FICHE ACTION n° 13 Séché Environnement

Commentaires

Transcription

FICHE ACTION n° 13 Séché Environnement
FICHE ACTION n° 13
Séché Environnement
ACTION SOCIALE ET SOCIETALE
Vêtements de travail issus du commerce équitable
ACTIONS ENVIRONNEMENTALES
Protection de la biodiversité des sites
Valorisation des ressources énergétiques et
diminution des émissions des gaz à effet de serre
Adresse
Les Hêtres BP 20
53811 Changé
Téléphone 02 43 59 60 60
Site internet www.groupe-seche.com
Personne responsable de la candidature
Daniel Baumgarten
Directeur du DD
06 03 90 87 72
Effectif
Activité
Services à
l’environnement
(valorisation et
traitement des déchets
1 510
Certifications : ISO
9001, ISO 14001,
OHSAS 18001, MASE
Date de création : 17/01/11
Date de mise à jour : 28/02/2011
Version n° 01
[email protected]
Rédacteur : M.ALLEZARD/X. HERRERO
Les catégories d’actions correspondantes aux défis de la Stratégie
Nationale du Développement Durable 2010
Production et consommation durables
Le changement climatique et l’énergie
Transports et mobilités durables
Conservation, gestion durable de la biodiversité et des ressources naturelles
Défis internationaux et lutte contre la pauvreté dans le monde
Détail des différentes réalisations de l’entreprise :
Joël Séché fonde l’entreprise de Séché Environnement spécialisée dans le traitement des déchets
au milieu des années 80. Il développe son entreprise en intégrant des démarches
environnementales et en intégrant le facteur humain puisqu’il a immédiatement conscience que
son activité est à risques pour l’Homme et l’environnement, c’est pourquoi voici quelques actions
que l’entreprise a mis en place :
Mise en place de vêtements de travail en coton issu du commerce équitable
Protection de la biodiversité des sites :
-plans d’aménagements paysagers avec la conservation de zones naturelles existantes avant
l’activité et qui sont qualifiées de zones écologiques sensibles. Cela permet le maintien d’une
biodiversité garantissant une sauvegarde de l’identité paysagère locale.
-gestion différenciée avec un entretien de manière douce, pour ne pas perturber les animaux et
avoir un pâturage de qualité, grâce à des chèvres des fossés et des bœufs Highlands Cattle.
Valorisation des ressources énergétiques et gestion d’émissions de GES :
-captage de 10 000m3 par heure de biogaz, issu de la fermentation des déchets.
-fabrication d’électricité pour alimenter 290 000 habitants dont 70 % d’électricité verte, grâce à une
unité de cogénération avec des turbines à gaz dont la puissance électrique est de 8,4 Mégawatts.
-fournitures de vapeur (200 000 tonnes) par cogénération dans un contexte d’écologie industrielle,
qui permet la déshydratation des fourrages d’une entreprise voisine.
Organisation des actions menées
Ressources humaines, technologiques et financières internes au groupe.
Responsables
Responsable initiateur : Daniel Baumgarten, Directeur du développement durable
Responsable de suivi : Un responsable est désigné pour le suivi de chaque action au sein de
l’entreprise.
Durée de mise en œuvre
Mise en place de vêtements de travail en coton issu du commerce équitable : 1 an
Protection de la biodiversité des sites : 15 ans
Valorisation des ressources énergétiques et gestion d’émissions de GES : depuis la création
de l’entreprise en 1980 et des installations (captages de biogaz par des puits dans les massifs de
déchets) et amélioration continue avec les technologies actuelles (chaudières et turbines à gaz)
Financement des actions
Ressources financières internes au groupe Seché environnement
Mesure des actions / Indicateurs de suivi utilisés
Mise en place de vêtements de travail en coton issu du commerce équitable : quantité de
coton consommé, vérification de l’utilisation des primes Max Havelaar dans les villages maliens de
production par des visites sur place.
Protection de la biodiversité des sites : Mesures des populations d’oiseaux par la LPO,
intégration des mesures dans le programme de Suivi Temporel des Oiseaux Communs (STOC),
analyses paysagères par des photos et des simulations pour voir quel serait le paysage modifié.
Valorisation des ressources énergétiques et gestion d’émissions de GES : compteurs
électricité du réseau EDF, compteur de tonnages de vapeur commercialisées, Chiffre d’affaire
réalisé par la vente d’énergie
Résultats
Résultats quantitatifs et/ou techniques
Mise en place de vêtement de travail en coton issu du commerce équitable : environ 280 000
km/an de coton équitable a été utilisé ce qui représente environ 30 km de tissu en 2 ans
Protection de la biodiversité des sites : 11 espèces d’amphibiens, 11 espèces d’Odonates, 55
d’oiseaux, 33 taxons dans l’IBGN (site de changé) ont été recensés en 4 ans
Valorisation des ressources énergétiques et gestion d’émissions de GES : 249,6GWH/an =
autosuffisance du groupe à 111,5% de ses besoins énergétiques équivalent de la consommation
de 290 00 habitants, 430 000 tonnes de vapeurs vendues par rapport à 2008.
Résultats financiers / Retour sur investissement
Les coûts liés à la mise en place de telles actions sont les suivants :
Mise en place de vêtements de travail en coton issu du commerce équitable : environ
2200€/an
Protection de la biodiversité des sites : allocations pour les dépenses courantes
Valorisation des ressources énergétiques et gestion d’émissions de GES : 25 millions d’€ en
2009 et 50 millions d’€ en 2008
Résultats comportementaux des parties prenantes
Chaque année, le site accueille des visiteurs (portes ouvertes et visites ponctuelles) afin qu’ils
puissent découvrir l’entreprise mais aussi de les actions concrètes que l’entreprise met en place.
Reproductibilité de l’action
Ce type d’action est exportable sur tous les sites d’enfouissement des déchets.
Au niveau du groupe, les actions concernant la biodiversité, la valorisation du biogaz et
l’habillement du personnel en coton équitable sont reproduites sur d’autres sites du groupe.
Cette pratique est transposée à Saur, entreprise qui gère le traitement de l’eau, dès 2010 avec
l’équipement de 8000 salariés en nouvelles tenues en commerce équitable.
Forces et faiblesses des actions menées
Un des points fort est l’appartenance à un groupe pour mettre en place des actions de grande
envergure.
Profession de foi de l’entreprise ou Mot du responsable
Séché Environnement est l’un des principaux opérateurs français du traitement et du stockage de
tous les types de déchets (hors radioactifs). Depuis avril 2007, Séché Environnement détient
également une participation de 33% dans le Groupe Saur, 3ème intervenant dans le secteur de
l’Eau et de la Propreté en France. En vingt cinq ans, le Groupe a démontré la solidité de son
modèle de développement rentable reposant sur deux grands principes.
En premier lieu, pour prospérer et se développer, une entreprise doit avoir un apport positif pour
tous : pour ses clients, ses salariés et ses actionnaires bien sûr, mais aussi pour ses partenaires,
pour les parties-prenantes silencieuses et plus largement pour la Société dans son ensemble. De
l’entreprise, chacun doit retirer un bénéfice : une qualité de service, un savoir-faire particulier, du
respect, de la considération, une qualification, des perspectives, une relation de confiance, bref un
engagement éthique qui aille au-delà d’une simple conformité réglementaire et contractuelle.
L’investissement dans l’Homme et pour l’Homme, c’est-à-dire pour sa santé, pour son cadre de
vie, pour la qualité de ses paysages, pour ses enfants … est le second principe. En exerçant notre
métier, nous « ne gérons pas seulement la nuisance » qu’occasionneraient les déchets
abandonnés, mais nous « produisons du bien-être », à partir de l’idée qu’on ne peut pas vivre
sainement sur une planète malade.
Ainsi Séché Environnement s’inscrit au cœur des préoccupations de développement durable, à
travers le traitement des déchets qui est un des facteurs nécessaires au bien-être de l’homme
dans son univers. Ses collaborateurs et son outil industriel lui permettent d’accompagner ses
clients en leur proposant une prise en charge globale et optimisée de leur problématique
environnementale dans leur contexte propre d’évolutions techniques, économiques et
environnementales.
Pour Séché Environnement, né peu avant la publication du rapport de Gro Harlem Bruntland
posant les notions de base du Développement Durable dans son rapport aux Nations Unies, et
démarrant ses activités sur une telle vision de l’avenir, le Développement Durable a toujours fait
partie intégrante de la nature de l’entreprise, de son éthique, et par là même du comportement de
son personnel.
Depuis huit ans, l’adhésion de Séché Environnement au Pacte Mondial des Nations Unies lui sert
de balise, et une Charte en sept engagements formalise sa ligne de conduite en matière de
Développement durable. Adossée à ces grands engagements pris au plus haut niveau du Groupe,
sa culture managériale de proximité se décline au quotidien (en fonction des métiers et contextes)
à travers une Charte « Qualité Santé Sécurité Environnement », et par un « Code de
comportements et d’actions » qui concourt à mobiliser et responsabiliser individuellement tous les
collaborateurs en ce domaine. C’est là le sens profond de notre démarche de développement
durable : une croissance fondée sur le respect des êtres humains et de l’environnement, sur la
proximité, sur la qualité, sur l’efficacité, sur la solidarité - entre les hommes, entre les générations,
entre les territoires -.
Bref, notre modèle de croissance « grandeur Nature », sans être la solution à tout, propose de
nombreuses réponses aux grandes préoccupations de notre monde : réconcilier le progrès et
l’avenir, inscrire le local dans le global.
Joël Séché
Président – Directeur général