Le concept de diagnostic compagnon appliqué aux maladies

Commentaires

Transcription

Le concept de diagnostic compagnon appliqué aux maladies
Le concept de diagnostic compagnon appliqué aux maladies infectieuses ValerieRAYMOND‐SCHWARTZMANN
CompanionDiagnosticProgramDirector
BioMérieuxSA
Unemeilleureconnaissancedespathologiesetdechaquepatientgrâceàdes
testsdediagnosticdeplusenplusprécispermetd’orienterletraitementd’un
maladeverstelouteltraitement,etd’enéviterd’autres.Chaquepatientest
unique et doit recevoir un traitement ayant les meilleures chances
d’efficacité.
La médecine personnalisée vise donc à déterminer des populations
d’individusoudescatégoriesdepathologieshomogènes.Chaquegroupede
patients pourra ainsi recevoir certains médicaments adaptés très
précisément à sa maladie, ce qui constitue une "personnalisation" du
traitement.
Cettestratificationdesmaladespeutsefaireparl’analysed’unouplusieurs
"biomarqueurs", et ce par la réalisation de tests diagnostiques sur des
échantillonsbiologiquesdesmalades(sang,urine,tissuscancéreux,etc.).Ce
sontdestestsdiagnostiquesdits«compagnons».
Cetteapprochenécessiteledéveloppementsimultanédumédicamentetdu
testdiagnostic,dit«compagnon».
Leconceptdestestsdediagnosticcompagnonsoumédecinepersonnalisée
est bien établi dans le domaine de l’oncologie afin de sélectionner une
populationdepatientséligiblesautraitement.D’autrespathologiescomme
les maladies infectieuses, ainsi que d’autres aires thérapeutiques peuvent
êtreconcernéesparcetteapproche.Fortedesonsavoir‐faireeninfectiologie,
la société bioMérieux propose une offre de produits dans ce domaine aux
nombreusesopportunitésetperspectivesafind’améliorerlapriseencharge
despatients.

Documents pareils