité et race. au sud, Malconsorts et Clos-des-Réas
En dessus de coteau, les Raignots reposent sur des marnes ou la forte
reposent sur un sol sableux en surface,
proportion d’argile apporte au vin
mais la roche mère est toute proche.
Jouxtant romanée-conti et richebourg, une certaine corpulence, au détriment
la romanée offre un vin charnu qui de la finesse.
allie finesse et robustesse. La longue Les vosne villages occupent majoribande du climat la grande-rue trouve tairement le bas du coteau entre
plusieurs types de sols en son sein. 250 et 230 mètres d’altitude et offrent
On passe du calcaire, au cailloutis des vins veloutés et fins, établis sur
calcaire, pour finir sur un sol plus un sol argilo-calcaire.
profond en bas de pente. Le vin
présente donc corps et finesse à la
François Laborier
fois. À son côté la tâche est dans
le même esprit.
La tâche évolue
sur un sol moins
Superficie et production annuelle
pentu, mais le
Vosne-romanée village rouge : 100 ha – 600 000 bout.
mélange d’argile
Vosne-romanée premier cru rouge : 56 ha – 335 000 bout.
et de débris calGrands crus rouges : 68 ha – 318 000 bout.
caire est parfait.
LES CHIFFRES