Enquête auprès des élèves de Terminale sur la préparation au BAC

Commentaires

Transcription

Enquête auprès des élèves de Terminale sur la préparation au BAC
Enquête auprès des élèves de Terminale sur la
préparation au BAC
Préambule : pour que les
es résultats de cette enquête soient incontestables,, je tiens le fichier source (sous la forme d’un
classeur Excel) à disposition de ceux qui en feront la demande.
Méthodologie : l’information sur l’enquête a été envoyée par Mail à tous les élèves de Terminale, les réponses se
faisant bien entendu sous le régime du volontariat. On peut penser assez naturellement
naturellement que les élèves les plus
motivés ont répondu plus que les autres.
Les réponses étaient anonymes. Le résultat de cette enquête sera communiqué aux élèves, aux familles et publié sur
le site internet du LISA.
Objectif : partir de données quantifiées,
quantifiées aussi objectives que possibles, récoltées auprès des premiers concernés
afin de disposer d’éléments tangibles à examiner en conseil pédagogique pour adapter nos pratiques aux attentes
et aux besoins de nos élèves et améliorer notre préparation et donc les chances de succès de nos élèves.
Remarque préliminaire :
Si vous consultez le copié/collé de toutes les réponses libres des élèves vous aurez comme moi le plaisir
de constater que TOUTES les réponses sont sérieuses, constructives, positives, jamais critiques, très
lucides et qu’elles donnent une image très rassurante de ces jeunes dont nous avons la responsabilité. Je
suis assez fier d’eux à vrai dire…
C’est donc le bon moment pour les remercier d’avoir participé aussi sérieusement à cette enquête
en
!
Bilan : 72 réponsess enregistrées sur un total de 211 élèves de terminale soit 34.10 % de réponses.
On peut donc considérer que les résultats reflètent le ressenti des élèves de façon satisfaisante.
1) Les réponses se répartissent de la façon suivante entre les séries :
2) A la question : « selon vous en terminale il faut un ou deux BAC blancs ? »
La réponse est sans appel : à 72% les élèves demandent l’organisation de deux BAC blancs.
blancs
3) A la question : Dans le cas d’un seul BAC blanc à quelle période doit-ilil selon vous se tenir ? »
La réponse est là aussi très claire : Mars est le mois qui a nettement la préférence.
Enquête Juin 2016 préparation au BAC
Page 1 sur 6
4) A la question : dans le cas de deux BAC blancs, à quelles périodes doivent-ils selon vous se tenir ? »
La réponse est assez claire : Février et Mars tiennent largement la corde.
5) A la question : « Souhaitez-vous avoir des entrainements en situation pour les épreuves langue
(compréhension orale) ? »
La réponse est là aussi parfaitement claire : OUI ! à près de 90 %.
6) A la question : « Souhaitez-vous avoir des entrainements en situation pour les épreuves langue (expression
orale) ? »
La réponse est là aussi parfaitement claire : OUI ! à plus de 95 %.
7) A la question : selon vous, ces entrainements doivent concerner la LV1 ou la LV1 et la LV2 ? »
Très clairement, ces entrainements concernent : la LV1 et la LV2 à plus de 90 %.
Enquête Juin 2016 préparation au BAC
Page 2 sur 6
8) A la question : « souhaitez-vous disposer de l’aide des professeurs entre la fin des cours et le début des
épreuves ? »
La réponse est claire également même s’il conviendra de vérifier la corrélation entre cette réponse et la réalité de ce
qui s’est passé cette année : à près de 78 % les élèves souhaitent l’aide des professeurs pour réviser.
9) A la question : « si oui, vous préférez ? »
Alors là c’est plus diffus, rien ne se dégage vraiment, comme si toutes les solutions semblaient convenir de façon
presque équivalente : Une seule chose est claire, ils demandent l’aide et le soutien de leurs enseignants ! Malgré
tout, le planning collectif l’emporte.
10) A la question : « pensez-vous qu’il faut commencer la préparation au BAC avant la terminale ? »
La majorité l’emporte pour penser que oui : 53 % des élèves qui ont répondu pensent qu’il faut commencer avant
la terminale.
11) A la question ouverte : « si oui sous quelle forme ? » La réponse à cette question était facultative.
Les réponses sont très variées, j’ai essayé de les rassembler par genre.
(réponses intégrales en fin de document)
Commencer dès la seconde : 5 réponses
Commencer dès la première : 16 réponses
Enquête Juin 2016 préparation au BAC
Page 3 sur 6
Commencer la philosophie dès la seconde ou la première : 4 réponses
Travailler la méthodologie (prise de notes, fiches de révision etc..) : 2 réponses
Expliquer davantage les épreuves : 1 réponse
Inciter les élèves à garder les cahiers de première : 1 réponse
12) A la question ouverte : "Avez-vous des suggestions pour améliorer la préparation du BAC au LISA ?" la réponse à
cette question était facultative
Les réponses sont très variées, j’ai essayé de les rassembler par genre.
(réponses intégrales en fin de document)
Recevoir les convocations plus tôt : 6 réponses
Présentation, explication, contenu, calendrier des épreuves : 5 réponses
Plus de devoirs de type BAC : 4 réponses
Ajuster l'APRERE en fonction des besoins des élèves : 4 réponses
Modifier le calendrier du BAC pour avancer les oraux de LV : 4 réponses
Faire le ou les BAC blanc plus tôt : 3 réponses
Soutenir/encourager les élèves, limiter le stress : 3 réponses
Travailler plus vite ou différemment pour garder du temps en classe pour des révisions : 2 réponses
Banaliser la semaine des Oraux de LV : 2 réponses
Faire plus de CO en LV : 2 réponses
Philosophie dès la seconde ou la première : 2 réponses
Préparation aux épreuves de rattrapage pour les volontaires : 1 réponse
Ces résultats seront à analyser ensemble pour voir comment nous pouvons répondre à ces propositions de façon
réaliste et satisfaisantes pour les élèves et les équipes enseignantes.
Si vous pensez qu'il faut commencer la préparation aux épreuves avant la terminale, sous
quelle forme et à quel moment ?
==> Copié/collé de toutes les réponses non modifiées
•
Bac blanc ou petites épreuves y ressemblant
•
Des types bac dans toutes les matières à partir de la seconde
•
Sous forme type bac même si ce n'en est pas un vrai la forme peut aider pour plus tard.
•
En première, sous forme de Bac Blanc 4h en salle et en devoir à faire, selon les matières. Les oraux en cours,
travailler les notions du Bac et s'entraîner à l'oral.
•
Épreuve histoire en premiere
•
Il faut faire des entraînements aux dissertations plus souvent, ainsi qu'être préparé à la philosophie dès la
Première afin de savoir comment les cours se passeront, et comment l'épreuve du bac se déroulera. Pour les
langues, il serait également intéressant que les professeurs se concertent et se mettent d'accord pour la préparation
des dossiers des oraux.
•
Commencer en seconde
•
Les épreuves du bac peuvent être dès la première peuvent être en partie acquises par le maintient des
contrôle comme au bac avec de l'entrainement plus fréquent pour les épreuves de langues. Afin que nous savons a
quoi s'attendre le jour du bac. Ce type de contrôle peuvent être réalisé durant l'année.
•
je pense que le bac devrait se faire des la rentrée en seconde ,sur 3 ans.
•
Il faudrait commencer à préparer les élèves dès la Première car une fois arrivée en terminale nous ne savons
pas réellement comment faire pour s'entraîner car pas assez de temps pour s'entraîner.
•
A partir de la première en faisant des épreuves communes,avec le temps d'épreuves prévue pour la matière
concernée au bac.
•
appréhender les épreuves qui nous attendent dés la fin de la première et début terminale
•
Bac blanc de toutes les matières en 1ère en fin d'année scolaire.
•
Des la fin de première et durant toute l’année de terminal.
•
Par exemple, en Littérature étrangère faire de fiches dès la Première. Que nos professeurs principales nous
expliquent chaque épreuve du BAC en détails avant notre Terminale et venir presque à nous forcer à faire des
Enquête Juin 2016 préparation au BAC
Page 4 sur 6
fiches en classe pour nous montrer que si on en fait pas le plus vite possible on est en retard dans nos révisions et
ça devient vite compliqué. Aussi, bien nous dire de garder nos cahiers de Première car ils peuvent nous resservir
pour la Terminale !! (Je sais que vous n'êtes pas en pouvoir de changer ça mais la Philosophie devrait commencer
dès la Seconde ou la Première, un coefficient 7 en L pour un an d'étude de cette matière c'est pas normal !! .. Alors
que notre épreuve de Français de Première détient un coefficient bien plus inférieure alors que nous étudions cette
matière depuis que nous sommes tout petit) Toute l'année de Première doit être une préparation au BAC, que l'on
sache à quoi s'attendre.
•
Il faudrait travaillez d'avantage les oraux de langue (compréhension, expression) et pour la série scientifique,
essayer de commencer le programme d'Histoire sur deux ans. Cette matière n'étant qu'un coefficient 3, nous avons
énormément de leçon à apprendre comparé à l'épreuve de Maths qui ele est coefficient 7.
•
Bac blanc en situation, surtout pour les oraux et aide pour préparer nos dossiers pour les langues comme la
lele pour les L.
•
Ce serait des exercices adaptés aux programmes de premières, mais dans des conditions d'épreuves. Il
faudrait organisé cela plutôt au deuxième trimestre de l'année de première qu'au troisième pour laisser les élèves se
concentrer sur les épreuves anticipées.
•
sous forme d'épreuves type bac régulières
•
Initiation au cours de philosophie dès la classe de première.
•
Entraînements aux épreuves dans les conditions d'examen.
•
En première voire dès la seconde. Mise au point de notions incomprises des années précédentes essentielles
pour le bac. Heures d'APERE pouvant servir d'approfondissement à des notions ou à commencer à voir le
programme de Terminale. Heures supplémentaires de volontariat entre élèves ou élèves + prof. Travail sur prises de
notes (perte de temps considérable en cours à cause de la dictée ou retranscription mot à mot).
•
Mise en situation. Contrôle continu. Interrogations surprises. Entretiens oraux. A partir de la 1ère.
Spécialisation dès la seconde.
•
entraînements aux contrôles de 4h dans les matières principales entraînements dans les langues.
Avez-vous des suggestions pour améliorer la préparation au Bac des élèves
du LISA ?
==> Copié/collé de toutes les réponses non modifiées
•
Plus de présentation des épreuves. Plus d interro concernant les épreuves Rv avec des profs ou table ronde
autour d un thème
•
Faire plus de types Bac
•
Informations sur les epreuves d'oral de langues plus tot dans l'année
•
Avoir de l'apere en fonction des besoins de l'élève et non des matières ainsi qu'un sujet de cours imposés.
•
Organiser les Bacs Blancs, ainsi que recevoir nos convocations plus tôt
•
Connaitre les dates plus longtemps à l'avance.
•
A mon avis les professeurs devrait plus être là pour soutenir ses élèves durant l'année et surtout dans la
période auquel tout élèves est en stress. Il faudrait aussi qu'une nouvelle méthode de travail soit organisée pour
gagner en rapidité dans l'année pour avoir un temps suffisant pour réviser. Enfin en se qui concerne les dates du
bac de langues elles devraient être plus en avance pour laisser le temps a l'élève de pourvoir organiser ses
révisions de manière plus sereine.
•
Les oraux de langues devrait être un peu plus tôt, c'est A dire fin avril/ début mai car du coup cela fait
beaucoup de chose à réviser pour le bac dans la même période car quelques semaines plus tard les épreuves
écrite commencent, et la période entre les oraux de langues et le bac Et trop courte.
•
Faire en sorte que les programmes soient terminés début mai. Aménager un espace de 4 heures dans
l'emploi du temps afin de procéder à des épreuves blanches au cours de l'année, à la disposition des enseignants.
Avoir des professeurs compétents en philosophie, qui nous préparent aux épreuves. Avoir un temps de
préparation aux épreuves de rattrapage pour ceux qui le souhaitent.
Enquête Juin 2016 préparation au BAC
Page 5 sur 6
•
Proposer des moments pour faire des fiches, continuer à mettre des APERE philosophie dès la seconde car
cela les préparent le plus tôt possible surtout quand on sait que la philosophie est un coefficient 7 en l'étudiant
qu'une année.
•
Alors tout d'abord, pour que les élèves soient moins stressés à l'approche du Bac il serait bien qu'ils reçoivent
leur convocation de manière anticipée et non à une semaine des épreuves. De plus les oraux de langues devraient
être plus tot dans l'année car à la fin du mois de Mai cela est un peu contraignant et difficile car les élèves doivent
enchaîner avec les épreuves écrites et donc ne plus avoir de temps pour correctement réviser puisque tout
s'enchaîne Il faudrait aussi banaliser la semaine des oraux de langues car cela stresse les élèves qui du fait non
pas l'impression d'avoir eu du temps pour apprendre leurs oraux mais aussi qui ne sont pas présent lors des cours
classiques de la semaine des oraux, ce qui nuit aussi aux autres matières puisque les élèves ne sont ni attentifs, ni
rigoureux car trop submergés par l'enjeu des oraux de langues qui sont tout de même des épreuves du Bac Merci
de votre compréhension
•
Donner les convocations aux épreuves plus tôt que 1 semaine avant!
•
Nous donner les convocations bien avant, pour pouvoir s'y préparer. Mettre la Philosophie dès la première.
•
Bac Blanc, 1 ou 2 comme vous voulez mais faite le en Janvier Février car pour cette année 2015-2016 je
trouve que c'était trop tard .. Après les amélioration à faire je l'ai ai écrit dans la case au dessus.
•
Connaître les dates d'examens et avoir les convocations plus tôt.
•
De meilleurs informations et une meilleure organisation concernant les options facultatives
•
Gestion des heures d'APERE à revoir : optimisation du temps (ça ne sert à rien d'obliger tous les élèves d'une
classe à faire tous exactement la même chose alors que chacun a ses propres lacunes ou encore refaire des
exercices de bacs blancs réussis), + d'entrainements oraux, + d'organisation (Bac blanc prévu au dernier moment,
pas d'infos sur déroulement épreuves bac notamment LV3 et LV1/LV2 pour bac L et candidat libre).
•
Les encourager afin qu'ils puissent croire en eux et avoir un minimum de volonté pour travailler.
•
Je pense qu'il faudrait que l'on ai des créneaux tout au long de l'année, pour pouvoir faire des devoirs sur
table avec le nombre exacte d'heure selon les épreuves. Ne pas avoir seulement le Bac blanc pour pouvoir avoir le
nombre d'heure précis.
•
adapter les révisions aux difficultés des élèves cas par cas
•
Cours banalisés pendant la semaine de compréhension et d'expression oral
•
Que les profs de langue fasse plus de CO en cours.
•
Une avancée plus rapide des langues car des notions n'ont pas pu être mises et par perte de temps certains
document ne sont pas assez approfondis mais bon "débrouillez-vous".........
•
Selon moi, les ECE et les épreuves de langue ne doivent pas avoir lieu la même semaine. Les oraux et les
ECE sont de grosses charges de travail, sans compter les révisions pour les épreuves écrites du mois de juin qui
doivent également retenir notre attention durant cette période. En ayant planifié ces 2 types d'épreuves la même
semaine, les révisions des épreuves écrites ont dû être inévitablement suspendues au profit de ces épreuves. Il
est dommage de sacrifier une partie des révisions des élèves pour de simples problèmes administratifs. Par
ailleurs, il serait judicieux d'organiser les épreuves orales de langues plus tôt dans l'année, les révisions de cellesci ayant été effectuées jusque fin mai, au détriment des épreuves écrites.
Enquête Juin 2016 préparation au BAC
Page 6 sur 6

Documents pareils