diplome d`etudes specialisees de medecine du travail

Commentaires

Transcription

diplome d`etudes specialisees de medecine du travail
DIPLOME D'ETUDES
SPECIALISEES
DE
MEDECINE DU TRAVAIL
Document d'information sur la Médecine du Travail et son enseignement
dans le troisième cycle des Etudes Médicales
en Ile de France
ANNEE UNIVERSITAIRE
2013 - 2014
Document réalisé par les
enseignants de Médecine du Travail
d'Ile-de-France
TABLE DES MATIERES
1
LA MEDECINE DU TRAVAIL EN FRANCE ET EN EUROPE .......................................5
1.1
Qu'est-ce que la médecine du travail ? ......................................................................5
1.2
Les activités du médecin du travail ...........................................................................5
1.3
Organisation de la Médecine du Travail, démographie et rémunération,
perspectives d’avenir...............................................................................................................6
2
L'ENSEIGNEMENT DU D.E.S. DE MEDECINE DU TRAVAIL .....................................9
2.1
Enseignement pratique .............................................................................................10
2.2
Enseignement théorique ...........................................................................................12
2.3
Validation des enseignements ...................................................................................13
2.4
Formations complémentaires ...................................................................................13
2.5
Remplacements ..........................................................................................................14
3
LISTE DES STAGES AGREES POUR RECEVOIR DES INTERNES EN MEDECINE
DU TRAVAIL.............................................................................................................................15
3.1
Semestres hospitaliers acceptés pour pré-requis ....................................................16
Service de pathologie professionnelle – Cochin ..............................................................17
Service de pneumologie et de pathologie professionnelle CHIC ...................................18
Unité de pathologie professionnelle, de santé au travail, et d’insertion-Garches .......19
Consultation de pathologie professionnelle et Centre antipoison .................................20
Centre du sommeil et de la vigilance et Consultation de pathologie professionnelle..21
Unité de pathologies professionnelles et environnementales - Bobigny .......................22
3.2
Semestres non-hospitaliers acceptés comme pré-requis ........................................23
CRAMIF-Direction régionale des risques professionnels .............................................24
INRS - Département Etudes et Assistance Médicales ....................................................25
Direccte Ile de France Inspection Médicale du Travail .................................................26
3.3
Semestres hospitaliers en médecine du travail de l’AP-HP...................................27
Service de Médecine du Travail - Hôpital Beaujon .......................................................28
Service de Médecine du Travail - Hôpital Bicêtre - Groupe Hôpitaux Universitaires
Paris-Sud (Antoine Béclère, Bicêtre, Paul Brousse).......................................................29
Service de santé au travail - Hôpital Bichat – Claude Bernard ....................................30
Service de Santé au Travail - Hôpital Européen Georges Pompidou (HEGP)............31
Service de santé au travail – Hôpital A. Chenevier / H. Mondor .................................32
Service de Médecine du Travail - Hôpital Pitié – Salpêtrière .......................................33
Service de Santé au travail de l’hôpital Saint Louis ......................................................34
Service de Médecine du Travail - Hôpital Tenon ...........................................................35
3.4
Stages extrahospitaliers conventionnés ...................................................................36
3.4.1
Services autonomes ...........................................................................................36
Aéroports de Paris Service de santé au travail ...............................................................37
Air France Industries site nord Service de Santé au Travail ........................................38
AREVA Ile de France Service de santé au travail .........................................................39
BNP Paribas - RHG - Service de Santé au Travail ........................................................40
CEA Saclay, Service de Santé au Travail .......................................................................41
Eurodisney Service Médical .............................................................................................42
SMIE ExxonMobil.............................................................................................................43
Institut Pasteur Département de Santé au travail.........................................................44
IRSN Service de Santé au Travail ...................................................................................45
La Poste ..............................................................................................................................46
PSA Aulnay-sous-bois Service autonome de Santé au Travail .....................................47
RATP Service de Santé au Travail ..................................................................................48
2
Renault Technocentre Service de Santé au Travail .......................................................49
S.N.C.F. - Département des Services Médicaux ...........................................................50
S.N.E.C.M.A. Groupe SAFRAN ......................................................................................51
3.4.2
Services de Santé au Travail Interentreprises ................................................52
ACIST .................................................................................................................................53
ACMS - Direction du Service Médical ............................................................................54
AICAC ................................................................................................................................55
AISP METRA ....................................................................................................................56
AMET .................................................................................................................................57
AMETIF Santé au Travail ...............................................................................................58
A.P.S.T.-B.T.P.-RP ............................................................................................................59
CIAMT ...............................................................................................................................60
CMIE ..................................................................................................................................61
Efficience Santé au Travail...............................................................................................62
GIMAC – Santé au Travail ..............................................................................................63
IPAL ...................................................................................................................................64
SEMSI ................................................................................................................................65
Service aux Entreprises pour la Santé au Travail ..........................................................66
S.I.M.T. Service Interentreprises de Médecine du Travail ...........................................67
SIST Centre médical de la BOURSE...............................................................................68
SIST VO (Service Interprofessionnel de Santé au Travail du Val d’Oise et des Rives
de Seine) .............................................................................................................................69
S.M.I.R.O.P. (Service de Médecine du Travail Interentreprises de la Région Ouest de
Paris) ...................................................................................................................................70
Yvelines Santé Travail ......................................................................................................71
3.4.3
Services de médecine du travail ou de prévention de la Fonction publique 72
CIG Grande Couronne Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande
Couronne de la Région d’Île-de-France ..........................................................................73
Service médical de prévention du Rectorat de Paris .....................................................74
Service académique de médecine de prévention de l’académie de Créteil .................75
Service académique de médecine de prévention de l’académie de Versailles ............76
Service de médecine de prévention de la Ville de Paris .................................................77
Service de Médecine de Prévention de la Préfecture de Police - DRH .........................78
SIAAP Service Ergonomie et Médecine Professionnelle ...............................................79
3.4.4
Agence et Laboratoires .....................................................................................80
Centre de recherche en Epidémiologie et Santé des Populations (CESP), UMR 1018
Inserm.................................................................................................................................81
INSERM U955 équipe 4 ....................................................................................................82
Laboratoire d’Epidémiologie, Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire.......83
Laboratoire d’Etudes des Particules Inhalées (LEPI) ...................................................84
Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement
et du travail) – Direction de l’Evaluation des Risques (DER).......................................85
3.5
Stages du service de santé des Armées ....................................................................86
S.P.R.A. (Service de Protection Radiologique des Armées) ..........................................87
Centre de médecine de prévention des armées de Paris et de l’ensemble hospitalier
militaire parisien (CMPA Paris/EHMP) .........................................................................88
4
LA FORMATION DES COLLABORATEURS MEDECINS ...........................................89
5
Annexes ...............................................................................................................................93
5.1
Annexe 1 : Maquette du troisième cycle..................................................................93
Module 1 : Le monde du travail ...........................................................................................93
Module 2 : Réglementation – Organisation de la santé au travail : .................................94
Module 3 : Les risques professionnels .................................................................................95
Introduction à la connaissance des effets des risques professionnels sur la santé ..............95
3
Evaluation des risques professionnels .................................................................................95
Pathologies professionnelles ...............................................................................................96
Prévention et gestion des risques ........................................................................................96
Module 4 : Evaluation et promotion des capacités de travail - maintien dans l’emploi .97
Module 5 : Outils et méthodes ..............................................................................................98
Méthodologie d’études et de recherche ...............................................................................98
Veille sanitaire.....................................................................................................................98
Communication - négociation .............................................................................................98
Planification en santé au travail - Evaluation des actions de prévention ............................99
Management de l’équipe de santé au travail .......................................................................99
Module 6 : Module Soins d'urgence ....................................................................................99
Module 7 : Du risque professionnel au risque environnemental ....................................100
5.2
Annexe 2 : Enseignants de médecine du travail en Ile-de-France ......................101
5.3
Annexe 3 : Les enseignants coordonnateurs des inter-régions ...........................102
5.4
Annexe 4 : livret individuel de l'interne ................................................................103
5.5
Annexe 5 : droits et devoirs des internes ...............................................................104
5.6
Annexe 6 : recommandations pour la rédaction de mémoire .............................105
4
1
1.1
LA MEDECINE DU TRAVAIL EN FRANCE ET EN EUROPE
Qu'est-ce que la médecine du travail ?
Créée en Europe à la fin du siècle dernier, la Médecine du Travail a été institutionnalisée en
France par la Loi du 10 octobre 1946. Une nouvelle Loi relative à l’organisation de la médecine
du travail a été promulguée le 20 juillet 2011 et précisée par deux Décrets le 30 janvier 2012 et
par une circulaire de la Direction Générale du Travail le 9 novembre 2012.
Complétée et étendue à de nombreux secteurs professionnels, la médecine du travail concerne
environ 19 millions de salariés sur 24 millions d'actifs en France.
Ces salariés travaillent soit dans le secteur privé (industrie, commerce, agriculture, secteur
tertiaire : emploi de bureau...), soit dans le secteur public (fonctionnaires, personnels des
hôpitaux, employés des collectivités locales, régionales...).
La Médecine du Travail a, selon les secteurs professionnels que nous venons succinctement
d'évoquer et en fonction de différents textes réglementaires, des modalités pratiques d'exercice
variables (www.devenir-medecin-du-travail.org). Elle a profondément évolué depuis sa
création et de nouvelles réformes sont en cours. Quoiqu'il en soit elle a toujours pour objectif,
essentiellement sous l'angle de la prévention, de prendre en charge l'ensemble des problèmes
soulevés par la relation entre santé et travail (prévention des risques professionnels, décisions
d'aptitude médicale au travail par exemple).
Dans ce cadre, le médecin du travail est le conseiller du chef d'entreprise, des représentants des
salariés, et des salariés eux-mêmes. Il est ainsi amené à s'intéresser dans l'entreprise à
l'amélioration des conditions de vie et de travail ; à la prévention (hygiène générale et
industrielle), à l'ergonomie, à la pathologie professionnelle et générale.
Par ailleurs, l'interne peut, en post-internat, accéder à un poste de chef de clinique et avoir par
la suite une carrière hospitalo-universitaire ou remplir des fonctions de responsabilité publique
soit dans le cadre d'organismes nationaux (INRS, CRAM...), soit dans le cadre d'organismes
internationaux (Bureau International du Travail...), soit dans divers ministères.
1.2
Les activités du médecin du travail
Les principales activités du médecin du travail sont :
La surveillance de la santé des travailleurs par l'examen des salariés à l'embauche, mais aussi
périodiquement avec des visites médicales spécifiques en fonction des risques, ou encore à la
demande des intéressés. Cette surveillance médicale peut faire appel à la prescription
d'examens paracliniques. La détermination de l'aptitude médicale au travail est de sa
responsabilité.
L'organisation des premiers soins et des traitements d'urgence pour les travailleurs victimes
d'accident ou de maladie aiguë sur le lieu du travail.
5
La surveillance du milieu de travail afin d'évaluer tous les facteurs qui peuvent comporter un
risque pour la santé des travailleurs, et de participer à leur prévention : risques spécifiques
(toxiques, biologiques, physiques...), mode d'organisation du travail, conditions d'hygiène...
La conception et la mise en œuvre de programmes d'information, d'éducation et de formation
en matière de santé, d'hygiène et de sécurité au travail, destinés à l'ensemble du personnel de
l'entreprise : risques liés aux bruits, aux rayonnements ionisants, au tabagisme...
Le développement de travaux de recherche dans le domaine de la Santé au Travail, ou la
participation à de tels travaux en liaison avec des services et instituts spécialisés : enquêtes
épidémiologiques sur la fonction respiratoire lors de l'exposition à des aérocontaminants, sur la
toxicité de certains produits chimiques ou sur les phénomènes du vieillissement...
Ainsi la Médecine du Travail est à la fois une médecine clinique avec sa dimension
épidémiologique, et une médecine de l'environnement et des conditions de travail.
Elle s'exerce en équipe avec des infirmières et secrétaires dans des services de santé au travail.
Dans les grandes entreprises, le médecin est souvent coordonnateur d'équipes
pluridisciplinaires et travaille de concert avec des ingénieurs de sécurité, ergonomes. Dans les
petites et moyennes entreprises, seul acteur de prévention, il peut faire appel, surtout lorsqu'il
est isolé, à des structures hospitalo-universitaires telles que les consultations hospitalières de
Pathologie Professionnelle ou les Instituts Universitaires de Médecine du Travail, des
spécialistes des services de prévention de CRAM, de l'INRS...
1.3
Organisation de la Médecine du Travail, démographie et rémunération,
perspectives d’avenir
1) Organisation
Tous les salariés sont suivis par des médecins du travail. Ceux-ci exercent
- dans un service médical autonome dans les grandes entreprises,
- dans des services interentreprises. Ces services sont créés quand l'effectif d'une
entreprise est insuffisant pour qu'elle ait son propre service médical. A l'heure actuelle,
plus de 80 % des salariés sont suivis par des médecins du travail appartenant à des
services médicaux interentreprises.
Pour certains agents de la fonction publique, les médecins du travail sont appelés « médecins de
prévention ». Leur formation et leurs missions sont analogues à celle des médecins du travail
des entreprises de droit privé.
L’organisation de la médecine du travail est précisée par le décret du 30 janvier
2012 (http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/textes-et-circulaires,1651/annee-2012,2102/decrets,2104/decretno-2012-135-du-30-janvier,14495.html)
et
la
circulaire
du
9
novembre
2012
(http://circulaires.legifrance.gouv.fr/pdf/2012/11/cir_36058.pdf), notamment :
• l’organisation (mise en place, adhésion, etc.) et les missions des services de santé au
travail inter-entreprises ;
• les missions du médecin du travail, ses domaines d’intervention, ses modalités de
recrutement, de nomination, d’affectation et ses conditions d’exercice ;
• les conditions dans lesquelles des internes en médecine du travail peuvent concourir aux
services de santé au travail ;
• les actions et moyens des différents membres de l’équipe pluridisciplinaire ;
6
•
•
•
•
les modalités du suivi individuel de l’état de santé du salarié (examen d’embauche,
examen périodique, surveillance médicale renforcée, examens de préreprise et de
reprise du travail, etc.) ;
les conditions d’exercice de la fonction d’intervenant en prévention des risques
professionnels des services de santé au travail inter-entreprises ;
les modalités de mise en œuvre de l’aide à l’employeur pour la gestion de la santé et de
la sécurité au travail ;
les modalités de la surveillance médicale de certaines catégories particulières de
travailleurs (salariés temporaires, salariés d’une association intermédiaire).
2) Démographie
Pour la France, 6874 médecins du travail assurent le suivi de près de 16 millions de salariés du
Régime Général au 1er janvier 2009 (bilan annuel des conditions de travail 2009). Ils sont
répartis en 47 % à temps plein, et 53 % à temps partiel. Il y a environ 70 % de femmes et 30 %
d’hommes (atlas de la démographie médicale en France. Situation au 1er janvier 2013. CNOM).
De plus, il existe plusieurs centaines de médecins du travail pour le régime agricole, les
hôpitaux, la fonction publique d’état, la fonction publique territoriale, les autres secteurs
d'activité (énergie, transports : aéronautique, SNCF). Mais comme pour de nombreuses
spécialités médicales, la pyramide des âges des médecins du travail en exercice explique que de
nombreux départs à la retraite vont survenir dans les années à venir. Les médecins de plus de
50 ans représentent 80 % de l’effectif.
> 64 ans
60-64 ans
55-59 ans
50-54 ans
45-49 ans
40-44 ans
35-39 ans
< 35 ans
7
En Ile-de-France, près de trois millions et demi de salariés (soit à peu près le quart des salariés
français) sont suivis par environ 1900 médecins du travail. Dans l’industrie et le commerce,
près de quarante pour cent de ces médecins sont à temps plein, répartis (données 2011,
DIRECCTE) dans près de 300 services de Santé du travail dont 32 services interentreprises.
Ces derniers assurent la médecine du travail de 86 % des salariés des entreprises de la région
Ile-de-France et emploient 75 % des médecins. Un renouvellement important des médecins du
travail est prévu dans les prochaines années.
Médecins du travail en IdF : Répartition par tranche d’âge
%
32,2
35
34,4
30
25
15,6
20
2011
15
1,8
10
7,1
5,3
3,6
82,2 % ont 50 ans et +
dont 8 % ont 65 ans et +
sur 1853 médecins
>=60 ans
55 à 59
50 à 54
45 à 49
40 à 44
35 à 39
0
<35 ans
5
3) Rémunération
Le médecin du travail est un salarié de l'entreprise ou du service interentreprises.
Les rémunérations varient d'une entreprise à l'autre, et progressent avec l'ancienneté.
Les salaires minimaux bruts à temps plein, fixés par la convention collective, s'échelonnent de
4200 € par mois en début de carrière à 6600 € et plus en fin d'activité (base de 35h, 12
mensualités).
8
SALAIRE MINIMUM MENSUEL GARANTI PAR CONVENTION COLLECTIVE
(services interentreprises) à compter du 1er janvier 2013
Base de 35h/semaine
•
•
Catégorie 1 (médecin ayant moins de 3 ans de pratique de la Médecine du Travail) :
–
Avant 6 mois
3 837 €
–
Après 6 mois
4 264 €
Catégorie 2 (médecins ayant plus de 3 ans de pratique en Médecine du Travail) :
–
Avant 5 ans
5 117 €
–
Après 5 ans
5 543 €
–
Après 10 ans
5 970 €
–
Après 15 ans
6 609 €
4) Perspectives d'avenir
En France, l'organisation de la Médecine du Travail continue d’évoluer du fait des évolutions
des connaissances médicales, du monde du travail et du contexte économique. Ces évolutions
rendent de plus en plus nécessaire un très haut niveau de compétence avec le développement de
sur-spécialisations au sein de la Médecine du Travail et une ouverture plus large vers les autres
disciplines qui concourent à l'amélioration de la santé au travail et de l'environnement. La
santé au travail s’exerce au sein d’équipe (infirmière, ergonome, psychologue, technicien…)
et en réseau avec des acteurs de prévention extérieur à l’entreprise (CRAM, INRS…). Ce
concept de santé au travail, plus ouvert que le cadre de la Médecine du Travail, est la tendance
développée dans l’Union Européenne (conformément à la Directive européenne 89/391/CEE du
12 juin 1989) ce qui élargit le champ d'action traditionnel du médecin du travail. De plus,
l'obtention du DES de Médecine du Travail autorise l'exercice de la discipline dans les autres
pays de l'Union Européenne.
2
L'ENSEIGNEMENT DU D.E.S. DE MEDECINE DU TRAVAIL
Le Diplôme d'Etudes Spécialisées de Médecine du Travail s'inscrit dans le cadre des spécialités
obtenues par l'internat. Les études s'effectuent alors sur 4 ans avec des enseignements pratiques
(8 stages de 6 mois) et théoriques (modules). Le nombre de postes et leur répartition sont fixés
par les pouvoirs publics qui ont prévu une augmentation progressive. Le nombre total des
internes en France était de 11500 en 2002. Il va atteindre 27000 en 2015, puis 34000 en 2018.
En médecine du travail, une phase de décroissance s’est prolongée jusqu’au concours 2008
avec seulement 54 postes ouverts en France dont 9 en Ile-de-France. Depuis ce nombre
augmente progressivement mais tous les postes n’ont pas été pourvus par les internes après les
épreuves classantes nationales (ECN) :
9
année
2008
Postes
proposés en
IdF
9
Postes
pourvus en
IdF
9
Postes
proposés en
France
54
2009
20
12
105
2010
21
21
120
2011
25
20
124
2012
25
24
153
2013
27
164
2014
27
172
2015
25
171
2016
25
169
Un concours spécial de médecine du travail dit "Concours Européen" permet également l'accès
au D.E.S. de médecine du travail pour des médecins praticiens français ou européens
(http://www.cng.sante.fr/Concours-special-donnant-acces-au.html ). La formation est ouverte
aux médecins non titulaires de la qualification de spécialiste en médecine du travail et justifiant
d’au moins 3 ans d’inscription au conseil de l’ordre des médecins. L’inscription se déroule
habituellement au mois de mars et le concours a lieu début juin.
Trois candidats ont été reçus en Ile-de-France en 2009 et en 2010, deux en 2011, dix en 2012.
Praticien en formation spécialisée, l'interne est un agent de la fonction publique hospitalière. Son
statut est défini dans le code de santé publique (art. R6153-1 à R6153-45).
http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idSectionTA=LEGISCTA000006196816&cidText
e=LEGITEXT000006072665
Par ailleurs, pour les médecins hors communauté européenne, la procédure d’autorisation
d’exercice (PAE) permet d’exercer la médecine du travail sans passer par la filière du DES. Les
effectifs concernés, après concours, sont très limités : trois postes pour toute la France en 2012
(www.cng.sante.fr). En fait ces lauréats suivent les modules théoriques du DES pour constituer
leur dossier.
Les médecins titulaires du DES de médecine du travail, comme les médecins européens
titulaires d’un Diplôme de la Communauté européenne permettant l’exercice de la médecine du
travail dans leur pays d’origine, doivent demander leur qualification auprès du Conseil de
l’Ordre des Médecins pour exercer en tant que spécialiste.
2.1
Enseignement pratique
Les huit semestres de formation pratique se répartissent en
-
4 semestres cliniques, à effectuer préférentiellement en première partie d’internat,
dans des services hospitaliers agréés pour des spécialités médicales, et en particulier:
10
pneumologie, dermatologie, rééducation, médecine interne, neurologie, rhumatologie,
psychiatrie, urgences. Ces semestres cliniques sont autant de domaines en rapport étroit
avec l'activité de médecine du travail. Un semestre peut être effectué dans une des six
structures hospitalo-universitaires de pathologies professionnelles durant ces 4 premiers
semestres. Avant chaque semestre, l’interne doit informer l’ARS, le coordonnateur de
l’enseignement et les représentants des internes en médecine du travail s’il souhaite
choisir un stage hors filière de médecine du travail afin d’avoir un poste parmi les
spécialités médicales, psychiatrie ou médecine générale. Cette information, doit être
fournie à l’ARS avant le 30 juin pour le semestre d’hiver (novembre-avril) et avant le
31 décembre pour le semestre d’été (mai-octobre). Un « pré-choix » est organisé par les
représentants des internes.
-
4 semestres dans des services agréés pour le diplôme d’études spécialisées de
médecine du travail, en deuxième partie d’internat, avec un semestre au moins dans
une structure hospitalo-universitaire de pathologies professionnelles et un semestre dans
un service extrahospitalier.
Ainsi, la maquette de l’enseignement pratique nécessite la validation de 8 semestres :
- Soit 5 semestres de spécialité médecine du travail, dont deux semestres en pathologie
professionnelle, et 3 semestres hors filière « médecine du travail » ;
- Soit 4 semestres de spécialité médecine du travail, dont un semestre en pathologie
professionnelle, et 4 semestres hors filière « médecine du travail ».
De plus :
- Un stage dans un service de médecine du travail (service autonome ou interentreprises)
ne doit être choisi qu’après validation de l’examen de législation et d’un semestre « prérequis ». Les stages « pré requis » sont les six consultations de pathologies
professionnelles (Hôpital Cochin, Centre hospitalier intercommunal de Créteil, Hôpital
R. Poincaré, Centre anti-poisons à l’Hôpital Fernand Widal, Centre du Sommeil à
l’Hôtel-Dieu, Hôpital Avicenne) et certains semestres extra-hospitaliers (CRAMIF,
INRS, Inspection Médicale du Travail DIRECCTE).
- Il ne peut être effectué qu’un seul stage non conventionné (sans budget autonome) au
cours de l’internat.
Modalités de choix des internes en médecine du travail en Ile-de-France
La procédure du choix est organisée par l’ARS (http://ars.iledefrance.sante.fr/Procedure-dechoix-des-interne.104209.0.html ). Le choix doit respecter la maquette nationale de
l’enseignement et les règles générales de choix des internes (notamment ordre d’ancienneté et
rang de nomination, choix hors filière).
Le nombre de poste ouverts dans les services agréés pour le DES de médecine du travail est
fixé en fonction du nombre d’internes qui choisissent dans la filière sur avis de la Commission
de répartition (représentant des Doyens, ARS Ile-de-France, bureau de l’internat de l’AP-HP,
représentants des internes, médecin inspecteur du travail, médecin militaire, coordonnateur).
Les stages agréés ne sont pas systématiquement proposés et pourvus à chaque semestre. Les
listes de stages (services autonomes, interentreprises…) et les nombres de poste sont
accessibles sur le site de l’ARS.
-
Les internes en 7 ème et 8 ème semestres choisissent dans la filière médecine du travail.
11
-
Au cours des 2 ème, 3ème, 4ème, 5 ème et 6 ème semestres les internes peuvent choisir dans la
filière médecine du travail ou sur des postes d’autres spécialités (spécialités médicales,
médecine générale ou psychiatrie) dans le cadre de la procédure de choix hors filière et
après avis du coordonnateur. Les souhaits des internes concernant la filière sont
recueillis par l’ARS avant le 30 juin pour le semestre d’hiver ; avant le 31 décembre
pour le semestre d’été (copie au coordonnateur et aux représentants des internes). En
l’absence de souhait prononcé, l’interne est affecté en médecine du travail.
-
Les internes en 1er semestre peuvent choisir sur des postes de spécialités médicales et
sur le(s) poste(s) hospitalo-universitaire(s) de pathologie professionnelle non pris par les
internes des promotions antérieures. Ce(s) poste(s) restant(s) en pathologie
professionnelle sont ajoutés à la liste des postes de spécialités médicales proposée aux
premiers semestres, mais ne sont accessibles qu’aux internes de la filière médecine du
travail.
Pour les médecins validant la spécialité par le concours spécial de médecine du travail, il sera
tenu compte des années d'exercice antérieur au concours (dispense d’un ou plusieurs
semestre(s) clinique(s)).
2.2
Enseignement théorique
Objectifs d'enseignement :
La maquette nationale de l’enseignement de médecine du travail est appliquée depuis la rentrée
universitaire 2007 (annexe 1).
En Ile-de-France, cet enseignement est délivré sous forme de cours deux après-midi par
semaine (en général mardi, jeudi et parfois vendredi) tout au long de l'année universitaire.
Les enseignements sont regroupés en 7 modules selon la liste ci-après. Les modules M1 et M2
sont proposés tous les ans en octobre, les autres tous les deux ans.
N° de module
M1
Titre
Le monde du travail
M2
Réglementation – Organisation de la
santé au travail
M3
Les risques professionnels
M4
M5
Evaluation et promotion des capacités
de travail – maintien dans l’emploi
Outils et méthodes
M6
M7
Soins d’urgence
Du risque professionnel au risque
Responsables
Pr D. CHOUDAT
Pr A. DÔMONT
Pr D. LÉGER
Pr A. DÔMONT
Pr D. LÉGER
Dr C. MIGNÉE
Pr A. DESCATHA
Pr J. C. PAIRON
Dr R. GARNIER
Dr P. ANDUJAR
Pr D. CHOUDAT
Dr L. BENSEFA-COLAS
Pr F. GUILLON
Pr J. C. PAIRON
Dr M. MATRAT
Pr A. DESCATHA
Pr D. CHOUDAT
12
environnemental
Pr I. MOMAS
Dr H. LABORDE-CASTEROT
Pour tout renseignement complémentaire sur l’organisation et le calendrier de cet
enseignement théorique, s'adresser au secrétariat du Département Universitaire de
Médecine du Travail :
Faculté de Médecine Paris Descartes – site Cochin
Département de Médecine du Travail
24 rue du Fb Saint Jacques 75014 Paris
: 01.44.41.25.92 (Mme D. MONTUIRE)
[email protected]
2.3
Validation des enseignements
La validation de chaque semestre est effectuée par le chef de service ou le maitre de stage dans
lequel est affecté l’interne.
L'enseignement théorique est validé selon des modalités spécifiques à chaque module.
Un contrôle obligatoire des connaissances en législation est organisé chaque année. Cette
validation des "Bases législatives et réglementaires de la médecine du travail et de la prévention
des risques professionnels" se fait sous forme d'un examen écrit. Cette validation est
obligatoire pour accéder aux stages conventionnés dans les services médicaux du travail.
La validation d’heures de présence à des manifestations scientifiques de Santé au travail sera
réclamée (carnet de validation).
La validation finale du D.E.S. est effectuée au cours du dernier semestre d'internat.
Cette validation comporte deux épreuves :
- La présentation d'un mémoire soutenu devant un jury de la spécialité (annexe 6).
- Un entretien avec le jury sur les travaux scientifiques effectués au cours de l'internat
(livret ou porte-folio) et examen des rapports de stages semestriels (application de l'arrêté
du 29 Mai 1989).
2.4
Formations complémentaires
Outre l'enseignement théorique, il est possible de suivre des enseignements complémentaires ou
plus spécialisés, au cours de l'internat ou à la fin de celui-ci. Parmi ces enseignements, certains
sont plus spécifiques à la Médecine du Travail, tels que : ergonomie, toxicologie, épidémiologie,
13
allergologie, nutrition, alcoologie, radioprotection... Certains sont organisés dans le cadre de
Diplômes d’Université ou interuniversitaires, d’autres lors de séminaires, congrès…
Ces enseignements, ainsi que bien d'autres, sont également accessibles dans le cadre de la
formation continue après l'internat.
2.5
Remplacements
Les internes peuvent effectuer des remplacements après avoir validé 3 semestres spécifiques et 2
libres ainsi que les modules 1 et 2. L'autorisation est délivrée par le préfet du département dans
lequel exerce le médecin que l'étudiant remplace, après avis favorable du Conseil Départemental
de l'Ordre des Médecins, pour une durée de trois mois. Elle est renouvelable dans les mêmes
conditions et pour la même durée maximale.
14
3
LISTE DES STAGES AGREES POUR RECEVOIR DES INTERNES
EN MEDECINE DU TRAVAIL
ATTENTION
Les stages agréés ne sont pas systématiquement proposés et
pourvus à chaque semestre.
Le nombre de postes ouverts est fonction du nombre d’internes
qui doivent choisir des semestres spécifiques de médecine du
travail
Veuillez consulter la liste des stages mis au choix
(pour le semestre considéré) sur le
Site internet de l’ARS Ile-de-France :
http://www.ars.iledefrance.sante.fr/Procedure-de-choix-desinterne.104209.0.html
15
3.1 Semestres hospitaliers acceptés pour pré-requis
• Service de pathologie professionnelle – Hôpital Cochin
• Unité de pathologie professionnelle – CHIC
• Consultation de pathologie professionnelle – Hôpital R. Poincaré
• Consultation de pathologie professionnelle et Centre antipoison – Hôpital Fernand Widal
• Consultation de pathologie professionnelle – Centre du Sommeil – Hôpital Hôtel-Dieu
• Unité de pathologies professionnelles et environnementales – Bobigny
16
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail :
Site internet :
Service de pathologie professionnelle – Cochin
Hôpital Cochin – 27 rue du faubourg Saint Jacques – 75014 PARIS
01 58 41 22 61 / 01 58 41 27 94 /[email protected] ;
[email protected] ; [email protected]
http://www.cch.aphp.fr
Description du service
Type activité
Nombre d’internes
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Diagnostic des maladies professionnelles et aide à la détermination d’aptitude
Stage hospitalo-universitaire accepté pour pré-requis
3
PARIS
Accès par RER, ligne B (Station Port-Royal), métro (Station St Jacques, ligne 6) ou bus
(91 ou 83)
Informatique / Centre de documentation / Salle de travail
Participation à des réunions scientifiques
Principaux centres d’intérêt en Médecine du Travail
Participation aux activités de la consultation de pathologie professionnelle (dermatologie, allergologie,
pathologie respiratoire, rhumatologie…), aptitude et reclassement.
Interrogatoires professionnels en liaison avec les services de pneumologie et cancérologie.
Possibilité de formation aux explorations fonctionnelles respiratoires, tests allergologiques.
Possibilité d’assister aux réunions du Comité Régional de Reconnaissance des maladies professionnelles.
Rédaction de synthèses documentaires contribuant à une activité « conseil » du service.
Recherches bibliographiques, possibilités de travaux de recherche / thèses / mémoires.
Participation au forum Saint Jacques (le premier samedi de chaque mois)
Le service est fermé en août.
Rôle de l’interne
Consultations médicales
Oui
Gardes hospitalières
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Oui
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Oui
(1,5/mois)
Non
Non
Non
Contact référent
Professeur Dominique CHOUDAT ; Docteur Lynda BENSEFA-COLAS (PH) ; Docteur Hervé LABORDECASTEROT (CCA)
.
17
Nom du service :
Service de pneumologie et de pathologie professionnelle CHIC
Adresse :
Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil
40 avenue de Verdun 94000 CRETEIL
01 57 02 20 90/01 57 02 20 99
[email protected] ; [email protected] ;
[email protected]
www.chicreteil.fr
Tel / Fax :
E-mail :
Site internet :
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Diagnostic des maladies professionnelles et aide à la détermination d'aptitude
Stage hospitalo-universitaire accepté pour pré-requis
2
CRETEIL
Accès par RER, ligne A (Station Saint-Maur-Créteil) ou métro ligne 8 (Station Créteil
Echat), puis bus TVM
Informatique / Centre de documentation / Salle de travail
Participation à des réunions scientifiques
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Participation aux activités de la consultation de pathologie professionnelle (dermatologie, allergologie,
pathologie respiratoire, toxicologie, souffrance psychique au travail, rhumatologie, aptitude et
reclassement…)
Participation aux activités du service de médecine de prévention de l'Université Paris Est Créteil.
Interrogatoires professionnels en liaison avec le service de pneumologie.
Possibilité de participation aux activités du laboratoire d’explorations fonctionnelles respiratoires.
Recherches bibliographiques orientées selon les demandes des médecins du travail.
Possibilité d’assister aux réunions du Comité Régional de Reconnaissance des Maladies Professionnelles
Participation au staff du mardi (suivi selon les semaines d’une présentation thématique ou d’une séance
bibliographique, ou d’une réunion de concertation pluridisciplinaire d’imagerie thoracique).
Possibilité de participation aux protocoles de recherche clinique développés dans le service en particulier
dans le domaine des pathologies respiratoires professionnelles.
Possibilités de travaux de recherche / thèses / mémoires.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Oui
Oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Oui (1,5/mois)
Non
Non
Non
Contact référent
Professeur Jean-Claude PAIRON ; Docteur Mireille MATRAT (MCU-PH) ; Docteur Pascal ANDUJAR (MCUPH)
18
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail :
Unité de pathologie professionnelle, de santé au travail, et d’insertionGarches
Hôpital Raymond Poincaré - 104 Boulevard Raymond Poincaré - 92380
GARCHES
01 47 10 77 54 / 01 47 10 77 68 /
[email protected]
Site internet :
Description du service
Type activité
Nombre d'internes
Consultations de pathologie professionnelle, de conseil à l'aptitude et d'aide au reclassement.
Travaux de recherche.
Stage hospitalo-universitaire accepté pour pré-requis
Voir ARS
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Site : l'hôpital jouit d'une situation privilégiée en terme de calme et d'espaces
verts (Parc de Saint-Cloud, forêt de Fausses-Reposes et bois de Saint-Cucufa),
tout en restant à proximité de la région parisienne :
• 15 minutes de la porte d'Auteuil par l'autoroute (en fonction de la
circulation, mais généralement dans le "bon-sens");
• 30 minutes de la Gare Saint Lazare (ou 20 minutes de la Défense) par le
train et éventuellement le bus (zone 3).
Moyens à
disposition
Informatique / Centre de documentation (online) / Salle de travail
Participation à des réunions scientifiques
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Participation aux activités de la consultation de pathologie professionnelle (pathologie
respiratoire, dermatologie, rhumatologie, psychiatrie, allergologie, aptitude et reclassement…),
du lundi au vendredi.
Recherches bibliographiques
Participation aux études en cours avec valorisation sous forme de thèse, mémoire et
publication.
Possibilité de formation à la pratique des EFR, de formation aux urgences en milieu de travail.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Oui
Oui
Gardes hospitalières (d'intérieur)
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
2 à 3/mois
Non
Non
Non
Contact référent
Professeur Alexis DESCATHA, avec une équipe soudée et sympathique
Pour en savoir plus, n'hésitez pas à nous contacter par téléphone ou mail,
ou bien à contacter nos internes (actuels ou anciens) !
19
Nom du service :
Adresse :
Consultation de pathologie professionnelle et Centre antipoison
Hôpital Fernand Widal - 200 rue du faubourg Saint Denis - 75 475
PARIS Cedex 10
01 40 05 43 28 / 01 40 05 41 93 / [email protected]
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
Description du service
Type activité
Nombre d'internes
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Consultation de pathologie professionnelle - Information toxicologique - Toxicovigilance
Stage hospitalo-universitaire accepté pour pré-requis
2
Hôpital Fernand Widal
RER B et D (Station Gare du Nord), Métro lignes 4 et 5, Bus 26, 42, 43, 46, 47, 48, 54
Informatique / Centre de documentation / Salle de travail
Participation à des réunions scientifiques
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Participation à la consultation de pathologie professionnelle. Les consultations sont faites en binômes avec
un senior (plein temps du service ou attaché).
Participation aux activités d’information toxicologiques et de la toxicovigilance du centre antipoison. Les
activités au centre antipoison sont effectuées en équipe avec au moins un médecin senior (plein temps ou
attaché). Les internes ne participent pas aux gardes du Centre antipoison.
Recherches bibliographiques nécessaires à la documentation ou à la valorisation des dossiers. Réunions de
bibliographie une semaine sur deux.
Relations avec les industriels pour la recherche des compositions des préparations commerciales et de
documentation toxicologique non publiée.
Possibilité de participation aux activités du laboratoire d’épreuves fonctionnelles respiratoires et à la
réalisation de tests psychométriques.
Participation aux gardes d’intérieur de l’hôpital (2 à 3 par mois). Les internes ne font plus de garde au
Centre antipoison
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Oui
Oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Oui
Non
Non
Non
Contact référent
Docteur Robert GARNIER
20
Nom du service :
Centre du sommeil et de la vigilance et Consultation de pathologie
professionnelle
Hôpital Hôtel-Dieu - 1 place du Parvis Notre Dame – 75 181 PARIS
Cedex 04
01 42 34 82 43 / 01 42 34 82 27 / [email protected]
http://www.htd.aphp.fr
http://www.je-dors-trop.fr
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
Description du service
Type activité
Nombre d'internes
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Stage hospitalier accepté pour pré-requis
1
PARIS
Accès par RER, ligne A, B et C (Station Saint Michel-Notre Dame ou Chatelet) ou métro
(Cité, Cluny La Sorbonne, Hôtel de Ville).
Informatique / Bureau dédié aux internes
Participation à des réunions scientifiques
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Participation aux consultations de pathologie professionnelle « Sommeil et Travail »
Conséquences du travail de nuit et posté sur la santé
Somnolence et aptitude à la conduite automobile
Environnement, vigilance et sommeil (Bruit et lumière)
Centre de référence hypersomnies rares.
Participation à des formations sur le sujet
Possibilité de se former aux techniques d’exploration du sommeil et de la vigilance
Sommeil et sport de compétition
Sujets de mémoire possibles
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Oui
Oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Non
Non
Non
Contact référent
Professeur Damien LÉGER
21
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
Unité de pathologies professionnelles et environnementales Bobigny
Hôpital Avicenne – 125 rue de Stalingrad – 93000 BOBIGNY
01 48 95 51 36 / 01 48 95 50 37 / [email protected]
http://chu93.aphp.fr/ ; http://cancerparis93.aphp.fr/
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Diagnostic de pathologie et de handicap professionnels, accès aux droits
Stage hospitalo-universitaire accepté pour pré-requis
1
HÔPITAL AVICENNE (BOBIGNY)
Accès : Tram ligne 1, arrêt « Hôpital Avicenne » - Correspondance avec les lignes de
métro 5, 7 et 13
Bureau, informatique, moyens de communication, centre de documentation
Participation à des réunions scientifiques
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Acquisition des connaissances et compétences nécessaires aux missions de préventions primaire,
secondaire et tertiaire du médecin du travail - Activité transversale multidisciplinaire de proximité inscrite
dans le cadre de la prise en charge globale du patient hospitalisé ou consultant - Diversité des
orientations, des pathologies prises en charges et des nuisances en cause - Travail en réseau.
Participation à la consultation externe de pathologie professionnelle, en binôme avec le senior, au
minimum deux fois par semaine (sur les 8 créneaux actuellement ouverts).
Consultations au lit du malade au sein de l’établissement.
Participation au staff clinique hebdomadaire de l’unité, à la réunion de concertation pluridisciplinaire
(RCP) hebdomadaire du pôle HOT, au staff de prévention mensuel, au staff médico-social mensuel.
Participation et contribution aux cours et exposés de l’unité, deux fois par mois, dont : les séminaires de
pathologies professionnelles et environnementales d’Avicenne (une fois tous les deux mois) ; la journée
annuelle de pathologies professionnelles de la Seine-Saint-Denis ; la journée annuelle de formation et
d’information avec le service social régional en Seine-Saint-Denis.
Participation et contribution aux réunions de bibliographie ou de documentation (deux fois par mois) :
alternativement veille réglementaire et veille scientifique.
Participation à l’encadrement de l’étudiant hospitalier de deuxième cycle.
Participation aux réunions de suivi et d’encadrement des travaux de thèse en cours.
Réalisation d’une publication sur un sujet défini en début de stage.
Possibilité d’un travail de thèse ou de mémoire.
Possibilité de participer aux formations, congrès, symposium… externes, ne nécessitant pas de
contribution financière de l’hôpital pour l’inscription ou le déplacement.
Possibilité de participation ou de formation aux explorations fonctionnelles respiratoires, aux
consultations d’allergologie, de sevrage tabagique ou d’addictologie.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Oui
Oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
2 à 3 / mois
Non
Non
Non
Contact référent
Professeur François GUILLON
22
3.2 Semestres non-hospitaliers acceptés comme pré-requis
• CRAMIF
• INRS
• DIRECCTE
23
Nom du service :
CRAMIF-Direction régionale des risques professionnels
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
17/19 place de l’Argonne – 75019 PARIS
01.40.05.38.30 – 01.40.05.38.67 – [email protected]
http://www.cramif.fr/index.php
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Prévention des risques professionnels des salariés du Régime Général
1
17/19 place de l’Argonne -75019 PARIS
Métro : Corentin Cariou
Informatique : oui
Salle de travail : oui
Centre de documentation : oui
Participation à des réunions scientifiques : oui
Le stage est ouvert aux internes ayant validé 2 semestres ou plus.
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
1 - Présentation du Service (Prévention - accidents du travail - CRAMIF)
- organisation du service
- sorties en entreprises (déplacements dans les départements d’Ile de France), visites d’entreprise avec les
contrôleurs de sécurité, interventions du Laboratoire de Toxicologie ou Centre de Mesures Physiques
- relations avec des organismes ou d’autres services de la CRAMIF (DIRECCTE, ARACT, OPPBTP,
DIRPHASS, Service Social Régional, Service Médical Régional….)
2 – Participation aux activités des médecins spécialistes en santé au travail : les accompagner dans leurs
activités :
- auprès des différents milieux médicaux (Consultations de Pathologie Professionnelle, médecins du
travail…)
- auprès des antennes départementales du service prévention.
3 – Réalisation d’un projet : l’interne participe à la réalisation d’un projet, qui donnera lieu à la rédaction d’un
mémoire ou de divers travaux choisis parmi les préoccupations du Service (voir liste d’exemples ci-dessous) :
- Guide dévaluation du risque biologique dans les laboratoires de biologie médicale
- Enquête sur la prévention du risque TMS sur les chantiers du BTP
- Chantiers d’application de résines d’étanchéité
- Enquête de pénibilité du travail de renforcement des réservoirs d’ailes du Concorde
- Risques liés aux ondes électromagnétiques des antennes FM (Tour Eiffel)
- Evaluation du risque CMR dans une entreprise de biotechnologie
- Evaluation du risque cancer dans une entreprise de fabrication de caoutchouc
4 – Participation à des stages de formation organisés par la CRAMIF
Formations et stages en prévention des risques professionnels - L'offre 2011 - CRAMIF
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Non
Oui
Oui
Oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Oui
Oui
Contact référent : Docteur Dominique BEAUMONT 01.40.05.38.58
[email protected]
24
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / Email :
Site internet :
INRS - Département Etudes et Assistance Médicales
65 Boulevard Richard Lenoir 75011 PARIS
01 40 44 31 05 / 01 40 44 14 15 / [email protected]
www.inrs.fr
Description du service
Type activité
Nombre d'internes
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à disposition
Assistance aux médecins du travail, aux préventeurs et aux institutions (CRAMIF,
CARSAT, CNAMTS, Ministères…), études et de formation dans des domaines :
● des risques biologiques,
● des risques chimiques,
● des risques physiques et psychosociaux,
● des maladies professionnelles, des conduites addictives et travail.
Activités d’information (rédaction de la revue Références en Santé au Travail et de la
brochure Maladies professionnelles).
2
PARIS 11.
Accès métro (station Richard Lenoir : ligne 5) ou bus
Informatique, centre de documentation, salle de travail
Participation à des réunions scientifiques
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Le stage est accessible par les transports en commun, un véhicule personnel n’est pas nécessaire.
Le stage est accessible aux internes sans pré-requis. La validation de 2 semestres ou plus est cependant
préférable.
Participation aux activités d’assistance : recherche documentaire, synthèse bibliographique, réponse
écrite à un problème posé.
Possibilité d’entreprendre un travail personnel pour la rédaction d’une thèse ou d’un mémoire et de se
former à l'utilisation des principales bases de données documentaires en santé au travail.
Possibilité de publier un article dans la revue Références en Santé au Travail (compte-rendu de
colloque…).
Le stage donne accès à des formations organisées par l'INRS à destination des médecins du travail
(Risque chimique, stress…).
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Non
Oui
Oui
Oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Non
Non
Oui
Contact référent
Docteur Geneviève ABADIA
25
Nom du service :
Direccte Ile de France Inspection Médicale du Travail
Adresse :
19 rue Madeleine Vionnet 93300 AUBERVILLIERS
01 70 96 15 70 (secrétariat) ou 01 70 96 15 91/
[email protected]
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Inspection Médicale
1à2
Accessible par les transports en commun.
Informatique. Centre de documentation. Salle de travail. Participation à des réunions
scientifiques.
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
L’interne seconde les Médecins Inspecteurs du Travail dans certaines tâches administratives et juridiques :
+ participation aux réunions de services concernant l’évolution du décret et de la jurisprudence et des
conséquences pratiques à en déduire,
+ participation à l’analyse et aux enquêtes concernant les déclarations de maladies professionnelles et
au CRRMP,
+ participation à l’analyse des documents relatifs à l’activité et aux contrôles des services de santé au
travail,
+ gestion de la documentation,
+ réalisation de travaux et enquêtes,
+ accompagne les médecins inspecteurs lors d’enquêtes en entreprises (contestations, agréments…)
+ participation aux contestations d’avis d’aptitude
+ participation à différents groupes de travail
+ participation au Plan Régional Santé au Travail.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Non
Oui
Oui
Oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Oui
Non
Oui
Contact référent
Dr Jean-Louis ZYLBERBERG : 01 70 96 15 91
26
3.3 Semestres hospitaliers en médecine du travail de l’AP-HP
• Service de Médecine du Travail – Hôpital Beaujon
• Service de Médecine du Travail – Hôpital Bicêtre
• Service de Médecine du Travail – Hôpital Bichat – Claude Bernard
• Service de Médecine du Travail – Hôpital Européen Georges Pompidou
• Service de Médecine du Travail – Hôpital A. Chenevier/Henri Mondor
• Service de Médecine du Travail – Hôpital Pitié Salpêtrière
• Service de Médecine du Travail – Hôpital Saint Louis
• Service de Médecine du Travail – Hôpital Tenon
27
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Service de Médecine du Travail - Hôpital Beaujon
Site internet :
http://.bjn.aphp.fr
100 bd Général Leclerc – 92 110 CLICHY
01 40 87 50/05 ou 50/06 / 01 40 87 44 28 / [email protected]
Description du service
Type activité
Nombre d'internes
Lieux des consultations / Accessibilité
Moyens à disposition
Médecine du travail hospitalière
Voir ARS
Rez-de-chaussée de la polyclinique
Informatique / Centre de documentation / Salle de travail
Participation à des réunions scientifiques
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
L'interne participe pleinement à l’activité du service de Médecine du Travail, composé d’un médecin, de 2
infirmières et 2 secrétaires pour le suivi de 2500 salariés surveillés (paramédicaux et médicaux).
Participation aux activités de consultation : visites systématiques, visites de reprise après maladie ou accident
de travail, à la demande du salarié.
Réalisation de vaccinations, participation à la campagne de vaccination anti-grippale, rougeole, coqueluche…
Analyse des accidents et incidents du travail (AT).
Accueil, suivi des agents victimes d’accidents de travail exposant au sang (AES).
Analyse des AES et participation aux réunions pluridisciplinaires (médecine interne et urgences).
Participation aux rapports annuels,
• à différents groupes de travail : risque chimique, biologique, groupe accidents de travail, prévention des
TMS, radioprotection, agressions, alcool, tabac,
• participation au groupe de travail spécifique sur la prise en charge des lombalgies en médecine traditionnelle
chinoise et acupuncture
• élaboration du Document Unique et du PAPRIPACT (programme annuel d’amélioration des conditions de
travail),
• aux instances locales et réunions (CHSCT, CLIN, groupe accidents de travail, risques professionnels…),
• aux études de postes de travail, aux visites des locaux,
• à l’information et la sensibilisation des personnels aux différents risques professionnels (communications
orales),
• aux enquêtes épidémiologiques.
Participation aux journées de prévention : Addictions
Participation au groupe de travail local sur les addictions (CLAPP)
Recherche bibliographique spécifique en fonction des risques professionnels (agents chimiques de
laboratoires, amiante, risques psycho-sociaux, agents biologiques.)
Réunions avec le Service Central de Médecine du Travail.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Oui
Oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Oui
Oui
Non
Contact référent
Docteur AMIEL-TAIEB
28
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Service de Médecine du Travail - Hôpital Bicêtre - Groupe
Hôpitaux Universitaires Paris-Sud (Antoine Béclère, Bicêtre, Paul
Brousse)
78 rue du Gal Leclerc – 94 275 LE KREMLIN BICETRE
01 45 21 28 35 / 01 45 21 26 65 /
[email protected]
Site internet :
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Médecine du travail hospitalière
Voir ARS
Horaires : 9h-17h (après-midi de cours disponibles)
Pavillon Ferrus, CHU Bicêtre,
Métro : Kremlin-Bicêtre ligne 7
Bus : ligne 47
Informatique (Chimed)/ Centre de documentation / Salle de travail
Participation à des réunions scientifiques
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Accès aux cours du DES avec mise à disposition des après-midi correspondants
plus de 5000 salariés à surveiller, majoritairement en SMR
Participation aux consultations avec maître de stage et collègues, puis de façon autonome avec décisions
assistées par l’encadrement (VS, reprises MO, maternité, CLM, CLD, AT), aux vaccinations.
Participation aux études de poste.
Participation aux réunions de travail avec : le CHSCT, le CLIN, le CLGPA (Comité local de gestion
personnalisée des agents avec l’Hôpital Paul Brousse), le GERES.
Participation aux campagnes préventives (risques liés au tabac, à la consommation excessive d’alcool,
AES …).
Participation aux enquêtes de la médecine du travail avec présentation des résultats et synthèses.
Participation possible aux congrès et journées de formation.
Participation à la formation du personnel.
Différents thèmes de travail possibles pouvant déboucher sur un sujet de mémoire
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Oui
Eventuel
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Non
Oui
Non
Contact référent
Docteur Catherine PILLIER-LORIETTE
29
Nom du service : Service de santé au travail - Hôpital Bichat – Claude Bernard
46 rue Henri Huchard - 75 877 PARIS CEDEX 18
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
01 40 25 82 77(83 60) /01 40 25 88 08 / [email protected]
http://www.bch.aphp.fr
Site internet :
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Médecine du Travail hospitalière
Voir ARS
Horaires : de 9h à 17h ; possibilité de séances de nuit (20h-24h) avec un médecin
Accès par ligne 13 (Station Porte de Saint-Ouen) ou bus (81, 95 ou PC3).
Informatique / Centre de documentation / Bureau
Participation à des réunions scientifiques
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
L’interne est intégré dans l’équipe de santé au travail, soit 11 personnes, médecins, infirmières, secrétaires,
psychologue.
5000 salariés surveillés. Participation aux activités de consultation : visites systématiques, visites de reprise
après maladie ou accident de travail, à la demande du salarié. En liaison avec les consultations spécialisées
de l’hôpital, des bilans complets peuvent être réalisés.
Réalisation de vaccinations, participation à la campagne de vaccination anti-grippe
Accueil et suivi des agents victimes d’accidents de travail exposant au sang, en collaboration avec les
médecins référents et du travail.
Participation
• à différents groupes de travail (risque chimique, biologique, prévention des TMS, radioprotection,
agressions, alcool, tabac) dans le cadre de l’évaluation des risques.
• aux réunions (CHSCT, CLIN, GERES)
• aux études de postes de travail, aux visites des locaux
• à l’information et la sensibilisation des personnels aux différents risques professionnels
• aux enquêtes épidémiologiques
Accès à des formations complémentaires : EFR, tests allergologiques, gestes d’urgence… au sein des
services de l’hôpital.
Possibilité de thèmes de mémoire. Un thème de travail est systématiquement confié à l'interne : recherche
bibliographique, étude de poste…
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
oui (1/2 du
temps de travail)
oui (1 par mois)
oui (variable)
Oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
oui (dispense
possible)
Oui
oui (1 par
trimestre)
Non
Contact référent
Docteur D. ABITEBOUL
30
Nom du service :
Service de Santé au Travail - Hôpital Européen Georges
Pompidou (HEGP)
20-40 rue Leblanc – 75 908 PARIS CEDEX 15
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
01 56 09 50 60 ou 27 03 / 01 56 09 29 16 /
[email protected]
Site internet :
Description du service
Type activité
Nombre d'internes
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Médecine du travail en milieu hospitalier
Voir ARS
Bureau de Médecin au Service de Santé au Travail du site HEGP
Rez-de-chaussée B
Informatique et au logiciel de Médecine du Travail (Chimed),
Centre de documentation (bibliothèque universitaire)
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Participation à l’activité clinique, aux actions en milieu de travail et éventuellement à différents groupes
de travail sur site ou hors du site
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Eventuelles
Eventuel
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
NON
Oui
Oui
Oui
Contact référent
Docteur Martine DOMART-RANÇON
31
Nom du service : Service de santé au travail – Hôpital A. Chenevier / H. Mondor
Adresse :
40 rue des Mesly – 94000 CRETEIL
01 49 81 31 24
[email protected]
Tel / Fax / E-mail
http://www.hnm.aphp.fr
Site internet :
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Médecine du Travail Hospitalière
Voir ARS
Horaires : de 09h à 17h
Accès par : Métro : ligne 8, station Créteil Université ou les Juliotte, Bus : 104-217-317292, en voiture : A4-A86 (stationnement facile devant l’accès du service)
Informatique / Centre de documentation : Bureau dédié aux internes – Unique service de
santé au travail multidisciplinaire à l’AP-HP – Locaux très satisfaisants et équipements
médicaux très complets.
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
L’interne est intégré dans l’équipe pluridisciplinaire de santé au travail, soit 15 personnes : médecins, infirmières,
secrétaires, psychologues, CRH, diététicienne, référents handicap, ingénieur ergonome.
Participation aux activités de consultations, adaptée à l’ancienneté de l’interne. 7300 personnels sont surveillés par le
service. Beaucoup sont soumis à une surveillance médicale renforcée du fait de nombreux risques en milieu hospitalier
dont les risques infectieux, ergonomiques, chimiques, radiations ionisantes… Des bilans complets peuvent être réalisés
et les orientations vers les consultations spécialisées sont fréquentes.
Accueil et suivi des agents victimes d’accidents de travail exposant au sang, en collaboration avec les urgentistes et les
médecins référents.
Participation :
•
aux visites de locaux et études de poste de travail avec éventuellement une étude des conditions de travail dans un
domaine particulier (toxicologie, TMS, radioprotection, psycho pathologie…),
•
aux réunions institutionnelles et autres (C.H.S.C.T., CLIN, CEPI, CLGPA, GERES, réunions de service…),
•
aux journées de formations, congrès…
•
aux différentes études épidémiologiques. Travail de recherche possible éventuellement thème de mémoire.
Présentations orales : 2 à 3 cours aux personnels de l’hôpital ou aux élèves sur des sujets de médecine du travail.
Accès à des formations complémentaires : EFR, dépistage visuel dont tension oculaire, auditif, ECG…
Rôle de l'interne
Gardes hospitalières
Non
Participations réunions de service
Présentations orales
Oui (1/2 du temps
de travail environ)
Oui (1 par mois)
Oui (variable)
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Travail de recherche
Possible
Accès formation gestes urgences
Oui
Oui (1 par
trimestre au
minimum)
Oui
Consultations médicales
Contact référent
Docteur Christine GANGLOFF
32
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Service de Médecine du Travail - Hôpital Pitié – Salpêtrière
47-83 bd de l'hôpital - 75 651 PARIS CEDEX 13
01 42 17 62 48 / -01 42 17 62 29 / -01 42 17 62 40
[email protected] ;[email protected]
Description du service
Type activité
Nombre d'internes
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Médecine du travail hospitalière
Voir ARS
PARIS
Accès par RER C (gare Austerlitz), métro (Saint-Marcel ligne 5, Chevaleret ligne 6) bus
57-91
Informatique / Centre de documentation / Salle de travail
Participation à des réunions scientifiques
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
L’équipe médicale de santé au travail est composée de 6 médecins (DU de toxicologie, DU de
radioprotection appliquée en médecine du travail).
Elle développe un travail pluridisciplinaire avec les nombreux interlocuteurs en sécurité et hygiène.
Cet hôpital comprend 8 500 salariés dont le service de santé au travail assure le suivi.
Tous sont soumis à une surveillance médicale spéciale ou renforcée du fait de nombreux risques en milieu
hospitalier dont les risques biologiques et infectieux (tuberculose, varicelle, hépatites, VIH, pathologies
émergentes…), les risques liés à la manutention, les risques chimiques, les risques liés aux rayonnements
ionisants (radiologie, radiothérapie, médecine nucléaire…).
Les très nombreuses spécialités médicales et chirurgicales (35) et microbiologiques (11), les installations de
haute technologie comme une IRM 3 Tesla, un tepscan et des secteurs logistiques développés (cuisine,
crèche, secteurs ouvriers et techniques, un traitement de désinfection des déchets hospitaliers) permettent
une formation diversifiée, en consultation médicale et sur le terrain dans le cadre des visites de tiers-temps.
La participation aux différentes instances (CHSCT, CLIN) permettra d’appréhender le travail institutionnel
du médecin du travail.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Possible
Proposé
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Oui
Oui
Non
Contact référent
Docteur Martine LOUЁT, Docteur Séverine NGUYEN, Docteur C. VU
33
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Service de Santé au travail de l’hôpital Saint Louis
1 avenue Claude Vellefaux – 75010 PARIS
Tel : 01-42-49-98-01
Fax : 01-42-49-49-15
[email protected]
Description du service
Santé au travail
1
Service de Santé au travail – hôpital Saint-Louis
Porte 16
Métro ligne 11 Goncourt / ligne 2 Colonel Fabien
1 bureau médical – 1 poste informatique – 1 médecin du travail - 2 infirmières – 2
secrétaires – 1 psychologue clinicienne
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Suivi du personnel de l’hôpital Saint-Louis aux SMR pour des risques professionnels liés à un important plateau
médico-technique (médecine nucléaire, radiothérapie), des laboratoires spécialisés, des services d’oncologie et
de chirurgie divers.
Plusieurs groupes de travail multidisciplinaires concernant les Troubles Musculo Squelettiques, les Accidents
Exposant au Sang, les Risques Psycho Sociaux, le suivi des addictions
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Rôle de l'interne
OUI
Gardes hospitalières
OUI
Interventions en entreprises
NON
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
NON
NON
OUI
OUI
Contact référent
Dr Laure Glomot – 01-42-49-41-52 [email protected]
JUIN 2013
34
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Service de Médecine du Travail - Hôpital Tenon
4 rue de la Chine 75020 PARIS
01.56.01.64.16 ou 01.56.01.69.07 ou 01.56.01.60.89
fax : 01.56.01.72.74
[email protected]
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Médecine du travail hospitalière
Voir ARS
Hôpital Tenon, bâtiment Gardie, porte 6, 1er étage.
Accessibilité : Métro : ligne 3 et 3 bis, station Gambetta ; Bus : lignes 26-60-61-64-69-102
Horaires : 9h à 17h ; possibilité de séances de nuit (19h-24h) avec un médecin.
Possibilité d’accès au réfectoire.
Moyens à disposition : Informatique (Chimed)/ Centre de documentation / Bureau dédié
aux internes / Participation à des réunions scientifiques
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
L’interne est intégré dans l’équipe de santé au travail qui comporte, 1 médecin, 2 infirmières, 1 secrétaire et
1aide soignante.
3000 salariés sont surveillés pour des risques professionnels spécifiques du milieu hospitalier : risques
infectieux, risques liés aux produits chimiques et chimiothérapies anticancéreuses, exposition potentielle
aux rayonnements ionisants, risques liés à la manutention des patients et risques psychologiques liés à la
confrontation à la souffrance et aux patients en fin de vie.
Participation aux activités de consultations avec maître de stage puis de façon autonome, prise de décisions
encadrées: visites systématiques, visites de reprise après maladie ou accident de travail, à la demande du
salarié. Collaboration avec différents services spécialisés de l’hôpital, pneumologie, médecine infectieuse
et tropicale, psychiatrie, urgences, radio centrale, labos… Réalisation de vaccinations
Accueil et suivi des agents victimes d’accidents de travail exposant au sang, en collaboration avec les
médecins référents et du travail et avec les infirmières
Activité de tiers-temps en transversalité avec différents acteurs impliqués dans la prévention des risques
professionnels : études de postes de travail, visites des locaux
Participation :
• à différents groupes de travail (risques chimiques, biologiques, psychosociaux, radioprotection,
prévention de la violence) dans le cadre de l’évaluation des risques.
• aux réunions (CHSCT, CLIN, CLGPA (Comité local de gestion personnalisée des agents)
• à l’information et la sensibilisation des personnels aux différents risques professionnels
Possibilité de thèmes de mémoire, et d’enquêtes épidémiologiques. Un thème de travail est
systématiquement confié à l'interne : recherche bibliographique, étude de poste…
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Tiers temps
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Oui
Oui possible
Oui possible
Gardes hospitalières
Interventions dans les services
hospitaliers
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Possibles
Oui
Oui
Non
Contact référent
Docteur Maryse SALOU, Médecin du travail
35
3.4 Stages extrahospitaliers conventionnés
3.4.1 Services autonomes
• AEROPORTS DE PARIS Service de santé au travail
• Air France Industries site nord Service de Santé au Travail
• AREVA Service de santé au travail
• BNP Paribas - RHG - Service de Santé au Travail
• CEA – Centre de Saclay
• EURODISNEY Service Médical
• SMIE ExxonMobil
• Institut Pasteur Département de Santé au travail
• IRSN - Service de Santé au Travail
• La Poste Service de Santé au Travail
• PSA Aulnay-sous-bois Service autonome de Santé au Travail
• RATP Service de Santé au Travail
• Renault Technocentre Service de Santé au Travail
• S.N.C.F. - Département des Services Médicaux
• S.N.E.C.M.A. Groupe SAFRAN
36
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
Aéroports de Paris Service de santé au travail
Aéronef-bâtiment 6030 - BP 24101
95711 ROISSY CDG
01 48 62 28 06
www.aeroportsdeparis.fr
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Service autonome de santé au travail d'Aéroports de Paris
1
Roissy-Charles de Gaulle
RER B : aéroport Charles de Gaulle 1
RER D branche D1: Goussainville et bus ligne 32
Bus réguliers
Réseau autoroutier
Informatique / Centre de documentation / Salle de travail
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Aéroports de Paris est une entreprise qui possède et exploite trois plateformes aéroportuaires en région
parisienne et plusieurs aérodromes. Elle emploie 7000 personnes dans des métiers très différents (à titre
d'exemple : agent d'information en aérogare, conducteur de balayeuse en piste, pompier d'aérodrome, etc.)
L'interne sera basé sur le site de CDG. Ses horaires de travail seront de type administratif : 8h20-16h47.
Il effectuera les visites médicales de suivi d'une population très diversifiée.
Il participera aux réunions et visites d'inspection du CHSCT.
Il sera associé aux réunions de la commission médico-technique.
Il accompagnera le médecin sur les postes de travail et rédigera les fiches d'entreprise.
Il pourra collaborer aux différents groupes de travail auxquels participent les médecins du travail de l'entreprise
: reclassement médical, groupe produits chimiques, groupe ressource alcool, groupe pénibilité séniors, groupe
paritaire risques psychosociaux.
Il pourra collaborer à des actions de santé publique auprès des salariés.
L'interne pourra travailler en collaboration avec les assistantes sociales, les animateurs sécurité, les ergonomes
ou les techniciens de laboratoire.
Selon l'actualité, il sera associé à la veille sanitaire d'un grand aéroport international
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Eventuellement
Non
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Oui
Oui
Oui
Contact référent
Docteur GINESTE Dominique : [email protected]
37
Nom du service :
Air France Industries site nord Service de Santé au Travail
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
Route de l’Arpenteur BP 12253 95704 ROISSY CDG CEDEX
01.48.64.14.94 / 01.48.64/08.33 / [email protected]
http://www.afiklmem.com
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Maintenance Aéronautique
1
1. Site du Bourget : Aéroport du Bourget Bâtiment 4. RER ligne B arrêt Le Bourget
puis bus 152
2. Site de Roissy : Route de l’Arpenteur 95300 Roissy en France RER Ligne B
Roissy CDG 1 puis bus 349
Bureau dédié + ordinateur CHIMED et ordinateur portable. Accès à l’intranet et à la
messagerie d’entreprise.
Chaque médecin est équipé d’un ordinateur portable à connexion sécurisée. Logiciel
médecine du travail CHIMED sur architecture informatique dédiée indépendante du
réseau de l’entreprise- Licence Business Object pour effectuer les requêtes – Logiciels de
statistique (Minitab) et d’épidémiologie (Epi Info) – Logiciel de bibliographie scientifique
(Endnote).
Action en milieu de travail
Utilisation de PRATIS (gestion des accidents du travail), MEDISYS (base de convocation
aux visites périodiques), DOCTOR (base de données médicales partagée avec tous les
services médicaux d'Air France).
3 dosimètres intégrateurs de bruit et base de données informatisée des mesures de bruit,
sonomètre classe 1 à pondération fréquentielle en bande d’octave, centrale de mesure de
confort thermique et qualité de l’air intérieur, luxmètre, luminancemètre, mesure de COV
– CO – O2 – H2S - LIE par photoionisation, cardiofréquencemètres, centrale de mesure de
vibration corps entier (EVEC), vidéoprojecteur portatif
Accès au matériel CAPTIV
Activités cliniques
Electrocardiographie, spirométrie, audiométrie en cabine insonorisée, ergovision, tests de
la vision colorée en cabine à lumière normalisée (planches d’ISHIHARA, test des fils
colorés, test de Lanthony,) test du relief (TNO) , échelle de Parinaud, échelle de Snellen
rétroéclairée, lecture automatisée des bandelettes urinaires dont micro-albuminurie, CO
tester, éthylomètre, tensiomètres automatiques dans chaque cabinet médical et appareil de
monitoring de la tension – fréquence cardiaque – oxymétrie de pouls, glucomètre,
défibrillateur, oxygène médical.
Radiographie médicale numérisée fournie par ANMP
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Toxicologie – Ergonomie – Risques psychosociaux – Contexte aéronautique – Impact des horaires sur la santé
– risques physiques : bruit - vibrations
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
OUI
OUI
OUI
OUI
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
NON
OUI
OUI
OUI
Contact référent
Dr Michel KLERLEIN. 06.07.61.41.20 – [email protected]
38
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail :
Site internet :
AREVA Ile de France Service de santé au travail
01 place jean MILLER 92084 Paris la Défense CEDEX
01 34 96 60 20/ 01 34 92 86 12/ [email protected]
Description du service
Type activité
Nombre d’internes
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Tertiaire, mines d’uranium, géologues explorateur, mécanique, inspection en milieu
nucléaire, assainissement radiologique
1
La Défense
Metro, RER, train, Tramway, bus
Missions ponctuelles en province
Un bureau, un ordinateur avec internet, salle de consultation séparée,
Il y a quelques livres spécialisés dans le service
Principaux centres d’intérêt en Médecine du Travail
Organisation d’un siège social d’une grande entreprise, conseils voyageur, vaccinations, les radiations
ionisantes (expositions internes et externes), dosimétrie, risques psycho-sociaux, maintient dans l’emploi
Réorganisation totale du service avec internalisation complète de la médecine du travail, mise en place
d’entretiens infirmiers et staff
Rôle de l’interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
oui
oui
envisageables
non
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
non
oui
Oui si accord
oui
Contact référent
Philippe ROYER (médecin coordinateur Ile de France)
39
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
BNP Paribas - RHG - Service de Santé au Travail
1 rue Le Peletier – 75009 PARIS
Tel. : 01.40.14.46.49 – Fax : 01.40.14.33.51
e-mail : [email protected]
Site internet :
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Service Médical d’Entreprise
Accès au service médical par métro (station Richelieu Drouot ou Opéra)
En RER A (Auber) – en bus
Déplacement possible sur d’autres sites parisiens
pour les réunions et les études de postes
Horaires : 8H30-12H00/ 13H30-17H00
Un bureau / informatique / téléphonie / accès internet et intranet /
revues médicales / ergovisions / tonomètre à flux
d’air / ECG / spiromètres / audioscan / sonomètre/luxmètre
Moyens à
disposition
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Le Service Médical du Groupe BNP Paribas emploie 18 Médecins, 36 Infirmières et 8 Secrétaires qui prennent en
charge la santé au travail de plus de 37.000 collaborateurs sur Paris, IDF et Lyon
L’activité de l’interne en médecine du travail comprendra :
Réalisation des différentes consultations (périodiques, d’embauches, de reprises, d’expatriations)
Initiation à l’utilisation d’un logiciel informatique dédié à la médecine du travail : Chimed.
Participation à l’observatoire médical du stress, de l’anxiété, de la dépression : étude des risques psychosociaux.
Participation à la gestion des urgences. DSA, ECG, Trousse d’urgences avec protocole
Il pourra suivre la formation de Sauveteur Secouriste du Travail.
Participation aux campagnes de vaccination anti-grippe.
Participation aux réunions de service avec les autres Médecins.
Il sera amené à rencontrer les DRH lors des études de poste ou à l’occasion de demande d’aménagement.
Constitution de demande de dossier RQTH en relation avec nos assistantes sociales et aménagement pris en
charge par notre cellule handicap (accord d’entreprise avec l’AGEFIPH)
Dans le cadre de la pluridisciplinarité il pourra faire appel à l’un de nos IPRP (ergonomie des logiciels, risques
environnementaux…) et sera convié aux Commissions Médico-Techniques
A sa demande, il pourra être associé à la réalisation des études de matériel lors de l’achat de mobilier au niveau du
groupe (étude du matériel sous l’angle ergonomique).
Il sera associé aux études de plan (étude ergonomique, ambiance sonore et lumineuse, climatisation) qui sont
réalisées en concertation avec le CHSCT, notamment lors du réaménagement des agences
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
oui
oui
oui
oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
*prévention des risques psychosociaux
en collaboration avec l’IFAS
non
oui
oui
oui
Contact référent
Docteur Catherine RAUX
40
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail :
Site internet :
CEA Saclay, Service de Santé au Travail
Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives
Site de SACLAY Bâtiment 601 – 91191 GIF SUR YVETTE CEDEX
01 69 08 22 11 / 01 69 08 67 51 /[email protected]
http://www-saclay.cea.fr:8000/
Description du service
Type activité
Nombre d’internes
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Surveillance médicale d'environ 7500 salariés : CEA – AREVA/TECHNICATOME
(Ingénierie nucléaire) Entreprises extérieures intervenantes
1
Essonne – Plateau de SACLAY
RER – cars gratuits CEA au départ des portes de PARIS, avec remboursement 50 % des
frais de transport (carte 2 zones)
Informatique – Accès internet – bureau individuel Bibliothèque scientifique du CEA
Principaux centres d’intérêt en Médecine du Travail
L'interne participera :
aux activités médicales proprement dites : visites médicales,
aux activités de l'infirmerie du Site (prise en charge primaire des accidents du travail, des soins
classiques ainsi que les décontaminations radiologiques, campagnes de vaccination...)
à des réunions diverses : CHSCT, Commissions de Sécurité, visites de sécurité, réunions
médicales avec participation des pharmaciens du Laboratoire de Biologie Médicale
études de postes : expositions aux nouvelles technologies (Champs électromagnétiques,
nanotechnologies…), aménagement de postes, salariés handicapés
aux groupes de travail : groupe addictions, groupe dosimétrie…
aux exercices de sécurité : mise en place du plan d'urgence interne (PUI), Plan Particulier
d’Intervention (PPI) conduit par la Préfecture de l’Essonne.
L'équipe médicale est composée de :
7 médecins du travail, 11 infirmières, 8 personnels administratifs et secrétariat,
un laboratoire de biologie médicale agréé comportant un plateau technique en radiotoxicologie
et en anthropogammamétrie, qui réalise l'essentiel des prescriptions médicales.
médecins spécialistes au sein du service : ORL, ophtalmo, cardiologue, psychiatre.
le service travaille avec l'équipe des ISE (Ingénieurs de Sécurité d'Etablissement), les services de
radioprotection, les Assistantes Sociales etc…
Les horaires de travail sont de 8h30 à 17h05
Restaurants d’entreprise avec tarifs préférentiels
Rôle de l’interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
-
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Oui
Oui
Oui
Contact référent
Docteur Hervé TOURNIER (encadrement) – Docteur Laurent BOURGAUT
41
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
Eurodisney Service Médical
BP 100 - 77 777 MARNE LA VALLEE CEDEX 4
01 64 74 55 62 / - / -
Description du service
Type activité
Nombre d'internes
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Service Autonome de Santé au Travail
Stage conventionné
1
Site desservi par le RER A, l'autoroute A4 et la Francilienne.
Informatique / Centre de documentation / Salle de travail
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Disneyland Paris est une entreprise d'environ 8 000 salariés permanents et 5 000 salariés saisonniers exerçant
plus de 700 métiers différents répartis dans le spectacle, les attractions, les boutiques, la restauration,
l'hôtellerie, la maintenance, le nettoyage, l'horticulture, l'administration…
Le service médical compte en tout 60 collaborateurs répartis d'une part dans le service de Santé au Travail
(avec 9 médecins du travail) et d'autre part dans des structures de premiers soins. Chaque médecin travaille
en équipe avec une infirmière (à des horaires dits "de bureau du lundi au vendredi").
Les activités de l'interne, qui se calquent sur celles des médecins du travail, sont les suivantes :
• effectuer des visites d'embauche et biennale et assister à des visites de reprise ou de pré-reprise,
• s’initier à la réalisation et à l'interprétation des examens complémentaires (audiogramme, visiotest,
ergovision, EFR notamment)
• se former à la détermination des avis d'aptitude médicale et à la rédaction des fiches d'aptitude,
• apprendre à mener à bien des études de postes et à utiliser divers appareils de métrologie
(sonomètre, dosimètre de bruit, luxmètre, anémomètre)
• suivre des formations assurées par le service médical (SST, gestes et postures, risque chimique…)
• participe à des réunions du service médical et à des réunions des CHSCT,
• se familiariser avec l'usage de protocoles d'urgence et de procédures médicales,
• effectuer des recherches bibliographiques (internet accessible au service médical),
• peut opter, en concertation avec Monsieur le Professeur CHOUDAT et Monsieur le Docteur
WARMBERG, pour les sujets de mémoire de DES ou de thèse au sein de l'entreprise, caractérisée
par la diversité des emplois exercés.
En début de stage, une check-list des activités de l'interne est établie et sera complétée au fur et à mesure par
le médecin référent qui fait régulièrement le point avec l'interne sur les notions acquises. Il a la possibilité de
travailler avec les différents médecins du travail du service, avec les chargés de prévention en Hygiène et
Sécurité du Travail et d'acquérir progressivement des responsabilités.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Oui
Oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Oui
Oui
Oui
Contact référent
Docteur Pierre PRUDENT
42
Nom du service :
SMIE ExxonMobil
Adresse : direction médicale ESAF. Tour Manhattan, Paris La Défense
Tel / Fax : 01 57 00 71 04/ 01 57 00 71 09
Site internet :
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Description du service
Service interentreprises à compétence fermée
1
Tour Mahanttan. La Défense (métro/ bus/ RER/ voiture)
Possibilité de faire un séjour à la raffinerie de Port Jérôme Gravenchon, (à proximité du
Havre) : train / voiture
Un ordinateur en réseau avec le reste du service médical et accès à l’intranet société.
A La Défense : bureau partagé avec 1 autre médecin, à PJG : 1 bureau personnel.
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Au siège social à Paris : suivi du personnel du siège et personnel détaché sur les dépôts pétroliers. Médecine
des voyages. Suivi des paramètres ergonomiques de confort dans les bureaux. Mise en place ou suivi de
programmes de santé au travail.
A la raffinerie de Port Jérôme : familiarisation avec le milieu du raffinage et ses opérations, contacts étroits
avec l’équipe d’hygiène industrielle, approfondissement des connaissances en toxicologie industrielle.
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
oui
oui
oui
oui
Rôle de l'interne
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
non
oui
oui
oui
Contact référent
Docteur Patrick Constant, médecin coordonateur France : [email protected] 01 57 00 71 02
Docteur Ariane Isnard, médecin siège social : [email protected] 01 57 00 71 01
43
Nom du service :
Institut Pasteur Département de Santé au travail
28, rue du Dr Roux 75015 PARIS
01 45 68 81 36
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Suivi médical de personnel de laboratoire de recherche en Biologie (3000 personnes)
1
Institut Pasteur 28 rue du Dr Roux 75015 PARIS
Métro Pasteur
Locaux à partager avec d’autres membres du service (3 médecins, 3 infirmières, 1
secrétaire) / informatique
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
-
-
suivi médical de personnel de statut différent (privé, public) exposé à des risques
chimiques, biologiques, radioactifs, stress : 3000 personnes
activité de tiers temps très importante, souvent avec Service Hygiène Sécurité
Environnement et CHSCT dans un cadre pluridisciplinaire
Visites d’unités et de services (3/mois)
Etudes de projets de recherche
Etudes d’aménagements de nouveaux locaux
Etudes de postes, enquêtes AT/MP
Groupes de travail pénibilité, RPS …
Formation aux risques professionnels
possibilité de thèse, mémoire
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Gardes hospitalières
Participations réunions de service
Présentations orales
Avec un
médecin
oui
possible
Travail de recherche
Possible
Accès formation SST
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
non
Visites d’unités
Groupes de
travail
possible
Contact référent
Dr Marie-Laurence MOUSEL [email protected]
Encadrement : Dr MOUSEL, Dr FRANCUZ, Dr LECCIA
44
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
IRSN Service de Santé au Travail
12, rue de la Redoute – 92260 Fontenay-aux-Roses
01.58.35.82.52 / 01.58.35.85.00 / [email protected]
www.irsn.fr
Description du service
Type activité
Nombre
d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Service de Santé au Travail autonome.
Suivi médical d’environ 1200 salariés sur le site de F.A.R
1
12 rue de la Redoute – 92260 Fontenay-aux-Roses
RER B, station Fontenay-aux-Roses
Bus : 195 / 295 / 394
Bureau individuel informatique. Bibliothèque scientifique de l’IRSN
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
L’interne participera aux activités médicales :
Visites médicales
gestion des urgences
conseils aux voyageurs, vaccinations
aux réunions et visites du CHSCT
aux études de poste avec propositions d’aménagement
aux réunions de service
L’interne travaillera en collaboration avec :
l’équipe des ingénieurs Hygiène, Sécurité, Environnement (HSE)
Le chargé de mission handicap
L’assistante sociale…
Logiciel de travail : PREVENTIEL
Horaire de travail : 08h30 – 17h10
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Oui
Oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Oui
Oui
Oui
Contact référent
LAM Diem Lan / [email protected] Tél : 01.58.35.82.52
JUIN 2013
45
Nom du service :
La Poste
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
111 boulevard Brune – Paris 14
01 55 44 37 11
www.laposte.fr
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Description du service
Activité postale courrier colis
1
SST du Siège du Courrier/Colis – 111 bd Brune – 75 Paris 14
Bureautique, audiométre, sonomètre, luxmètre, cardiofréquencemètre.
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Participation à l’ensemble des activités du médecin du travail tant cliniques que sur le lieu de travail en lien avec
la prévention des risques professionnels. Les actions de prévention des risques professionnels concernent la
manutention manuelle, les TMS, les risques psychosociaux et notamment le suivi post-agression et la prévention
des incivilités, le risque routier, l’ergonomie du matériel dans les centres de tri ou de distribution du colis, le
travail de nuit.
Participation à la veille sanitaire organisée au niveau national (QMCP, étude sur les reclassements et
aménagements pour raisons médicales)
Participation formations développées par La Poste pour les médecins du travail
Participation aux réunions organiser par le médecin coordonnateur de La Poste soit nationale soit régionale
notamment échange sur les pratiques, ainsi que, sur les actions et études conduites par les autres médecins du
travail.
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
oui
oui
oui
oui
Rôle de l'interne
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
non
oui
oui
oui
Contacts référents
Dr Bernard Siano ([email protected]) et Dr Patricia Miquel ([email protected])
©André Tudéla Groupe La Poste
JUIN 2013
46
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
PSA Aulnay-sous-bois Service autonome de Santé au Travail
Bd André Citroën - BP 13 - 93601 AULNAY SOUS BOIS CEDEX
[email protected] 0156504356
Portail groupe PSA
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Médecine du travail et soins d’urgence
1
Aulnay sous bois / RER B Parc des expositions /Autoroutes A1 A3 et A104
Vaste usine fleurie et verdoyante employant 3300 salariés plus des intérimaires. Service médical en situation centrale
dans l’usine, neuf, de plain-pied, conforme à la réglementation « handicap ».7 infirmiers, 3 médecins, 1
kinésithérapeute, 2 chauffeurs, 1 stagiaire secrétaire médicale, 1 éducateur sportif.
Nous sommes lieu de stage pour les élèves infirmier(e)s et secrétaires médicales.
2 selfs avec participation de l’employeur. Un grand gymnase avec sports collectifs et salle de musculation. Grands
parkings sécurisés.
Horaires administratifs pour les médecins, en 2x8 pour les infirmiers de salle de soins.
Bureaux médicaux individuels, salle de réunions, salle kiné, salle de soins d’urgence, salle de repos, réseau
informatique intranet et internet, pool de réalisation d’examens complémentaires professionnels (audiométries, ECG
/ EFR / test d’évaluation du stress professionnel,/ Visiotest ). Dossier médical informatisé. Logiciel produits
chimiques. Possibilité de formations internes liées au système de production. Possibilité d’études et de recherches
pour présentation ou mémoire.
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Poste dans une grande entreprise industrielle emblématique dans le département.
- visites médicales : diversité de la population suivie et des postes de travail : tôlerie, peinture, montage automobile, logistique, services
généraux, maintenance, sécurité, secteur tertiaire…
- études de poste et de conditions de travail, chantiers sur plusieurs jours, en vue prévention des risques, amélioration des postes,
maintien dans l’emploi, reclassements, aménagement de postes pour handicapés…
- projets « ALT » et « ALGIES » : actions du service médical dans l’usine pour diminuer l’incidence des TMS.
- projet TMS avec kinésithérapeute, prise en charge individuelle et collective des salariés, sensibilisation individualisée aux gestes et
postures.
- pluridisciplinarité avec les ergonomes, le service prévention, le gestionnaire d’affectation des postes, le service social, le service
« méthodes » pour la conception des postes, notamment pour les salariés en situation de handicap.
- participation aux CHS-CT et aux Comités Santé Sécurité (entre autres réunions),
- prise en charge des soins d’urgence
- formation de Sauveteurs-Secouristes du travail
- évaluation et prise en charge du stress professionnel : tests individuels, étude statistique et élaboration de plans d’action par secteurs.
- groupes de travail avec d’autres médecins PSA, en groupes « métier » et en groupes thématiques
Possibilité pour un interne d’être associé à toutes les activités du service.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
oui
oui
oui
oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
non
oui
oui
oui
Contact référent
Dr Williams JOSSE 0156504356
47
Nom du service :
RATP Service de Santé au Travail
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
26 boulevard de Picpus 75012 PARIS
01 58 76 25 03 / [email protected],
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Médecine du travail dans une grande entreprise de transport à vocation mondiale
2
Place Lachambaudie (proche Bercy-Cour St Emilion) ou jonction Sébastopol Réaumur
Accessibilité très aisée, carte de service avec transport gratuit le temps du stage.
Tous les moyens en compétence et informatique à disposition dans l’entreprise sont
fournis à l’interne ; possibilité de mémoire.
Possibilité de participation à des activités terrain ou CHSCT sur d’autres secteurs de
l’entreprise en plus de celui du maître de stage.
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Entreprise de transport intégrée avec tous les métiers du transport de son exploitation, de son entretien et de
sa maintenance. Travail partagé entre cellule toxicologique ou hygiène bâtimentaire suivant le maître de stage
et consultation clinique, travail terrain et de recherche.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
oui
Gardes hospitalières
non
Participations réunions de service
oui
Interventions en entreprises
oui
Présentations orales
oui
Participation aux CHSCT
oui
Travail de recherche
oui
Accès formation SST
oui
Intervenants externes : Dr SQUINAZI (Hygiène), Dr de SEZE (Champs EM), Dr GARNIER (Toxicologie)
Contact référent
Dr JOUANNIQUE Valérie (Cellule de toxicologie, maîtres de stage), Madame FALIP, correspondante
administrative des internes, Dr BARD Laurence (Cellule hygiène bâtimentaire)
48
Nom du service :
Adresse :
Renault Technocentre Service de Santé au Travail
1, avenue du Golf - 78280 GUYANCOURT
01 76 85 33 33 / 01 76 8 9 08 36 / [email protected];
[email protected]
http://www.renault.com/fr/innovation/l-innovation-selonrenault/pages/technocentre.aspx
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Visites médicales de prévention, action de prévention sur le milieu de travail, gestion des
urgences en milieu de travail
1
Lieux : Technocentre à Guyancourt (site d’Ingénierie de 10 000 salariés, spécialistes dans
toutes les disciplines impliquées dans la conception des véhicules : recherche, design,
projet véhicule, conception de prototypes dans les ateliers…)
Accessibilité : depuis Paris gare Montparnasse 45 minutes (train puis navette Renault)
depuis Versailles 20 minutes (navette Renault)
depuis Boulogne 40 minutes (navette Renault)
Equipe médicale avec 7 médecins, 12 infirmières, 1 assistante.
Ergonome, Psychologue, Nutritionniste, Dermatologue, ORL, IPRP, intervenants
extérieurs pour le risque psycho-social…
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Prévention du risque psychosocial
Prévention en pluridisciplinarité des risques chimiques, physiques, électriques…liés à l’activité en atelier.
Participation à la prise en charge des soins d’urgence.
Actions de prévention des addictions, du risque routier, en santé publique…
Possibilité d’assister aux séances de formation au secourisme, de formation aux techniques de relaxation, aux
exercices des secouristes…
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Par l’interne, encadré
d’un maître de stage
1 réunion par semaine
Présentations orales
Oui
Travail de recherche
Sujets possibles : RPS,
napping, risque
chimique, ergonomie…
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Nombreuses
possibilités
7 CHSCT sur
le site
Oui
Contact référent
Dr Dominique BRUNOT
[email protected]
49
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
S.N.C.F. - Département des Services Médicaux
44 rue de Rome - 75 008 PARIS
01 53 42 27 59 / 01 53 42 27 23 / [email protected]
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Service de Santé au Travail autonome
2
- La Cellule de Toxicologie est située au 44 rue de Rome, 75008 Paris ;
- Les consultations ont lieu dans l’un des Centres Médicaux Régionaux Parisiens,
(le site peut varier selon les semestres : Gares de Lyon, du Nord, de l’Est,
Montparnasse ou Saint–Lazare)
Informatique / Salle de travail
Participation à des réunions scientifiques
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Initiation à la vie d'un établissement public industriel et commercial. Le Service médical se répartit en 23
régions, groupées en deux secteurs : Sud-Est, Nord-Ouest. L’interne est encadré par un médecin
chargé d’un des trois secteurs géographiques du territoire national.
Son activité est répartie sur 8 demi-journées hebdomadaires entre un cabinet médical régional parisien et
la Cellule de toxicologie, libérant les mardis et jeudis après-midi pour les enseignements du DES.
Au cabinet médical régional, l’interne (selon son ancienneté) assiste ou participe aux consultations médicales.
Il est impliqué dans les activités de tiers temps effectuées par le médecin de région. L’activité de la cellule de
toxicologie consiste à évaluer les risques liés aux produits chimiques utilisés à la SNCF, pour répondre aux
demandes d’information des médecins du travail et des Directions de la SNCF.
Semestre plus adapté à un interne en deuxième partie de formation.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Non
Oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Oui
Oui
Oui
Contact référent
Dr Claire HABERT, Responsable de la Cellule de Toxicologie
50
Nom du service : S.N.E.C.M.A. Groupe SAFRAN
171 bd de Valmy – BP 31 – 92 702 COLOMBES CEDEX
01 47 60 72 35 / 01 47 60 77 45 / [email protected]
www.snecma.com (rubrique « Etablissements »)
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
Description du service
Type activité
Nombre d'internes
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Aéronautique Service autonome
Stage conventionné
1 (Voir ARS)
Service de Santé au Travail du site.
SNCF gare du Stade ou d’Argenteuil (direct depuis Saint Lazare en 10 minutes).
Voiture par l’A86, sortie Colombes.
Informatique / Centre de documentation / Salle de travail
Participation à des réunions scientifiques
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Usine de Forges, Fonderie et Mécanique : 1 400 personnes
Participation aux examens cliniques et notamment aux surveillances médicales spéciales.
Surveillance du milieu de travail : visites d'ateliers, études de postes, études toxicologiques des produits,
études ergonomiques.
Participation aux visites et réunions des C.C.H.S.C.T.
Participation aux actions de prévention générale : vaccinations, alcool, toxicomanie, tabac, bilans de santé,
etc...
Horaires de travail : 9h - 17h.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Oui
Oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Oui
Oui
Oui
Contact référent
Docteur Jean SOLANET
51
3.4.2 Services de Santé au Travail Interentreprises
• ACIST
• ACMS - Direction du Service Médical
• AICAC
• AISP Metra
• AMET
• AMETIF Santé au Travail
• A.P.S.T.-B.T.P.-RP
• CIAMT
• CMIE
• Efficience Santé au Travail
• GIMAC – Santé au Travail
• IPAL
• SEMSI
• Service aux Entreprises pour la Santé au Travail
• S.I.M.T. Service Interentreprises de Médecine du Travail
• SIST Centre médical de la BOURSE
• SIST VO (Service Interprofessionnel de Santé au Travail du Val d’Oise et des Rives de
Seine)
• S.M.I.R.O.P. (Service de Médecine du Travail Interentreprises de la Région Ouest de Paris)
• Yvelines Santé Travail
52
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
ACIST
80, avenue du Général de Gaulle,
94 550 CHEVILLY-LARUE
01 49 69 61 37
www.acist-asso.fr
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Service interentreprises et interprofessionnel de santé au travail
voir ARS
Centre médical de Vitry sur Seine
70, rue Guy Moquet, 94400 VITRY sur SEINE
Facilité d’accessibilité avec transports en commun ou parking privé
Internet, documentation, salles de réunion, cabinet médical spécifique,
Réunions techniques de médecins, réunions scientifiques
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
L’ACIST assure la surveillance médicale et la prévention des risques professionnels sur un périmètre d’environ 83 000
salariés. Notre association regroupe environ 5 700 adhérents représentant les principaux métiers et secteurs d’activité.
Chaque médecin est assisté d’une secrétaire médicale ou infirmière. Une équipe pluridisciplinaire intervient en soutien
et complément des médecins. Elle est organisée au sein d’un pôle de prévention composé d’une ergonome, d’un IPRP
spécialisé sur l’accompagnement des employeurs en matière de document unique et de 2 techniciennes intervenant en
métrologie. L’interne, comme nos médecins, dispose par ailleurs d’un soutien juridique externe.
Notre association emploie déjà une infirmière santé travail (IDEST licenciée) et assure actuellement la formation de 2
autres infirmières (Licence santé travail, Université de Lille).
Les médecins du travail sont associés, par leur participation aux différentes instances internes (CMT, Comité
d’entreprise, comité informatique….) à la gestion de l’association.
L’interne pourra participer aux différents travaux, études et groupes de travail en cours.
L’interne sera particulièrement confronté aux situations suivantes : les risques toxicologiques et la problématique du
maintien dans l’emploi des salariés en situation de handicap. Il sera accompagné par son tuteur en fonction des difficultés
rencontrées.
L’ACIST se donne pour objectif d’apporter une formation « pratique » aux risques chimiques avec une confrontation
de l’interne à des maladies professionnelles des salariés du privé, à leur prise en charge après diagnostic, mais aussi et
surtout à la prévention de ces risques. C’est ainsi que son tuteur l’accompagnera dans cette démarche lors de ses AMT avec
l’étude des postes, le recueil des fiches de données de sécurité, leur analyse et l’élaboration de courriers destinés aux salariés
et à leurs employeurs explicitant les risques d’utilisation de ces produits dangereux ainsi que les moyens de protection,
individuels et/ou collectifs afin de se prémunir de pathologies séquellaires.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Oui
Oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Oui
Oui
Oui
Contact référent
Dr TEYSSEYRE,
Madame S TRUCY, RRH, [email protected], 01 49 69 61 31
53
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail :
Site internet :
ACMS - Direction du Service Médical
55, rue Rouget de Lisle - 92158 SURESNES CEDEX
01.46.14.85.73. / 01.47.28.81.65. / [email protected]
01.46.14.85.74.
http://www.acms.asso.fr
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des consultations
/ Accessibilité
Moyens à disposition
Service interentreprises et interprofessionnel
Stage conventionné
Voir ARS
L’ACMS est présente à Paris et dans les sept autres départements de la région Ile-de-France grâce à ses 92
centres médicaux fixes et 53 centres mobiles.
L’interne est affecté auprès d’un maître de stage dans l’un des centres correspondant à un secteur
géographique de Paris ou de la banlieue parisienne.
Informatique / Centre de documentation / Salle de travail
Participation à des réunions scientifiques
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
L’ACMS (Association Interprofessionnelle des Centres Médicaux et Sociaux de Santé au Travail de la Région Ile de
France) est un service de Santé au Travail interentreprises et interprofessionnel. Des entreprises de toutes tailles y
adhèrent avec cependant une prédominance de petites et moyennes entreprises qui appartiennent à toutes les branches
d’activité, permettant ainsi aux internes d’avoir une approche de toutes les professions et de tous les postes de travail.
L’ACMS emploie plus de 330 médecins du travail, 4 autres spécialistes (dermato-allergologue, ORL, pneumoallergologue et rhumatologue), 45 IPRP (ingénieurs conseillers de sécurité, ergonomes, psychosociologues du travail)
et 53 assistantes sociales du travail.
Il faut noter que tous les ans au mois d’août les services ferment trois semaines et seule une
permanence minimale est assurée. Les maîtres de stage sont en congés. Les internes sont donc invités à
prendre trois semaines de congés pendant cette période.
En application du décret du 13 avril 1994, l’interne prend en charge un effectif de salariés sous la responsabilité de
son maître de stage.
Il assure la surveillance clinique de ces salariés, et, en collaboration avec son maître de stage, il participe
aux activités extra-cliniques : visites d’entreprises, réunions de C.H.S.C.T. dans le cadre du tiers du temps
réservé aux actions en milieu de travail.
Les médecins-animateurs chargés de l’information des médecins à l’intérieur de l’ACMS et les maîtres de stage leur
font des exposés pratiques sur la métrologie d’ambiance, sur les appareils cliniques utilisés en médecine du travail,
mais aussi sur les différents types de visites d’entreprises.
Les internes participent aux séances de formation destinées aux médecins de l’ACMS :
journées d’information médicale et de technologie au cours desquelles sont abordés divers sujets d’actualité ou d’information
(addictions, stress au travail et infarctus, réadaptation professionnelle…)
sessions d’information animées par les médecins-animateurs pour approfondir un sujet technique et faire le point sur les
évolutions réglementaires,
sessions des médecins nouvellement entrés à l’ACMS : 6 journées au cours desquelles les médecins-animateurs et les
médecins de la Direction du service médical présentent diverses facettes de l’activité des médecins du travail, en partageant
leur expérience,
journée de formation à l’application informatique,
Ils ont également la possibilité de passer le certificat de sauveteur-secouriste du travail au cours de leur stage.
Dans le cadre de la pluridisciplinarité, les internes sont mis en relation avec les intervenants de la Direction de la
Coordination Pluridisciplinaire.
Les internes ont accès au centre de documentation médicale, dans les mêmes conditions que les médecins de l’ACMS. Ils peuvent
participer à des enquêtes et études épidémiologiques et préparer leur mémoire au cours de leur semestre à l’ACMS.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Non
Oui
Gardes hospitalières (d'intérieur)
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Oui
Oui
Oui
Contacts référents
Docteur Pierre GUINEL : Directeur du Service Médical ; Nathalie BARRAU – Assistante de Direction
54
AICAC
Nom du service : AICAC
5 rue Albert Einstein – 77420 CHAMPS SUR MARNE
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
01 60 95 02 13 – 01 64 68 40 54 – [email protected]
www.aicac.org
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Service de Santé au Travail Interentreprises
1
4 centres fixes facilement accessibles par les transports en commun (lignes RER A et E) :
Chelles – Champs sur Marne – Lognes et Bussy St Georges
Quelques déplacements dans les entreprises les plus importantes
Locaux et cabinets de consultation bien équipés
Véhicule personnel non indispensable : tous les déplacements peuvent être réalisés par les
transports en commun.
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Le projet du service privilégie :
- Les actions d’information auprès des entreprises, y compris les plus petites, par thème ou par branche
d’activité
- L’analyse des situations de maintien dans l’emploi et des inaptitudes
- Les actions de prévention pluridisciplinaires avec les IPRP du service (technicienne en prévention,
psychosociologue) et dans le cadre d’une convention avec l’ARACT (ergonomes)
- Le repérage des produits CMR (convention avec la CRAMIF)
- Le projet Intérim77 conduit avec d’autres services de Santé au Travail qui a pour objectifs
l’amélioration du suivi médical des intérimaires et des actions coordonnées d’amélioration de leurs
postes de travail dans les entreprises utilisatrices
- Le suivi post exposition des salariés ayant été exposés aux produits cancérogènes
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
OUI
OUI
POSSIBLE
POSSIBLE
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
NON
OUI
OUI
OUI
Contact référent
Dr Marie PASCUAL [email protected]
Dr Chantal DESVÈ [email protected]
55
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail :
Site internet :
AISP METRA
24, avenue du Général de Gaulle 92150 Suresnes
01 46 97 21 26
aispmetra.com
Description du service
Type activité
Nombre d’internes
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Service de santé au travail
Voir ARS
En centre fixe
Secteur : Suresnes Puteaux Saint-Cloud
Equipe pluridisciplinaire : ergonome, psychologue du travail, infirmière de santé au
travail, assistante technique en santé au travail, assistante sociale
Logiciel
Actions de sensibilisation et plaquettes d’information
Matériel pour tiers-temps
Formation et documentation
Possibilité de participation à des études et recherches
Partenariat thématique avec la CRAMIF
Principaux centres d’intérêt en Médecine du Travail
Secteur varié : TPE PME, filiales de grands groupes, sièges sociaux
Réunions régulières de service, de centres, réunions d’échange des médecins du travail
Animation des équipes pluridisciplinaires en mode projet
Projet de prévention primaire en entreprise
Cellule de prévention de la désinsertion et du handicap
Cellule risque chimique et toxicologique
Rôle de l’interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
x
x
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
x
x
x
Contact référent
[email protected]
56
Nom du service : AMET
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
13 rue Joseph et Etienne Montgolfier - 93 110 ROSNY-SOUS-BOIS
01 49 35 82 50 / 01 49 35 82 60 / [email protected]
www.amet.org
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Service de Santé au Travail Interentreprises et Interprofessionnel
Potentialité de 2 internes
Secteur : Seine Saint Denis (proximité Paris) et potentiellement Paris
Accessibilité par transport en commun (zone 2-3 RATP)
Matériels courants, Visiotest, Spiromètre, Audiomètre
Travail en équipe pluri disciplinaire (IPRP : ergonome, toxicologue, hygiéniste,
psychologue du travail, assistante sociale).
Informatique (adresse mail personnelle, accès internet, logiciel Stétho)
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
L’AMET assure la surveillance médicale de 140 000 salariés répartis dans 11 000 entreprises de toutes tailles
(majorité de PME – PMI) dans tous les secteurs d'activité.
L’interne exerce son activité dans le strict respect du cadre règlementaire et conventionnel et en étroite relation
avec son maître de stage (½ journée hebdomadaire consacrée à l'information de l'interne).
Dans le cadre d’une démarche pédagogique, le maître de stage assure l’accompagnement de l’interne vers
l’autonomie.
Possibilité d’adapter le secteur en fonction de contraintes particulières.
Congés au mois d’Août.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Potentielles
Potentiel
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Oui
Oui
Oui
Contact référent
Monsieur Pierre-Paul EDEL, Directeur ; Maître de stage : Docteur Hung NGHIEM
57
Nom du service :
AMETIF Santé au Travail
Adresse :
Tel / Fax / E-mail :
7 avenue de la Palette - BP 20058 - 95020 CERGY-PONTOISE CEDEX
01 34 25 46 50 / 01 34 22 06 36 / [email protected]
Site internet :
www.ametif.com
Description du service
Type activité
Nombre d'internes
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Interentreprises interprofessionnel
Stage conventionné / non pré-requis
Voir ARS
La compétence géographique recouvre l’intégralité du Val d’Oise, 3 communes du 77,
4 du 78 et 8 communes du 93. L’interne est affecté auprès d’un maître de stage dans
l’un des 7 secteurs géographiques. Le stage nécessite un véhicule personnel, mais
certains centres sont accessibles par les transports en commun.
Horaires de travail : 8h15-12h15 ; 13h15-17h15
Informatique / Centre de documentation / Salle de travail
Participation à des réunions scientifiques
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
120 000 salariés surveillés (entreprises du secteur privé + établissements relevant de la fonction publique
territoriale, d’état et hospitalière) - Agrément travailleurs temporaires Habilitation pour suivi des salariés des
entreprises extérieures en I.N.B.
Équipe pluridisciplinaire (1 ingénieur H.S.E – 4 T.H.S.E. – 2 ergonomes) – Infirmiers(es) Santé au Travail
(2) – Documentaliste (1) – Formateur(rice) Sauveteurs Secouristes du Travail et préventions des risques liés à
l’activité physique (PRAP) (1)
Service certifié Qualité ISO 9001
Pendant le stage, acquisition de connaissances dans les domaines suivants : Mise en œuvre des notions de
besoins en santé au travail, évaluation des risques, plans d’activité, pluridisciplinarité ; maîtrise des différents
appareils d’examens complémentaires ainsi que des appareils d’étude du milieu de travail.
L’interne participe de façon systématique aux différents groupes de travail ou réunions de Service.
Des visites d’entreprise (hors effectif confié) sont organisées afin de découvrir certaines activités illustrant
des risques professionnels spécifiques.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Oui
Oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Oui
Oui
Oui
Contact référent
Docteur Gérald DEMORTIERE
58
Nom du service : A.P.S.T.-B.T.P.-RP
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
110, avenue du Général Leclerc - 92340 BOURG LA REINE
01 46 83 50 43 / 08 05 63 24 22 / [email protected]
http://www.apst.fr
Description du service
Type activité
Nombre d'internes
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Service Interentreprises du BTP
Stage conventionné
2
Centre de Bourg-la-Reine (RER B, Bourg-la-Reine), Centre Championnet
(Paris 18ème, métro Pte de Clignancourt), Centre de Montreuil, (métro Croix de Chavaux), Centre
de Créteil (métro Créteil l'Echat).
Informatique: réseau et internet, Salle de travail,
Centre de documentation, Participation à des réunions spécifiques
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Service BTP, 50 médecins, 17 000 entreprises, 165 000 salariés
 L’interne participe :
• à des consultations cliniques en centre fixe ou sur centre médical mobile,
• à des visites des lieux de travail avec un maître de stage ou tout médecin de l’association qui
pourrait l’emmener sur des sites intéressants,
• à des interventions en entreprise : évaluation des risques, fiche d'entreprise,
• à des réunions de sécurité en entreprise : CHSCT ou CISSCT,
• à des actions de sensibilisation et d'information destinées à nos salariés sur les risques
professionnels
• aux groupes de travail (groupe de suivi « RNV3P», suivi des salariés inaptes, préparation des
Journées 2013 de Santé au Travail dans le BTP avec les médecins du GNMSTBTP
(site internet : www.gnmstbtp.org),
• au développement du dossier informatisé
• à des séances de formation au Sauvetage Secourisme du Travail avec nos moniteurs nationaux et
sous la responsabilité du médecin du travail de l’entreprise,
• aux réunions du pôle pluridisciplinaire : DEFIM (Départements Documentation, Etudes et
Recherches, Formations, Toxicologie, Psychosociologie) pour la réalisation d'outils d'information
(site internet : www.forsapre.fr)
 L’interne peut de plus, s’il le souhaite, réaliser avec nos techniciens HSE des études, prélèvements sur site, travailler à
l’Unité de Documentation (bulletin bibliographique mensuel, fiches toxicologiques…)
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Oui
Oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Oui
Oui
Oui
Contact référent
Drs BONNIN, BOULAT
Encadrement : Drs LEBAUPAIN, VANHAELEWYN, LEUXE, LOIZEAU
59
Nom du service : CIAMT
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
26, rue Marbeuf – 75008 PARIS
01 40 74 00 14 / 01 43 59 73 06 / [email protected]
www.ciamt.org
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Service interentreprises de santé au travail. Stage conventionné.
Voir ARS
Les stages se déroulent dans des centres fixes dans Paris.
Informatique / Centre de documentation / Salle de travail.
Participation à des réunions scientifiques.
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
73 médecins suivent 232 100 salariés de 20 120 entreprises de Paris et la Région parisienne dans 21 centres
fixes.
Secteur suivi essentiellement tertiaire. Activité de consultation et d’action en milieu de travail sur un effectif
réduit, en collaboration avec le médecin responsable et les médecins des centres.
Possibilité de participer à des travaux d’étude, en collaboration avec l’ensemble des médecins du CIAMT.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
OUI
OUI
NON
OUI
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
NON
OUI
OUI
OUI
Contact référent
Docteur Patrick LE MAY – [email protected]
60
Nom du service
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
CMIE
80 rue de Clichy 75009 PARIS
01 49 70 84 84/01 49 70 84 31/[email protected]
www.cmie.fr
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Santé au travail Interentreprises
1
Centre MERMOZ, 5 rue Jean Mermoz, 75008 PARIS
Métro Franklin-Roosevelt (lignes 1 et 9) ou Métro St Philippe du Roule (ligne 9)
Moyens logistiques du CMIE (matériel médical, informatique), appui de l’équipe
pluridisciplinaire, moyens d’information et de communication (Intranet, centre de
documentation, abonnements…)
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Service interentreprises en charge de 13 000 entreprises pour plus de 240 000 salariés.
Stage sur l’effectif du maître de stage (Paris 8ème).
Participation à l’ensemble des activités (clinique, AMT, travaux).
Participation à un projet de prévention et aux différentes activités du service.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Oui
Oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Oui
Oui
Oui
Contact référent
Maître de stage : Dr Isabelle GRIMAUD, Centre Mermoz, 5 rue Jean Mermoz 75008 PARIS, [email protected]
Conseiller médical : Dr Nadine MARCZUK, Siège CMIE, 80 rue de Clichy 75009 PARIS, [email protected]
Dr Isabelle GRIMAUD, maître de stage
Centre MERMOZ
61
Nom du service
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Efficience Santé au Travail
175 rue Marcadet – 75018 PARIS
01 53 41 80 00 / 01 53 41 80 11/[email protected]
http://www.efficience-santeautravail.org
Description du service
Service Interentreprises
Stage conventionné
Voir ARS
175 rue Marcadet – 75018 PARIS
Transports en commun
Bureau personnel équipé
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
•
•
•
•
10 centres médicaux situés à Paris (8) et en Essonne (2)
+ de 100 000 salariés et de 10 000 entreprises suivis par une équipe de :
42 médecins du travail
41 secrétaires médicales
1 IPRP expert en toxicologie et en addictologie
4 IPRP ergonomes
1 IPRP technicienne en Hygiène, Sécurité et Environnement
1 assistante sociale
2 assistantes techniques en santé au travail
1 chargée de projets sur les thématiques RPS et maintien dans l’emploi
1 documentaliste
+ en appui régulier : 1 juriste et 1 psychologue du travail
En plus des consultations cliniques, au moins 50 % du temps de l’interne
seront consacrés aux actions au sein des entreprises :
Visites d’entreprises avec des médecins du travail du Service
Suivi d’actions réalisées par les différents IPRP du Service
Participation à des CHSCT
…
L’interne participera également :
aux réunions médicales bimestrielles
à la commission médico-technique
à une commission de contrôle (une formation sur l’organisation d’un service de santé au travail
sera dispensée)
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
OUI
OUI
Eventuellement
Eventuellement
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
NON
OUI
OUI
Eventuellement
Contact référent
Danièle BOURLA, Directrice (01 53 41 80 09) –
Docteur Odile RENARD, Médecin Coordinateur (01 42 33 31 14)
62
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
GIMAC – Santé au Travail
Immeuble l’Expansion – 9, rue Georges Enesco - 94000 Créteil
Tél. = 01 43 75 06 43 et 06 80 74 14 20 / Fax = 01 43 75 28 67
[email protected]
www.gimac-santetravail.fr
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Interprofessionnel Privé et Public (FPT) du Val de Marne avec une très grande
diversité de métiers, plutôt dans le secteur industriel, transports, santé et services.
Voir ARS
Val de Marne : 3 secteurs = Alfortville/Charenton, Créteil, et Bonneuil
Informatique, centre de documentation, réunions scientifiques
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Le Service accueille des internes (DES) et des stagiaires (PAE) depuis une vingtaine d’années.
Le stage est construit sur mesure avec l’interne selon son parcours et ses besoins. Un contact avec le
maître de stage est souhaité dès que possible pour l’organiser.
L’interne est libéré pour l’enseignement universitaire, les réunions du service du Pr PAIRON et de la société
de médecine du travail du sud de l’Ile de France. Il passe une demi-journée par semaine avec le maître de stage
et participe à la réunion hebdomadaire du Service (réunions à thèmes, réunions de dossiers, commission
médico-technique, commission de contrôle…). Selon les opportunités, il participe aux congrès ou aux journées
nationales de Médecines du travail.
Sur le terrain, l’accent est mis sur l’acquisition d’un savoir-faire ciblé sur les PME et les TPE
SUR LE FOND DU METIER.
L’apprentissage porte tant sur l’action en milieu du travail … : organiser une visite d’entreprise, une analyse
de poste avec le maniement des principaux appareils de métrologie, rédaction de la fiche d’entreprise et
approche de l’évaluation des risques (DU), travail en équipe pluridisciplinaire avec les IPRP du Service, travail
avec les ingénieurs et contrôleurs de la CRAMIF, les inspecteurs et contrôleurs du travail, les ergonomes du
réseau ARACT…
… que sur la consultation médicale : contenu et organisation d’une consultation, clinique médicale du travail,
avec l’entretien médico-professionnel, et son environnement juridique
OBJECTIFS SPECIFIQUES DU SERVICE : le maître de stage est un référent régional dans le domaine du
handicap et du maintien dans l’emploi. Il est conseiller prudhommal à Créteil. L’interne pourra ainsi
approfondir ses compétences en DROIT SOCIAL : Droit de la Sécurité Sociale et de la Protection Sociale en
général (seniors, préretraites, retraites progressives…), Droit du Travail (l’assistance à un bureau de jugement
au Conseil de prud’homme et la découverte des juridictions sociales est organisée).
Un travail sur la rédaction de la fiche de visite et sur la découverte des acteurs du maintien dans l’emploi et du
reclassement professionnel (SAMETH, CAP EMPLOI, réseau d’ergonomes, …) et des outils (Sécurité sociale,
Agefiph, retraites progressives …) est élaboré tout au long du stage.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
oui
oui
oui
possible
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Sans objet
oui
oui
éventuel
Contact référent
Dr Jean-Michel DOMERGUE – 06 80 74 14 20 – [email protected]
63
Nom du Service
Adresse
Tel.
IPAL
8 rue du Port aux Lions – 94220 CHARENTON LE PONT
Docteur Bernard KRIEGEL : 06 15 04 51 28
Mme Christiane DUJARDIN : 01 56 72 92 40
01 56 72 92 49
[email protected] ; [email protected]
www.ipal.fr
Fax
Email
Site Internet
Description du service
Type activité
Nombre d’Internes
Lieux des consultations/Accessibilité
Moyens à disposition
SERVICE DE SANTE AU TRAVAIL
1 interne
9 Centres fixes dont 7 sur le département 94 et 2 à Paris 12ème ; tous les
Centres IPAL sont situés à proximité des moyens de transport en
commun (RER, métro ou bus)
19 médecins, Equipe pluridisciplinaire (Ingénieur Prévention,
Intervenants en risques professionnels, Ergonomes, Psychologue du
travail, médiateur du travail, Assistantes sociales, infirmière), Assistantes
médicales, équipe de Direction, et tous moyens techniques et matériels
nécessaires à la pratique professionnelle
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Activité médicale
Visites médicales d’embauche, de reprise, de pré-reprise, périodique et visites supplémentaires ; examens
complémentaires.
Action en milieu de travail, avec le concours de l’équipe pluridisciplinaire
visites d’Entreprises, évaluation des risques, études de poste, analyse des fiches de données de sécurité,
propositions de mesures de réduction des risques et de prévention, participation à la rédaction du document
Unique.
Participation aux réunions de CHSCT, réalisation de séances de formation et information sur l’hygiène, la
sécurité et les risques professionnels.
Action en faveur de la prévention par des projets collectifs en groupes de travail ; réunions médicales et médico
techniques.
Rôle de l’interne
Consultations médicales
Participation réunions de Service
Présentations orales
Travail de recherche
oui
oui
oui
oui
Gardes hospitalières
Interventions en Entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
non
oui
oui (consultatif)
oui
Contact référent : Docteur Bernard KRIEGEL, Directeur Médical et Technique
Tel. 06 15 04 51 28 ; [email protected]
IPAL
Service Administratifs : 49 rue Raymond Jaclard – 94140 ALFORTVILLE
Siège Social : 8 rue du Port aux Lions – 94220 CHARENTON LE PONT
64
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
SEMSI
18, Rue Royale - 75008 PARIS
01 42 60 29 17 / 01 42 60 19 25 / [email protected]
www.semsi.fr
Description du service
Type activité
Le SEMSI assure la surveillance médicale d'environ 54 000 salariés (essentiellement du secteur
tertiaire, avec un agrément pour le suivi des Travailleurs Temporaires).
Horaires : 8h30 à 12h30 et 13h15 à 17h15 (16h15 le vendredi).
L’équipe pluridisciplinaire est composée de 20 Médecins du Travail et de leurs Assistantes
Médicales, 2 ergonomes, 1 ingénieur Hygiène et Sécurité, 1Technicienne Hygiène et Sécurité,
1Psychologue du Travail et 1 Assistante Sociale.
L’interne, parrainé par un maître de stage, prend en charge un effectif avec suivi médical des
salariés et Actions en Milieu du Travail (visites d’entreprises, réunions de CHSCT). Il participe aux
réunions de la Commission Médico-Technique (CMT) et aux réunions médicales trimestrielles. Pour
gérer son activité, il dispose du logiciel Stétho.
Le stage est ouvert aux internes ayant validé deux semestres ou plus.
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Le SEMSI est engagé dans la Démarche de Progrès en Santé au Travail (DPS)
Des Groupes de Travail, sur la base du volontariat, se réunissent pour harmoniser les pratiques professionnelles
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
oui
oui
oui
oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
non
oui
oui
non
Contact référent
Madame TANCHOU-LABOUREUR – Directrice Administrative et Financière
Docteur Brigitte PATTE – Médecin Coordinateur
65
Nom du service : Service aux Entreprises pour la Santé au Travail
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
2 avenue Pasteur, 92130 ISSY les Moulineaux
01-46-45-90-72 / 01-46-45-95-35 / [email protected]
www.sestidf.fr
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Service Interentreprises de Santé au Travail (Médecine du travail)
3
88ter avenue Leclerc, 92100 Boulogne-Billancourt (M° Billancourt)
48 rue de Charenton, 75012 Paris (M° Bastille / Gare de Lyon)
44 rue Louveau, 92320 Chatillon (M° Chatillon-Montrouge)
Cabinet médical personnel, Secrétaire médicale dédiée, ordinateur portable attribué
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Toutes activités (dont ETT et INB) / toutes tailles d’entreprises et de domaines d’activités
(+ voir document détaillé « projet pédagogique pour l’accueil d’un Interne en stage en SIST»)
Cabinets médicaux individuels modernes avec salle et équipements pour examens complémentaires
Equipe pluridisciplinaire étoffée (ergonomes, psychologues, ingénieur sécurité, métrologie)
Projets innovants (cellule maintien dans l’emploi, communication externe)
Réunions confraternelles et partage d’expérience
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
X
X
X
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
X
X
Contact référent
Dr Martine ISRAEL, 88 ter avenue Général Leclerc, 92100 Boulogne Billancourt, 01-46-05-74-60,
[email protected]
66
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
S.I.M.T. Service Interentreprises de Médecine du Travail
Type activité
Service Interentreprises de Santé au Travail
Stage conventionné
1
Compétence géographique pour le Département de Seine et Marne et de la
commune de Noisy le Grand en Seine Saint-Denis. L’interne sera affecté au centre
médical de Chelles La Tuilerie [Chelles Gare SNCF, puis Bus Apolo7 direction
"Stade", station ZAC Tuilerie (10mn) puis à pieds (5mn) face Etap Hôtel].
Lundi-Jeudi: 08h30-12h30 & 13h30-17h30. Vendredi: 08h30-12h30.
Informatique / Internet / Intranet / Centre de documentation
23 rue Alexandre Volta – 77 109 MEAUX CEDEX
01 60 23 96 96 / 01 60 23 98 76 / [email protected]; [email protected]
www.simt.fr
Description du service
Nombre d'internes
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à disposition
Principaux centres d'intérêt en Santé au Travail
Au sein du 1er Service de Santé au Travail en Seine et Marne, nos 36 médecins surveillent 100 000 salariés
de 9 000 entreprises d’effectifs et d’activités très variés, allant du secteur primaire au tertiaire, en passant par la
plasturgie, la métallurgie, le BTP, les transports, la santé, la restauration, la grande distribution, le milieu
associatif, le travail en milieu protégé et bien plus encore.
Activité clinique en binôme avec une assistante, utilisation du dossier médical informatisé (Stetho),
réalisation d’examens complémentaires : Vision, Audiométrie, Spirométrie, Testeur-CO, ECG, BU.
Participation à des consultations de cardiologie, psychologie du travail, assistante sociale...
Activité en milieu de travail (réalisation de FE, de plans d'action, réunions de CHSCT, études de postes) avec
l’appui de notre département de prévention des risques professionnels (Infirmiers, IPRP, métrologues,
toxicologue, ergonome, hygiéniste, cellule de prévention de la désinsertion professionnelle, formateurs SST et
PRAP).
Participation aux réunions confraternelles, aux groupes de travail (étude CMR, risques psychosociaux,
risques routiers, aides à domicile), aux formations internes, documentations, travaux de recherche,
publications…
Accompagné en permanence par le maître de stage et sous sa responsabilité, l’interne pratiquera toutes les
activités, tellement variées et si passionnantes, d'un véritable médecin du travail d'un SIST !
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Oui
Oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Oui
Oui
Oui
Contact référent
Docteur Rachid CHAÏT, Maître de stage & Monsieur Philippe LESCARRET, Directeur Général.
67
Nom du service :
SIST Centre médical de la BOURSE
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
26 rue notre dame des victoires 75002 PARIS
0149276018 /// [email protected]
http://www.cmb-sante.fr/
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Spectacle, tertiaire, édition, hôtels restaurants, juridique.
voir ARS
2 centres fixes. PARIS 75002 et PARIS 75006 accès très facile par BUS ET METRO
Bureau, documentation, Equipe IPRP, système informatique,
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Le CMB ou centre médical de la Bourse est un service de Santé au Travail interentreprises et
interprofessionnel. Il a une spécificité dans la surveillance des intermittents du spectacle. Nous avons
également un secteur interprofessionnel important : des entreprises de toutes tailles y adhèrent.
le CMB emploie en plus des médecins du travail, d'autres spécialistes (pédo-psychiatre,
toxicologue, alcoologue, tabacologue), des IPRP (conseillers de sécurité, ergonomes, psychosociologue du
travail) et 1 assistante sociale du travail.
Il faut noter qu’en août les services ferment trois semaines et seule est assurée une permanence minimale.
Les internes sont donc invités à prendre trois semaines de congés pendant cette période.
En application de l’article R.241-34-3, l’interne prend en charge un effectif de salariés sous la responsabilité
de son maître de stage.
Il assure la surveillance clinique de ces salariés, et, en collaboration avec son maître de stage, il participe
aux activités extra-cliniques : visites d’entreprises, réunions de C.H.S.C.T. dans le cadre du tiers du temps
réservé aux actions en milieu de travail.
Les internes participent aux séances de formation destinées aux médecins du CMB : journées
d’information médicale, de technologie, et sessions d’information sur des sujets d’actualité.
Les internes peuvent participer à des enquêtes et études épidémiologiques.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
En tutorat
oui
oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Oui avec les
IPRP
Oui en tutorat
Contact référent
Docteur Catherine BODIN 06.78.41.21.54 Docteur Isabelle GIRARDOT
68
Nom du service : SIST VO (Service Interprofessionnel de Santé au Travail du Val
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
d’Oise et des Rives de Seine)
84, boulevard Héloïse 95100 ARGENTEUIL
01.34.34.12.72 / 01.34.34.12.71 / [email protected]
www.sante-au-travail.fr
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à disposition
Service Interentreprises – Santé au Travail toutes activités professionnelles
Stage conventionné
Voir ARS
Notre compétence géographique s’étend sur l’ensemble du Département du Val
d’Oise et 9 communes des Yvelines (Carrières-sur-seine, Houilles, MaisonsLaffitte, Sartrouville, Achères, Le Pecq, Mesnil Le Roi, Montesson, Conflans St
Honorine).
L’interne est affecté auprès d’un maître de stage dans l’un des 5 secteurs
géographiques. Le stage nécessite un véhicule personnel.
Horaires de travail : Lundi au jeudi de 8h00-12h00 et 13h15-16h50 et le vendredi
de 8h00-12h00 et 13h15-15h35
Informatique / Centre de documentation / Salle de travail
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
70 000 salariés surveillés, répartis dans 5500 entreprises de toutes tailles (majorité de PME – PMI), dans
tous les secteurs d'activité. Agrément travailleurs temporaires et habilitation pour le suivi des salariés des
entreprises extérieures en Installation Nucléaire de Base (INB).
L'équipe médicale est composée de 27 médecins du travail, assistés d’une équipe pluridisciplinaire dont 1
Ergonome, 1 Ingénieur en Hygiène et Sécurité, 2 Techniciens en Hygiène et Sécurité, 1 Assistante Santé
Travail, 2 Psychologues du travail, 2 Assistantes sociales, 1 Juriste et des Formateurs Sauveteurs
Secouristes du Travail / Gestes et postures.
L’interne prend en charge un effectif de salariés sous la responsabilité de son maître de stage.
Il assure la surveillance clinique de ces salariés, et, en collaboration avec son maître de stage, il participe
aux activités extra-cliniques : visites d’entreprises, réunions de C.H.S.C.T. dans le cadre du tiers temps
réservé aux actions en milieu de travail.
Il participe de façon systématique aux différents groupes de travail ou réunions de Service.
Il est amené à faire des présentations orales.
Il a son propre accès internet et sa boîte mail.
A l’extérieur de la structure, l’interne participera au travail réalisé par l’axe maintien dans l’emploi du 95
(SAMETH), en particulier aux réunions thématiques de la cellule.
Le service dispose d’un bon équipement matériel pour les examens complémentaires (ergovision,
audiomètre, spiromètre, fréquencemètre) d’une documentation (revues et ouvrages spécialisés).
Service certifié Qualité ISO 9001 version 2008.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Oui
Non
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Oui
Oui
Oui
Contact référent
Pascale GRANDMOUGIN Directrice / Docteur BEGUIN DESROZIERS Médecin coordinateur
69
Nom du service :
S.M.I.R.O.P. (Service de Médecine du Travail Interentreprises de
la Région Ouest de Paris)
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
17 avenue du Maréchal Joffre – 92000 NANTERRE
01 41 37 82 82 - 01 47 25 52 41 –
[email protected]
Description du service
Type activité
Nombre d’internes
Lieux des consultations /
accessibilité
Moyens à disposition
Service Interentreprises et Interprofessionnel
Stage conventionné
Voir ARS
Nanterre (3 centres) Rueil Malmaison (2 centres) Chatou (1 centre) et quatre
centres mobiles.
RER A – Bus – Parking dans les centres
Informatique – Accès Internet – Centre de documentation Salle de Travail – Participation à des réunions scientifiques – Equipe
pluridisciplinaire (Ergonome, Technicienne en métrologie, Assistantes sociales)
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
60 000 salariés surveillés – Secteur privé et fonction publique territoriale
Le stage est ouvert aux internes ayant validé 2 semestres ou plus
Deux internes sont accueillis sur le secteur Chatou et sur le secteur de Nanterre.
Dans un premier temps, chaque interne travaillera en étroite collaboration avec son Maître de stage. Ensuite, un
effectif adapté lui sera confié et il en assurera le suivi médical (avec l’encadrement du maître de stage)
- Visites cliniques :
• Equipement nécessaire dans chaque cabinet médical (EFR, visiotest, audiomètre)
- Activités non cliniques – Tiers-temps :
• Visites des entreprises et études de postes (ateliers - bureaux - chantiers).
• Participation aux CHSCT.
• Métrologie avec intervention possible des ergonomes
• Participation aux réunions médicales et médico-administratives du Service.
• Participation à des réunions extérieures
• Participation à des enquêtes ponctuelles réalisées dans le Service
Informations complémentaires :
• Coordination étroite avec le maître de stage et possibilité d'activités de 1/3 temps avec les autres Médecins du
Travail de l'équipe (visites d’entreprises ou de chantiers, ...
• Accès à une documentation professionnelle : bibliothèques médicales au sein du Service, micro-ordinateur et
mail.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
oui
oui
oui
oui
Gardes hospitalières
Intervention en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
non
oui
oui
oui
Contact référent
Madame J. POTTIER ; Encadrement : Docteur A. GRABAS, Docteur F. JACQUOT
70
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail :
Site internet :
Yvelines Santé Travail
Siège social : 3-4 allée de Pomone 78100 ST GERMAIN EN LAYE
Tel : 01 39 04 27 33 fax : 01.39.04.20.85 mail : [email protected]
www.yvelinessantetravail.net
Description du service
Type activité
Nombre d’internes
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Service de Santé au Travail Interentreprises
Voir ARS
8 centres fixes facilement accessibles par les transports en commun (RER A ou C ou
réseau Transilien SNCF) – St Quentin/Montigny le Bx/Versailles/St Germain en
Laye/Poissy/Conflans Ste Honorine/Mantes/Mureaux
Plateau Technique Pluridisciplinaire/Plateforme Maintien dans
l’Emploi/Documentaliste/Statisticienne/Participation à des Groupes Projet
Informatique fixe et portable sous réseau Citrix avec internet embarqué
Dossier médical informatisé sur STETHO ; Affectation d’une secrétaire médicale dédiée
Principaux centres d’intérêt en Médecine du Travail
A ce jour, 11500 entreprises adhérentes dans des domaines extrêmement diversifiés (industrie, tertiaire, services,
etc) et de toute taille, nous ont fait confiance pour les conseiller en matière de santé au travail de près de 130 000
salariés.
La diversité des secteurs d’activité représentés permet une approche d’un grand nombre de postes de travail.
160 personnes au Service de la Santé au Travail dont :
53 Médecins dont deux coordonnateurs ainsi que des médecins référents (statisticien, informatique médicale,
toxicologie, maintien dans l’emploi, alcoologie, radioprotection, etc)
30 pluridisciplinaire : Ergonome, Toxicologue, Psychologue, Assistantes Sociales, Juriste, Conseillers en
Prévention, Infirmières, Documentaliste, Formateurs SST/PRAP, Chargés de mission maintien dans l’emploi
43 Secrétaires Médicales
le stage se déroule sous le tutorat d’un maître de stage et au sein d’un centre médical suffisamment important
pour disposer de l’aide d’un certain nombre de médecins et permettre un réel partage des connaissances
les conditions d’exercice de l’interne en collaboration avec son tuteur :
Prise en charge d’un effectif de salariés et donc d’entreprises dédiées (effectif calculé en fonction de la
présence réelle dans le Service – hors cours -)
Réalisation des visites médicales et des actions en milieu de travail (visites d’entreprises, participation au
CHSCT etc…)
Collaboration avec l’équipe pluridisciplinaire pour s’adjoindre les compétences techniques et
organisationnelles
Planning de travail hebdomadaire (positionnement des vacations et du tiers temps en fonction du calendrier
de cours ou temps dédié pour la réalisation du mémoire etc…)
Participation au Projet de Service d’Yvelines Santé Travail via ses divers groupes projets
autres avantages :
Indemnités kilométriques pour les déplacements professionnels
Tickets restaurant d’une valeur faciale de 10.50€ pris en charge pour moitié par le Service
Rôle de l’interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
OUI
OUI
OUI
OUI
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
NON
OUI
OUI
OUI
Contact référent
Nadine BARRON (RRH) [email protected]
Dr Gérard DESNOYERS [email protected]
71
3.4.3 Services de médecine du travail ou de prévention de la Fonction
publique
• CIG Grande Couronne Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne
de la Région d’Île-de-France
• Service médical de prévention du Rectorat de Paris
• Service académique de médecine de prévention de l’académie de Créteil
• Service académique de médecine de prévention de l’académie de Versailles
• Service de Santé au travail de la Ville de Paris - Service de Médecine Professionnelle et
Préventive (SMPP)
• Service de Médecine de Prévention de la Préfecture de Police – DRH
• SIAAP Service Ergonomie et Médecine Professionnelle
72
Nom du service :
CIG Grande Couronne Centre Interdépartemental de Gestion de
la Grande Couronne de la Région d’Île-de-France
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
15 rue Boileau – BP 855 – 78 008 VERSAILLES CEDEX
01 39 49 63 45 / 01 39 49 63 55/ [email protected]
http://www.cigversailles.fr/
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
activité Service de Médecine Préventive – Fonction publique territoriale
Stage conventionné
Voir ARS
Paris, Yvelines, Val d'Oise, Essonne
Informatique / Centre de documentation / Salle de travail
Participation à des réunions scientifiques
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Présentation du service
Le Service de Médecine Préventive assure la surveillance médicale de plus de 84 000 agents des collectivités
territoriales franciliennes (Conseil Régional et Généraux, collectivités territoriales des départements 95/78/91 :
villes, intercommunalités…).
La politique de prévention des risques professionnels incite au développement d’interventions pluridisciplinaires, associant
le médecin aux psychologues du travail, aux préventeurs, ergonomes, assistants sociaux et spécialistes en organisation.
Actuellement le CIG compte 30 médecins, 10 préventeurs, 3 psychologues, 7 assistants sociaux, 2 ergonomes
et 3 experts en organisation.
Contenu du stage
Ce stage s’adresse à un interne en dernière année de DES qui se verra confier le suivi médical de 1 000 agents
sur plusieurs collectivités territoriales. Il sera placé sous la responsabilité d’un maître de stage. Les missions confiées
porteront aussi bien sur l’examen clinique que sur les actions en milieu du travail (étude de poste, visite de locaux) et/ou la
participation à des réunions (CHSCT, point RH dans les collectivités territoriales ….).
Le stagiaire sera en présence d’une grande diversité de métiers, 231 au total dans la fonction publique territoriale, une
grande variété d’organisations du travail et donc de problématiques multiples.
Formation et moyens mis à disposition
Le stagiaire bénéficiera d’une formation à la règlementation spécifique en matière de médecine préventive et de
santé au travail dans la Fonction Publique Territoriale, ainsi que son articulation avec le code du travail au sein du CIG de la
Grande Couronne, un établissement public reconnu notamment pour son expertise statutaire au service des collectivités
territoriales et ses missions d’appui à la gestion des ressources humaines.
Les médecins, équipés d’un ordinateur portable ont accès au Vidal, sites internet, base documentaire du CIG,
logiciel médical…. Le secrétariat médical gère les plannings de chaque médecin.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
OUI
OUI
OUI
OUI
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
NON
OUI
OUI
OUI
Contact référent
Docteur Mathieu BERIOT // Directeur Médical : Docteur Bernard PECHNIK
73
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
Service médical de prévention du Rectorat de Paris
94 avenue Gambetta 75020 PARIS
01 44 62 47 37 Email : [email protected]
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Nombre de
médecins
Service de médecine de prévention - Fonction publique d’état
1
Rectorat ou établissements scolaires
Bureau médical, téléphone, informatique
Visiotest, audiotest
Le médecin Conseiller technique du recteur + Un médecin coordinateur, médecin du travail
et quatre médecins des personnels
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Le service de médecine de prévention du rectorat est un service qui prend en charge les 30.000 agents titulaires et
non titulaires de l’Education nationale :
enseignants, personnels d’encadrement, personnels administratifs, personnels techniques, personnels sociaux et de
santé.
Ce service travaille au sein du pôle ressources humaines en lien avec le DRH et son équipe, avec les conseillers
mobilité carrière, les assistantes sociales, les inspecteurs hygiène et sécurité, les chargés de prévention du service
hygiène et sécurité.
Un des intérêts formateurs de ce service est la grande diversité des situations de travail rencontrées ; ces différents
métiers comportent des exigences et des nuisances particulières justifiant une surveillance médicale et des actions
préventives spécifiques.
Suivi médical :
- des agents présentant des risques professionnels particuliers.
- à la demande des agents eux-mêmes ou de l’administration, notamment les personnels en difficultés.
- des personnels en situation de handicap ou souffrant de pathologies particulières, aménagement du poste de
travail et des conditions de travail.
- visite quinquennale dans la mesure des moyens pour les autres catégories ne relevant pas de la surveillance
médicale particulière.
Expertise des demandes d’aides humaines ou matérielles au titre du Fonds d’Insertion des personnels handicapés
de la fonction publique.
Etude de postes ou de lieux de travail et conditions de travail.
Participation aux comités hygiène et sécurité.
Participation à différents groupes de travail.
Formations sur les risques psycho sociaux, les troubles musculo squelettiques en fonction des priorités.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
oui
oui
oui
oui
Gardes hospitalières
Interventions en établissements
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
non
oui
oui
possible
Contact référent
Docteur Frédérique GUILLAUME
74
Nom du service :
Service académique de médecine de prévention de l’académie de
Créteil
4 rue Georges Enesco 94010 CRETEIL CEDEX
Adresse :
Tel / Fax / Email :
Site internet :
01 57 02 68 30 / - / [email protected]
Description du service
Type d’activité
Nombre d’interne
Lieux de consultations
Moyens à disposition
Nombre de médecins
Service de médecine de prévention
Fonction publique d’état
1
Rectorat de Créteil, Inspections académiques de Melun (77), de Bobigny (93) et
de Créteil (94)
Bureau médical, téléphone, informatique, secrétariat
Matériel médical
Le médecin, conseiller technique du recteur, et 9 médecins de prévention dont le
médecin coordinateur
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Le service de médecine de prévention de l’académie de Versailles est un service qui prend en charge les 80
000 agents titulaires et non titulaires de l’Education nationale travaillant dans les départements de Seine et
marne (77), de Seine St Denis (93) et du Val de Marne (94) : Enseignants, personnels d’encadrement,
personnels administratifs, personnels techniques, personnels sociaux et de santé.
Ce service travaille au sein du pôle ressources humaines en lien avec le DRH et son équipe, avec les
conseillers mobilité carrière, les assistantes sociales, les inspecteurs hygiène et sécurité, les chargés de
prévention, la psychologue du travail.
Un des intérêts formateurs de ce service est la grande diversité des situations de travail rencontrées ; les
différents métiers comportent des exigences et des nuisances particulières justifiant une surveillance médicale
et des actions préventives spécifiques.
• Suivi médical :
- des agents présentant des risques professionnels particuliers,
- à la demande des agents eux-mêmes ou de l’administration, notamment les personnels en difficulté,
- des personnels handicapés ou souffrant de pathologies particulières, pour un aménagement du poste et des
conditions de travail.
- visite quinquennale dans la mesure des moyens.
• Expertise des demandes d’aides humaines ou matérielles au titre du Fonds d’Insertion des
Personnels Handicapés de la Fonction Publique (FIPHFP).
• Etude de postes ou de lieux de travail et des conditions de travail.
• Participation aux comités hygiène et sécurité.
• Participation à différents groupes de travail visant au maintien dans l’emploi des agents malades ou
handicapés.
• Formations sur les risques psycho-sociaux, les troubles musculo squelettiques, les risques CMR…
en fonction des priorités des plans santé au travail.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participation aux réunions de
service
Prescriptions d’examens
complémentaires
Interventions en établissements
oui
oui
Participation au CHS
Présentations orales
oui
oui
oui
Travail de recherche
oui
oui
Accès formation SST
oui
Contact référent : Dr Nadine LABAYE-PREVOT, médecin conseiller technique
75
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / Email :
Site internet :
Service académique de médecine de prévention de l’académie de
Versailles
3 Bd de Lesseps 78017 VERSAILLES CEDEX
01 30 83 46 71
Email : [email protected]
Description du service
Service de médecine de prévention
Fonction publique d’état
Nombre d’interne
1
Lieux de consultations Rectorat de Versailles, Inspections académiques de Nanterre (92), de
Cergy (95) et d’Evry (91)
Moyens à disposition Bureau médical, téléphone, informatique, secrétariat
Visiotest, audiotest
Nombre de médecins
Le médecin coordonateur, conseiller technique du recteur et 8
médecins de prévention
Type d’activité
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Le service de médecine de prévention de l’académie de Versailles est un service qui prend en charge les 100 000
agents titulaires et non titulaires de l’Education nationale travaillant dans les départements de l’Essonne, des
Hauts de Seine, du Val d’Oise et des Yvelines : Enseignants, personnels d’encadrement, personnels
administratifs, personnels techniques, personnels sociaux et de santé.
Ce service travaille au sein du pôle ressources humaines en lien avec le DRH et son équipe, avec les conseillers
mobilité carrière, les assistantes sociales, les inspecteurs hygiène et sécurité, les chargés de prévention, la
psychologue du travail.
Un des intérêts formateurs de ce service est la grande diversité des situations de travail rencontrées ; les différents
métiers comportent des exigences et des nuisances particulières justifiant une surveillance médicale et des actions
préventives spécifiques.
• Suivi médical :
- des agents présentant des risques professionnels particuliers
- à la demande des agents eux-mêmes ou de l’administration, notamment les personnels en difficulté
- des personnels handicapés ou souffrant de pathologies particulières, pour un aménagement du poste et des
conditions de travail.
- visite quinquennale dans la mesure des moyens.
• Expertise des demandes d’aides humaines ou matérielles au titre du Fonds d’Insertion des Personnels
Handicapés de la Fonction Publique (FIPHFP).
• Etude de postes ou de lieux de travail et des conditions de travail
•
Participation aux comités hygiène et sécurité
•
Participation à différents groupes de travail visant au maintien dans l’emploi des agents malades ou
handicapés
• Formations sur les risques psycho-sociaux, les troubles musculo squelettiques, les risques CMR… en
fonction des priorités des plans santé au travail
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participation aux réunions de
service
Prescriptions d’examens
complémentaires
Interventions en établissements
oui
oui
Participation au CHS
Présentations orales
oui
oui
oui
Travail de recherche
oui
oui
Accès formation SST
oui
Contact référent : Dr Christine CORDOLIANI, médecin conseiller technique
76
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail :
Site internet :
Service de médecine de prévention de la Ville de Paris
44 rue Charles Moureu, 75 013 PARIS
01 44 97 86 75 / 06 77 75 85 26 / [email protected]
www.paris.fr
Description du service
Type activité
Nombre d’internes
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Médecine du travail, avec les spécificités de la fonction publique territoriale
1
44 rue Charles Moureu, 75 013 PARIS
Métro : Place d’Italie (lignes 5, 6,7), Tolbiac (ligne 7) et Olympiades (ligne 14) et bus n°
27, 62, 64 et 83
- Plateau technique pour examens complémentaires
- Pour étude de poste : sonomètres, dosimètre, luxmètre, cardio-fréquencemètre, appareils
photos, caméscope…
- Informatique : dossier médical informatisé ; documentation.
Principaux centres d’intérêt en Médecine du Travail
Dans une collectivité de 50 000 agents répartis dans 300 métiers, la surveillance médicale est assurée par une
équipe de 17 médecins, 17 infirmières, 6 secrétaires médico-sociales. Consultation de spécialistes
(pneumologie, cardiologie, ophtalmologie).
Le service travaille en liaison avec les conseillers de prévention (ingénieurs et ergonomes) répartis dans les
différents BPRP (bureaux de prévention des risques professionnels) de la DRH ou des directions.
Relations proches avec des psychologues regroupés dans un service d’accompagnement psychologique.
Un Accord-cadre sur la santé et la sécurité au travail a été signé début 2012 : il propose un cadre pour des
actions coordonnées au niveau de la Ville, à la fois générales (dialogue social, information des agents …) et
centrées sur la prévention des risques chimiques, la prévention des TMS, la prévention des risques psychosociaux. Cet accord cadre est une opportunité pour développer des approches innovantes pluridisciplinaires.
L’interne participe à l’activité classique de médecine du travail, aussi bien au sein de la consultation que dans
les activités en milieu de travail : la grande variété des métiers assure une diversité des expériences.
Au-delà de cette activité, il participera activement à l’une des études ou actions en cours de réalisation et/ou
d’élaboration, comme par exemple :
- Une étude de la prévalence des TMS dans l’ensemble des agents de la Ville et de sa répartition dans les
différents métiers va débuter en septembre 2012 ; elle débouchera rapidement sur des études à
caractère épidémiologique plus spécifiques dans certains d’entre eux
- Etude sur les risques sanitaires des égoutiers
- Participation au développement d’une méthode d’évaluation du risque chimique commune à la Ville et
liens avec la stratégie de surveillance et la traçabilité des expositions
- Participation au développement d’actions innovantes de formation – action dans le domaine de la
prévention des troubles musculo-squelettiques
Ces actions peuvent servir de supports pour une thèse de médecine ou un mémoire de DES
Rôle de l’interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Oui
Oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Oui
Oui
Oui
Contact référent
Dr Guy AUBURTIN, médecin-chef
77
Nom du service :
Service de Médecine de Prévention de la Préfecture de Police - DRH
Adresse :
Hôpital des Gardiens de la Paix, 35 boulevard Saint Marcel 75013 PARIS
Tél : 01 44 08 08 14 – Fax : 01 44 08 08 75
[email protected]
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Médecine du travail (prise en charge des personnels de la Fonction Publique d’Etat)
Voir ARS
Hôpital des Gardiens de la Paix, 35 boulevard Saint Marcel 75013 PARIS
Métro : station Saint-Marcel, Bus 91 et 67, RER C
Bureau équipé d’un poste informatique avec accès internet
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Suivi médical individuel des agents :
Consultations médicales, suivi des dossiers, actes préventifs (analyse du monoxyde de
carbone dans l’air expiré (fumeurs), vaccinations,…)
Actions en milieu professionnel :
Etude du milieu de travail en vue de l’amélioration des conditions de travail : fiches de risques professionnels
(classeur des métiers), visites de locaux et études de poste, études de métrologie en collaboration avec le
Laboratoire Central de la Préfecture de Police (LCPP)
Prévention des risques professionnels :
Risques biologiques : circuit des Accidents d’Exposition au Sang (AES), hépatite B,
hépatite A, tuberculose et méningite, leptospirose, rage (Brigade Cynophile), surveillance de
l'hygiène dans les cuisines, personnel en mission à l’étranger
Risques chimiques : exposition au plomb (moniteurs de tir), pollution (exposition au
monoxyde de carbone), surveillance des Laboratoires de Police Scientifique et de l'Identité
Judiciaire, exposition aux solvants
Risques physiques : amiante, bruit, travail sur écran
Risque psychosociaux
Participation à la prévention des addictions en collaboration avec le circuit de prévention. Cette structure
a été mise en place depuis 2004. Elle associe le Centre de Cure Ambulatoire en Alcoologie (CCAA) et la
Structure d’Accueil et de Lutte Contre l’Alcoolisme (SALCA), sous l’égide de la Médecine de Prévention.
Gestes d'urgence (formation au défibrillateur automatique)
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Oui
Oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Oui
Oui
Oui (voir détail à
suivre)
Formation et mémoire de DES
Formations : possibilité offerte à l’interne de participer aux séminaires et congrès en lien avec la SST
(Santé et Sécurité au travail)
Mémoire DES : des sujets pourront être proposés
Contact référent
Docteur Claude-Michèle POISSONNET et Docteur Frédéric BONOLI
78
Nom du service : SIAAP Service Ergonomie et Médecine Professionnelle
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
2 rue Jules César 75012 PARIS
01 44 75 61 78 / 06 65 24 81 17 / [email protected]
www.siaap.fr
Description du service
Médecine du travail (prise en charge des personnels de la fonction publique territoriale
dans une activité industrielle)
1
SAV-UPEI
Route Centrale 78603 MAISONS LAFFITTES
RER A et navettes
Bureau équipé d’un poste informatique avec accès internet / audiogramme / visiotest / EFR
/ ECG / EPI / Centre de documentation
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Le SIAAP est une collectivité territoriale de 1700 agents, à caractère industriel, qui assure chaque jour le
transport et le traitement des eaux usées de 9 millions de franciliens, des eaux pluviales et des eaux
industrielles.
Le service ergonomie et médecine professionnel participe activement à la prévention des risques
professionnels : risques biologiques, risques chimiques, risques d’intoxication /gaz, risques
d’incendie/explosion, risques liés au bruit, risques TMS, risques psychosociaux, risques en lien avec des
rythmes de travail atypiques, …
Le service ergonomie et médecine professionnelle est constitué d’une équipe pluridisciplinaire : 2 médecins, 3
infirmiers, 2 secrétaires médicales et 2 ergonomes. Cette équipe travaille en relation avec les services de
ressources humaines et les préventeurs (sécurité, hygiène, PRP, sécurité industrielle) des différentes
directions, ainsi qu’avec la direction de la santé et de l’environnement.
L’interne en médecine du travail participera en binôme, puis avec une certaine autonomie aux différentes
activités du service :
- visites médicales, vaccinations, soins,
- coordination et suivi post visites médicales,
- gestion des urgences,
- tiers temps,
- conseil et assistance auprès de l’autorité territoriale sur les questions de santé et sécurité (PRP,
maintien dans l’emploi et recrutement de TH, CHSCT, conseil pour les formations
santé/sécurité),
- analyse accident du travail.
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Oui
Oui
Rôle de l'interne
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Oui
Oui
Oui
Contact référent
Docteur Maryse BEDER : 06 64 53 04 02 / [email protected]
JUIN 2013
79
3.4.4 Agence et Laboratoires
• Centre de recherche en Epidémiologie et Santé des Populations (CESP), UMR 1018
Inserm
• INSERM U955 équipe 4
• Laboratoire d’Epidémiologie, Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire
• Laboratoire d’Etudes des Particules Inhalées (LEPI)
• ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et
du travail)
80
Nom du service :
Centre de recherche en Epidémiologie et Santé des
Populations (CESP), UMR 1018 Inserm
Adresse :
Hôpital Paul Brousse - Bâtiment 15/16, Porte A 16 avenue Paul Vaillant Couturier - 94807 VILLEJUIF CEDEX
Tel / Fax / Email
01 45 59 60 45 Mail [email protected]
Site internet :
http://www.cesp.idf.inserm.fr/
Description du service
Type activité
Nombre d'internes
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Stage non conventionné - Epidémiologie des risques professionnels
Voir ARS
Le lieu du stage est accessible par les transports en commun (métro Villejuif Paul Vaillant
Couturier, L7) et ne nécessite pas de véhicule personnel.
Informatique / Centre de documentation / Salle de travail
Participation à des réunions scientifiques
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
L’objectif d’un semestre est la participation d’un interne du DES Médecine de Médecine du Travail à une
recherche épidémiologique avec une composante professionnelle. En effet, le Centre est la fusion récente de
plusieurs Unités dont l’U687 qui avait l’agrément précédemment (France Lert). De nombreuses recherches dans le
champ de la Santé - Travail y sont menée du fait de l’existence de plusieurs équipes ayant comme intérêt la
recherche épidémiologique sur les causes et les conséquences professionnelles des pathologies (épidémiologie des
déterminants professionnels et sociaux de la santé, France Lert ; épidémiologie environnementale des cancers,
Jacqueline Clavel ; épidémiologie respiratoire et environnementale, Francine Kauffman…).
Afin de garantir que le sujet s’inscrit dans l’enseignement de la discipline, tous les sujets seront approuvés par
un référent « Santé Travail », membre du CESP et enseignant de la discipline santé/travail (A d’Escatha). Une
évaluation de l’interne et par l’interne sont également prévus avec le référent. Néanmoins, en dehors de ces éléments,
toute liberté sera accordée au maître de stage et à la personne qui encadrera quotidiennement l’interne dans son travail
de recherche.
En fonction des résultats et de l’investissement, ce travail pourra déboucher vers des valorisations en terme de
communication ou de publication, ainsi que de mémoire ou de thèse d’exercice.
Le rôle de l’interne comprend, en fonction des sujets, la réalisation et l’analyse d’études sur les causes et les
conséquences professionnelles. Il participera aux réunions de services, effectuera une ou plusieurs présentations orales.
Il aura comme moyens à sa disposition : un bureau avec un ordinateur et l’accès à un centre de documentation. Il
participera à des réunions scientifiques en fonction de ses intérêts et objectifs.
Il n’y a pas de pré-requis à ce type de stage, néanmoins une formation minimale en statistique est fortement
souhaitable ainsi qu’un niveau d’anglais minimal.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Non
Oui
Oui
Oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Non
Non
Non
Directeur
Denis HEMON, Directeur du CESP [email protected]
Contact référent
Alexis D’ESCATHA, Référent Santé Travail, [email protected]
81
Nom du service : INSERM U955 équipe 4
Adresse :
Tel / Fax
E-mail
Site internet :
Faculté de médecine
8 rue du Général Sarrail 94010 CRETEIL CEDEX
01 49 81 36 58 / 01 49 81 37 25
[email protected], [email protected]
http://www.imrb.u-pec.fr/poles/pole-1-regeneration-fonctionnelle-et-biotherapies/equipe-n-4-j-boczkowski-physiopathologie-de-la-bronchopneumopathie-chroniqueobstructive-et-autres-consequences-respiratoires-de-l-inhalation-de-particules-de-lenvironnement--297653.kjsp?RH=1194947608417
Description du service
- Stage extra-hospitalier
- Interne à l’interface entre les cliniciens et les chercheurs du laboratoire de recherche.
Type activité
Nombre d'interne
Lieux du stage /
Accessibilité
Moyens à
disposition
- L'équipe 4 de l’unité INSERM U955 réalise des travaux de recherche dans le
domaine de la physiopathologie de la BPCO et des conséquences respiratoires de
l’inhalation de particules de l’environnement. Elle s’intéresse notamment à l’étude
des mécanismes de toxicité et aux biomarqueurs d'exposition à diverses particules
minérales inhalées, notamment des particules en émergence comme les
nanoparticules. Les approches utilisées font appel à des modèles in vitro, des études
chez l'animal, et des études chez l’homme (recherche translationnelle. Programme
notamment sur les BPCO professionnelles et les soudeurs).
- Participation aux protocoles de recherches cliniques et épidémiologiques développés dans
le domaine des pathologies professionnelles respiratoires, en collaboration avec l’équipe de
pathologie professionnelle du CHI Créteil.
- Préparation à un éventuel stage de Master 2 Recherche (Toxicologie – Environnement Santé).
- Accès aux consultations de pathologies professionnelles de l’Unité de Pathologie
Professionnelle du CHI Créteil et du service de Médecine de Prévention de l'Université
Paris Est-Créteil
1
CRETEIL
Métro ligne 8 (Station Créteil Echat)
Informatique / Centre de documentation / Salle de travail
Participation à des réunions scientifiques
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Possibilité de participation aux activités de la consultation de pathologie professionnelle du CHI Créteil
(pneumologie, dermatologie, allergologie, rhumatologie, toxicologie, souffrance psychologique au travail,
aptitude et reclassement…) et du service de médecine de prévention de l'Université Paris Est Créteil.
Séminaires bibliographiques spécifiques du champ santé-travail.
Participation aux protocoles de recherche clinique développés dans le domaine des pathologies respiratoires
professionnelles.
Possibilités de formation à la recherche expérimentale en toxicologie respiratoire (stage de master recherche
en toxicologie ultérieurement possible) / thèse / mémoire.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Possibles
Oui
Oui
Oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Non
Non
Oui
Contact référent
Professeur Jean-Claude PAIRON et Docteur Jorge BOCZKOWSKI
82
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
Laboratoire d’Epidémiologie, Institut de radioprotection et de sûreté
nucléaire
IRSN/DRPH/SRBE/LEPID
31 Avenue de la Division Leclerc
BP 17, 92 262 FONTENAY AUX ROSES
01 58 35 72 25/ 01 46 57 03 86/ [email protected]
www.irsn.fr
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Recherche en épidémiologie
1 (convention)
Fontenay aux Roses.
RER B, station Fontenay aux Roses/ Bus 195, 295, 394
Ordinateur et logiciels de statistique
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
•
•
Etudes épidémiologiques sur des cohortes professionnelles dans le domaine de l’industrie nucléaire
(travailleurs EDF, AREVA, mineurs d’uranium) et dans le domaine médical (cardiologues
interventionnels)
Evaluation de risques liés aux rayonnements ionisants, pour des pathologies cancéreuses et non
cancéreuses
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
0
1
1
1
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
0
0
0
0
Contact référent
Marie-Odile BERNIER, [email protected]
01 58 35 72 25
Dominique LAURIER (chef du laboratoire), [email protected]
83
Nom du service :
Laboratoire d’Etudes des Particules Inhalées (LEPI)
Adresse :
11 rue Georges Eastman
75013 PARIS
01 44 97 88 42 (OU 88 43) / 01 44 97 88 45
[email protected] ;
[email protected]
http://www.paris.fr/pratique/sante-environnementale/les-laboratoires-de-la-ville-deparis/le-laboratoire-d-etude-des-particules-inhaleeslepi/rub_9244_stand_66553_port_22564
Tel / Fax :
E-mail
Site internet :
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux du stage /
Accessibilité
Moyens à
disposition
- Stage extra-hospitalier
- L’interne est à l’interface entre les cliniciens, demandeurs d’analyses minéralogiques à
partir d’échantillons biologiques, et le personnel technique du laboratoire. Il participe à
l’interprétation des résultats des analyses biologiques effectués en microscopie optique ou
en microscopie électronique à transmission, aux protocoles de recherche clinique sur les
particules minérales fibreuses (amiante, fibres minérales artificielles…) et non fibreuses
(silice cristalline, métaux, minéraux et nanoparticules…) et aux campagnes métrologiques
réalisées par le personnel du LEPI.
- Accès aux consultations de pathologies professionnelles de l’Unité de Pathologie
Professionnelle du CHI Créteil et du service de Médecine de Prévention de l'Université
Paris Est Créteil.
- Possibilité de poursuivre ultérieurement en stage de Master 2 Recherche (Toxicologie –
Environnement - Santé).
1
PARIS
Métro ligne 6 station Place d’Italie
Informatique / Centre de documentation / Salle de travail
Participation à des réunions scientifiques
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Possibilité de participation aux activités de la consultation de pathologie professionnelle (pneumologie,
dermatologie, allergologie, toxicologie, souffrance psychologique au travail, rhumatologie, aptitude et
reclassement…) et du service de médecine de prévention de l'Université Paris Est Créteil.
Recherches bibliographiques orientées selon les demandes des médecins du travail ou des pneumologues
Possibilité de participation aux protocoles de recherche clinique développés en particulier dans le domaine des
pathologies respiratoires professionnelles.
Possibilités de travaux de recherche / thèses / mémoires.
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Possibles
Oui
Oui
Oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Oui
Non
Non
Contacts référents
Mme Marie-Annick BILLON–GALLAND et Professeur Jean-Claude PAIRON
84
Nom du service :
Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de
Adresse :
Tel / Fax / E-mail :
Site internet :
l’environnement et du travail) – Direction de l’Evaluation des Risques
(DER)
27-31, avenue du général Leclerc, 94701 Maisons-Alfort Cedex
01 49 77 13 50
http://www.anses.fr/
Description du service
Type activité
Nombre d’internes
Lieux /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Expertise et évaluation des risques sanitaires de l’alimentation, de l’environnement et du
travail en réponse aux saisines du gouvernement ou des parties prenantes.
Voir ARS
Maisons-Alfort
A proximité immédiate de la station de métro ligne 8 Ecole vétérinaire de Maisons-Alfort
Poste informatique équipé, , accès documentation, salles de réunions
Participation à des réunion scientifiques, équipe pluridisciplinaire
Principaux centres d’intérêt en Médecine du Travail
L’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) est un
établissement public placé sous la tutelle des ministères chargés de la santé, de l’écologie, de l’agriculture,
du travail et de la consommation. L’agence est chargée à titre principal de mettre en œuvre une expertise
scientifique indépendante et pluraliste et de contribuer à assurer la sécurité sanitaire humaine dans les
domaines de l’alimentation, de l’environnement et du travail. Elle a en outre pour mission de fournir aux
autorités publiques toutes les informations sur ces risques ainsi que l’expertise et l’appui scientifique et
technique nécessaires à l’élaboration des dispositions législatives et règlementaires et à la mise en œuvre
des mesures de gestion des risques. Elle assure des missions de veille, de vigilance et de référence.
La Direction de l’évaluation des risques (DER) de l’agence a pour mission principale de produire
l’expertise des risques sanitaires. Il s’agit de l’expertise des dangers, des expositions et des risques pour la
santé humaine, liés à des agents physiques (à l’exclusion des radiations ionisantes qui entrent dans les
missions de l’IRSN), chimiques, microbiologiques ou biotechnologiques (OGM etc.), dans différents
milieux : eau, air, denrées alimentaires, en population générale et en milieu de travail. Les travaux
d’expertise sont produits avec le soutien de comités d’experts spécialisés, indépendants, pluridisciplinaires,
sélectionnés par voie d’appels à candidature publics.
L’interne est intégré dans une équipe projet, pluridisciplinaire, de la DER chargée de réaliser une expertise
collective en réponse à une saisine portant sur une problématique de santé au travail qui requiert des
compétences multiples (médecine du travail, épidémiologie, métrologie, évaluation des risques, etc.). Il
contribue à l’instruction de l’expertise avec un chef de projet de la DER. Il contribue à l’étude
bibliographique, au recueil et à l’analyse de données, à leur bonne utilisation dans le cadre de l’expertise et
participe aux réunions des groupes d’experts au cours desquelles sont présentés et discutés les objectifs,
méthodes et éléments d’interprétation en réponse aux questions évaluatives. Il participe aux travaux du
RNV3P. L’interne prend une part active dans la vie de l’équipe et de la DER.
Rôle de l’interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche / expertise
Non
Oui
Oui
Oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Non
Non
Oui
Contact référent
Dr Jean-Nicolas ORMSBY – directeur adjoint DER, médecin général de santé publique – 01 56 29 13 83 –
[email protected]
85
3.5 Stages du service de santé des Armées
(stages réservés aux médecins du service de santé des Armées, et sur accord, aux médecins civils)
• S.P.R.A. (Service de Protection Radiologique des Armées)
• Centre de médecine de prévention des armées de Paris et de l’ensemble hospitalier
militaire parisien (CMPA Paris/EHMP)
86
Nom du service :
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Site internet :
S.P.R.A. (Service de Protection Radiologique des Armées)
1bis rue du lieutenant Raoul Batany – 92 141 CLAMART
01 41 46 71 12 [email protected]
Description du service
Type activité
Nombre d'internes
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Service extra hospitalier
Stage réservé aux médecins du service de santé des Armées
Voir ARS
CLAMART
Accès par RER, ligne C (station Issy)
ou métro (station Mairie d'Issy, ligne 12) puis bus (190)
Informatique / Centre de documentation / Salle de travail
Participation à des réunions scientifiques
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
Le SPRA exerce pour le ministère de la Défense des missions de contrôle du suivi médico-radiobiologique
du personnel professionnellement exposé aux rayonnements ionisants (médecine du travail) ainsi que le
contrôle technique de sécurité radiologique des installations (contrôle des postes de travail).
Participation aux activités du service, couvrant les aspects relatifs à la radioprotection de la médecine du
travail du point de vue d’un service central d’expertise et de contrôle, dans les domaines suivants :
• suivi et évolution de la réglementation,
• contrôles réglementaires des installations,
• contrôle du suivi médical des personnes, connaissance et prescription des examens complémentaires
• gestion de la dosimétrie réglementaire,
• mesure de l'exposition externe et interne,
• intervention sur accident,
• formation en radioprotection.
Participation à la vie du service en fonction des événements : exercices, visites, présentations, interventions et
expertises, enseignement.
Stage en installation nucléaire de base (base opérationnelle de l'Ile Longue-Brest), participation aux activités
du service, étude de poste en radioprotection, suivi médical des salariés exposés aux rayonnements ionisants,
gestion de l'accident radiologique…
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
Oui
Oui
Oui
Oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
Non
Oui
Oui
Oui
Contact référent
Médecin en chef Jean Christophe AMABILE – Professeur Agrégé du Val-de-Grâce (01 41 46 71 06)
87
Nom du service :
Centre de médecine de prévention des armées de Paris et de
l’ensemble hospitalier militaire parisien (CMPA Paris/EHMP)
69, avenue de Paris
94163 SAINT MANDE CEDEX
01 43 98 50 66 ou 01 43 98 52 76/fax : 01 43 98 53 42
mail : [email protected]
Adresse :
Tel / Fax / E-mail
Description du service
Type activité
Nombre d'interne
Lieux des
consultations /
Accessibilité
Moyens à
disposition
Le CMPA Paris/EHMP est un service de médecine de prévention du
ministère de la défense réparti sur trois sites militaires
essentiellement hospitaliers en Ile de France :
- site principal à Saint-Mandé (Hôpital d’instruction des armées Bégin, centre
de traitement de l’information médicale des armées, centre d’épidémiologie et
de santé publique des armées)
- site complémentaire à Clamart (Hôpital d’instruction des armées
Percy, centre de transfusion sanguine des armées, service de
protection radiologique des armées)
- site complémentaire à paris V (Hôpital d’instruction des armées du
Val de Grâce, école du Val de Grâce)
Ce service comprend 3 médecins titulaires du DES de médecine du travail dont le
chef de service, 4 infirmiers et 1 secrétaire.
1
CMPA Paris/EHMP site principal de Saint-Mandé
Hôpital d’instruction des armées Bégin
Métro : Ligne 1, station Bérault
- mise à disposition d’un bureau avec téléphone et moyens informatiques
modernes
- luxmètre, sonomètre intégrateur, analyseur WBGT
Principaux centres d'intérêt en Médecine du Travail
- médecine du travail en milieu hospitalier au profit de 1800 personnels civils du ministère de la défense
- participation à des études ou enquêtes épidémiologiques grâce au soutien logistique du centre
d’épidémiologie et de santé publique des armées (CESPA).
Rôle de l'interne
Consultations médicales
Participations réunions de service
Présentations orales
Travail de recherche
oui
oui
oui
oui
Gardes hospitalières
Interventions en entreprises
Participation aux CHSCT
Accès formation SST
non
oui
oui
non
Contact référent
Docteur Jean-François FERRAND tél : 01 43 98 52 76 ou 01 39 21 26 75
88
4
LA FORMATION DES COLLABORATEURS MEDECINS
Le Décret du 30 janvier 2012 (Art. R. 4623-25) prévoit que « le service de santé au travail ou
l'employeur peut recruter des collaborateurs médecins. Ces médecins s'engagent à suivre une
formation en vue de l'obtention de la qualification en médecine du travail auprès de l'ordre des
médecins. Ils sont encadrés par un médecin qualifié en médecine du travail qu'ils assistent dans
ses missions ».
La formation des collaborateurs médecins sera assurée par un diplôme interuniversitaire
interrégional (DIU), seule formule garantissant des critères de qualité de formation et
d’homogénéité sur le territoire national. Ce DIU, d’une durée de quatre ans, sera coordonné par
un conseil pédagogique regroupant des enseignants des 5 universités d’Ile-de-France (Paris
Descartes, Paris Diderot, Versailles Saint Quentin en Yvelines, Paris Est Créteil Val de Marne
et Paris 13). Le DIU ne pourra être créé que pour la rentrée 2013.
Les inscriptions sont ouvertes tous les ans dans une université, mais il existera une rotation tous
les 2 ans entre les universités partenaires. Chaque étudiant terminera son diplôme dans
l’université de première inscription.
Pré-requis pour l’inscription :
- La formation est ouverte aux médecins non titulaires de la qualification de spécialiste en
médecine du travail et justifiant d’au moins 5 ans d’inscription au conseil de l’ordre des
médecins.
- Les médecins ne peuvent s’inscrire que s’ils sont recrutés comme collaborateurs
médecins d’un service de santé au travail. L’inscription définitive est conditionnée par
la fourniture à l’UFR médicale, d’une copie de leur contrat de travail.
Le conseil pédagogique vérifiera, au vu d’un CV, du contrat et de tout élément complémentaire
nécessaire, que l’activité du candidat est compatible avec la formation de collaborateur
médecin telle que définie par l’article R4623-25 du code du travail. Le nom du médecin
encadrant devra être précisé selon les termes de l’article pré – cité.
D’une durée de quatre ans, le DIU comportera deux parties :
•
Une première partie de formation universitaire théorique et pratique s’étalant sur 2 ans
(année 1 et 2), temps plein.
o La formation théorique comprend les 7 modules actuellement réalisés par tous les
enseignants de la région IdF dans le cadre du DES de médecine du travail, sur un
cycle de 2 ans. Ces modules seront validés de façon présentielle pour les modules 1,
4, 5, 6, 7. Le module 2 -législation - et le module 3 - toxicologie - seront validés de
façon présentielle et par un examen écrit.
La formation théorique est répartie sur 2 ans. Mais de nouvelles inscriptions peuvent
se faire chaque année. En effet, en fonction du moment d’entrée du stagiaire dans le
cursus, la séquence des modules pourra varier pour commencer soit par les modules
1, 2, 3, 4 soit par les modules 1, 2, 5, 6, 7 et faire les modules restants l’année
suivante. Les cours sont identiques et enseignés de façon conjointe avec les
enseignements du DES de médecine du travail en Ile-de-France. Dès la production
d’un référentiel national métier et compétences en médecine du travail, le volume
d’enseignement pourra évoluer.
89
o Durant ces deux premières années, la formation pratique comporte :
Deux stages initiaux (2 fois 3 mois).
Ces stages de 3 mois, l’un en milieu institutionnel (consultation de pathologie
professionnelle, inspection médicale du travail, CRAMIF…), l’autre en Service
de Santé au Travail ont pour but de faire découvrir au stagiaire les différentes
facettes du milieu dans lequel il va évoluer et des problématiques particulières
spécifiques à l’exercice de la médecine du travail. Le stage en service de santé
au travail est un accompagnement direct du médecin du travail tuteur, au cours
ou en dehors de ses missions habituelles, afin de permettre au collaborateur
médecin d’explorer les différentes facettes de l’exercice et du champ de
compétences du service de santé au travail. Implicitement il demande, tant au
collaborateur médecin qu’au tuteur, un temps réservé en dehors de la
planification quotidienne habituelle de l’activité de l’un et de l’autre des deux
médecins.
Pour des raisons pratiques, ces stages pourront être segmentés et répartis au
cours de la première année de formation.
Le médecin encadrant chacun de ces stages fournira une attestation de validation
écrite du stage.
Formation pratique encadrée de 18 mois
Cette période pendant laquelle le collaborateur médecin effectue sa mission au
sein du service de santé au travail encadré par le médecin du travail tuteur
correspond à l’application pratique des enseignements théoriques enrichie de
l’expérience des stages initiaux. Elle est l’occasion de commencer à appliquer
par des actions concrètes, les objectifs pédagogiques de la formation et, pour le
médecin tuteur, de formaliser les protocoles prévus par le contrat de travail du
collaborateur médecin. Le candidat établira un court rapport décrivant les
activités réalisées correspondant aux objectifs pédagogiques de la formation. Le
médecin du travail tuteur fournira une attestation de validation de la formation
pratique accompagnée d’une appréciation écrite sur l’acquisition des
compétences par le candidat.
•
Une période de stage professionnel de 2 ans (année 2 et 3) permettant de conforter la
pratique professionnelle avec réalisation d’un mémoire portant sur une conduite de projet
réalisé en entreprise.
o Activité encadrée
Cette partie correspond à l’exercice du collaborateur médecin prévu par l’article R4623 – 25 et
son contrat de travail. Elle dure deux ans. Durant cette période, le médecin du travail tuteur doit
s’assurer que toutes les compétences correspondant aux objectifs pédagogiques sont mises en
jeu. Le médecin du travail tuteur fournira une attestation de validation de cette activité en
détaillant avec le candidat, l’acquisition des compétences correspondant à l’ensemble des
objectifs pédagogiques.
o Journées de regroupement pédagogique
A une fréquence idéale de 3 mois mais laissée pour des raisons pratiques à l’initiative des
enseignants, les collaborateurs médecins, les médecins du travail tuteurs et les enseignants de
médecine du travail se retrouveront afin que chaque stagiaire présente brièvement les actions
mises en œuvres pendant la période et correspondant à un ou plusieurs des objectifs
pédagogiques prévus au programme. Les tuteurs pourront donner leur appréciation de la
progression pédagogique. L’enseignant responsable fournira une attestation de participation à
la journée.
90
o Mémoire de fin de formation
Au même titre que les internes du DES de médecine du travail, les collaborateurs médecins
devront présenter devant le conseil pédagogique, un travail original sur un sujet de santé au
travail, mettant en évidence, les compétences attendues autour des méthodes de recherche et de
rédaction d’un article, de synthèse et de communication à destination d’un public institutionnel
ou d’entreprise. Le mémoire sera rédigé par écrit et soutenu à l’oral par le candidat devant le
conseil pédagogique du DIU à l’issue des 4 ans de formation.
Le conseil pédagogique du DIU statuera ensuite sur la réussite à la formation au vu de la
validation de l’ensemble des enseignements.
L’attestation de réussite annuelle
A la date anniversaire de l’inscription et selon les modalités du contrat de travail du
collaborateur médecin, une attestation de réussite sera fournie par l’Université au candidat pour
le Médecin Inspecteur Régional du Travail et son employeur.
Cette attestation de réussite sera délivrée annuellement, après avis du conseil pédagogique du
DIU, au vu de la présence aux enseignements théoriques, de la validation des enseignements,
des appréciations du médecin du travail tuteur, des attestations de validation de stage et de la
participation aux journées de regroupement, le cas échéant. En cas de difficulté ou de litige, la
décision de fourniture d’une attestation de réussite sera prise par le conseil pédagogique du DIU.
Cas particuliers
1 Les contrats à temps partiel
La formation des collaborateurs médecins, au moins pour les deux premières années est conçue
sur un modèle d’alternance en exercice temps plein. Le conseil pédagogique se réserve le droit
de refuser l’inscription d’un candidat dont il jugerait l’implication insuffisante a priori.
Concrètement, seuls pourront être examinés les dossiers des candidats recrutés sur des contrats
prévoyant un exercice professionnel, au minimum, à 80 %.
La seconde partie de la formation retient 2 ans pour un exercice professionnel temps plein. Si le
collaborateur médecin exerce à temps partiel, la durée de la formation retenue sera validée pour
un exercice cumulé équivalent à 2 années de pratique temps plein.
Toute nouvelle année universitaire supplémentaire débutée donnera lieu à versement des droits
d’inscription correspondants.
2 Refus d’inscription ou de poursuite d’études
Le conseil pédagogique se réserve le droit de refuser l’inscription d’un candidat dont le dossier
est incompatible avec la formation de collaborateur médecin.
Si au terme des quatre ans de formations, un candidat n’a pas été en mesure de valider
l’ensemble des enseignements, le conseil pédagogique peut autoriser une réinscription dans
l’Université de première inscription en Ile-de-France.
Si après réinscription, il s’avère qu’un candidat ne remplit pas les conditions pour terminer sa
formation dans un délai raisonnable, le conseil pédagogique peut refuser toute nouvelle
réinscription. Dans ce cas, la commission nationale des coordinateurs interrégionaux sera
informée de façon à interdire l’inscription du candidat dans une autre interrégion.
3 Les équivalences de formation retenues
Les candidats actuellement en formation dans des cursus particuliers ou titulaires des diplômes
correspondants mais non qualifiants de droit (Master de LOUVAIN, diplôme de l’INMA…) et
91
qui doivent intégrer le statut de collaborateur médecin feront valoir les compétences acquises en
médecine du travail dans leur dossier de candidature.
Le conseil pédagogique statuera sur les équivalences accordées au vu d’une grille nationale
d’équivalence mise en place par le collège des enseignants. En attendant la production de la
grille, à titre transitoire, les équivalences seront laissées à l’appréciation du conseil pédagogique.
Conseil pédagogique du diplôme :
-Présidence du Conseil pédagogique du diplôme :
Professeur Dominique CHOUDAT, Université Paris Descartes
-Composition :
Docteur Alexis DESCATHA
Université Versailles Saint Quentin en Yvelines
Docteur Robert GARNIER
Université Paris 7 Denis Diderot
Professeur François GUILLON
Université Paris 13
Professeur Jean Claude PAIRON
Université Paris-Est Créteil Val de Marne
Professeur Damien LEGER
Université Paris Descartes
92
5
Annexes
5.1 Annexe 1 : Maquette du troisième cycle
Les objectifs établis par le Collège national des enseignants de médecine du travail sont détaillés
ci-dessous :
Module 1 : Le monde du travail ...............................................................................................
Module 2 : Réglementation – Organisation de la santé au travail : .....................................
Module 3 : Les risques professionnels .....................................................................................
Introduction à la connaissance des effets des risques professionnels sur la santé ...............
Evaluation des risques professionnels ..................................................................................
Pathologies professionnelles ................................................................................................
Prévention et gestion des risques .........................................................................................
Module 4 : Evaluation et promotion des capacités de travail - maintien dans l’emploi .....
Module 5 : Outils et méthodes ..................................................................................................
Méthodologie d’études et de recherche ................................................................................
Veille sanitaire......................................................................................................................
Communication - négociation ..............................................................................................
Planification en santé au travail - Evaluation des actions de prévention .............................
Management de l’équipe de santé au travail ........................................................................
Module 6 : Module Soins d'urgence ........................................................................................
Module 7 : Du risque professionnel au risque environnemental ..........................................
Module 1 : Le monde du travail
Connaissances (Savoir)
Organisation et mode de fonctionnement des entreprises (formel et informel)
Systèmes économiques : grands principes, mondialisation,
Systèmes de marché : la démarche qualité, l’audit…
Systèmes sociaux : syndicats, les organisations internationales
L’évolution de l’emploi : le chômage, temps de travail, dans le monde
L’entreprise :
organisation interne de l’entreprise et ses différents acteurs
les institutions représentatives : C.H.S.C.T., D.P., CE
les contrats de travail, droit social, conventions collectives
relations sociales, négociations collectives
principes de gestion des ressources humaines et de management (conduite de projet)
projets économiques d’entreprise
Les fonctions publiques : organisations, économie, statut…
Sociologie du travail et des organisations, approches de l’ethno-sociologie
Evolution des principaux process et technologies
Avoir fait ou participé
Avoir rencontré un DRH, un chef d’entreprise, un représentant du personnel
Avoir participé à une réunion avec les instances représentatives : un CHSCT…
93
Avoir pris connaissance de la part attribuée à l’hygiène, sécurité et santé au travail dans le
budget de l’entreprise
Avoir analysé la place de l’entreprise dans le système économique (France, Europe…)
Savoir faire
Identifier et définir les différents acteurs de l’entreprise
Identifier et définir la politique de l’entreprise et en particulier en matière de santé au travail et
comprendre les enjeux socio-économiques
Savoir apprécier la nature de la relation de l'entreprise avec son service de santé au travail,
notamment dans les PME
Module 2 : Réglementation – Organisation de la santé au travail :
Connaissances (Savoir)
Principes du droit du travail (organisation du droit du travail)
Organisation du système de santé au travail en France dans l’ensemble des secteurs (y compris
fonctions publiques, agriculture…)
Missions du médecin du travail telles que fixées par la réglementation (intervention en milieu
de travail, visite médicale, obligations administratives)
Règles d’exercice du médecin du travail
Principes réglementaires de la surveillance professionnelle et post professionnelle
Eléments réglementaires encadrant la délivrance d’un avis d’aptitude ou d’inaptitude dans le
régime général et les fonctions publiques
Missions des autres personnels de santé (infirmières de santé au travail) et des autres
intervenants dans la prévention des risques professionnels (IPRP, …)
Organisation du système de prévention des risques professionnels, rôles et responsabilités des
différentes institutions (CRAM, ANACT, INRS, IRSN…)
Rôle et missions du CHSCT
Rôle et missions des corps de contrôle : inspection du travail, inspection médicale du travail,
service de prévention des CRAM
Réglementations spécifiques d’hygiène et sécurité en milieu de travail
Réglementations spécifiques à certaines catégories de travailleur, en particulier intérimaires,
travailleurs d’entreprises intervenantes, femmes, jeunes ...
Bases européennes de la réglementation de prévention des risques professionnels et principes
des réglementations nationales dans ce domaine.
Règles d’éthique en santé au travail (codes internationaux et nationaux)
Cadre réglementaire de la reconnaissance et de la prise en charge des accidents du travail et des
maladies professionnelles.
Place de la santé au travail dans la santé publique en France
Organisation générale de la santé au travail en Europe et dans les autres pays.
Avoir fait ou participé
Avoir appliqué des règles d’éthique à des problèmes pratiques en entreprise, notamment lors de
l'activité de conseil ou de la délivrance d'avis d'aptitudes ou d'inaptitudes
Avoir participé à la rédaction d’une fiche d’entreprise
Avoir participé à la recherche des textes réglementaires en santé au travail
Avoir participé à des réunions sur les actualités réglementaires
Avoir participé à la rédaction d’un certificat de maladie professionnelle, conseil du salarié et
suivi du dossier
Savoir faire
Conseiller l’ensemble des partenaires sociaux dans le domaine de la prévention des risques
professionnels, de l’organisation de la santé au travail et de la réparation des accidents et
maladies professionnelles.
Etre le garant des aspects éthiques en santé au travail.
Satisfaire aux obligations légales du médecin du travail (secret professionnel, responsabilité,
dossier médical …)
94
Savoir assurer une veille réglementaire
Savoir participer à l’instruction d’un dossier présenté au CRRMP
Module 3 : Les risques professionnels
Introduction à la connaissance des effets des risques professionnels sur la santé
Connaissances (Savoir)
Principes de toxicologie générale et fondamentale, de cancérogénèse
Principes d’ergonomie
Principes de physiologie du travail
Principes de psychologie du travail
Avoir fait ou participé
Avoir fait ou participé à l'investigation d'un effet toxique
Savoir faire
Savoir évaluer une situation de travail en collaboration avec l'équipe de santé au travail
Evaluation des risques professionnels
Principes généraux
Connaissances (Savoir)
Bases conceptuelles de l’évaluation des risques
Indicateurs sanitaires : AT/MP, absentéisme, turn over …
Place des différents intervenants dans l’évaluation des risques professionnels
Méthodes d'évaluation des expositions aux aérocontaminants
Principes de mesure des expositions aux agents physiques (sonores, vibratoires, lumineuses,
thermiques …), chimiques et biologiques
Principes de la surveillance biologique des expositions professionnelles
Principes de mesure des expositions aux risques psychosociaux et organisationnels
Avoir fait ou participé
Avoir participé à l’évaluation des risques dans différents environnements de travail
Expérience de la toxicologie générale
Avoir participé à la reconstitution des expositions professionnelles antérieures susceptibles
d’entraîner des effets à long terme
Avoir analysé une situation de risque chimique sur la base des fiches de données de sécurité et
d’autres éléments documentaires
Avoir participé à la rédaction d’une fiche d’entreprise
Avoir collaboré avec les autres intervenants en évaluation des risques (multidisciplinarité)
Savoir faire
Savoir organiser une intervention spécifique de l’équipe de santé au travail dans l’entreprise
Savoir évaluer une situation de travail en collaboration avec l'équipe de santé au travail
Approche par nuisance
Connaissances (Savoir)
Effets toxiques des principales familles chimiques
Effets des agents physiques (rayonnements ionisants et non ionisants, ambiances thermiques,
sonores, lumineuses, vibrations, manutentions manuelles …)
Modalités de transmission et effets des agents infectieux rencontrés en milieu de travail
Risques biologiques non infectieux
Temps et travail : chronobiologie, horaires alternant; contraintes temporelles
Effets sur la santé des exercices professionnels particuliers (intérimaires, saisonniers,
intermittents, …)
Violence, harcèlement, facteurs psychosociaux et organisationnels (hors contraintes de
temps…)
Avoir fait ou participé
Avoir évalué un risque chimique
95
Avoir évalué un risque physique
Avoir évalué un risque biologique
Avoir évalué un risque organisationnel
Savoir faire
Savoir évaluer les risques professionnels d’une situation de travail
Approche par branche
Connaissances (Savoir)
Principaux risques habituellement rencontrés dans les grandes branches professionnelles (BTP,
agriculture, gens de mer, santé, métallurgie, …)
Avoir fait ou participé
Avoir évalué une situation de travail en se référent aux données de la branche professionnelle
Savoir faire
Utiliser l'approche par branche dans l'évaluation des risques d'une entreprise
Pathologies professionnelles
Connaissances (Savoir)
Pathologies professionnelles par organe (de la physiopathologie aux principes thérapeutiques, y
compris les diagnostics étiologiques et différentiels), et techniques spécifiques de dépistage
Cancers professionnels
Atteinte à la santé mentale
Populations sensibles (femmes enceintes, jeunes, travailleurs vieillissants, migrants)
Avoir fait ou participé
Avoir participé au diagnostic de pathologies professionnelles
Avoir participé à la prise en charge des salariés victimes d'affections professionnelles pour les
aspects médico-sociaux
Savoir faire
Organiser les investigations appropriées pour le dépistage des maladies professionnelles
Reconnaître une maladie liée au travail.
Analyser les différents facteurs étiologiques d'une maladie à composante professionnelle,
notamment en terme d’imputabilité.
Prévention et gestion des risques
Surveillance du milieu de travail et gestion des risques
Connaissances (Savoir)
Réglementations sur la gestion des risques professionnels
Principes d’hygiène industrielle
Eléments de prévention technique vis-à-vis des risques chimiques
Eléments de prévention technique vis-à-vis des risques physiques
Eléments de prévention technique vis-à-vis des risques biologiques
Eléments de prévention technique vis-à-vis des risques organisationnels
Indications et critères de choix des équipements de protections individuelles
Principes ergonomiques d’amélioration des conditions de travail
Principes et indications des vaccinations
Avoir fait ou participé
Avoir participé au choix des équipements de protection individuelle habituels
Avoir participé à la rédaction d'un plan d'activité en milieu de travail
Savoir faire
Savoir participer aux programmes de formation à l'hygiène et à la sécurité.
Savoir conseiller lors de l'introduction de nouveaux systèmes technologiques
Savoir conseiller lors de l'introduction de nouvelles organisations de travail
Savoir informer sur la nature des risques et les mesures de prévention à adopter
96
Surveillance de la santé, dépistage
Connaissances (Savoir)
Principes du dépistage
Principes d'élaboration d’une stratégie de surveillance médicale adaptée aux risques
professionnels de l’entreprise
Avoir fait ou participé
Avoir participé à la mise en place d’un programme de surveillance de la santé adapté aux
risques professionnels de l’entreprise
Avoir participé à la surveillance médicale des salariés d'une entreprise
Savoir faire
Identifier les facteurs de risques individuels et adapter la surveillance.
Mener un examen clinique adapté aux risques professionnels et individuels.
Adapter sa surveillance médicale en fonction des expositions professionnelles antérieures
susceptibles d'effets à long terme (surveillance post-professionnelle ou post-exposition)
Module 4 : Evaluation et promotion des capacités de travail - maintien dans l’emploi
Connaissances (Savoir)
Concepts de déficiences, incapacités et des situations de handicap et classification
internationale du handicap
Bases conceptuelles et éthiques des notions d’aptitude et d’inaptitude au travail
Evaluation clinique des capacités fonctionnelles physiques et psychiques
Conditions réglementaires particulières d’aptitude à certains travaux
Particularités des travailleurs vieillissant
Structures et institutions impliquées dans la prise en charge médico-sociale des personnes en
situation de handicap
Réglementation sur l'emploi des travailleurs handicapés en entreprises
Réglementation, diagnostic et principes de prise en charge des problèmes d'addiction (tabac,
alcool, drogues)
Dispositif de protection sociale des personnes en incapacité de travail, dans le régime général et
la fonction publique
Principes de promotion de santé et de préservation de la capacité de travail
Principes de l’éducation sanitaire
Identification des besoins de santé
Planification d’actions de promotion de santé
Avoir fait ou participé
Avoir participé à l’évaluation médicale des déficiences et des incapacités d’un individu au
travail
Avoir participé à l’évaluation d’une situation de handicap en regard du poste de travail et de
son environnement
Avoir communiqué avec les différents partenaires extérieurs à l’entreprise impliqués dans la
gestion d’une situation de handicap
Avoir assisté à des réunions d’organismes de maintien à l’emploi et de reclassement
professionnel (Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées – Maisons
départementales du handicap)
Avoir participé à un aménagement ergonomique d’un poste de travail
Avoir participé à des actions d’éducation pour la santé
Avoir argumenté un projet de promotion de santé au sein d’une entreprise
Savoir faire
Prendre une décision d’aptitude, d’inaptitude, de proposition d'aménagement de poste ou de
reclassement
Identifier précocement une situation de handicap débutante
Travailler en collaboration avec les autres professionnels impliqués
97
Conseiller des mesures de réinsertion ou de maintien à l’emploi portant notamment sur
l’adaptation de la situation de travail
Informer sur les conséquences sociales d’une inaptitude au travail
Planifier, élaborer, mettre en œuvre et évaluer une action de promotion de santé en vue du
maintien de la capacité de travail tout au long de la vie active
Evaluer les besoins de promotion de santé
Obtenir la participation des salariés à des programmes de promotion de santé
Module 5 : Outils et méthodes
Méthodologie d’études et de recherche
Connaissances (Savoir)
Notions de bases en épidémiologie et statistiques médicales
Principes de réalisation de recherches documentaires et sources d'informations scientifiques,
papier et électroniques
Connaissance du contexte réglementaire de la recherche (loi Huriet, CNIL, …) et des règles de
bonnes pratiques
Principes de lecture critique des articles scientifiques
Médecine basée sur les preuves : critères de prise de décision et incertitudes
Principes d'enregistrement et d'analyses de données épidémiologiques
Avoir fait ou participé
Avoir réalisé une recherche bibliographique internationale
Avoir participé à une étude scientifique en santé au travail
Avoir rédigé dans les règles un rapport d’étude (mémoire, thèse …)
Avoir participé à la gestion et à l’analyse statistique de données de santé au travail
Savoir faire
Conduire une recherche bibliographique exhaustive
Interpréter des données issues d’un article scientifique ou d’une recherche personnelle
Elaborer un protocole d’étude simple avec une hypothèse clairement formulée
Manipuler des outils informatiques d'enregistrement et d'analyse simples de données
épidémiologiques
Conduire une analyse statistique simple
Connaître les ressources institutionnelles régionales de recherche en santé au travail
Rapporter des résultats d’une investigation oralement ou par écrit
Veille sanitaire
Connaissances (Savoir)
Principes et objectifs de la veille sanitaire à différents niveaux
Différences entre veille sanitaire, surveillance médicale et étude épidémiologique
Principaux réseaux français et européens de veille sanitaire
Avoir fait ou participé
Avoir participé au recueil systématique de données de vigilance
Savoir faire
Distinguer veille sanitaire, surveillance médicale et étude épidémiologique
Analyser de façon régulière les indicateurs de santé au travail
Identifier un agrégat de cas cliniques en milieu de travail pour préparer une démarche
d’investigation
Participer à un réseau de veille sanitaire
Communication - négociation
Connaissances (Savoir)
Principes, techniques et outils de communication orale et écrite, notamment formation pratique
à la prise de parole
Principes de négociation individuelle et collective et de gestion de conflit
Règles éthiques de la communication avec les autres acteurs en milieu de travail
Manipulation des outils informatiques de rédaction et de présentation assistée par ordinateur
98
Principes d’organisation, d’animation et de rédaction du compte rendu d’une réunion
Avoir fait ou participé
Avoir rédigé un rapport pour l’entreprise et en avoir réalisé une présentation orale
Avoir assisté à des réunions de commissions en entreprise (CHSCT, CE…)
Avoir participé à un plan de formation ou d’information des salariés
Savoir faire
Organiser et conduire une réunion
Rédiger un compte rendu de réunion
Faire une présentation audio-visuelle avec support
Rédiger un rapport d’étude pour les partenaires de l’entreprise
Argumenter une proposition en CHSCT
Planification en santé au travail - Evaluation des actions de prévention
Connaissances (Savoir)
Etapes de la conduite d’un projet, réalisation d’un échéancier
Règles d'élaboration d’un budget
Connaître les modes et sources de financement des actions de prévention en santé au travail
Evaluation du rapport coût - efficacité des actions de promotion de santé
Avoir fait ou participé
Avoir participé à la mise en place d’un projet (formation, éducation sanitaire, étude …)
Savoir faire
Conduire un projet en santé-travail au sein de l’entreprise
Rechercher les financements adéquats
Tenir l’échéancier du projet
Maîtriser les règles de bonne pratique et d’éthique
Management de l’équipe de santé au travail
Connaissances (Savoir)
Principes de gestion d’équipe
Principes de gestion de budgets
Principes d’audit
Principes de la démarche qualité
Avoir fait ou participé
Avoir rédigé un profil de poste d’un professionnel de santé au travail
Avoir participé à une réunion de service
Savoir faire
Diriger et motiver une équipe
Négocier et gérer un budget
Module 6 : Module Soins d'urgence
Connaissances (Savoir)
Connaissance des gestes d'urgence en cas de détresse vitale
Prise en charge de première intention des troubles aigus du comportement
Rôles et formations des sauveteurs secouristes du travail
Principes d'élaboration des protocoles de prise en charge d'urgence, incluant la mise à
disposition du matériel et des médicaments de premier secours
Connaissance du rôle propre des infirmières de santé au travail
Avoir fait ou participé
Avoir participé à la prise en charge médicale d’urgences médicale
Avoir participé à l’élaboration et la mise en place de protocoles de prise en charge, incluant la
mise à disposition du matériel et des médicaments de premier secours
Savoir faire
Prendre en charge une urgence sur le lieu de travail
Former et évaluer des sauveteurs secouristes du travail
Elaborer, faire appliquer et évaluer des protocoles d’urgence
99
Module 7 : Du risque professionnel au risque environnemental
Connaissances (Savoir)
Organisation générale de la protection de l’environnement : les différents acteurs et missions
respectives des acteurs, incluant le médecin du travail et le CHSCT
Principes de réglementations en termes de protections d’environnement, les installations
classées, les déchets et rejets
Principes d’éco-toxicologie et de pollution environnementale (physique, chimique et
biologique)
Les risques technologiques majeurs
Place du service de santé au travail dans la gestion du risque environnemental : POI, PPI et
autres plans, dont les plans blancs
Avoir fait ou participé
Avoir analysé une situation clinique au regard d’une cause environnementale possible
Avoir été en liaison avec d’autres spécialistes ou institutions compétent dans le domaine
environnemental
Avoir participé à l’identification d’un risque environnemental d’une entreprise
Avoir participé à l’élaboration ou la mise en place d’un plan d’urgence
Savoir faire
Identifier les risques environnementaux générés par les activités de l’entreprise
Conseiller et orienter l’employeur en matière de risque environnemental
Conseiller et orienter l’entreprise dans la gestion d’un risque majeur
100
5.2
Annexe 2 : Enseignants de médecine du travail en Ile-de-France
· UNIVERSITE PARIS DESCARTES
D. Choudat (PU-PH)
A. Dômont (PU-PH)
D. Léger (PU-PH)
C. Mignée
L. Bensefa-Colas (PH)
V. Bayon (PH)
O. Véron (CCA)
H. Laborde-Casterot (CCA)
. UNIVERSITE PARIS DIDEROT
R. Garnier (MCU-PH)
A. Villa (PH)
. UNIVERSITE PARIS EST CRETEIL
J.C. Pairon (PU-PH)
M. Matrat (MCU-PH)
P. Andujar (MCU-PH)
. UNIVERSITE PARIS XIII
F. Guillon (PU-PH)
A. El-Khatib
. UNIVERSITE VERSAILLES ST-QUENTIN J. Ameille (PU-PH)
A. d’Escatha (MCU-PH)
G. Abadia (Professeur associée)
101
5.3
Annexe 3 : Les enseignants coordonnateurs des inter-régions
•
Inter-région Ile de France (Universités Paris Descartes, Paris Diderot, Pierre et Marie
Curie, Paris Est Créteil, Paris XIII, Versailles Saint Quentin en Yvelines)
Professeur Dominique CHOUDAT :
•
[email protected]
Inter-région Nord (Amiens, Caen, Lille, Rouen)
Professeur Paul FRIMAT : [email protected]
•
Inter-région Nord-Est (Besançon, Dijon, Nancy, Reims, Strasbourg)
Professeur Christophe PARIS : [email protected]
•
Inter-région Ouest (Angers, Brest, Nantes, Poitiers, Rennes, Tours)
Docteur Eric BEN BRIK: [email protected]
•
Inter-région Sud-Ouest (Bordeaux, Clermont-Ferrand, Limoges, Toulouse)
Professeur Patrick BROCHARD : [email protected]
•
Inter-région Sud-Est (Marseille, Montpellier, Nice)
Professeur Alain BOTTA : [email protected]
•
Inter-région Est (Grenoble, Lyon, Saint-Etienne)
Professeur Alain BERGERET : [email protected]
102
5.4
Annexe 4 : livret individuel de l'interne
1) Réalisation pratique des principales explorations fonctionnelles utilisées en
médecine du travail.
Au cours de son cursus, l'interne doit acquérir la maîtrise des explorations fonctionnelles
couramment pratiquée en médecine du travail dans le domaine de l'évaluation de l'aptitude du
travail et du dépistage précoce des maladies professionnelles : explorations des différentes
fonctions sensorielles, EFR...
Il doit avoir réalisé et interprété les différentes explorations sous le contrôle d'un maître de
stage au cours des semestres pratiques effectués dans les services médicaux du travail ou en
service hospitalier.
Le maître de stage atteste, dans le livret individuel de l'interne, l'acquisition de ces
techniques par le spécialiste en formation.
2) Secourisme
Au cours de son internat, l'interne doit avoir au minimum suivi la formation de sauveteur
secouriste du travail et joindre à son livret l'attestation délivrée.
Il lui est recommandé de se former également au monitorat de sauveteur secouriste du
travail.
3) Recherche documentaire
L'interne doit connaître les sources documentaires et plus particulièrement savoir accéder
aux principales bases bibliographiques de la discipline sur CD-ROM ou par l'intermédiaire
d'Internet.
Le livret individuel de l'interne doit être remis, complété, au coordinateur avant l'épreuve
ème
de validation finale du DES en fin de 8 semestre d'internat.
103
5.5
Annexe 5 : droits et devoirs des internes
Praticien en formation spécialisée, l'interne est un agent public. Son statut est défini dans le code
de santé publique (art. R6153-1 à R6153-45).
a) Temps de formation :
- quel que soit le stage en cours, les internes ont droit à 2 demi-journées par semaine de
formation.
b) Horaires de travail :
- l'horaire est celui demandé par le maître de stage ou par le chef de service. Les absences
doivent être justifiées, les demandes de congés signées par le chef de service du stage en cours.
- l'interne doit se présenter à son futur chef de service ou maître de stage avant la prise de
fonction.
c) Gardes :
Les internes de médecine du travail assurent les gardes d'urgence du CHU comme tout
autre interne de médecine.
d) Le dossier de l'interne :
Il est constitué, au secrétariat du coordonnateur, un dossier pédagogique pour chaque
interne comportant :
- les données administratives usuelles.
- la liste des stages effectués avec une copie de la fiche d'évaluation.
- la programmation des différents travaux (Mémoire DES, Thèses...) : date, sujet,
directeur du travail.
- la validation des différents modules théoriques.
Ce dossier permet :
- à l'interne de programmer ses différentes tâches et de préparer son Curriculum Vitae.
- aux enseignants de mieux connaître le cursus de chaque interne.
- il est vivement demandé à l'interne d'adresser chaque semestre au secrétariat de
la coordination un double de la fiche d'évaluation de stage.
e) Responsabilité :
- les responsabilités médicales de l'interne à l'hôpital sont définies par les textes
législatifs relatifs à l'internat.
- pour les stages extra-hospitaliers, la responsabilité médicale est définie par le décret de
1994 permettant l'accès des internes en entreprise.
f)
Obligations de réserve :
Lors des stages ou interventions en entreprise, les internes sont tenus aux obligations de
réserve concernant les pathologies ou les processus industriels observés (secret industriel). Toute
publication doit avoir fait préalablement l'objet d'une convention avec les partenaires concernés.
104
5.6
Annexe 6 : recommandations pour la rédaction de mémoire
Il est souhaité que le texte du mémoire comporte 20 à 40 pages (hors annexes - hors
bibliographie) numérotées à partir de l'introduction jusqu'à la conclusion.
Des figures et tableaux peuvent être inclus (sans obligation) sur les pages de gauche,
non numérotées.
En cas d'inclusion de tableaux et figures, une liste de ces tableaux et figures devra
figurer immédiatement après le sommaire et les abréviations, et avant l'introduction. Le texte
sera tapé en interligne 1,5 ou double et dans une taille suffisante (caractères taille 10 ou 12
selon police de caractères).
Aucun nom de patient ni d’entreprise ne doit être mentionné.
La page de couverture
Elle devra comporter l'année universitaire, la mention "Mémoire pour le Diplôme
d'Etudes Spécialisées en Médecine du Travail", la date de soutenance, nom et prénom, le
titre du mémoire et le nom du « directeur de mémoire » qui vous a confié le sujet et a
encadré votre travail. Le directeur de mémoire peut être un enseignant universitaire ou un
maître de stage.
La page de couverture est répétée en page de garde du mémoire (non paginée).
Sommaire (non paginé)
Il indique les sections et sous-sections de votre travail.
Liste des abréviations, et le cas échéant liste des tableaux et figures (non paginés)
Chaque tableau et figure doit être numéroté par ordre d'apparition dans le texte. La liste
mentionnera les titres de ces tableaux et figures successifs. En ce qui concerne les
abréviations, seules les abréviations non courantes répétées dans le texte devront être
mentionnées.
Introduction
Ce chapitre doit faire l'état de la situation sur le sujet et apporter les informations
nécessaires à la compréhension du reste du mémoire, considérant que le lecteur n'est pas
forcément un spécialiste du thème que vous abordez.
Méthodes
Cette section doit expliquer la façon dont votre travail a été mené (par exemple, en cas
d'étude en milieu de travail, décrire les effectifs étudiés, les outils employés que ce soit pour
le recueil d'informations ou l'évaluation d'une pathologie ou d'une ambiance de travail). Il
doit être possible à partir de ce texte de reproduire votre travail dans une situation analogue.
Les analyses statistiques réalisées le cas échéant devront être indiquées à la fin de ce
chapitre.
Résultats - Discussion
Ces deux derniers chapitres peuvent parfois être réunis, mais il est en règle souhaitable
de les séparer. Dans ce dernier cas, le chapitre "résultats" est présenté sans commentaire.
105
Dans le chapitre "discussion", il convient par exemple de discuter la représentativité de
l'échantillon, la validité des outils employés. Il importe de comparer les résultats ou vos
observations par rapport à ce qui a été antérieurement décrit dans des expériences analogues
ou la littérature.
Conclusion
Ce chapitre doit comporter à une à deux pages au maximum mettant en relief les
éléments les plus importants et les perspectives ouvertes par votre travail.
Références bibliographiques
Dans le corps du texte, les références doivent être présentées à votre choix :
* soit numérotées par ordre d'apparition dans le texte. Ex : (1)
* soit par ordre alphabétique (avec indication dans le texte du nom du premier
auteur suivi de l'année de parution. S'il y a plusieurs auteurs, mentionner le nom du premier
auteur et al, suivi de l'année de parution). Ex : (Conso et al, 1998).
Dans la section spécifique « Références bibliographiques », les références
bibliographiques seront présentées suivant les recommandations habituelles des principales
revues scientifiques : lorsqu'il y a 6 auteurs ou moins, liste de tous les auteurs dont le nom
est suivi par l'initiale du prénom. Titre de l'article. Titre de la revue (suivant les abréviations
de l'index Médicus), année, volume : première page - dernière page.
Lorsqu’il y a plus de 6 auteurs, il convient d’indiquer les trois premiers suivis de « et
al ».
Exemples de références :
Ameille J, Devienne A, Brochard P, et al. Asthmes professionnels : un pronostic sombre,
une réparation inadaptée. Arch Mal Prof 1996, 57 : 501-507.
Pour un article publié dans un livre,
Mc Donald AD, Mc Donald JC. Epidemiology of malignant mesothelima. In : K Antman,
J Aisner (Eds). Asbestos - related malignancy. London, Grune and Stratton. 1987 : pp 31-55
Résumé et mots-clés
Au dos de la couverture, il est souhaité un résumé d'une quinzaine de lignes en français,
et 3 à 5 mots-clés.
Tableaux et figures
Les tableaux et figures seront si possibles en face du texte correspondant, numérotés en
chiffres arabes en fonction de leur ordre d'apparition dans le texte. Ils devront comporter une
légende permettant de les interpréter sans recourir nécessairement au texte principal. Ils
seront impérativement appelés dans le texte.
Annexes
D'autres éléments que vous souhaitez fournir et qui ont pu être des outils pour la
réalisation de votre travail peuvent être présentés en annexes (par exemple questionnaires
ayant servi à la réalisation d'une enquête, textes législatifs qui vous paraissent importants,...).
Le volume des annexes n'est pas limité.
106
Données bibliographiques
1) Parmi les principales revues françaises et étrangères :
- Archives des Maladies Professionnelles et de l’Environnement
- Références en santé au travail (I.N.R.S)
- Cahiers de Médecine Interprofessionnelle
- Hygiène et sécurité au travail (I.N.R.S.)
- Travail humain
- Travail et Sécurité (INRS)
- Médecine et Travail
- Revue Internationale du Travail
- American Industrial Hygiene Association Journal
- American Journal of Industrial Medicine
- Annals of Occupational Hygiene
- Archives of Environnemental Health
- Occupational and Environmental Medicine
- Ergonomics
- Giornale Italiano di Medicina del Lavoro
- Journal of Occupational and Environmental Medicine
- Journal of the Society of Occupational Medicine
- Medicina del Lavoro
- Scandinavian Journal of Work, Environnement and Health
2) Parmi les livres de base consacrés à la Médecine du Travail
- Encyclopédie médico-chirurgicale ; Toxicologie, pathologie professionnelle.
- Encyclopédie de Sécurité et de Santé au Travail : Bureau International du Travail, Genève,
- Toxicologie et Hygiène Industrielles ; J.M. HAGUENOER, D. FURON ; Ed. Technique et
Documentation.
- Toxicologie Industrielle et Intoxications Professionnelles, R. LAUWERYS. Masson.
- Médecine du Travail : approches de la Santé au travail ; P. DYEVRE, D. LEGER, Masson, 2003.
- Médecine et risques au travail – Guide du médecin en milieu de travail, P. CATILINA ; M.C.
ROURE- MARIOTTI ; Ed. Masson 2002.
-Toxicologie clinique, C. BISMUTH, Med. Sciences ; Ed. Flammarion,
- Pathologie toxique en milieu de travail, F. TESTUD ; Ed. Eska.
- Santé, sécurité au travail et fonctions publiques, A. DÔMONT, Masson, 2000.
3) De plus, il existe de nombreuses informations accessibles sur des sites internet :
www.uvmt.org, www.inrs.fr, www.apst.fr, www.irsn.fr, www.legifrance.gouv.fr
…
107

Documents pareils