Une soirée aux Caraïbes avec Ibrahim Ferrer Jr

Commentaires

Transcription

Une soirée aux Caraïbes avec Ibrahim Ferrer Jr
12 | LUNDI 7 OCTOBRE 2013 | LE DAUPHINÉ LIBÉRÉ
GRÉSIVAUDAN
INFOS PRATIQUES
CROLLES |
BERNIN
Une soirée aux Caraïbes avec Ibrahim Ferrer Jr
Ü Conseil municipal
Réunion jeudi 10 octobre, à la
mairie, à 20 heures.
Ü Mairie
et agence postale
1496 RN90.
Tél. 04 76 92 07 40.
Fax : 04 76 08 97 22.
Horaires : lundi : 14 – 18 heures ;
mardi : 8 h 30 – 11 h 30, 14 – 19
heures ; mercredi, jeudi et vendredi : 8 h 30 – 11 h 30, 14 – 18
heures ; samedi : 8 h 30 –
11 h 30 (agence postale + permanence mairie pour le retrait de
formulaires et les cartes d’identité).
Ü Bibliothèque
municipale
Chemin de la Proula.
Tél. 04 76 08 89 34.
Horaires en période scolaire :
mardi 16 heures – 18 h 30 ;
mercredi : 10-12 heures/14 h 3018 h 30 ; vendredi : 16 heures –
18 h 30 ; samedi : 10 heures –
12 h 30.
En période de vacances scolaires : mardi : 16 heures –
18 h 30 ; mercredi : 10-12
heures/14 h 30-18 h 30 ; samedi : 10 heures – 12 h 30.
Ü Police municipale
Chemin de la Proula.
Tél. : 04 76 13 24 56.
CROLLES
Ü Mairie
Place de la Mairie.
Tél. 04 76 08 04 54.
Fax : 04 76 08 88 61.
Ouverte les lundis et vendredis de
8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à
16 h 30 ; les mardis de 8 h 30 à
11 heures et de 13 h 30 à
18 heures ; les mercredis et
jeudis de 8 h 30 à 12 h 30 et de
13 h 30 à 18 heures ; les samedis
de 8 h 30 à 12 heures.
Ü Police municipale
Tél. 04 38 72 96 72
ou 06 08 25 14 62.
Ü Gendarmerie
Antenne de Crolles : présence sur
rendez-vous du lundi au vendredi
de 18 heures à 19 h 30.
Tél. 04 38 72 96 72.
Ü Bibliothèque
19, place de la Mairie.
Tél. 04 76 08 14 11.
Ouverte les mardis de 13 h 30 à
18 h 30 ; les mercredis de 10 à
12 heures et de 13 h 30 à
18 h 30 ; les vendredis de
16 h 30 à 18 h 30 ; les samedis
de 10 à 12 heures et de 13 h 30 à
18 h 30.
Ü Haltes-garderies
Les Bout’Chous
700 rue Léo-Lagrange.
Tél. 04 76 08 84 85.
Les P’tits lutins
94 place Nelson Mandela.
Tél. 04 38 92 13 95.
Ü Relais assistantes
maternelles
94 place Nelson Mandela.
Tél. 04 38 92 14 90.
Ouvert les lundis de 17 à 19 heures ; les mardis de 11 h 30 à
14 heures ; les vendredis de 11 à
14 heures et les samedis sur
rendez-vous.
S
Ibrahim Ferrer Junior et son orchestre ont embarqué l'espace Paul-Jargot dans un sublime voyage entre
Argentine et Cuba.
amedi soir, comme par
magie, l’espace Paul­
Jargot a traversé l’Océan
Atlantique pour atterrir à
Cuba. Les berges de l’Isè­
re étant soudainement
transformées en plages
des Caraïbes par la grâce
d’Ibrahim Ferrer junior,
ancien marin de profes­
sion. Le voyage promis en
ouverture de saison a bel
et bien eu lieu pour un
auditorium plein à cra­
quer.
Admirablement entouré
par son orchestre, Le Cu­
ban latin group, Ibrahim
Ferrer junior est arrivé sur
scène avec la nonchalance
des îles. Casquette vissée
sur la tête, le fils du fonda­
teur du Buena vista social
club a vite démontré son
incroyable talent pour em­
porter les foules.
Le secret de la musique
d’Ibrahim Ferrer junior est
incontestablement d’avoir
su lier les sons de son Cu­
ba natal à ceux de l’Argen­
tine où il réside. Aussi im­
probable qu’un Fidel Cas­
tro dansant le tango ou un
Maradona dribblant une
défense le cigare aux lè­
vres. Et pourtant le pari est
visiblement réussi lorsque
l’EPJ s’est mise à chanter
sur l’inévitable “Guanta­
namera” puis à danser sur
un cha­cha­cha chaleu­
reux.
La soirée, allongée par
des rappels mérités, a été
“muy caliente” grâce à
cette musique qui imman­
quablement porte à la
danse et au bien­être.
Le public de connais­
seurs a pu finir la soirée en
faisant dédicacer des CD
et converser en espagnol
avec ce sympathique ma­
rin qui a réussi à embar­
quer l’EPJ dans son cha­
leureux voyage musical.
Christian PETROZ
LOCALE EXPRESS
BERNIN
Le concert cantique à Notre-Dame,
un pur moment de bonheur
Séance de dédicaces et chaleureuses conversations avec le public
ont suivi le concert.
Un petit déjeuner économique
sur fond de Grenelle de l’environnement
R
Ü Samedi soir, à l’église, les mélomanes ont pu savourer un
concert de musique classique “Cantiques à Notre-Dame” par
le quatuor vocal Abélard. Ce quatuor a offert un programme
centré sur le poème du cardinal Jacques du Perron, enluminé
par quelques-unes des plus belles pages de musique sacrée
de la Renaissance. Ségolène Cornec, soprano, Lydwine Belliard-De-Hoog, alto, Jean Belliard, ténor et Philippe Legourd,
basse, ont enchanté le public de connaisseurs.
LUMBIN
Des soins esthétiques à domicile
Ü Sarah Reveniaud, professionnelle de l’esthétique et diplômée d’État, misant sur la proximité, a ouvert, sa cabine de
soins à domicile qu’elle a baptisée “Soins d’elle”. Cette femme
élégante et naturelle a toujours eu un penchant pour la beauté
et le bien-être. Dans sa cabine de soins, accueillante et
chaleureuse, on découvre avec délice des produits de cosmétologie naturelle. « Il s’agit d’une gamme complète de soins à
base d’actifs bio, puisés au cœur de la nature, qui allient
efficacité professionnelle et plaisir sensoriel », explique Sarah
Reveniaud. La gamme de prestation qu’elle propose est assez
large : épilations, soins du visage, spécifiques et anti-âge,
relaxation, remodelant, amincissant, beauté des mains et des
pieds, maquillage…
Pour en savoir plus : tél. 06 74 20 16 97 ; [email protected]
POUR JOINDRE NOS CORRESPONDANTS
CROLLES : Monique MICAUD, 06 31 16 36 35 ; Christian PETROZ,
06 84 85 76 59.
BERNIN : Jean-Marie SARRACANI, 06 79 62 80 67.
LE TOUVET : Catherine IVANOFF, 06 20 27 62 74.
LA TERRASSE : Nadine ESPAGNOL, 06 10 89 45 02.
LUMBIN : Marcel FAKHOURY, 04 76 92 46 77.
PLATEAU DES PETITES ROCHES : Bernard TOUPET,
06 72 63 00 44.
BARRAUX/CHAPAREILLAN : Patrick DESAY, 06 37 87 01 53.
endez­vous ponctuels, les
petits­déjeuners écono­
mique organisés à l’initiati­
ve de la Communauté de
communes du Grésivaudan
en partenariat avec la
Chambre de commerce et
d’industrie de Grenoble, se
veulent source d’informa­
tions à l’adresse des entre­
prises de la vallée et des en­
virons. Le dernier, organisé
dans les salons du Pradotel,
avait pour thème “Comment
faire de vos déchets une vé­
ritable ressource ?”.
Les intervenants étaient
Julien Veyret, responsable
développement dans l’en­
treprise Veolia secteur Drô­
me­Alpes et deux de ses col­
lègues.
Le groupe Veolia, s’est
donné comme mission, entre
autres, de traiter les déchets
dans le cadre d’une politi­
que de développement du­
rable. « Il est prévu que dès
2025, il y aura pénurie d’eau,
pénurie de pétrole, donc il
faut dès maintenant diversi­
fier nos ressources énergéti­
ques » a lancé Julien Veyret.
À partir des ces prévisions
peu optimistes, les interve­
nants ont expliqué aux re­
présentants des entreprises
présentes pourquoi elles ont
tout intérêt à faire collecter
et traiter leurs déchets.
Un système efficace
Et les entreprises sont ve­
nues en effet à ce rendez­
vous pour trouver une solu­
tion afin d’évacuer leur
stock de matière issues de
leur activité : copeaux de
bois, papier, plastique, ma­
tière organique, etc. Une
manne que Veolia sera sus­
ceptible de transformer en
source d’énergie.
Un représentant de ST Mi­
croélectronic sur les sites de
Crolles et de Grenoble, et un
de GLD (Grenoble logisti­
que distribution) étaient in­
vités à témoigner de leur ex­
périence en matière d’orga­
nisation de stockage avant
traitement. GLDa plusieurs
plate­formes de stockage
dont une à Froges.Les pro­
fessionnels ont expliqué leur
technique d’organisation de
stockage avant que ces dé­
chets ne soient enlevés par
Véolia.
Claire Meny, de GLD, a no­
tamment expliqué comment
grâce à la mise en place d’un
tri sélectif rigoureux, son en­
treprise qui stockait jadis et
en vrac les déchets de ses
clients, a réussi a faire bais­
ser le coût de la facture des
ces derniers pour leur plus
grande satisfaction.
Un argument commercial
et financier « qui est égale­
ment bon pour la planète »,
a­t­elle conclu avec beau­
coup d’énergie.
Monique MICAUD
L’assistance, composée de représentants d’entreprises et d’associations, a écouté avec intérêt, Nathalie du
groupe Veolia, l’une des intervenantes de ce petit déjeuner.
Evacuation des déchets : une solution
collective pour les petites entreprises
N
athalie Herbreteau est
chef d’entreprise d’une
EURL (Entreprise uniper­
sonnelle à responsabilité
limitée) sur la commune de
Chapareillan. Sa société
fabrique des chalets et des
abris divers régionaux.
Cette fabrique de char­
pente et autres menuiserie
génère un certain tonnage
de chutes et de copeaux
tout au long de l’année.
C’est pour cette raison que
Nathalie Herbreteau est
venue à ce rendez­vous
des petits­déjeuners éco­
nomiques vendredi der­
nier. Elle voulait une ré­
ponse à son interrogation :
“Comment faire de vos dé­
chets une véritable res­
source”. L’idée étant de
trouver une solution à un
stockage particulièrement
encombrant.
Parmi les solutions, l’in­
tervenant de Veolia a évo­
qué un accompagnement
aux petites entreprises
confrontées au même pro­
blème pour évacuer leurs
déchets, en organisant une
collecte qui desservirait
plusieurs de ces PME.
Veolia propose égale­
ment une aide à ces entre­
prises comme aux collecti­
vités locales confrontées à
ce problème, au niveau
des démarches adminis­
tratives qui sont toujours
très compliquées.
M.M.
La chef d’entreprise Nathalie
Herbreteau est venue s’informer.