Poser un chassis de

Commentaires

Transcription

Poser un chassis de
90.13
POSER UN CHASSIS
DE TOIT
CONSEIL
Castorama
•Mémo
page 2
•La confection de la trémie pages 3/4
•La pose du dormant
page 5
•L’habillage du dormant
page 6
page 1/6
- Fi c he Co n s ei l n° 90 . 1 3 -
POSER UN CHASSIS DE TOIT
OUTILLAGE NECESSAIRE
Scie égoïne, mètre, tournevis, tronçonneuse à disque, massette en bois, marteau.
QUEL TYPE DE MATERIEL CHOISIR
Le choix d'un châssis de toit est fonction de plusieurs critères :
- la pente du toit (X)
- la hauteur du châssis (Y)
- la distance plancher-sommet du cadre (H)
- la hauteur de l'allège (A)
(la réglementation française interdit une
hauteur inférieure à 90 cm)
- les systèmes d'ouverture possibles
*Châssis oscillant : ouverture par rotation,
*Châssis tabatière : ouverture par rotation
et/ou projection.
Tous les critères permettent de choisir le
châssis approprié à chaque cas, afin d'obtenir
une surface éclairante optimale de la pièce.
En règle générale, la surface vitrée doit être
égale à 1/6e de la surface de la pièce.
Les châssis sont fournis en kits complets prêts
à poser.
Châssis oscillant
Châssis tabatière
Ils possèdent un double-vitrage et peuvent être équipés d'un store :
- d'occultation totale,
- de protection thermique extérieur,
- vénitien à lamelles orientables,
- rideau simple d'intérieur avec enrouleur,
- plissé d'intérieur, semi-transparent.
Certains modèles sont également pourvus d'un volet roulant extérieur.
Après avoir déterminé vos besoins, notez ici les quantités nécessaires pour préparer votre commande.
MATERIAUX
Châssis de toit
Pointes longueur 120 mm
Etriers pour chevrons
Chevrons ou chevrettes (80x80 mm)
Kit d'étanchéité
Store ou volet roulant
QUANTITE
page 2/6
- Fi c he Co n s ei l n° 90 . 13 -
POSER UN CHASSIS DE TOIT
LA CONFECTION DE LA TREMIE
LACONFECTION DE LA TREMIE
LA TREMIE EST L’ESPACE RESERVE AU
CHASSIS DANS LA CHARPENTE.
•EN FONCION DE LA LARGEUR DU
CHASSIS ET DE L'ECARTEMENT DES
CHEVRONS, SCIER UN OU PLUSIEURS
CHEVRONS :
• Commencer par définir la hauteur de
la trémie (x) :
• Mesurer la hauteur du châssis (y) et
la reporter sur l'emplacement défini,
augmentée de l'épaisseur des chevêtres
haut et bas (a et b) plus 15 à 20 cm.
ex : x=y+a+b+15 à 20 cm (3)
• Définir l'emplacement du châssis et
retirer l'isolant le cas échéant (1).
• Scier à la scie égoïne en partie haute
et basse le ou les chevrons (4).
• Avant toute chose, retirer les tuiles
sur la surface du châssis et scier
quelques liteaux pour faciliter le travail
(2).
page 3/6
- F i c he C o n s ei l n° 9 0 . 13 -
POSER UN CHASSIS DE TOIT
LA CONFECTION DE LA TREMIE
• Découper de façon identique les
chevêtres (a et b). Fixer leurs extrémités
sur les chevrons extérieurs (cadre de la
trémie) (5).
• Clouer ensuite ces chevêtres sur les
extrémités du ou des chevrons coupés,
à l'aide de 3 pointes de longueur 120
mm.
• Immobiliser définitivement les
extrémités des chevêtres.
(a et b) sur les chevrons extérieurs à
l'aide d'étriers vissés ou cloués (6)
(SUITE)
• Définir ensuite la largeur de la trémie
• Mesurer la largeur du châssis et
reporter cette côte sur les chevêtres (a
et b) majorée du jeu recommandé par
le fabricant.
• Adapter à dimension l'un des
chevrons coupés précédemment. Le
fixer sur les deux chevêtres (a et b), afin
de délimiter la largeur de la trémie.
Utiliser des étriers de fixation (7).
• Scier tous les liteaux intérieurs au ras
du cadre de la trémie.
page 4/6
- Fi c h e Co ns e i l n° 90 .1 3 -
POSER UN CHASSIS DE TOIT
LA POSE DU DORMANT
• Pour faciliter la pose du dormant,
retirer la première rangée de tuiles à la
périphérie de la trémie (8).
Contrôler l’équerrage du châssis en
vérifiant x=x’ (11).
• Désolidariser l'ouvrant du dormant.
Présenter ce dernier dans la trémie (9).
Fixer le dormant à l’aide d’équerres
(fournies par le fabricant) sur le cadre
de la trémie (chevrons et chevêtres), et
non sur les liteaux. Respecter dans
cette mise en place les jeux
recommandés par le fabricant pour
l’habillage définitif (12).
• Repérer par rapport au dormant
l'emplacement des liteaux (10)
Vérifier le bon équerrage du dormant
(x=x’) par rapport à une ligne d’horizon
(ligne de toiture, balcon, etc.)
page 5/6
- F i c he C o n s eil n ° 90 . 1 3 -
POSER UN CHASSIS DE TOIT
HABILLA GE DU DORMANT
• Utiliser le kit d'étanchéité.
• Positionner le "renvoi d'eau" (c) et le
visser simultanément avec la traverse
basse (d) (13).
• Replacer l'ouvrant sur le dormant.
• Former la bavette en plomb à
l'onde des tuiles. Utiliser une massette
en bois.
• Mettre en place les couloirs de
raccordement (e). Les coiffer par les
profilés latéraux du cadre (14).
• Emboîter la capote supérieure (f) audessus des couloirs de raccordement
latéraux et l'agrafer sur les supports
latéraux du cadre.
• Remplacer les tuiles périphériques
autour du châssis en laissant un espace
suffisant pour l'écoulement de l'eau et
de la neige. Utiliser la tronçonneuse à
disque pour recouper les éléments à
ajuster en recouvrant le joint mousse
(f) (15).
• Pour parfaire l'étanchéité,
dérouler un joint siliconé (ou
mousse) entre la couverture et le
profil d'étanchéité.
LE PRINCIPE DE MONTAGE EST
IDENTIQUE POUR TOUS LES CHASSIS.
CONSULTER LA NOTICE FOURNIE PAR
LE FABRICANT POUR LES DETAILS
D'ASSEMBLAGE.
Cette fiche conseil est gratuite. Elle fait partie d'une série de fiches
traitant de différents sujets. Conservez les fiches, vous constituerez
une véritable encyclopédie qui sera une aide précieuse !
- F ic he Co n s ei l n° 90 . 13 -
page 6/6

Documents pareils