Puerto Limon9 les voilai - Jean

Commentaires

Transcription

Puerto Limon9 les voilai - Jean
Date : 18/11/2011
Pays : FRANCE
Page(s) : 11
Rubrique : BATEAUX
Diffusion : 319795
Puerto Limon9
les voilai
Jean-Pierre Dick et Jérémie Beyou sont attendus
en vainqueurs aujourd'hui au Costa Rica.
C'EST BIEN PARFOIS d'avoir un
grain. Jérémie Beyou a apprécié ces
gouttes de pluie hier en fin de journée
dans la mer des Caraïbes: « l'en aipro
fité pour prendre unedouche. » Quand
le marin pense à son bien-être, ça sent
lafin de lacourse. « On n'est plus qu'à
110 milles (environ 200 km) de l'arri
vée », soufflait le coskipper de Virbacen vainqueur
Paprec, attendu
aujourd'hui au Costa Rica, toutes
classesconfondues. Une première sur
cette route du café pour Beyou, un tri
plé en autant de participations pour
Jean-Pierre Dick (après 2003 avec
NicolasAbiven et 2005 avec Loïck Peyron). « J'ai du mal à réaliser. Peu de
gens l'ont fait(*) et je ne sais pas trop
comment l'expliquer. Il y a un feeling
avec cette course comme avec la Barcelona World Race », lâchait le grand
Dick, en référence à son succès sur le
tour du monde en double au printemps
dernier (avec Peyron). Sur ce mono
coque 60 pieds déjà.
Émule Niçois, mais aussi « un peu ten
du. On est confiants mais vigilants, ce
serait dommage de perdre cette course
si près de l'arrivée ». Sage précaution
tant « l'atterrissage » sur Puerto
Limon n'est jamais simple. « Le pot au
noir, cette zone sans vent, évolue du
nord au sud de Panama et les fichiers
météo sont très contradictoires. On
essaie de prendre la route la moins ris
quée », ajoutait « Jipé ». Il regardait
également dans le rétro pour surveiller
la progression de ses poursuivants
Alex Thomson et Guillermo Altadill
(Hugo-Boss), alors relégués à quelque
120 milles. « C'est vrai qu'il faudrait
qu'ils aillent deux fois plus vite que
nous (ce qui n'était pas le cas,
14 nœuds pour letandem anglo-italien
contre 13). Il faudrait vraiment qu'on
tombe dans de gros trous d'air »,
admettait Dick, qui assure « s'être
trouvé » avec Jérémie Beyou. Un
acharné comme lui. Un gagneur aussi.
Cet été, le Breton a survolé la Solitaire
du Figaro. - Ak. C.
Franck Cammas
(*) Dick rejoindrait
(2001, 2003, 2007 en multicoque) et
Franck-Yves Escoffier (2005, 2007, 2009
en multicoque).
POSITIONS(hier soir à 20 heures,aprèsquinze
jours de mer). - MONO 60 PIEDS (Le HavrePuerto Limon [CRI], 4 730 milles) : 1. DickBeyou (Virbac-Paprec),à 101,6 milles de l'arri
vée ; 2. Thomson (GBR)-Altadill (ITA)
(Hugo-Boss),à 128,6 milles des leaders ; 3. Le
Cléac'h-Pratt (Banque-Populaire),à 217,3 m.
Encore9 bateaux en course.MONO40 PIEDS
(même parcours) : 1. Bestaven-Drouglazet
(Aquarelle.com),à 1 600 milles de l'arrivée.
Encore9 en course.MULTI 50 (5 323 milles) :
1. Le Blévec-Manuard(Actual),à 613,4millesde
l'arrivée ; 2. Fequet-L Escoffier (MaîtreJacques), à 367,1 m. Encore2 en course.
1 mille égale 1,852km.
Multis
c,323 mille-,
(9 360 km)
Rép. dominicaine
1
.Saint-Barthélémy
-La Barbade
(,~,,.
Puerto Limon
POSITIONS
(hier à 20 heures)
Cuba
Hsi»
Jamaïque
Rép.dominicaine
1 (Multi). Le Blevec-Manuard
9.Golding-Dubois
8.Wavre-Parel
7 L Burton-kl.
Builon
Elie1,
6.Guillemot
5. DePavanl-Regniau
4. Gabart-Col
3.LeCléac'h-Pratt
âMftAltadil!
CostaRica PuertoLimon
EEES
Pammi
Tous droits de reproduction réservés