les besoins aussi

Commentaires

Transcription

les besoins aussi
Pg Journal
EIE
41
5
Pg Dossier
1/8
Vendredi 26 Avril 2013
SOMMAIRE
4.o
....12 société évolue.
lesbesoins aussi
C
42 - La société évolue,
les besoins aussi
46 -Dépendance:
les aidants appellent à l'aide
48 - Le top 30
de la prévoyance 2012
rf
Prévoyance
La société française bouge: éclatement de la cellule familiale,
évolution des statuts professionnels, invasion des nouvelles
technologies dans la vie quotidienne, prise de conscience
des risques, vieillissement de la population...
Autant de terrains de conquête pour la prévoyance individuelle,
à condition que les acteurs de l'assurance soient capables
de répondre à ces nouvelles demandes de protection, à la fois
dans les produits qu'ils conçoivent et les réseaux de distribution.
g
358000
de la population aura
plus de 25 ans en 2060
[9% aujourd'hui]
cancers diagnostiqués
chaque année
victimes d'usurpations
d'identité chaque année
Source: Institut CSA
Les évolutions de la société font émerger
de nouveaux risques. Le-réputation,
le non-paiement d'une pension alimentaire
ou la baisse de revenus liée à un cancer
sont désormais couverts. Et ce n'est pas
fini: la prévoyance individuelle est un bon
relais de croissance pour les assureurs.
PRÉVOYANCE
La société évolue,
les besoins aussi
Pg Journal
I
!
ti
DE
41
6
Pg Dossier
2/8
Vendredi 26 Avril 2013
couples divorcent chaque année
Source: Ined, chiffres 2011
19 000
décès causés, chaque année,
par les accidents
de la vie courante
Source: ministère de la Santé
374 000
chômeurs supplémentaires
en 2012 (catégories A, B et C)
Source: ministère du Travail
C'est incontestablement
(TNS). Et ce n'est pas fini: «Sur les
Pour Charles-Antoine de Limelette,
et communication de MetLife, en
un marché d'avenir. 2,3 millions de travailleurs non fondateur de l'Observatoire de la
compte au moins quatre. Il y a
La prévoyance individuelle ne pèse, certes,
d'abord la sémantique : «Le mot
de prévoyance est un terme générique d'assurance qui ne dit rien
que 5 Md, à peine
3,7% du chiffre d'affaires total
de l'assurance de personnes. Mais
salariés, dont les régimes obligatoires sont pourtant très pauvres,
seulement 1,5 million ont souscrit
un contrat de prévoyance, observe
Valérie Gabot, responsable tech-
prévoyance, « tous les éléments de
contexte sont au vert. Alors que les
prestations de l'État sont appelées
à baisser, les assurés sont de plus en
19 000 morts par an.» Le potentiel
entravé par plusieurs freins. Doria
Cherkaski, responsable marketing
au grand public. » Mais également
garanties accidents de la vie
plus sensibles aux messages de la psychologie des consommanique prévoyance individuelle sécurité financière et de soutien teurs: «On vient leur parler de
d'Axa France. De même, à peine familial portés par la prévoyance». maladie, d'invalidité, de décès...
11 % de la population française est La partie n'est pas gagnée pour des idées auxquelles ils n'ont pas
couverte contre les accidents de la autant, car le développement de forcément envie de penser » Et que
vie courante, qui causent pourtant la prévoyance individuelle est les assureurs ne savent pas encore
(Gav), 10% pour les offres destinées aux travailleurs non-salariés
reste donc considérable.
c'est un marché en forte croissance: 5% en 2012 pour l'assurance dépendance, 6% pour les
garanties obsèques, 8% pour les
bien aborder: «Ils présentent leurs
offres de façon trop abstraite. ...
Pg Journal
I
!
ti
DE
3/8
41
Quatre offres
dans l'air du temps
7
Pg Dossier
Vendredi 26 Avril 2013
PROTECTION FAMILIALE
INTÉ[email protected]
Assureur Axa
Garanties Risques de la vie
courante, risques liés à Internet
(atteinte à re-réputation, usurpation
d'identité, utilisation frauduleuse
des moyens de paiement...)
Cible Les familles
.....
ASSURANCE PENSION
PRÉVOYANCE CANCER
ALIMENTAIRE IMPAYÉE
Assureur Malakoff-Médéric
itssureur Solly Azar
Garanties Attribution,
lors d'un diagnostic de cancer,
Garanties Prise en charge
de la pension alimentaire non versée
et assistance juridique
d'un capital (5000 à 30000),
assistance et accompagnement,
soutien psychologique
Cible Les bénéficiaires d'une
pension attribuée par la justice
Dans l'état actuel des choses, la
À quoi bon parler de risques
et de garanties? Mieux vaut rappeler aux assurés que les événements
commercialisation des offres
"Un actif souscrit souvent
une garantie prévoyance
après avoir vu un proche
concerné par un accident
tragiques n'arrivent pas qu'aux
autres et qu'ils peuvent mettre en
péril l'équilibre financier du foyer »
Cette prise de conscience passe
par un décryptage des garanties
déjà souscrites: «Les salariés ont
le sentiment d'être bien couverts
par la Sécurité sociale et leur employeur, poursuit Doria Cherkaski.
Cible Les actifs de 35 à 55 ans
de la vie."
s
Alexandrine de Vallois, directrice du
marketing stratégique chez Malakoff-Médéric
Mais ils ne connaissent pas les Ce n'est pas tout: «Les expertslimites de ces couvertures.»
comptables, les courtiers et les
Les TNS, une cible évidente
C'est pourquoi il reste plus simple
de s'attaquer au marché des TNS:
«Parce qu'il y a un lien très direct
entre leur situation personnelle
et leur outil de travail, explique
Jean Levoir, directeur de la prévoyance chez Swiss Life. Et parce
Jérôme Beauvir) : les assureurs
doivent imaginer des garanties
de prévoyance reste l'apanage des
réseaux, agents généraux et
courtiers, qui disposent d'outils
d'aide à la vente de plus en plus
sophistiqués. «Nous venons de
mettre à jour l'outil de gestion des
prestations que nous avons lancé
en 2004 et grâce auquel nous gérons
en ligne 90% des indemnités jour-
nalières, explique Christophe
Clément, courtier à Reims (CIC
assurances). Il nous permet aussi
agents généraux sont d'excellents
collant aux évolutions de la de réaliser des bilans prévoyance,
prescripteurs, poursuit Jean Levoir.
Ils ont su faire la pédagogie nécessaire pour expliciter la prévoyance.»
société. Mais il est aussi un enjeu
pour faire apparaître les trous de
de distribution, «La prévoyance
garanties et aider nos clients à
prendre conscience des risques
Notamment avec le dossier des
estime Valérie Gabot. Cela n'empêche pas d'être présent sur Internet», pour faire de la pédagogie,
qu'ils font courir à leur famille.»
expliciter les mécanismes de la
prévoyance et vendre des offres
un film destiné aux salariés :
retraites: «Le marché des Madelin"
explose Il est très naturel d'aborder
les questions de prévoyance quand
on parle de retraite.»
que leurs régimes obligatoires Le développement du marché
rendent évidente la nécessité d'avoir de la prévoyance est un enjeu
une couverture individuelle. » d'innovation (lire l'interview de
s'explique et se vend en face à face,
faciles à comprendre, comme
les garanties obsèques, qui com-
mencent à se vendre en ligne.
Dans le même souci de pédagogie, Malakoff -Médéric a réalisé
«Nous voulons aider les entreprises à vulgariser la notion de
prévoyance et à valoriser l'avantage que représente la couverture
Pg Journal
I
!
ti
EIE
41
8
Pg Dossier
Vendredi 26 Avril 2013
4/8
ACTUAIRE ET EXPERT EN PRÉVOYANCE CHEZ OPTIMIND WINTER
« Les assureurs doivent investir davantage
dans le marketing et l'innovation »
PRÉVOYANCE
OU LOCATAIRE
Assureur CNP
Garantie Prise en charge du loyer
en cas de licenciement (CDI de plus
de six mois) ou d'incapacité
temporaire totale de travail (12 mois)
La prévoyance individuelle est-elle
un bon relais de croissance
pour les assureurs ?
/
Cible Les locataires
Quelles sont les
pistes d'innovation ?
Si l'on se réfère aux chiffres de la Fédération
française des sociétés d'assurances,
c'est une évidence: alors que l'assurance
vie est en perte de vitesse depuis 2010,
le chiffre d'affaires de la prévoyance
individuelle (hors santé) a augmenté
de 5,6 % en 2011. Mais si les assureurs
veulent en faire un véritable relais
de croissance, ils doivent investir
davantage dans le marketing et l'innovation
afin de proposer des offres correspondant
réellement aux situations de chacun.
Les garanties
accidents de la vie
et dépendance illustrent la capacité des
assureurs à lancer des offres modulaires
et segmentées en fonction de l'âge,
de la catégorie socioprofessionnelle,
de la structure familiale, du statut
contractuel (salarié ou non)... Au regard
des évolutions de la société, on pourrait
imaginer de nouvelles offres indemnisant
les mutations forcées, les séparations
conjugales, les pertes de revenus liées
à un conjoint ou un enfant malade...
collective de leurs salariés», explique Alexandrine de Vallois,
(Prévoyance Madelin), puis aux
packagé Avizen (incapacité, inva-
Chez Malakoff -Médéric, l'inno-
assurances emprunteur et à la lidité, décès) a été entièrement
vation passe aussi par la mise
directrice marketing stratégique.
prévoyance salariés (individuelle
et collective). «Nous allons lancer
cette année une temporaire décès
tunnel ressenti par un client
repensé autour de trois niveaux au point de garanties évolutives,
de garantie. Parallèlement, la «qui permettent d'éviter l'effet
Dépoussiérer l'offre
gamme protection familiale
C'est également une façon de entièrement mise à jour, ainsi inté[email protected], qui couvre les risques
faire apparaître des besoins com- qu'une garantie homme clé», classiques de la vie courante, a
plémentaires: «Nous voyons de
explique Jean Levoir. Même tra-
nouveaux besoins émerger chez les
vail de dépoussiérage de l'offre
chez Axa France, où le contrat
salariés, poursuit Alexandrine
intégré une dimension nouvelle:
la protection juridique des utilisateurs d'Internet.
de Vallois, une couverture complé-
mentaire permettant de relever
le niveau des rentes conjoint ou
cas de cancer, ou encore des services
destinés à soutenir les proches
d'une personne dépendante. »
À l'heure où l'assurance vie est à
la peine et où la concurrence
érode les marges en santé, la pré-
voyance individuelle attise l'ap-
pétit des assureurs, qui peau-
Rang Groupe-société
Ma Prévoyance évolutive est,
comme son nom l'indique, une
le temps. Destinée aux jeunes
retraités qui ne sont plus couverts
AI
1
Crédit agricole assurances
239,4
2
Groupe Macif
228,8
Le marché
de la garantie
3
Groupama Gan
74,1
des accidents
4
Axa France
48,0
5
Groupe Sogécap Insurance (Sogécap +sogessur)
46,0
6
Generali
de la vie a
enregistré
une croissance
32,0
Groupe des assurances du Crédit mutuel
29,0
de 8% en 2012.
Retrouvez
8
La Banque postale prévoyance
21,3
l'intégralité
9
Natixis assurances
16,0
10
Allianz
11,3
finent leurs offres. Swiss Life a
engagé une refonte complète
de sa gamme, en s'attaquant
dès 2010 à son produit leader
Cotisations encaissées en 2012
d'années plus tard», explique
Alexandrine de Vallois. La gamme
offre dont l'objet se modifie avec
Top 10 de la Gay
éducation, une complémentaire en
souscrivant une garantie qui ne
se déclenchera que des dizaines
du Top 30 de
la prévoyance
page 48.
par leur entreprise, avec une
garantie capital décès pour la
période durant laquelle les
enfants ne sont pas encore totalement autonomes, elle se transforme en garantie dépendance et
capital obsèques quand l'assuré
atteint l'âge de 79 ans. C'est par
le marketing et l'innovation que
la prévoyance tiendra ses promesses de croissance.
SABINE GERMAIN
1
!
ti
Pg Journal
0
41
9
Pg Dossier
5/8
Vendredi 26 Avril 2013
DÉPENDANCE
Les aidants appellent à l'aide
Les acteurs
de l'assurance ont
largement investi
le terrain des aidants
familiaux. Mais leurs
offres individuelles
peinent encore
à troJver un public.
qui n'incluent pas un volet de
services et d'assistance à destination des aidants. «C'est une démarche marketing intéressante au
regard des difficultés rencontrées
pour vendre les garanties dépendance », souligne Anne-Charlotte
Bongard, actuaire expert ERM
chez Actuaris.
L'objectif est de lever l'un des
principaux obstacles à l'achat:
organisé par Nicolas Sarkozy
en 2011 aura au moins eu le
les années qui peuvent s'écouler
entre la signature -l'âge moyen à
la souscription est d'un peu plus
de 60 ans- et la perte d'autonomie, qui intervient généralement
après 80 ans. Dans sa communi-
mérite de braquer les projecteurs
cation, Crédit agricole assurances
sur les aidants familiaux. Soit
évoque une offre « intergénéra-
quelque 4,3 millions de personnes
tionnelle », dans la mesure où les
(lire ci-contre) qui aident
services « aidants » concernent
régulièrement et gratuitement
aussi bien l'assuré, amené à intervenir auprès d'un proche, que ses
Adéfaut d'avoir débouché sur
une réforme de la prise en
charge des personnes âgées
dépendantes, le «débat national»
une personne âgée vivant à
domicile, notamment dans les
tâches quotidiennes.
L'aide aux aidants s'est ainsi imposée comme un passage obligé des
garanties perte d'autonomie.
Rares sont les offres dites « de
seconde génération» (la première
datant des années 80 et 90)
enfants si lui-même vient à perdre son autonomie.
Pourtant, Stéphanie Pastor, mana-
POUVOIR SOUFFLER UN PEU...
« Les aidants tendent à s'enfermer dans l'aide et leur principal
besoin exprimé est le répit» [extrait de l'étude «Aider un proche
âgé à domicile: la charge ressentie», Drees, « Études et Résultats »
re799, mars 2012, dont sont issus aussi les chiffres suivants].
4,3 millions de personnes aident régulièrement
au moins l'un de leurs proches âgées de 60 ans ou plus à domicile,
dont 3,4 millions apportent une aide à la vie quotidienne.
Ces aidants familiaux, majoritairement des femmes,
sont pour moitié les enfants et pour un tiers le conjoint
de la personne âgée dépendante.
Plus la dépendance est lourde, plus la charge est ressentie.
Mais à côté de la fatigue morale (25%), physique (27 %) et du stress
(29 %), l'aidant souffre surtout de problèmes de santé (48%).
11840%
des aidants travaillent encore.
cherchent avant tout à se prémunir contre leur perte d'autonomie,
via l'acquisition d'une rente. Ce
l'innovation et du développement
qui ne signifie pas que les comportements n'évolueront pas.»
au mieux les prestations de l'aide',
par exemple les formalités admi-
De nouvelles offres
dédiées
Si ces «packages» sont peu utilisés, c'est qu'ils ne sont pas adaptés aux besoins des aidants, ana-
de proposer une protection réelle
du groupe Prévoir: «L'aide apportée consiste surtout à gérer
nistratives. Notre volonté a été
ger expert en dépendance chez
Optimind Winter, est formelle:
«Les garanties assistance des
produits dépendance sont très
peu utilisées. Les souscripteurs lyse Édouard Bidou, directeur de
de l'aidant, de préserver son
capital santé.» Le P' mars, la
compagnie a lancé une offre
s'adressant exclusivement aux
aidants familiaux.
Pg Journal
1
!
ti OIE
6/8
41
Elle est la seconde du genre. Pion-
dépendance ne sont pas abou-
nier de la garantie dépendance
avec Safir en 1985, le groupe
AG2R-La Mondiale s'est lancé
sur cette voie au mois de mars
tis, les marges d'évolution restent
importantes.»
«C'est un premier pas», confirme
2012. «La demande nous est
remontée des réseaux, et les
mais ces produits dédiés aux
aidants souffriraient de ne pas
répondre totalement à leurs
10
Pg Dossier
Vendredi 26 Avril 2013
Top 10 de la dépendance
Rang Groupe-société
Cotisations encaissées en
2012 (M)
1
Crédit agricole assurances
2
Groupama Gan
3
Sgam AG2R-La Mondiale
4
La Banque postale prévoyance
84,0
62,1
58,0
54,8
sociation d'assurés ont plaidé besoins: «Selon tous les sondages,
5
Mutex
37,2
pour un contrat à part», raconte
6
Axa France
?
Groupe des assurances du Crédit mutuel
8
La Mutuelle générale
9
Allianz
10
Pro BTP
30,0
28,0
26,7
22,5
20,0
tests réalisés auprès de notre as-
Jean-François Ropelewski, direc-
teur du marketing d'AG2RLa Mondiale, qui reconnaît que
cette innovation a des difficultés à
percer: «Le public est très réceptif
nous avons beaucoup de demandes
Stéphanie Pastor (OptimindWmter),
leur première demande tient à du
répit, pouvoir souffler quand cela
devient trop dur psychologiquement. Ce qui pose des problèmes
d'antisélection et de tarification.»
Pionnier
de la garantie
dépendance,
AG2R-La Mondiale
a été le premier
à lancer une offre
dédiée aux
aidants, suivi par
le groupe Prévoir.
Retrouvez
l'intégralité
du Top 30 de
la prévoyance
page 48.
Parvenir à modéliser
le risque d'épuisement
nécessaire d'éviter l'antisélection, L'offre d'AG2R-La Mondiale,
transformation.» Un résultat qu'il «En matière de dépendance, mais pas au point de ne plus comme celle de Prévoir, ne
met sur le compte d'un marché se pose toujours la problématique délivrer de prestations. » C'est comporte aucune sélection
de renseignement, mais peu de
dépendance atone depuis l'annonce par François Hollande
de définition du risque. Qu'est-ce
qui fait qu'un aidant ne peut plus
d'ailleurs pour cette raison que
certains contrats dépendance
médicale. Mais le volet assurantiel, à savoir le remplace-
d'une réforme d'ici à fin 2013.
assumer son rôle?», confirme proposent en inclusion une
Édouard Bidou, pour sa part, Anne-CharlotteBongard (Actuaris), solution de répit utilisable
compte sur le réseau conseil avant de souligner: «Il est une seule fois par an.
ment de l'aidant sous forme
d'indemnités ou de services
se déclenche en cas d'hospi-
de Prévoir. «C'est un produit très
hybride. L'enjeu consiste à trou-
talisation ou d'accident. Il s'ap-
ver la personne en situation
de prévoyance. «Nous ne sommes
d'aidant principal», explique-t-il.
«La problématique est la même
que pour la dépendance, les gens
se projettent difficilement
dans la situation d'aidant»,
estime quant à elle Corinne
Monteil, directrice générale de
nousassurons.com, qui regarde
avec attention ces nouvelles garanties spécifiques: «Les produits
parente à un contrat annuel
"En matière de dépendance,
se pose la problématique de
définition du risque. Qu'est-ce
qui fait qu'un aidant ne peut
plus assumer son rôle?"
Anne-Charlotte Bongard, actuaire
expert ERM chez Actuaris
pas arrivés à modéliser le risque
d'épuisement de l'aidant, reconnaît Édouard Bidou. C'est
une version 1, la réflexion est déjà
engagée sur une version 2.»
Ce qui rejoint l'analyse de
Stéphanie Pastor : «Il y a un réel
besoin, mais la bonne solution
n'a pas encore été trouvée. »
FRANÇOIS LIMOGE
Pg Journal
I
EIE
11
Pg Dossier
Vendredi 26 Avril 2013
7/8
41
Le top 30 de la prévoyance 2013
Rang
Groupe/Société
Cotisations (*)
Variation
Cotisations
brutes de
2012/2011
encaissées en
réassurance,
collective
(chiffres 2012 exprimés en M )
ont
GAV
Variation
Variation Conventions
Dont
2012/2011 dépendance 2012/2011
collectives
nationales
individuel
couvertes
hors acceptations
1
Axa France
1469,0
+ 5,8 %
71,0 %
29,0 %
48,0
+ 54,8 %
30,0
+ 7,0 %
0
2
Groupama Gan
1 218,4
+ 2,2 %
45,2%
54,8%
74,1
+ 11,3 %
62,1
- 7,7%
0
3
Allianz
1093,0
+1,8%
48,7%
51,3%
11,3
+ 3,7 %
22,5
+ 4,2 %
NC
4
Sgam AG2R-La Mondiale
1024,0
+6,6%
87,0%
13,0%
NS
NS
58,0
- 4,9 %
58
5
Crédit agricole assurances In
1 107,0
+ 3,7%
NC
NC
239,4
+ 1,7 %
84,0
+ 1,2 %
NC
6
ProBTP
991,0
+ 6,1 %
95,0%
5,0%
20,0
- 4,8 %
9
7
Generali
819,0
-4,7%
61,0 %
39,0 %
37,0
+ 5,7 %
0,9
0,0 %
1
8
Humanis prévoyance
708,7
+ 5,2%
NC
NC
1,2
- 14,6 %
38
9
Mutex
594,8
+2,5%
73,6%
26,4%
37,2
+ 4,8 %
22
10
Groupe lstya
489,7
+ 14,7%
23,5 %
76,5 %
17,6
- 25,7 %
0
11
Groupe des Assurances
386,0
+ 5,5 %
83,0 %
17,0%
29,0
+ 7,4 %
28,0
+ 7,7%
0
du Crédit mutuel
12
Klesia
382,9
+ 9,2 %
95,4%
4,6%
0,2
+100,0%
4,4
+ 4,8 %
18
13
Covéa
377,0
+ 6,8 %
21,0 °%
79,0%
NC
NC
NC
NC
5
14
Ipsa (IRP auto)
374,0
+ 1,9 %
100,0%
15
Groupe Macif
334,1
+ 6,9 %
7,5 °%
92,5%
228,8
+5,5%
5,8
+9,8%
1
16
Swiss Life
273,0
+ 0,4%
60,3%
39,7%
1,4
+ 4,9 %
2,4
- 0,4 %
NC
17
La Banque postale prévoyance
272,1
+ 7,7%
9,0 %
91,0%
21,3
+ 3,4%
54,8
+ 14,2%
0
18
Aviva France
239,5
- 0,6 %
0,05%
99,95%
6,1
- 1,6 %
19
La Mutuelle générale
237,5
+ 2,1 %
32,4%
67,6%
20
I rcem
212,1
+ 0,3 %
95,5%
4,5%
3,75
- 2,4 %
21
Groupe Agrica
201,4
+ 10,6 %
100,0 %
22
Réunica prévoyance
178,0
+ 8,9 %
75,0 %
25,0 %
NC
NC
1
9,5
+9,2%
0
26,7
+ 1,5%
NC
0,6
+ 5,7 %
2
10
23
Ocirp (31
173,0
-2,4%
100,0%
24
Groupe Apicil
172,9
+14,0%
97,0%
3,0%
25
Groupe Prévoir
157,0
+ 1,3 %
0,15%
99,85%
26
Natixis assurances
140,0
+ 12,9 %
-
100,0 %
27
Écureuil vie développement(41
136,0
+ 88,9 %
NC
28
Groupe Sogécap Insurance
134,0
+2,3%
4
9,0
+6,9%
120
14,0
+ 12,7 %
0
6,0
0,0 %
0
1,0
+42,9%
NC
4
16,0
0,0 %
46,0
-2,1%
7,9
+ 3,0 %
NC
100,0%
-
0
(Sogécap + Sogessur)
29
Groupe MACSF '')
127,3
+ 13,9 %
100,0 %
30
Uniprévoyance
127,3
+ 10,5 %
100,0 %
0
NC
SOURCES: L'ARGUS DE L'ASSURANCE, SOCIÉTÉS CITÉES
(*) Cotisations en affaires directes: y compris la dépendance.
NC: Non communiqué. NS: non significatif. ( 1: segment non exercé.
(1) Axa précise que le chiffre dépendance publié l'année dernière était erroné, la base de comparaison est de 28 M .
[2) Crédit agricole assurances précise que «le segment GAV n'avait pas été intégré dans les chiffres publiés lors de l'édition 2012,
ce qui explique la différence dans les montants communiqués cette année ».
[3) L'Ocirp indique que la baisse des cotisations 2012 versus 2011 est due à l'effet de « réassurance acceptée sur les cotisations 2011 ».
[4) Les données publiées concernent les contrats CNP assurances distribués par les Caisse d'épargne.
(5) Le groupe MACSF précise que la différence des montants publiés cette année par rapport à notre précédente édition est due
à une erreur de périmètre: en 2011, les données « santé » avaient été intégrées.
Les principaux acteurs
de chaque secteur (en
volume de cotisationsl.
eie Les plus fortes progressions.
Pg Journal
I
I
' OIE
41
8/8
Les cotisations (*) en 2012
Cotisations brutes
Groupe/Société
Variation
de réassurance, y compris 2012/2011
acceptations
12
Pg Dossier
Vendredi 26 Avril 2013
(chiffres exprimés en M )
Cotisations brutes
Variation
de réassurance, hors 2012/2011
acceptations (aff. directes)
Cotisations nettes
Variation
de réassurance, 2012/20
hors acceptations
Axa France
2458,0
+ 5,0 %
1469,0
+ 5,8 %
1373,0
Groupama Gan
1 259,9
+ 1,7 %
1 218,4
2,2%
NC
NC
Allianz
1 148,0
+ 1,1 %
1 093,0
+ 1,8%
+ 0,6 %
Sgam AG2R-La Mondiale
1147,0
+8,5%
1024,0
+ 6,6%
1035,0
695,0
Crédit agricole assurances
1 107,0
+ 3,7 %
1 107,0
+ 3,7%
1 064,0
+ 1,9 %
Pro BTP
995,0
+6,5%
991,0
+6,1 %
853,0
+ 1,7%
Generali
911,0
-3,2%
819,0
- 4,7 %
642,0
-1,1 %
Humanis prévoyance
780,8
+ 8,3 %
708,7
+ 5,2 %
445,4
Mutex
600,5
+2,3%
594,8
+ 2,5%
324,0
- 3,6 %
Groupe Istya
496,2
+ 15,0 %
489,7
+ 14,7%
344,5
+ 19,3 %
Klesia
419,4
+ 8,7 %
382,9
+ 9,2 %
280,1
+ 13,6 %
Groupe des Assurances du Crédit mutuel
386,0
+ 5,5%
386,0
+ 5,5%
386,0
+5,5%
Covéa
377,0
+ 6,8%
377,0
+ 6,8 %
377,0
+ 6,8%
Ipsa (IRP Auto)
374,0
+ 1,9 %
374,0
+ 1,9 %
373,0
+ 1,8 %
Groupe Macif
336,5
+ 7,1 %
334,1
+ 6,9 %
308,2
+ 6,6 %
Swiss Life
289,7
+ 0,4 %
273,0
+ 0,4%
238,3
0,0%
La Banque postale prévoyance
277,6
+ 7,6 %
272,1
+ 7,7 %
253,2
+ 5,7 %
+2,1%
NC
NC
-1,0 %
+ 4,7 %
+ 26,8 %
+ 6,6 %
La Mutuelle générale
240,4
+ 2,1%
237,5
Aviva France
239,5
-0,6%
239,5
- 0,6 %
231,7
Ircem
212,1
+ 0,3 %
212,1
+ 0,3%
123,7
- 0,2 %
Groupe Agrica
206,8
+ 11,2 %
201,4
+ 10,6 %
199,3
+ 10,6 %
+8,9%
133,0
- 7,2 %
Réunica prévoyance
188,4
+ 6,5 %
178,0
Ocirp
187,9
- 7,4 %
173,0
- 2,4%
133,7
-1,7 %
Groupe Apicil
186,9
+ 10,8 %
172,9
+ 14,0 %
121,4
+ 21,2 %
Un iprévoyance
161,8
+9,5%
127,3
+ 10,5%
NC
NC
Groupe Prévoir
157,0
+ 1,3%
157,0
+ 1,3%
148,0
0,0%
Groupe Sogécap Insurance
144,0
+ 1,4 %
134,0
+2,3%
121,0
+ 1,7 %
Natixis assurances
140,0
+ 12,9 %
140,0
+ 12,9 %
71,0
+ 10,9 %
Ecureuil vie développement
136,0
+ 88,9 %
136,0
+ 88,9 %
136,0
+ 88,9 %
Groupe MACSF
127,3
+ 13,9 %
127,3
+ 13,9 %
114,8
+ 16,0 %
(Sogécap + Sogessur)
(*) cotisations: y compris la dépendance. NC: non communiqué.
SOURCES: L'ARGUS 0E L'ASSURANCE, SOCIETES CITÉES
MÉTHODOLOGIE
Le Top 30 de la prévoyance a été établi à partir
des réponses aux questionnaires adressés
par l'Argus de l'assurance. Le périmètre retenu
est celui du groupe (liens capitalistiques
majoritaires pour les assureurs, unions ou
groupement de mutuelles publiant des comptes
combinés, périmètre de combinaison
pour les groupes de protection sociale).
L'activité prévoyance retenue pour le classement
recouvre les couvertures invalidité et incapacité,
l'assurance décès souscrite dans un cadre individuel
ou collectif, ainsi que les garanties accidents de la vie
(GAV), la dépendance, et les couvertures « hommes
clés ». A contrario, elle n'intègre pas l'assurance
maladie complémentaire, l'épargne retraite,
l'assurance vie et l'assurance emprunteur.
Cette année, le top prévoyance est établi sur la
base des cotisations encaissées en affaires directes
(en brut de réassurance, hors acceptations).
À noter: l'entrée cette année du groupe Prévoir
et Écureuil vie dans le top 30 et l'absence
de Malakoff-Médéric, acteur majeur du secteur
qui n'a pas répondu à notre questionnaire.

Documents pareils