Les pavillons nazi et soviétique de l`exposition universelle de Paris

Commentaires

Transcription

Les pavillons nazi et soviétique de l`exposition universelle de Paris
HISTOIRE DES ARTS
FICHE DE REVISION POUR l’EPREUVE ORALE
Les pavillons nazi et soviétique de
l’exposition universelle de Paris, 1937
Les pavillons nazi et soviétique de
l’exposition universelle de Paris, 1937
IDENTIFIER
 Ce sont des bâtiments (des pavillons) construits pour l’exposition universelle de
Paris en 1937. Le thème de cette exposition est "Arts et Techniques dans la vie
moderne". Tous les pays qui le souhaitent peuvent participer à l’exposition et
construire des pavillons.
 Ils appartiennent au domaine des arts de l ’espace.
 Ils ont été réalisés en 1937 par Albert Speer pour le palais nazi et Boris Iofan pour le
palais soviétique.
 Les palais ont été détruits après l’exposition. La statue de l ’Ouvrier et de la
Kolkhozienne est repartie vers l ’URRS. Les bas -reliefs ont été retrouvés en France
dans une glacière du XVIIIème siècle.
 Le palais nazi est haut de 54 mètres. Le palais soviétique est long de 160 mètres de
long.
Le pavillon nazi
La statuaire
DECRIRE
 Lorsque je suis en présence de cette œuvre, je ressens….
Voici quelques idées:
- Quand je regarde cette œuvre, quelle est la première chose qui me vient à l’esprit ?
- Puis en m’attardant , quel est l’effet que fait l’œuvre sur moi ?
Elle me touche, elle me rassure, elle me fait peur, elle me bouleverse, elle m’inquiète,
elle m’interroge………….
- Si je pouvais entrer dans cette œuvre, voilà où j’aimerais être.
J’observe et je vois le pavillon le plus haut de l'Exposition. Ce monument est surmonté
d'un aigle et d’une croix gammée, réalisés par Josef Thorak. Rappelons que l'aigle et la
croix gammée sont les symboles du IIIème Reich. L’aigle symbolise la puissance et la
force. Le pavillon allemand est constitué d’un long bâtiment abritant un grand hall et
d’une tour de 54 mètres de hauteur formée de huit piliers d’acier recouverts de dalles de
pierre et de plaques de céramique. Le visiteur est accueilli par deux groupes sculptés de
nus athlétiques :la Camaraderie et la Famille, réalisés par Josef Thorak. L’édifice respecte
les canons de l’art officiel nazi. L’art officiel est un art développé dans tous les régimes
totalitaires.
Le pavillon soviétique
L’Ouvrier et la Kolkhozienne
Les bas - reliefs
DECRIRE
 Lorsque je suis en présence de cette œuvre, je ressens….
J’observe et je vois le pavillon de l’URSS est un bâtiment long de 160 mètres, croissant par degrés
successifs et se terminant par une tour faite de métal, de béton, et recouverte de marbre. Le groupe sculpté
qui la surmonte, représente deux figures du prolétariat (deux héros soviétiques) : l’Ouvrier, marteau à la
main et la Kolkhozienne,la faucille à la main. Ils sont réalisés par la sculptrice soviétique Vera Moukhina.
La conception, la réalisation et l’acheminement de cette oeuvre en acier inoxydable de 25 mètres de
hauteur posent de nombreux problèmes techniques. Les nombreux éléments métalliques doivent être
soudés entre eux et certaines parties (bras, étoffes) disposées sur un plan horizontal doivent tenir sans se
fracturer malgré leur longueur et leur poids . C’est pourquoi, la réalisation de cet immense monument est
confiée un groupe de plus de vingt ingénieurs. La sculpture est alors coulée selon le modèle dans les
ateliers de l'Institut mécanique et de l'industrie métallurgique. L'alliage en acier inoxydable fer-chromenickel est l'un des accomplissements les plus remarquables de l'industrie moderne. L'acier présente une
aussi bonne résistance à la corrosion que l'or. Le matériau utilisé (acier chromé) rend la surface des deux
personnages brillante comme un miroir. La couleur de l'alliage n'est donc pas constante, mais dépend de la
couleur des nuages, du ciel et du degré d’éclairement solaire.
Au pied de la tour, deux blocs massifs sont ornés de bas-reliefs sculptés par Joseph Tchaïkov : ils sont
une représentation allégorique des républiques de l’URSS.
ANALYSER
Ce que je vois a une signification. En Allemagne, Hitler veut tout diriger : il se mêle de
l’esthétique et annonce dans son programme quel type d'art est bon ou mauvais.
L ’art officiel nazi s'inspire clairement du Classicisme et bannit toute forme de modernité. Pour Hitler, il est
important que la culture allemande soit prise en main, et que l'on arrête la décadence et la dégénérescence
de certains mouvements.
Les canons de cet art officiel sont très simples. Il consiste à exalter et à montrer que le peuple allemand
est le plus fort, le plus grand. Par exemple, les sculptures doivent être représentatives du peuple allemand,
c'est-à-dire parfaite : corps athlétique, visage typique, presque comme des dieux de l'Antiquité. Bref, l ’art
officiel nazi est surtout de la propagande. Il proclame haut et fort l'idéologie nazie. Au moment même où
l’Allemagne participe ainsi à une manifestation consacrée aux arts et aux techniques, Hitler inaugure en
juillet 1937 à Munich une grande exposition consacrée à l’art dégénéré. L'exposition d'art dégénéré montre
au public des œuvres considérées comme subversives (nuisibles).
L’art moderne et le
jazz sont considérés
comme un art
dégénéré
ANALYSER
Ce que je vois a une signification. Côte à côte, deux personnages symbolisent les deux
piliers de la politique économique stalinienne. D'un côté, l'homme, marteau à la main,
représente les usines et la politique de développement de l'armement. De l'autre, une femme,
faucille à la main, symbolise les travaux agricoles dans les fermes collectives (appelées
kolkhozes). Ainsi, on retrouve les deux symboles du régime (la faucille et le marteau)
représentés sur la drapeau de l'URSS. Ces deux personnages célèbrent l’alliance entre le
prolétariat et la paysannerie.
L’attitude des personnages, un pas en avant et tendant leurs bras vers le ciel symbolise la
marche du progrès mais également la volonté d’une révolution mondiale.
Après l'exposition, la statue est transportée et endommagée. Elle est restaurée en 1979. La
sculpture est qualifiée par la Grande Encyclopédie soviétique de standard du réalisme
soviétique. En 2003, le monument est démonté en 40 fragments. On a alors l'intention de le
restaurer et de le remettre à sa place à la fin 2005 . Cependant, en raison d'un problème de
financement, la sculpture reste démontée plus longtemps que prévu. Elle retrouve finalement
son piédestal (10 mètres plus haut que le précédent), le 28 novembre 2009 .
FAIRE LE LIEN
 Ce document nous permet de mieux comprendre ce qu’est une exposition universelle. Elle a
un but principal : faire l'inventaire des moyens dont dispose l'homme pour satisfaire les
besoins d'une civilisation et faire ressortir dans une ou plusieurs branches de l'activité
humaine les progrès réalisés ou les perspectives d'avenir ( Définition tirée de l'article 1 de la
Convention de 1928 rédigée par le Bureau international des expositions, organisateur des
Expositions Universelles )
 Ce document nous permet de mieux comprendre que les régimes totalitaires utilisent aussi
l’art comme un moyen de propagande. Les pavillons de l’Allemagne et de l’URSS valent à
leurs architectes d’être récompensés d’une médaille d’or, au moment même où dans leurs
pays respectifs, les artistes, dont les oeuvres ne sont pas en conformité avec les critères
esthétiques des nazis et des soviétiques, sont persécutés.
FAIRE LE LIEN
 Ce document nous permet de comprendre des mouvements artistiques
L’art officiel nazi est dirigé par Hitler qui n'hésite pas à se présenter dans Mein Kampf comme
un artiste. Il se mêle très vite d'esthétique : il annonce dans son programme les types d'art valides
et les types d’art non valides.
Les règles de cet art sont simples. Ils se fondent sur les goûts personnels d ’Hitler et sur le « sens
commun ». Par exemple,un artiste qui peint l'herbe bleue est un menteur... L’art nazi rejette toute
modernité et prône un retour au passé. Les artistes officiels de l’Allemagne nazie se bornent au
réalisme. Cet art doit être un modèle d’art pur, d’art aryen. Il proclame haut et fort les différents
aspects de l’idéologie nazie à commencer par la pureté de la race aryenne, la virilité des hommes
ainsi qu’un soutien sans faille au régime.
Dès 1933, Goebbels, ministre de la propagande encourage vivement les artistes à
exalter les valeurs de la race allemande. Les oeuvres d’art doivent dénoncer le
bolchevisme, les juifs et les opposants. L’art est avant tout un art de propagande.
La victoire ou le bolchevisme
Le juif éternel
FAIRE LE LIEN
 Ce document nous permet de mieux comprendre un artiste, Albert Speer. Il est né en 1905. Il
est architecte de profession et se rapproche du parti nazi en 1931, subjugué par la
personnalité d’Hitler. Ses compétences d’architecte lui permettent de se rapprocher d’Hitler
Il devient le premier architecte du Reich et, à ce titre, il réalise le stade du Zeppelinfeld de
Nuremberg qui servit de cadre aux grandes manifestations nazies. C’est un stade pouvant
accueillir près de 340 000 personnes.
Malgré les horreurs dont il est témoin, l’admiration de A. Speer pour Hitler perdure. En
1942, A. Speer devient ministre de l’armement du Reich, un poste clef. Peu à peu, A. Speer
comprend que l’Allemagne ne gagnera pas la seconde guerre mondiale et désobéit à Hitler à
plusieurs reprises. Arrêté en 1945, il est jugé au procès de Nuremberg en 1946 : il fut, lors de
ce procès, le seul à se montrer honnête et franc et à regretter les actes d’Hitler. Ses actes de
désobéissance de 1945 lui adoucissent sa peine qui n ’est que de 20 ans de prison (alors que
ses responsabilités de ministre de l’armement devaient lui valoir la peine de mort). A. Speer
utilise ses 20 années de prison pour écrire ses mémoires, il sort en 1966 et meurt en 1981, à
l’âge de 76 ans.
Une anecdote : en 1940, Staline demande à Hitler de lui permettre de rencontrer A. Speer,
dont il admire le talent. Hitler refuse, de peur que Staline lui « vole » son architecte préféré.
FAIRE LE LIEN
 Ce document nous permet de comprendre des mouvements artistiques
Le réalisme soviétique est une doctrine élaborée en URSS par Staline, entre 1932 et 1934.
Elle devient la doctrine officielle des pays du bloc communiste. Le réalisme soviétique
nécessite de la part des artistes une présentation de la réalité.
Le sujet l'emporte alors sur la forme : la vie quotidienne (forcément heureuse) des paysans
et des ouvriers, la vaillance des soldats de l'armée rouge les portraits des chefs du parti…
 Pour les fondateurs du réalisme socialiste, l'artiste doit être impérativement soumis aux
objectifs du parti communiste. Il doit mettre, de manière utile, son oeuvre à la portée d'un
public ne disposant pas nécessairement des références culturelles nécessaires. L'art devient
un outil de propagande mais aussi d'éducation des masses.
FAIRE LE LIEN
 Ce document nous permet de mieux comprendre un artiste, Boris Iofan est né le 28 avril 1891l et
est mort le 11 mars 197. C ’est un architecte soviétique connu pour sa maison sur le quai réalisée en 1931.
FAIRE LE LIEN
 Ce document nous permet de mieux comprendre un artiste, Vera Moukhina (ou Moukhine)
(1889-1953) .Née à Riga (Lettonie) et morte à Moscou (URSS), elle est considérée comme une
grande sculptrice dans son pays et à l'étranger. Membre de l'Académie des Beaux Arts
d'URSS, elle s' illustre dans la sculpture monumentale et le portrait.
FAIRE LE LIEN
 Ce document nous permet de mieux comprendre une époque. Le 26 avril 1937, l’aviation
allemande bombarde la ville de Guernica en Espagne, provocant un carnage parmi la
population civile. Ce massacre provoque la révolte de Picasso qui accepte la commande
d’une toile pour le pavillon espagnol .Cette toile exprime l’horreur et la violence subie par
la population. Il fait de son tableau un manifeste “ universel ” contre l’oppression et la
violence totalitaire. Le tableau fera le tour de monde pour lever des fonds de soutien aux
républicains espagnols, qui luttent contre le régime totalitaire de Franco. Cette œuvre fait
scandale, notamment du côté officiel allemand qui qualifie l’œuvre de Picasso d’art
dégénéré.

Documents pareils

Correction de l`exercice sur la carte postale. 1. Cette image date de

Correction de l`exercice sur la carte postale. 1. Cette image date de Correction de l’exercice sur la carte postale. 1. Cette image date de 1938, 18 mois avant le début de la seconde guerre mondiale.

Plus en détail

grande thématiques abordée

grande thématiques abordée se fondent sur les goûts personnels d’Hitler et sur le « sens commun ». Par exemple, un artiste qui peint l'herbe bleue est un menteur... L’art nazi rejette toute modernité et prône un retour au pa...

Plus en détail