ampoules fluo

Commentaires

Transcription

ampoules fluo
Le danger des lampes fluo-compactes
et à LEDs
Force est de constater que les ampoules fluo-compactes ont une polarité de branchement.
En effet, suite à un problème qui faisait flasher mes ampoules fluo-compactes à économie
d’énergie, j’ai pu constater que l’interrupteur de ma chambre ne coupait pas la phase mais le
neutre. Par conséquent la phase était permanente sur le culot de mes ampoules.
Il faut bien se rendre compte que sur ce genre d’ampoule équipée d’un transformateur
intégré, si la phase est connectée, le transformateur trouve une masse virtuelle qui permet de
charger un condensateur intégré lui aussi pour enfin se décharger au travers du tube fluo. En
dehors d’un effet désagréable de flash, il est produit en permanence un rayonnement
électromagnétique d’environ 1 à 5 v/m. Une fois le branchement correct établi, plus de flash
ni rayonnement.
J’ai trouvé ça sur le web : http://www.youtube.com/watch?v=cF-LIUQUOkI c’est une
personne qui met en évidence l’inconvénient de branchement.
Les ampoules fluo-compactes mises sur la sellette pourraient l’être moins si une information
était faite pour vérifier que la phase est bien coupée par un interrupteur. Il faudrait aussi que
les fils électriques de lampes intégrant un interrupteur soient tous avec détrompeur car une
installation électrique aux normes place ces interrupteurs sur les phases ou bien que les
interrupteurs soient bipolaires afin qu’ils coupent la phase ET le neutre.
Les fils électriques de lampes sans détrompeur et comportant un interrupteur mono-coupure
peuvent être branchés à l’envers, l’effet de rayonnement est alors actif.
Prise sans détrompeur avec interrupteur.
Prise avec terre et donc avec détrompeur.
Sur une prise de courant avec
terre, la phase se trouve à droite
quand la terre est en haut. Dans
une installation aux normes,
l’interrupteur mural coupe la
phase. C’est aussi le cas pour une
douille murale.
Etant électrotechnicien de formation, je suis persuadé que le rayonnement électromagnétique
n’agit pas directement sur la santé des gens car le corps humain n’est pas suffisamment
réceptif pour cela, cependant il est certain qu’il agit passivement sur le sommeil des personnes
qui se trouvent à proximité et si le sommeil se trouve perturbé, la santé s’en trouve dégradée.
Les fils électriques avec prises incriminées se trouvent le plus souvent sur des lampes de table
de nuit, à quelques centimètres des personnes endormies ou essayant de l’être. Les lampes
fluo-compactes ne sont donc plus un problème si elles sont convenablement branchées.
Conclusion :
Nous devrions revoir les normes concernant les fils d’alimentations de tous les appareils
susceptibles d’émettre des rayonnements lorsqu’ils sont éteints, les lampes à LEDs sont
concernées. La méthode la moins onéreuse et la plus simple serait donc de faire installer
d’origine des interrupteurs bipolaires.
Voir aussi :
http://www.actu-environnement.com/ae/news/etude-ademe-ampoules-fluocompactes-champelectromagnetique-10540.php4

Documents pareils