Objet : Réponse au courrier reçu le 9 septembre

Commentaires

Transcription

Objet : Réponse au courrier reçu le 9 septembre
Objet : Réponse au courrier reçu le 9 septembre :
Monsieur le Maire de Holtzheim,
Nous avons bien pris note de votre courrier concernant le peu d’inscriptions au péri-scolaire
au début du mois de septembre.
Toutefois ce n’est pas en prévenant les familles le 8 septembre de la baisse de 15% du coût du
périscolaire (soit 2 jours après la rentrée scolaire) que vous pouvez raisonnablement attendre
que celles-ci s’empressent d’annuler leur contrat avec leur nourrice pour s’inscrire au
périscolaire.
En général, les parents s’organisent pour placer leur enfant durant les mois de mai et de juin
précédant la rentrée scolaire.
Or à cette date le coût du périscolaire pour l’année scolaire 2008/2009 était le même que l’an
passé. Une baisse était incertaine.
Toujours est-il qu’à cette date, le prix était considérable (et il l’est toujours d’ailleurs) pour les
parents qui devaient prendre une telle décision.
Nous avons maintes fois discuté avec vous ainsi qu’avec Madame Bouzat de nos craintes de
ne pas voir cette structure recevoir un accueil favorable auprès des familles à cause du coût
élevé.
En ce qui concerne le nombre de familles intéressées par le périscolaire, veuillez trouver cijointe une pétition signée par des parents qui souhaitent s’inscrire, mais qui trouvaient le 21
juin dernier que le prix était trop cher.
Nous vous signalons à nouveau que la moyenne des prix mensuels pour le repas du midi
pratiqués par les centres périscolaires avoisinants (pour 4 repas par semaine) est de 100 à
120€.
A Holtzheim, nous sommes, après la baisse obtenue, encore à 149€ soit encore environ 25%
plus chers que la moyenne de nos voisins.
Certes la baisse de 15% est un bon début, mais insuffisant pour que le périscolaire devienne
attractif pour la majorité des parents.
Se rajoute à cela le fait que les enfants inscrits au périscolaire de Holtzheim ne sont pas pris
en charge ni le mercredi, ni pendant les petites vacances.
Or les nourrices apportent ces prestations indispensables pour les parents qui travaillent ;
parfois même sous des formes un peu litigieuses quant à la législation de leur statut…
Mais nous sommes certains que vous saurez mener cette situation à bien et ainsi réussir à ce
que vos administrés soient logés à la même enseigne que les communes voisines.
En améliorant l’efficacité et le prix de la structure périscolaire de HOLTZHEIM, vous
réussirez à faire que ce programme devienne une réussite de la politique sociale de votre
village.
Pour que nous puissions tous ensemble mieux vivre à HOLTZHEIM.
Cordialement,
Pour l’association des parents d’élèves,
Fabienne FRANCK et Thierry ARMINANTE