L`assurance vie - Cabinet ARRAOU

Commentaires

Transcription

L`assurance vie - Cabinet ARRAOU
L'assurance vie
Définition
Un contrat d'assurance vie est un instrument d'épargne bénéficiant d'un cadre juridique
spécifique, jouissant d'une fiscalité avantageuse et offrant une liquidité permanente.
3 Pourquoi souscrire un contrat d'assurance vie ?
Le produit d'épargne préféré des français offre de nombreux avantages, tout en couvrant les besoins les plus
divers : de la constitution d'un capital de sécurité, à la préparation de sa retraite ou de sa succession, en
passant par la protection de ses proches.
3Quels sont ses atouts ?
Une optimisation financière
Vous pouvez opter pour un placement investi à 100% sur le Fonds garanti en Euros et vous préserver ainsi
de tout risque de perte, tant sur le capital que sur les intérêts (effet de cliquet). Les plus audacieux
profiteront des multiples fonctionnalités offertes par les contrats dits "multisupports" et pourront ainsi
panacher leurs investissements entre les différentes unités de compte et en changer au gré de l'évolution
des marchés financiers ou de leurs objectifs.
Une gestion souple
Les meilleurs contrats offrent une totale liberté à la fois sur les versements et sur les retraits, que ceux-ci
soient ponctuels pour couvrir une dépense occasionnelle, la réalisation d'un projet … ou réguliers pour la
constitution de revenus complémentaires défiscalisés une fois à la retraite par exemple.
Un régime fiscal d'exception
Lorsqu'une fiscalité s'applique sur les plus-values lors des retraits ou du rachat, ou lors de la succession, elle
est allégée en comparaison des autres types de placements compte tenu d'un régime fiscal particulier très
favorable. Dans la plupart des cas les exonérations totales sont fréquentes. Certains paramètres relatifs à
l'ancienneté du contrat, aux montants investis, à l'âge de l'assuré et aux dates de versements entrent en
ligne de compte pour déterminer l'imposition ou l'exonération après application d'abattements spécifiques.
3 Peut-on souscrire plusieurs contrats d'assurance vie ?
Il n'y pas de limitation, ni sur les montants investis, ni sur le nombre de contrats détenus par une même
personne. Il est même judicieux d'en posséder plusieurs en donnant à chacun une orientation de gestion
spécifique selon ses divers objectifs personnels. Exemple : un contrat à gestion prudente pour l'épargne de
sécurité familiale, un contrat à gestion dynamique pour un complément de retraite dans 10 ans, etc.
3 Peut-on renoncer au contrat ?
Vous disposez d'un délai de trente jours à compter du versement initial pour renoncer à la souscription de
votre contrat et récupérer l'intégralité de la somme versée. Il convient simplement de le notifier à l'assureur
par lettre recommandée avec accusé de réception.
Glossaire
Monosupport
Contrat d'assurance vie disposant d'un seul support sécuritaire et garanti dit "fonds en euros". Ils ne sont plus commercialisés au profit
des contrats multisupports pour des raisons de désintérêt fiscal.
Multisupport
Contrat d'assurance vie proposant plusieurs fonds : un fonds en euros ainsi qu'une gamme de SICAV et FCP gérés par divers
gestionnaires sélectionnés selon leurs performances et la pertinence de leur gestion par l'assureur. La gamme de fonds peut aller de
quelques supports à plusieurs centaines, sachant qu'il est possible de répartir librement son capital sur le ou les supports de son choix.
Il est ainsi possible d'être investi à 100% sur le fonds en euros. Notons que les arbitrages entre supports sont libres, se réalisent en
exonération fiscale, et ne subissent pas de frais d'entrée dans les fonds contrairement à l'investissement via un compte titres.
Rachat partiel
Opération qui consiste à retirer tout ou partie de l'épargne placée dans un contrat d'assurance vie. On parle de rachat ou de retrait. Le
rachat est dit partiel lorsque seule une partie de l'épargne est retirée. Le contrat n'est alors pas fermé. Il continue de produire des
intérêts sur la somme restante.
Unités de compte
SICAV (Société d'Investissement à Capital Variable) ou FCP (Fonds Commun de Placement) géré par une société de gestion agréée par
l'AMF (Autorité des Marchés Financiers). Chaque unité de compte a ses propres caractéristiques de gestion et son propre niveau de
risque. Contrairement aux fonds en euros, le capital investi sur des unités de compte n'est pas garanti.
Clause bénéficiaire
Mention personnelle dans laquelle le titulaire (assuré) nomme librement le ou les bénéficiaires du capital en cas de décès. Pierre
angulaire du contrat, il est recommandé de se faire assister par un professionnel pour sa rédaction afin de l'optimiser sur le plan civil et
fiscal, et d'éviter d'éventuels conflits familiaux … On peut l'assimiler à un testament dédié au capital de chaque contrat d'assurance vie.
SAS CABINET ARRAOU
Pau, Orthez, Biarritz, Dax, Agen, Auch, Tarbes, Lourdes
www.cabinet-arraou.fr