Lire le courrier - CGT Educ`action Poitiers

Commentaires

Transcription

Lire le courrier - CGT Educ`action Poitiers
Poitiers, le 11 octobre 2016
Bertrand Verhaeghe,
secrétaire régional de la CGT Educ’action,
à
Bertrand Verhaeghe
[email protected]
06.08.51.52.26 ou
06.03.60.63.59
Monsieur le Doyen des IEN EG-ET,
Madame l’inspectrice, chargée de mission pour
les 3ème Prépa Pro,
Objet : enseignement de la SVT en 3ème prépa pro
Nous vous adressons ce courrier pour vous faire part du désarroi de certains de nos
collègues de PSE qui doivent enseigner en SVT dans les classes de troisième prépa-pro. En
effet, si une partie du programme correspond à leur discipline d’origine (alimentaire), la plus
grosse partie du référentiel est pour eux une découverte.
Ces classes concentrent souvent des élèves qui présentent de multiples difficultés
(familiales, sociales, scolaires, comportementales…) et nos collègues se sentent en danger de
devoir enseigner des contenus disciplinaires qu’ils ne maîtrisent pas. En effet, nous vous
transmettons un témoignage de collègue à qui les élèves ont fait les réflexions suivantes
"pourquoi ne faisons-nous pas de dissection, pourquoi on ne va pas au labo faire des
expériences plutôt que de les regarder en vidéo"…s’inquiétant de ne pas retrouver les
habitudes d’enseignement de cette matière !
Bien sûr il y a le BO n°35 du 29 septembre 2016, dont nous nous permettons de rappeler
certains éléments de contenu :
« En sciences de la vie et de la Terre, les sujets ne comporteront pas de questions portant
sur les éléments de programme suivants :
- pour la partie « La planète Terre, l'environnement et l'action humaine », les
connaissances et compétences relatives à :
- « La Terre dans le système solaire » ;
- « Expliquer quelques phénomènes météorologiques et climatiques » ;
- « Relier les connaissances scientifiques sur les risques naturels (ex. séismes, cyclones,
inondations) ainsi que ceux liés aux activités humaines (pollution de l'air et des mers,
réchauffement climatique...) aux mesures de prévention (quand c'est possible), de
protection, d'adaptation, ou d'atténuation » ;
- « Proposer des argumentations sur les impacts générés par le rythme, la nature
(bénéfices/nuisances), l'importance et la variabilité des actions de l'être humain sur
l'environnement ».
- pour la partie « Le vivant et son évolution », les connaissances et compétences relatives
à:
- « Relier les besoins des cellules animales et le rôle des systèmes de transport dans
l'organisme » ;
- « Relier les besoins des cellules d'une plante chlorophyllienne, les lieux de production ou de
prélèvement de matière et de stockage et les systèmes de transport au sein de la plante » ;
- « Relier des éléments de biologie de la reproduction sexuée et asexuée des êtres vivants et
l'influence du milieu sur la survie des individus, à la dynamique des populations » ;
- dans la thématique « Relier, comme des processus dynamiques, la diversité génétique et la
biodiversité », les connaissances et compétences relatives à :
- « Diversité et dynamique du monde vivant à différents niveaux d'organisation ; diversité
des relations interspécifiques » ;
- « Diversité génétique au sein d'une population ; héritabilité, stabilité des groupes » ;
- dans la thématique « Mettre en évidence des faits d'évolution des espèces et donner des
arguments en faveur de quelques mécanismes de l'évolution », les connaissances et
compétences relatives à :
- « Maintien des formes aptes à se reproduire, hasard, sélection naturelle ».
Interpellée par plusieurs canaux Madame Catherine Defond Inspectrice de l'Education
Nationale Sciences biologiques et sciences sociales appliquées a répondu
1- Un programme cycle 4 pour tout candidat au DNBpro devrait paraître très prochainement
(prochain BO j’espère) il intègre, à partir du programme cycle 4 (DNB classique) des
allègements de contenus, même si les objectifs en termes de compétences restent
identiques.
2- Un sujet « zéro » a été élaboré par les groupes de l’IGEN STVST, Phys Chimie, Maths, STI ;
peut-être va-t-il paraître rapidement ?
3- Comme indiqué en début d’année, la partie « corps humain et la santé » a été quasiment
reconduite en l’état dans le programme allégé. Cette partie peut donc être support actuel
des enseignements en 3 PP notamment.
Par conséquent tous les contenus doivent être enseignés même s’ils seront allégés, les
objectifs en termes de compétences restent identiques. Même s’il est précisé que les élèves
ne seront pas interrogés lors du DBN sur ces sujets. Certains collègues s’inquiètent
d’éventuels recours des parents qu’ils pourraient entreprendre contre eux pour ne pas avoir
traité de l’intégralité du programme.
Des formations sont-elles prévues pour pallier à ces manques ? Un courrier est-il prévu pour
donner un cadre clair à nos collègues ?
Dans l’attente d’une réponse de votre part, veuillez agréer, Monsieur le Doyen et Madame
l’Inspectrice, nos salutations respectueuses.
Le Secrétaire Régional de la CGT Educ’Action