Ouvrages suicide

Commentaires

Transcription

Ouvrages suicide
Ouvrages de La Maison des Préventions
« Suicide »
=> ADOS, ADULTES
Pierre MORON, Le suicide, Ed. PUF, 2005. Que sais-je ?
« « Le suicide, « meurtre de soi-même », s’il peut à première vue paraître comme un
symptôme de pathologie mentale, est bien plus que cela : c’est un concept familier à
l’individu normal et il possède une valeur affective et éthique, une signification
existentielle. » Tout en distinguant le suicide proprement dit des conduites
suicidaires, le livre aborde cette question dans ses multiples dimensions médicales,
bien entendu, mais aussi psychologiques, sociologiques, historiques, philosophiques
ou encore juridiques. »
Tout public
Claire WALLERSTEIN, Le suicide des adolescents, Ed. Gamma/Ecole Active,
2004
« Que faut-il savoir sur le suicide des adolescents ? Qu’est-ce qui pousse certains
jeunes à se suicider ? Pourquoi les filles tentent-elles de se suicider plus souvent que
les garçons ? Comment pouvez-vous aider une personne suicidaire ? Cet ouvrage
cherche les causes possibles de l’explosion récente des suicides. Il décrit les
facteurs de risque, souvent liés à la dépression, et les traitements nécessaires avant
que la situation ne s’aggrave. Il informe aussi sur l’euthanasie et sa législation. »
Pour les 11-16 ans
François CAROLI, Marie-Jeanne GUEDJ. Le suicide, Ed. Flammarion, 1999.
Dominos.
« Si le suicide, depuis l’Antiquité, fait l’objet de réflexions et d’interrogations
philosophiques et morales, ce n’est que depuis le début du XXème siècle qu’il est
étudié sous l’angle de la psychopathologie.
François Caroli et Marie-Jeanne Guedj proposent dans un premier temps une
approche épidémiologique et clinique qui explique comment et pourquoi on peut être
amené à accomplir cet acte ; puis ils traitent du cas particulier de l’adolescent et de
l’entourage du suicidé avant de détailler les moyens préventifs à mettre en œuvre. »
Mis à jour en 2016
Emile DURKHEIM. Le suicide, Ed. PUF, 1999. Quadrige.
« Le phénomène qu’il s’agit d’expliquer ne peut être dû qu’à des causes extrasociales d’une grande généralité ou à des causes proprement sociales. Nous nous
demanderons d’abord quelle est l’influence des premières et nous verrons qu’elle est
nulle ou très restreinte.
Nous déterminerons ensuite la nature des causes sociales, la manière dont elles
produisent leurs effets, et leurs relations avec les états individuels qui accompagnent
les différentes sortes de suicides […] »
Xavier POMMEREAU. L’adolescent suicidaire, Ed. Dunod, 1999.
« « Ma tête part dans tous les sens, je ne contrôle plus rien et là je peux faire
n’importe quoi. Pourvu que ça s’arrête. »
Depuis trois décennies, on assiste dans tous les pays industrialisés à un inquiétant
développement des conduites suicidaires chez les jeunes. En France, le suicide est
la deuxième cause de mortalité chez les moins de 25 ans. Chaque année, 40 000
adolescents et post-adolescents sont hospitalisés à la suite d’une tentative de
suicide ; un sujet sur trois récidivera dans l’année qui suit. Face à ce constat, un
meilleur dépistage des jeunes en situation de mal-être et une prise en charge mieux
adaptée de ceux qui sont passés à l’acte sont des priorités de santé publique.[…] »
Xavier POMMEREAU. Un coquelicot en enfer, Ed. JC Lattès, 1998.
« Lucille, dix-sept ans, ne s’aime pas. A trop éprouver le dégoût de soi, elle se sent
seule. Surtout face au secret qui la ronge, tel un acide. Comme s’il n’y avait que se
taillader les poignets pour, enfin, expulser sa rage …
Dans la grisaille des jours qui passent, survient Sylvain. Lucille découvre auprès de
lui la confiance, les confidences, les gestes d’amour. Jusqu’à ce qu’elle apprenne
qu’une autre fille hante la vie de son petit ami. Au même moment, ses parents
parlent de se séparer. Le monde bascule sous ses pieds.
Surgit alors le désir d’en finir pour tout effacer. Absorption de tranquilisants. Réveil à
l’hôpital. Commence une thérapie … […] »
Martin MONESTIER. Suicides. Histoire, techniques et bizarreries de la mort
volontaire. Des origines à nos jours, Ed. Le cherche midi, 1995. Documents.
« L’Organisation mondiale de la santé a recensé près de mille façons de se donner
la mort, et les raisons qui poussent les individus à se détruire sont plus nombreuses
encore. Chaque année, une ville comme Strasbourg, banlieue comprise, est rayée
de la carte. Phénomène de société de première importance, l’histoire du suicide à
travers le temps et les peuples restait à écrire. Véritable encyclopédie, l’ouvrage de
Martin Monestier évoque toutes les facettes d’un des comportements humains les
plus complexes. […] »
Public adultes
Mis à jour en 2016
Marie BARDET. Le suicide. Ed. Milan, 1998. Les Essentiels.
« Chaque jour, dans le monde, des milliers de personnes se donnent la mort ou
tentent de le faire. En France, le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les
jeunes de moins de vingt-cinq ans. Pourquoi décide-t-on de mettre fin à ses jours ?
Quelles réponses la société apporte-t-elle à ce phénomène dérangeant ? Cet
ouvrage se propose d’analyser le phénomène suicide dans ses dimensions
psychologique, sociologique et existentielle. »
Mis à jour en 2016

Documents pareils